AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
4,31

sur 27 notes
5
9 avis
4
4 avis
3
2 avis
2
1 avis
1
0 avis
Quand les éditions Rivka ont annoncé la sortie de Saules de Brume, j'étais ravie. Entre la couverture qui faisait rêver, un résumé alléchant et des comparaisons d'univers tout autant appétissant, impossible de passer à côté. L'objet livre est d'ailleurs une petite merveille qui va parfaitement avec le roman. Donc un grand bravo. Au vu de ma note, vous vous doutez que ma lecture n'a pas été le coup de coeur que j'attendais. Cependant, je sens que la suite pourrait le devenir. Voyons ça un peu en détail.

Le premier tome de Saules de Brume est très introductif. Vous le savez si vous me lisez depuis un moment, je ne suis pas une grande fan des introductions et des descriptions, je suis plutôt dans l'action. C'est cependant une étape importante pour découvrir l'univers si particulier du roman, mais surtout d'appréhender nos deux héroïnes : Cettie et Séra. Et forcément avec deux héroïnes, il faut plus de temps pour que tout se mette en place. Je ne le nie pas, je me suis un peu ennuyée au début car il manquait cruellement d'action. J'étais aussi moyennement enthousiaste par la floppée d'adultes "malfaisants" qui gravitaient autour des deux adolescentes. Mais je me suis dit qu'avec six tomes (si je ne me trompe pas), la suite devrait se montrer plus palpitante et surtout voir naître plus d'alliés. J'ai donc continué.

Je ne vais pas vous dire que passé la moitié de Saules de Brume, j'ai ressenti un engouement dévorant, non plus. Mais, clairement, j'ai été beaucoup plus happée par l'histoire. Il y a un peu plus d'action, des personnages secondaires qu'il est tellement facile d'aimer, et un potentiel énorme qui se profile. Et c'est ce dernier point qui m'enthousiasme à fond ! Cettie et Séra notamment. Si vous saviez combien je me dis que c'est deux-là vont tout révolutionner et faire de la saga une vraie merveille ! Et surtout je vois en ces deux personnages féminins de réelles incarnations de ce que j'aime chez un personnage féminin. Et l'auteur est un homme ! de quoi me réconcilier avec cette combinaison (auteur masculin / héroïne) que je trouve très souvent caricatural à souhait. Les deux fillettes ont douze ans quand nous les rencontrons, et déjà on voit les femmes extraordinaires qu'elles vont devenir. Et c'est cette évolution que j'ai franchement hâte de voir, surtout que leur monde a un grand besoin de changements.

L'univers est aussi très intéressant. Avec ces mystères et ces caractéristiques que je trouve très intrigants. Et pour autant, nous ne sommes pas non plus trop dépaysés. Il y a de la fantaisie mais tout en gardant cette ambiance réelle. Un très bon compromis surtout quand on est face à un monde nouveau avec de très nombreux codes. Comme je le disais juste avant, le monde de Saules de Brume a aussi besoin de changer radicalement. Il y a trop d'écarts entre les pauvres et les riches, trop d'inégalités, trop d'oppressions.... C'est révoltant à lire et en même temps, c'est aussi le tremplin pour une révolution. Je ne cherche pas non plus à voir un monde utopique se former, loin de là, mais la marge est tellement énorme qu'il y a de quoi faire. Et ce combat peut être mené par nos deux héroïnes à différents niveaux. D'autant que les demoiselles rencontrent pas mal de personnes qui sont ou seront des alliés de poids. J'aimerai un peu plus de personnages féminins dans cette catégorie, mais dans un monde plutôt patriarcal, je me dis que c'est aussi pas mal de mettre des hommes prêts à changer le monde par le biais de jeunes gens.

Vous sentez peut-être tous les espoirs que j'ai dans cette saga, et vous avez raison. Bien que je n'ai pas été charmée dans sa globalité, l'histoire est extrêmement prometteuse et j'ai des attentes plutôt élevées pour le coup. Plus dure sera la chute ? Oui, peut-être... mais je pense que je ne serais pas déçue. Les bases sont bien posées et les personnages sont attachants à souhait avec un univers très intéressant. de quoi être plutôt confiante.
Commenter  J’apprécie          350
Voici mon retour de lecture sur Saules de Brume, premier tome de la série La saga des mystères.
Il existe deux mondes.
L'un a conquis les nuages.
L'autre a sombré dans le brouillard.
Abandonnée alors qu'elle était enfant, Cettie vit le ventre creux, dans la peur des fantômes qu'elle semble être la seule à voir. Elle réside dans le monde d'en bas, jusqu'à ce qu'un vice-amiral fortuné l'en délivre, lui offrant la vie dont elle a toujours rêvé, tout là-haut dans les nuages. Là où les manoirs flottent dans le ciel grâce à une magie énigmatique et où les privilégiés mènent des vies de rois.
Séra est la petite-fille de l'Empereur. Toutes envient sa place. Pourtant, seule avec sa gouvernante et ses parents, la jeune princesse n'a qu'un désir : explorer le monde qu'elle aperçoit tout juste depuis sa fenêtre.
La vie des deux jeunes filles est sur le point de changer à jamais.
Saules de Brume est un premier tome qui pose les bases, il y a pas mal de descriptions.
C'est nécessaire pour bien comprendre ce qu'est ce monde, ses particularités mais aussi la personnalité de Cettie et Séra, les deux héroïnes. Mais, cela donne lieu à quelques longueurs par moment.
Je trouve que ça manque un peu d'action au départ même si cela s'arrange un peu ensuite.
Il est vrai que c'est un premier tome et comme la série va être assez longue je suppose que la suite sera plus dynamique :)
J'ai beaucoup aimé Cettie et Séra, deux jeunes filles de douze ans qui sont très attachantes. Elles sont différentes, ne sont pas nés du même côté. Pourtant elles ont toutes deux une personnalité qui laisse présager de très bonnes choses pour la suite.
L'histoire est bien ficelée dans l'ensemble. Les mondes crées ici sont très intéressants mais d'une cruauté sans nom. C'est triste, je trouve que ça manque un peu d'espoir tout ça.
Mais, je me répète, c'est un premier tome et je serais curieuse de lire la suite, pour voir où l'auteur compte nous emmener.
Saules de Brume est une lecture que j'ai apprécié dans l'ensemble même si je suis mitigée sur certains points.
Ma note : 3.5 étoiles.

