AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Les Pilleurs de sarcophages (20)

Kassuatheth
Kassuatheth   12 mars 2015
L'injustice sert à se faire des alliés. Elle crée des complicités plus sûres que l'équité.
Page 82
Commenter  J’apprécie          261
gouelan
gouelan   14 mars 2015
- Dieu seul lit au fond des cœurs.L’œil de l'homme voit l'eau transparente mais n'aperçoit pas le crocodile qui se cache dans le limon de la rivière.
Commenter  J’apprécie          232
Kassuatheth
Kassuatheth   11 mars 2015
Le moineau ne peut lutter contre le faucon.
P 31
Commenter  J’apprécie          190
Kassuatheth
Kassuatheth   14 mars 2015
Ceux qui connaissent souvent la peur savent mieux que les autres vivre avec.
Page 135
Commenter  J’apprécie          150
Korrigan
Korrigan   15 mars 2015
" Pourquoi a-t-on mutilé le dieu Seth sur la tombe de Taa ? demande-t-il ?
- Parce que, lorsqu'on mutile une image, on enlève à celui qu'elle représente le pouvoir d'agir. Le dieu Seth ne peut plus faire de mal une fois qu'on lui a enlevé les oreilles, les yeux, les mains et les pieds.
- Ils sont vraiment logiques les Égyptiens." ,constate Penou
Commenter  J’apprécie          110
Korrigan
Korrigan   15 mars 2015
" Tu vois là ce petit ka posé dans ce plateau, c'est le ka du mort. On pèse ses actions.
- Avec quoi les pèse-t-on ? demande Penou.
- Avec la plume de la déesse Maat. Elle est dans l'autre plateau.
- Elle pèse lourd ?
- Elle pèse le poids de la justice.
- Et ici ? interroge Penou en montrant Thot, le dieu à tête d'ibis, qui écrit sur un grand rouleau.
- C'est le dieu des scribes. il note le résultat. Si tes mauvaises actions sont plus lourdes que la plume de Maat, on te donne à manger à ce monstre-là qui attend, affamé. c'est le dévoreur des morts.
- Et sinon ? s'inquiète Penou.
- Sinon, par Horus, tu restes avec les dieux.
- C'est logique, reprend Penou.
Commenter  J’apprécie          100
Korrigan
Korrigan   13 mars 2015
Alors il commence la danse du soleil. En longues ondulations, il mime l'eau primordiale, avant le commencement de la vie. Puis, se ramassant sur lui-même, il roule comme le premier œuf de l'univers sur les flots monotones. Soudain, dans un bruit de crotales, il saute en l'air, faisant d'incroyables pirouettes acrobatiques : c'est le jeune soleil qui s'échappe de l’œuf où il est enfermé pour s'élancer à l'assaut du ciel.
Commenter  J’apprécie          100
Korrigan
Korrigan   13 mars 2015
Le succès et le vin montent à la tête de Penou. Il se relève pour saluer les spectateurs, agite son sistre devant les yeux ébahis des enfants, et entame la lutte du soleil avec le monstre serpent. Car tous les matins et tous les soirs, un terrible serpent, nommé Apopi, attaque le soleil pour l'empêcher de continuer sa course et pour détruire l'équilibre du monde. Et tous les matins et tous les soirs, après un terrible combat, le soleil repousse le monstrueux serpent, remonte dans sa barque, continue d'assurer l'ordre du monde et le bonheur des Égyptiens.
Commenter  J’apprécie          80
Tchippy
Tchippy   15 décembre 2010
Je serai le premier homme à devenir cadavre sans être mort.
Commenter  J’apprécie          80
Tchippy
Tchippy   15 décembre 2010
Toi qui viens piller ma tombe et disperser ma momie, crains la vengeance de mon ka. Il engloutira ton cadavre dans la mer, il jettera ta famille aux crocodiles, il te livrera au feu du roi en son jour de colère.

Commenter  J’apprécie          70




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox