AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070459858
480 pages
Éditeur : Gallimard (05/03/2015)
3.74/5   74 notes
Résumé :
Dans une France plongée dans la violence, la famine et la misère, Tom Costa fait ce qu'il doit pour survivre ; à bord de son petit avion, il chine et glane sa subsistance. Et, dès qu'il peut, il fonce la retrouver, elle, San, sa douce, sa lionne. Mais bientôt, venu du Nord, un péril bien plus grand que les hordes de chiens sauvages ou les hors-murs le guette : une invasion a commencé, et les Villes-Etats tombent les unes après les autres... Pour contrer cette menace... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (34) Voir plus Ajouter une critique
3,74

sur 74 notes
5
5 avis
4
16 avis
3
6 avis
2
3 avis
1
0 avis

finitysend
  18 janvier 2017
En commençant ce roman je craignais de croiser des stéréotypes autour de l'aviation ,un peu une caricature des zincs de la guerre de 14-18.
Et bien non car le récit est d'abord centré sur les personnages et leur difficultés à voler comme à arpenter un monde âpre et dur.
C'est un bon roman de SF militaire qui repose sur un univers post-apocalyptique très soigné qui dans sa présence solide ne cède rien en qualité aux bons univers de ce type .
Le monde est désormais très fractionné en petites ou plus grandes communautés urbaines et en des bandes inorganisées et dangereusement menaçantes qui battent une campagne redoutablement dangereuse et livrée à elle-même ...
Ce monde est un monde de pénurie qui oscille entre adaptations et exploitation des legs du passé. mais qui de toutes les façons est contraint de gérer la pénurie .
Chaque chapitre débute par des citations qui essayent de solidifier l'univers sans beaucoup de crédibilité ,car en effet autant l'univers est solide ,autant son histoire l'est moins .
Par ailleurs certains personnages sont légèrement caricaturaux mais beaucoup sont superbement brossés.
Le roman est remplis de suspens et par exemple jusque l'épilogue ,l'auteur surprendra le lecteur ...
Une sourde menace vient du nord ... la menace se précise l'affrontement s'engage jusque le dénouement de la situation qui est disons compliqué ..
Bref: un bon roman aux faiblesses et aux incontestables qualités et au final un bon moment de distraction .C'est vraiment un texte très représentatifs du meilleur de la SF populaire .
Qui sont généralement des textes bien troussés avec une caractérisation très soignée, un grand sens du rythme et du détail et enfin : un univers précis qui est quasiment un personnage en lui-même .
Dans ce genre de romans populaires l'action est absolument privilégiée , mais ici pas au détriment des affects des personnages qui par leurs personnalités et agissements édifient la trame narrative et rendent cet univers tangible .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          684
Foxfire
  26 juin 2018
Un titre génial, une couverture sublime, une 4ème de couverture alléchante... le roman de Whale était plein de promesses. C'est donc avec enthousiasme que je m'y suis attaquée à l'occasion d'une lecture commune. Bilan : les promesses ne sont pas toutes tenues, il y a beaucoup de défauts mais il y a aussi plein de belles choses. "Les étoiles s'en balancent", malgré ses maladresses, est un roman plein de charme, un roman qui a du coeur.
Il ne faut pas trop se fier à la 4ème de couverture qui annonce un post-apo musclé. le contexte post-apo n'est pas vraiment approfondi, à mon grand regret, et sert surtout de prétexte à une jolie histoire d'aviation. Et de ce côté là, le roman est une vraie réussite. On sent que l'auteur a un intérêt sincère pour le sujet et il sait le rendre très vivant dans tous ses aspects.
Là où Whale excelle particulièrement c'est dans les passages de combats aériens. Ces séquences sont parfaitement menées, trépidantes, avec des engins volants bien iconisés, du suspense, de la tension, de l'héroïsme, un rythme de fou. Il y a dans ces passages un souffle d'aventure réjouissant. Et cela rattrape le fait que l'histoire soit un peu faible et que tous les développements ne sont, à mon sens, pas pertinents.
Dans ce genre de récit de guerre et d'aventure, les personnages se doivent d'être réussis. le bilan est là aussi mitigé. le héros manque de relief et de charisme et son histoire d'amour ne m'a guère touchée. En revanche, les personnages secondaires sont tout simplement formidables, que ce soient les très attachants alliés du héros ou les méchants qu'on adore détester. Mention particulière, évidemment, à Cheyenne qui a un charisme de dingue et l'étoffe d'un personnage principal.
"Les étoiles s'en balancent" est un roman certes bourré de défauts mais tellement attachant... J'ai pris plaisir à le lire et je suis certaine qu'il me laissera un très bon souvenir, qu'avec le temps j'oublierai ses défauts pour ne me rappeler que des belles choses qu'il y a dans ce roman : des combats aériens superbes, des personnages attachants et l'écriture de Whale qui m'a vraiment séduite et que je serais ravie de retrouver dans d'autres récits.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
Masa
  29 juin 2018
- - - Avant-propos - - -
Vous l'aurez constaté que depuis quelque temps, je suis moins actif sur Babelio. Peut-être est-ce dû à de la lassitude ou bien c'est l'évolution – régression – du site. Toujours est-il que je prends moins de plaisir à me connecter pour y lire les avis de mes amis et de poster mes commentaires. Outre la lenteur du serveur et les bugs récurrents, ce qui a fait déborder la vase, fut la suppression d'un livre par un membre et que ce roman a été par la suite réintégré. Ma critique qui était rattachée à ce livre s'est unifiée avec un autre. J'ai demandé que chacun de mes avis trouve leur place attitrée. Après des échanges houleux, l'administrateur m'a répondu qu'il était techniquement impossible de déplacer les critiques.
Je déplore donc qu'un site aussi sérieux que Babelio supprime des fiches sans se renseigner, mais aussi qu'aucun cadre ne fasse l'effort de réparer leurs conneries.
C'est donc avec beaucoup d'amertume que j'ai décidé de quitter ce site. « Les étoiles s'en balancent » de Laurent Whale sera donc le dernier livre que je chroniquerai. Merci à toutes ces personnes que j'ai pu faire la connaissance, à tous ces échanges. Je préfère retenir les découvertes faites par mes amis et les masses critiques.
- - - Mon avis sur le livre - - -
Proposé par Mladoria sur le forum indépendant « Les trolls de Babel » à but non commercial pour une lecture commune. J'ai décidé d'y participer pour plusieurs raisons. Pour commencer, je ne connaissais pas Laurent Whale et j'avais très envie de découvrir cette nouvelle génération d'écrivains de Science-Fiction. de plus, je trouve le titre merveilleux. Il envoie du rêve et me fait saliver. Pour terminer, les étiquettes trompeuses et alléchantes de Babelio qui nous vendent le roman comme un récit post-apocalytique et de survie.
« Les étoiles s'en balancent » est le premier livre du cycle Tom Costa. La narration se fait à la première personne et nous narre un aviateur dans un avenir lointain. L'auteur nous largue directement dans son récit sans aucune explication sur l'histoire.
Beaucoup de choses m'ont dérangé et c'est certainement cela qui m'a donné l'envie d'abandonner ce livre. Je déteste la narration à la première personne. Bien qu'il arrive que de très bons romans utilisent ce procédé (« Les yeux foudroyés » Dean Koontz, « Le mystère du lac » Robert McCammon), pour tout le reste, c'est décevant. Pour ma part, j'affirme que ce procédé est inadapté à l'action, a contrario de l'émotion. Il est bien évident qu'il y a une part du personnage principal dans son auteur. Or, à aucun moment, je n'ai eu la sensation d'empathie pour Tom Costa, ni pour les autres protagonistes. J'ai suivi avec détachement son histoire.
L'histoire, quant à elle, est confuse. Nous savons que nous suivons une guerre, mais ignorons l'ennemi. Par ailleurs, à aucun moment (sauf si j'ai raté quelque chose), nous ne savons les origines de ce conflit. C'est bien plus avancé dans le récit que l'auteur nous parle d'une menace venue du nord.
Je pourrai continuer sur les choses que je n'ai pas appréciées, mais je vais juste parler de mon avis général. le récit se veut futuriste, mais tout semble figé au siècle dernier. J'avais l'impression de vivre des batailles d'aviations (qui ne sont pas si nombreuses que cela) de la Première Guerre Mondiale. Si l'auteur ne nous avait pas signalé que l'action se déroulait cinquante ans dans le futur, je ne l'aurai jamais imaginé.
De mon point de vue final, « Les étoiles s'en balancent » est une déception. Même si j'ai entrevu des similitudes avec les récits militaires de Robert Anson Heinlein, ce dernier avait l'intelligence de rendre ses textes intemporels et disposait d'une écriture riche. Même si j'ai apprécié quelques passages (la grotte, dans les lignes ennemies), j'ai été largué. Si je n'avais pas participé à cette lecture commune, je l'aurai abandonné sans scrupules. C'est pourquoi j'ai survolé les dernières pages, sans réellement avoir l'esprit dans le récit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          2713
Shan_Ze
  26 juillet 2018
J'ai aimé le titre qui m'a paru poétique, la lecture commune proposée promettait de bons moments. Il y a plusieurs choses qui m'ont gené... D'abord, la narration à la première personne : j'ai eu du mal à accrocher à sa façon de parler, très familier, parfois un peu vulgaire, entrecoupées de citations latines. La partie aviation ne m'a pas enthousiasmée, pourtant ces véhicules volants semblent très fascinants. L'avenir apocalytique m'a plus intéressée mais il ne se retrouve que par moments... J'ai lu un peu en diagonale les 350 dernières pages, je l'ai fini pour ne pas avoir de regrets. Mais rien de neuf...
Commenter  J’apprécie          330
Mladoria
  15 juillet 2018
Avec un train de retard, je termine cette lecture commune de juin !
Bon, pourtant c'est moi qui avait proposé ce titre au vote mais cette lecture a été fastidieuse ! J'acheté ce livre car la couverture chez FolioSF est tout simplement magnifique, on nous promet du post-apocalyptique dans une France futuriste où les modes de vie sont revenus à leurs plus simples appareils (peu de population disséminée, sans ou avec très peu d'énergie fossile comme carburant pour se déplacer, luttant pour survivre).
Alors oui, il y a tout ça mais c'est le filigrane, la toile de fond de l'histoire. On suit Tom Costa, pilote d'ULM, missionné pour explorer les alentours sur son aile et rapporter en ville toute chose utile pour les "citadins". le point de vue à la première personne ne m'a pas dérangé outre mesure si ce n'est qu'on a vraiment du mal à s'attacher à Tom, c'est un passionné d'aviation mais les sentiments qu'il éprouve pour son entourage proche sonnent faux parfois (trop ou trop peu selon les gens) et manquant d'authenticité à mon goût.
Certaines scènes d'action sont particulièrement réussies : je pense notamment à la grotte, la rencontre avec Cheyenne, l'opération Colibri et les derniers chapitres de révélation (excepté l'épilogue). Mais entre ces quelques scènes prenantes, ce sont de longues plages de descriptions techniques sur les avions, de négociation politique qui s'étalent. L'histoire est vraiment très plan-plan dans son ensemble, hormis la dernière centaine de pages peut-être.
J'ai beaucoup aimé le personnage d'Armand, complexe à souhait, même si ses motivations profondes ne sont pas vraiment expliquées. L'histoire d'amour ne sert finalement pas tellement l'intrigue (sauf dans l'épilogue que j'ai trouvé terriblement convenu).
Ce qui manque à ce livre : un sacré coup de pied au c... pour Tom et à l'action du livre en général, plus de détails sur le pourquoi le monde en est arrivé là (les détails en début de certains chapitres, rappels de l'ancienne actualité éclairent un peu mais frustrent surtout beaucoup car peu d'informations filtrent finalement) et un sacré élagage sur les descriptions d'avion... Et une nouvelle 4ème de couverture qui arrête de mentir sur la marchandise : post-apo certes mais surtout récit guerrier (y'a pas mal de scènes de combat au final), complot politique et manipulation...
Bilan mitigé donc pour cette lecture : la fin (sauf épilogue) et le plot twist final ont quelque peu rattrapé la note initialement prévue. Une bonne lecture mais qui ne me laissera sans doute pas un souvenir impérissable. J'irai lire le second tome du diptyque par curiosité en espérant que le personnage principal y brassera un peu moins d'air en parlant d'avion, mais l'embarquement n'est pas pour demain !!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          222

