AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782800125626
48 pages
Éditeur : Dupuis (30/09/1998)

Note moyenne : 3.11/5 (sur 40 notes)
Résumé :
Guerrière fougueuse et beauté sensuelle Amazone solitaire et guerrière fougueuse, Aria erre de contrée en contrée, dans un Moyen Âge imaginaire où s'exercent d'inquiétantes pratiques de magie et de sorcellerie. Chevalier sans armure, elle a le sens de l'honneur; beauté sensuelle, celui de la fête et du plaisir. Dans un monde souvent hostile aux femmes, elle porte haut l'étendard de l'indépendance et de la liberté. Et elle aime la vie. Par-dessus tout.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Alfaric
  02 avril 2017
"Aria" du belge Michel Weyland créée en 1979, est une BD Fantasy aussi vénérable et aussi honorable que "Thorgal "de Jean van Hamme et Grzegorz Rosinski (mais je dois signaler qu'à ses débuts la série Aria est graphiquement plus aboutie que la série Thorgal). de loin il ne faut pas se fier aux apparences d'une Natasha heroic fantasy, et de plus près il ne faut pas non plus se fier aux apparences de grande soeur de Zorya, Marlysa, ou Atalante… Car avec son héroïne fille du vent et de l'aventure, sans peur et sans reproche le Women's Lib fait son irruption dans la Fantasy à la Jack Vance et à la Michael Moorcock ! (Barbarella, Laureline, Yoko Tsuno, Aria mêmes combats !!! ^^)
L'auteur est issu de l'Ecole de Bruxelles, ou Ecole Hergé, donc graphiquement c'est forcément agréable à l'oeil (d'autant qu'il est assisté aux couleurs de son épouse). Mais l'Âge d'Or du "Journal de Tintin" est passée, et les dessins ressemblent à un croisement entre Moebius et les meilleurs auteurs de l'écurie Vaillant qui nous offert cette inoubliable "Histoire de France en BD" qui n'a toujours pas été remplacée…
L'univers d'Aria associe initialement une narration à la va-comme-je-te-pousse à des thématiques adultes caractéristiques de la new wave SFFF : avec l'héroïne tantôt orgueilleuse et révolutionnaire, tantôt altruiste et émancipatrice nous sommes donc entre Sword & Planet, Science-Fantasy, Planet Opera et post-apocalyptique… Mais dans tous les cas de figure je suis resté dans le plaisir vintage entre humour, action et tendresse !

