AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Witchblade


Witchblade
  14 avril 2013
Gamine, j'adorais lire cette BD où on suivait Aria dans moult aventures. C'est une femme forte qui a subi pas mal d'épreuves au cours de sa vie. Nous la suivons donc dans un univers à part peuplé d'humains et de créatures merveilleuses ou pas quelquefois ^^

Depuis quelques temps déjà, je souhaite acquérir l'ensemble de la série d'Aria, qui compte actuellement 34 tomes. C'est maintenant chose faite grâce à Iznéo et le tome 6. Ce n'est pas pareil que de l'avoir réellement dans les mains mais bon, c'est relativement moins cher et moins encombrant de cette façon.

Je commence par le tome 6 car il faisait parti de mes préférés même si j'adore toute la série :-)

Parlons maintenant de la couverture où l'on aperçoit Aria, un jeune garçon et, semble-t-il, une fée. On discerne également des esprits de la forêt. Sont-ils là pour protéger la fée ou le contraire ? Pourquoi Aria est toute zébrée de griffures ? Et pourquoi a-t-elle son épée à la main ? de qui veut-elle se protéger ?

Une fois la BD ouverte, je me retrouve de nouveau dans l'univers très coloré d'Aria et accompagnée de son sacré caractère :-) Quand elle peut, elle vient toujours en aide aux plus faibles et donne une bonne leçon d'humilité aux soi-disant plus forts. Voilà pourquoi j'adorais Aria étant plus jeune et que j'aime toujours autant lire ses aventures :-)

Un dessin que j'ai particulièrement aimé se trouve à la page 16. Au lieu d'avoir du blanc entre les cases, nous voyons apparaître un autre dessin qui fait la fin de la planche. Celui-ci prend une bonne partie de la page au lieu d'être coincé dans une minuscule case. Un dessin tout en splendeur et en détails sur le bord d'une forêt jouxtant une rivière où on retrouve Aria dans une barque. de nombreux dessins de ce type parsèment ce tome pour y apporter un récit envoûtant. Très beau volume que celui-ci donc grâce au charme graphique de Michel Weyland.

Aria va faire la rencontre dans ce tome des elfings grâce à Lyoll, un jeune garçon qui est tombé amoureux d'une jeune elfe-fleur. Les hommes étant ce qu'ils sont, même dans une BD d'héroïc fantasy, certains vont partir en chasse de ces petites créatures, convoitise et appât du gain quand tu nous tiens...

Aria, avec sa grandeur d'âme, va tout faire pour venir en aide à ce petit peuple contre les méchants chasseurs. Il s'avèrera néanmoins capable de se défendre tout seul...

Très bel album que celui-ci où on voit tout le travail de l'auteur dans les détails de l'environnement :-)

Je vous conseille donc sans plus tarder de découvrir cette merveilleuse série et son auteur :-) Cette BD est comme Tintin ou Astérix et elle peut donc être lu à tout âge, soit de 7 à 77 ans. Il faut juste aimer l'univers fantastique. Je crois que finalement pour les BD, je vais rester au bon vieux papier, c'est plus agréable à lire, surtout pour celles qu'on connaît déjà :-)

Sur ce, bonnes lectures à vous :-)
Commenter  J’apprécie          160



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (16)voir plus