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Shan_ZeShan_Ze   18 juillet 2018
Et vlan ! Encore un grand mot de lâché : la démocratie. Avec la gastronomie, il agrémente à égale valeur le vocabulaire de mon cher père adoptif. La démocratie des uns n'est que la dictature des autres, d'après lui. Si j'ai bientout compris, l'égalité ne s'est jamais trouvée qu'en fonction des niveaux de vie. Pourtant, il ne jure que par elle. Peut-être est-elle mieux appliquée ici vette démocratie ? Ou, plus probablement, la disparition de l'argent a-t-elle contribué à niveler les inégalités ? Mouais...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
finitysendfinitysend   15 avril 2012
D'ici ,les villes habitées que je survole sont autant de furoncles à la surface de la plaine .Barricades herisées de tessons de haine .Un méchant eczéma sur la croûte terrestre.
Commenter  J’apprécie          130
MladoriaMladoria   13 juillet 2018
- En ville, il y a des bruits qui courent...
Je souris :
- Et tu les as rattrapés, j'imagine.
Commenter  J’apprécie          120
ludi33ludi33   22 juin 2018
- À la bonne heure! s’exclame Armand quand je lui relate la journée. Il convient de fêter dignement cet événement. Miki, la gnôle spéciale, je te prie!
Commenter  J’apprécie          60
BleuopaleBleuopale   20 mars 2019
C'est de loin le plan le plus tordu que j'aie pu imaginer. Pourtant, je reste persuadé que c'est le meilleur - en raison même de son extravagance.
Commenter  J’apprécie          60

Videos de Laurent Whale (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurent Whale
Aujourd'hui, je vous parle des 4 romans qui m'ont accompagné pendant le mois de juin.
Retrouvez toutes mes vidéos ici : http://goo.gl/hCnYmr . Déroulez pour plus d'infos :)
? Livres cités -Les étoiles s'en balancent de Laurent Whale - Les outrepasseurs 1 : les héritiers de Cindy van Wilder - Autre monde 1 : l'alliance des Trois, de Maxime Chattam -Les arcanes du chaos, de Maxime Chattam
? Chaînes / blogs cités Vidéo de LinieBookAddict sur les étoiles s'en balancent : https://www.youtube.com/watch?v=PHv81Zru6CY
__
? Me contacter contact@leblogdeptitelfe.fr Blog : www.leblogdeptitelfe.fr Facebook :http://goo.gl/huya0v Twitter : @ptitelfe1982 Instagram : @ptitelfe1982
Merci à tous d'avoir regardé cette vidéo ! Aimez, partagez, ou abonnez vous ;) ca fait toujours plaisir !
+ Lire la suite
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3584 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

.. ..