Dans ce tome 2, intitulé "La Montagne aux sorciers" (on dirait un titre de LDVELH ^^) et sorti en album en 1982, je ne suis pas du tout fan de raconté plusieurs récits en 48 pages…
* Dans un 1er temps, Aria intervient dans une guerre civile et fratricide dans lequel les soldats de Vinken ne peuvent rien contre les sorciers d'Alkaïr, et elle parvient à trouver une issue humaniste où il est plus gratifiant de construire et guérir que de détruire et conquérir (ceci était un message à caractère informatif pour les connards impérialistes)…
* Dans un 2e temps, Aria arrive dans un village où la petite mère des peuples Elfa a utilisé la magie noire et les poupées de cire d'un sosie de François Cavanna pour contrôler de bas en haut toute la population. Les deux femmes rebelles se battent l'une contre l'autre, et en passant du cauchemar communiste à l'enfer aristocratique l'humanité n'en sort pas grandie…
* Dans un 3e temps, Aria neutralise la bande des pirates à mains nues en délivrant leur arme secrète de sa servitude, car il s'agit d'un yogi qui n'a plus toute sa tête mais qui maîtrise à merveille la puissance du son et de l'esprit… Une nouvelle fois un beau message humaniste : pourquoi détruire quand on peut construire ?
* Dans un 4e temps, nous sommes entre le conte de fée et la fable philosophique (remember l'existentialisme de Michael Moorcock) car Aria part en quête d'un dragon et du fabuleux trésor dont il a la garde… Mais après avoir vaincu le gardien Aria abandonne un trésor dont elle n'a que faire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          262
Yvan_T
  06 novembre 2020
Avec ce deuxième tome, la série et notre héroïne plongent dans le fantastique. Un deuxième tome composé de quatre histoires, toutes teintées de magie ou de surnaturel. Les trois premières histoires vont voir Aria affronter des sorciers et magiciens, alors que dans la dernière histoire elle devra faire face à un dragon.
Si la première histoire a encore le mérite d'exister, la qualité diminue vite en cours de tome, pour terminer à un niveau extrêmement bas avec cette histoire de dragon. Même au niveau graphique, le dessin et la colorisation n'ont pas la même contenance d'une histoire à l'autre.
Quant à Aria, elle qui avait du porter un masque dans le tome précédent pour se faire accepter en tant que guerrière, ici, où qu'elle arrive, quasi personne ne s'étonne encore de découvrir une guerrière du sexe féminin.
Bref, un album composé de plusieurs histoires plus ou moins courtes et originaires du journal tintin (ceci explique cela). Un album qui ne contribue pas du tout à cette série (pas positivement en tout cas), qui ne fait pas évoluer le personnage d'Aria et que (heureusement) vous n'avez pas besoin d'acheter pour pouvoir suivre le reste de la série.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JunoR
  10 février 2017
C'est pour moi le plus mauvais tome de la série Aria. L'immaturité littéraire et graphique de l'auteur y est omniprésente et véritablement pénible. On n'a pas de meilleurs dessins et d'encore moins bon dialogues que dans le tome précédent qui avait au moins l'avantage de nous présenter une histoire naïve mais cohérente. Ici, on a quatre petites histoires sans liens entre-elles, dont seule la première semble avoir une autre fonction que du simple remplissage d'album.
Il faut tout de même remarquer que l'auteur introduit pour la première fois le merveilleux dans son univers médiéval uchronique par la présence de la magie et de créatures imaginaires. On y rencontre également plusieurs personnages, à peine suggérés dans ce tome, mais qui seront retrouvés et davantage développés plus tard dans la série.
A part pour le collectionneur, donc, cet album n'a vraiment aucun intérêt.
Commenter  J’apprécie          10
LucieLabeye
  09 décembre 2012
Très bonne bande dessinée. L'héroïne est fougueuse, charismatique, d'un esprit bien trempé, bref toutes les qualités nécessaires à une aventurière hors norme et audacieuse sont réunis.
Le scénario a du mordant, l'auteur de l'imagination et le dessinateur du répondant, trois ingrédients essentiels à une lecture agréable.
Commenter  J’apprécie          40
LiliGalipette
  17 mai 2012
Sur un territoire que se disputent deux frères, d'étranges spectres effrayent la population et vicient l'air. Aria doit affronter les sorciers à l'orgine de ces manifestations, déjouer les desseins d'Elfa la magicienne et délivrer le mage Kapal de l'emprise d'un pirate sans foi ni loi.
Cet album est très angoissant, mais le dessin reste grossier. Aria n'a pas encore gagné ses traits fins.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
AlfaricAlfaric   05 avril 2017
Les grands espaces me fascinent ! J’aimerais me fondre dans cette nature ! Parfois une petite voix intérieure me dit : « profites-en, car un jour, elle sera souillée ».
Commenter  J’apprécie          110
AlfaricAlfaric   15 mars 2018
- Je ne suis plus digne de garder ce trésor ! L’immortalité t’appartient !
- L’immortalité ?
- Ce trésor n’est autre que l’immortalité tant désirée par les humains !
- Quoi !? C’est ça ton trésor ?! Si j’avais su !... Au revoir ! […] Il peut la garder son immortalité ! Très peu pour moi ça ! Ce dont j’ai besoin, c’est d’affronter la mort en face ! C’est vrai, un combat loyal quoi !
Commenter  J’apprécie          10
JunoRJunoR   10 février 2017
Si je comprends bien, je vais rencontrer l'élite des sorciers de ce pays! ... ... Et un lien les unit aux "spectres" qui hantent le fief de vinken, j'en suis certaine! ... Ce lien, je le briserai! ... Mais comment? ... Il va falloir jouer serrer! ...

Le sommet est encore loin... J'ai le temps de me reposer et de prendre des forces... J'en aurai besoin!...
Commenter  J’apprécie          11
AlfaricAlfaric   13 mars 2018
- Que faire de tous ces sorciers maintenant ? Ils sont capables de tout !
- De faire fructifier des récoltes, de guérir des malades, non ? Ils pourraient travailler à votre service !?
- Vrai ?
- Ben… Pourquoi pas ?
- Ça nous changera de semer la terreur !
Commenter  J’apprécie          10
AlfaricAlfaric   14 novembre 2017
- On peut espérer qu’avec sa magie il pourra construire au lieu de détruire ? Et pourquoi pas ? Ce serait plus intelligent, non ?!
- Oui ! Ressouder… fractures ! Colmater… brèches ! Consolider… Bateaux ! Bâtir… cathédrales !
Commenter  J’apprécie          11

Lire un extrait
Video de Michel Weyland (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Weyland
ACTU-tv reportage effectué dans sa demeure de Faimes, près de Huy, sur Michel Weyland, dessinateur belge de l'héroïne de bédé ARIA
autres livres classés : guerrièresVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3888 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre