AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2010145410
Éditeur : Hachette Jeunesse (01/01/1999)

Note moyenne : 3.53/5 (sur 209 notes)
Résumé :
Quoi de plus fascinant que l'Egypte des pharaons. Surtout quand un héros de 15 ans vous y entraîne en pleine aventure.
Tetiki ne doute de rien : pour sauver son pays occupé par les ennemis, il veut découvrir avant eux la sépulture de Taa et mettre le trésor à l'abri. Avec un nain danseur et un singe presque humain, il défie les espions, le désert et la mort.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (25) Voir plus Ajouter une critique
gouelan
  16 mars 2015
L'histoire se déroule à l'époque des grands pharaons et de l'invasion Hyksôs.
Tétiki, un jeune garçon habitant l'île Eléphantine en Haute Égypte, fils du nomarque, va tenter de déjouer les projets nuisibles des Hyksôs. Armé de son courage, de sa fidélité à Pharaon et de son boomerang, il part vers Thèbes, accompagné de son ami Penou et de son singe Didiphor.
C'est une aventure palpitante, pleine de péripéties, qui nous fait découvrir toutes les merveilles de la civilisation égyptienne antique. Roman riche en renseignements historiques, bien mieux qu'une leçon d'histoire à l'école.Il ravira les plus jeunes par son côté aventure, tout en les faisant voyager à travers l'histoire, au pays des Pharaons.
Commenter  J’apprécie          340
Kassuatheth
  14 mars 2015
Cette histoire commence en 1550 avant Jésus-Christ alors que les Hyksos contrôlent encore la moitié de l'Egypte et se termine après la libération du reste de l'Egypte par Ahmôsis 1er.

Tétiki, Penou, son nain de compagnie et Didiphor, son singe partent vers Thèbes pour trouver le trésor du Pharaon Taa et le mettre à l'abri des voleurs Hyksôs.

L'intrigue est suffisamment bien menée pour intéresser jeunes et moins jeunes et suffisamment bien documentée pour plaire aux jeunes curieux.
J'aurais aimé apprendre l'histoire de l'antiquité de cette façon, qui nous plonge au beau milieu d'une civilisation très intéressante à découvrir.
Cette histoire me donne le goût de découvrir encore plus cette époque et d'autres que les romans d'Odile Weulresse explore.
Commenter  J’apprécie          250
Korrigan
  15 mars 2015
Tétiki est un jeune Égyptien de quinze ans qui habite sur l'île Eléphantine. Un jour, les Hyksos sont venus voir son père, qui est le nomarque d'Eléphantine, et lui propose de l'or pour lever une armée contre Pharaon. Ces ennemis voulaient prendre l'or dans la tombe de Taa.
Avec Didiphor et Penou, Tétiki tente le tout pour le tout pour trouver l'or et le cacher avant que les Hyksos n'arrivent.
Tétiki est courageux, son ami, le nain Penou est peureux et le singe Didiphor est rusé.
J'ai aimé ce livre car c'est une belle aventure et on apprend plein de choses sur l'Égypte et les Pharaons. La guerre, les temples et leurs trésors, l'embaumement, les fêtes, la musique, les vêtements,le" ka", le Serpent et la danse du soleil. On parle du désert et du Nil, de l'agriculture avec la semence du blé et de l'orge, la moisson, la justice...
À découvrir.
Commenter  J’apprécie          151
Tchippy
  15 décembre 2010
Encore un livre d'Odile Weuleresse ! Encore un autre, oui, on ne s'en lasse pas… Ses connaissances poussées en histoire font découvrir au lecteur (souvent jeune) les merveilles des civilisations passées.
Ici, c'est en Egypte antique qu'elle nous emmène. On suit Tétiki, un jeune adolescent, son nain Penou et son singe Didiphor dans une aventure de taille : empêcher les envahisseurs Hyksos de piller la tombe du pharaon récemment embaumé pour payer une armée et conquérir la pays.
Sauf que quand on a quinze ans, qu'on est sans argent et qu'on part dans une grande ville comme Thèbes, l'aventure est forcément au bout du chemin. Ce qui n'est pas forcément très prudent…
Ce livre est à conseiller aux jeunes (ou moins jeunes) amateurs d'Antiquité, ou d'histoire, tout simplement. Bonne lecture !
Commenter  J’apprécie          110
calypso
  24 avril 2017
Tétiki a 15 ans et vit en toute insouciance sur l'île Eléphantine, située au sud de Thèbes. Ses grands yeux bruns cachent une douleur qu'il a appris à apprivoiser avec le temps, celle d'avoir perdu sa mère, morte de la « maladie pour laquelle on ne peut rien ». Tétiki n'est pas un garçon comme les autres : il est le fils de Ramose, le nomarque d'Eléphantine. le gouverneur est un homme bon et pieux qui a su inculquer à son fils unique les valeurs dignes d'un respectable Egyptien et ces valeurs ne tardent pas à être mises à l'épreuve. La Basse-Egypte est en effet envahie depuis quelques temps par des souverains venus d'Asie, les Hyksos. le commissaire du roi hyksos Apopi et Antef, le préposé aux soldats, sont mandatés auprès de Ramose : le roi étranger demande ni plus ni moins au nomarque de lever une armée contre Ahmosis, le roi de Thèbes, et d'attaquer cette ville sacrée par le sud. le nomarque est contraint d'accepter mais tente de gagner du temps en demandant des quantités d'or, or qui se trouve « à la source la plus abondante et la plus fraîche ». Les oreilles de Tétiki ont traîné et il décide de trouver lui-même la source de l'or avant les envahisseurs. Mais cet or est dissimulé dans la tombe de Taa le Brave, un ancien roi égyptien, et l'en sortir reviendrait à piller la tombe. Accompagné de son ami Penou, un nain pygmée que son père lui a offert comme esclave pour ses quatorze ans, et de Didiphor, son fidèle singe, Tétiki va vivre une aventure extraordinaire, à Thèbes et au sein de la future vallée des rois, et découvrir que les apparences sont souvent trompeuses et que les amis sont un bien inestimable.
Odile Weulersse a le don de rendre accessible aux plus jeunes des périodes historiques fascinantes. J'ai pu remarquer déjà que les enfants sont très souvent attirés par le Moyen Age, l'Antiquité gréco-romaine ou encore l'Egypte ancienne. J'ai été séduite dans le Chevalier au bouclier vert par la facilité avec laquelle Odile Weulersse parvient à décrire une période complexe en explicitant ses codes, à travers une histoire simple mais entraînante. Les Pilleurs de sarcophages est encore meilleur, à mon sens. Je me suis mise à la place des enfants et adolescents à qui ce roman est destiné et je suis certaine qu'il saura être apprécié d'eux. Les personnages, Tétiki et Penou en tête, sont attachants, l'aventure est bien rythmée, le mystère très présent et, surtout, on apprend énormément de choses sur l'Egypte : le rapport aux dieux, la constitution des tombes, le déroulement d'une momification… Inutile de préciser que l'adulte que je suis a beaucoup apprécié cette lecture !

Lien : http://aperto.libro.over-blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
KorriganKorrigan   15 mars 2015
" Tu vois là ce petit ka posé dans ce plateau, c'est le ka du mort. On pèse ses actions.
- Avec quoi les pèse-t-on ? demande Penou.
- Avec la plume de la déesse Maat. Elle est dans l'autre plateau.
- Elle pèse lourd ?
- Elle pèse le poids de la justice.
- Et ici ? interroge Penou en montrant Thot, le dieu à tête d'ibis, qui écrit sur un grand rouleau.
- C'est le dieu des scribes. il note le résultat. Si tes mauvaises actions sont plus lourdes que la plume de Maat, on te donne à manger à ce monstre-là qui attend, affamé. c'est le dévoreur des morts.
- Et sinon ? s'inquiète Penou.
- Sinon, par Horus, tu restes avec les dieux.
- C'est logique, reprend Penou.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
KorriganKorrigan   13 mars 2015
Le succès et le vin montent à la tête de Penou. Il se relève pour saluer les spectateurs, agite son sistre devant les yeux ébahis des enfants, et entame la lutte du soleil avec le monstre serpent. Car tous les matins et tous les soirs, un terrible serpent, nommé Apopi, attaque le soleil pour l'empêcher de continuer sa course et pour détruire l'équilibre du monde. Et tous les matins et tous les soirs, après un terrible combat, le soleil repousse le monstrueux serpent, remonte dans sa barque, continue d'assurer l'ordre du monde et le bonheur des Égyptiens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
KorriganKorrigan   13 mars 2015
Alors il commence la danse du soleil. En longues ondulations, il mime l'eau primordiale, avant le commencement de la vie. Puis, se ramassant sur lui-même, il roule comme le premier œuf de l'univers sur les flots monotones. Soudain, dans un bruit de crotales, il saute en l'air, faisant d'incroyables pirouettes acrobatiques : c'est le jeune soleil qui s'échappe de l’œuf où il est enfermé pour s'élancer à l'assaut du ciel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
KorriganKorrigan   15 mars 2015
" Pourquoi a-t-on mutilé le dieu Seth sur la tombe de Taa ? demande-t-il ?
- Parce que, lorsqu'on mutile une image, on enlève à celui qu'elle représente le pouvoir d'agir. Le dieu Seth ne peut plus faire de mal une fois qu'on lui a enlevé les oreilles, les yeux, les mains et les pieds.
- Ils sont vraiment logiques les Égyptiens." ,constate Penou
Commenter  J’apprécie          110
gouelangouelan   14 mars 2015
- Dieu seul lit au fond des cœurs.L’œil de l'homme voit l'eau transparente mais n'aperçoit pas le crocodile qui se cache dans le limon de la rivière.
Commenter  J’apprécie          232
Video de Odile Weulersse (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Odile Weulersse
Odile Weulersse présente La poudre d'amour de Louis XIV Odile Weulersse présente La poudre d'amour de Louis XIV, son nouveau roman à paraître chez Pocket Jeunesse
autres livres classés : egypteVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





.. ..