Commenter  J’apprécie          220
J'ai été attirée par la couverture, magnifique, par le genre littéraire, la fantasy, que j'apprécie. de plus, je ne connaissais pas du tout l'auteur, qui est traduit pour la première fois en français : il a écrit d'autres sagas, il serait bon qu'elles aussi soient traduites. Il s'agit d'un premier tome, quatre autres suivront, ce qui n'était pas un obstacle à mes yeux. Cependant, je n'ai pas apprécié ce livre autant que je l'aurai voulu. Tout d'abord, j'ai eu du mal avec les deux héroïnes, deux toutes jeunes adolescentes, Cettie et Sera. L'une comme l'autre m'ont semblé désespérément seule. Cettie n'a pas de famille. Elle vit dans le monde d'en bas, ou plutôt, elle survit : rares sont les orphelins, ou les enfants abandonnés, qui parviennent à l'âge adulte, sans que quiconque ne s'en soucie vraiment. le sort qui est réservé aux enfants n'est pas sans rappeler ceux que subissaient les enfants pauvres au XIXe siècle : cela tombe bien, c'est la source d'inspiration. Les pages qui sont consacrés à ce qu'ils subissent sont particulièrement rudes. D'ailleurs, les pages qui sont consacrées à Sera ne le sont pas moins. Elle est la petite-fille de l'Empereur, la belle affaire ! Les rivalités autour du trône ne cessent. Pire : son père, qui est quasiment sûr d'être le futur empereur, la délaisse, pour ne pas dire qu'il se sert d'elle, tentant de la modeler à son image. Sera est seule, désespérément, elle peut s'appuyer sur sa gouvernante, qui, cependant, sait ce qu'il en coûte quand on ne respecte pas les règles, et n'a qu'un champ d'action très limité.
Oui, le récit est étouffant, oui, sa lecture peut être douloureuse, tant l'on voit peut de personnages positifs. Il en est un, tout de même : Fitzroy, qui a une très bonne situation dans le monde des nuages. C'est un homme d'honneur, dans le meilleur sens du terme. Il a des principes, et il n'est pas près à les abandonner pour plaire à autrui ou obtenir un bon poste. Seulement, autant de bonté risque d'être facilement duper, même s'il sait à quel point le monde, et surtout ceux qui l'habitent, peuvent être animés par de forts mauvaises attention, pour garder leurs privilèges, pour que personne d'autres n'en profite.
Ce récit est dur, sa lecture a été dure, tant l'espoir est absent, tant la cruauté n'a pas de limite, se réjouissant de la douleur d'autrui. Alors, certes, je me demande de quoi sera fait le second tome, mais je me demande si ma curiosité me le fera découvrir.
Merci aux éditions Rivka et à Netgalley pour ce partenariat.
Lien : https://deslivresetsharon.wo..
Commenter  J’apprécie          150
Un vrai coup de coeur, pas vraiment d'autres mots pour décrire cette lecture. J'ai toujours tendance à bien noter mes lectures.
Je suis bon public, il est vrai mais surtout je lie depuis longtemps maintenant, je sais ce que je vais apprécier. Je choisis donc scrupuleusement mes lectures, ça m'amène à n'être que très rarement déçu.
C'est pourquoi le palier le plus important pour moi, c'est celui de 4,5 à 5. Ce qui sépare pour moi une bonne lecture que j'ai adoré d'un coup de coeur. Celui-ci en est un, ça fait très longtemps que je ne me suis pas autant hypé moi-même par une Saga. Je savais que j'allais l'apprécier mais autant c'est une découverte qui me ravit.

L'écriture est douce et/ou la traduction est réussie. Là c'est une perception personnelle, ça influence beaucoup mon ressenti sur l'univers je pense. Je trouve que le choix des mots qu'on ressent avec "Saules de Brume" a un impact certain sur le côté agréable de la lecture. On n'a pas envie de lâcher l'histoire, de lâcher la lecture. J'ai été très sensible au style d'écriture. Pour être honnête je crois que c'est une des traductions les plus réussi que j'ai pu lire.

Les protagonistes principaux, Sera et Cettie ont tous ce qu'on peut demander. Elles sont fortes, impatiente de se confronter à un monde dont elles veulent percer les Mystères, héroïque malgré leur jeune âge. Après ce premier tome, on n'a qu'une envie c'est de les suivre dans la suite de leur vie.

L'univers est une pépite. Pour toute saga réussite, il est nécessaire que l'univers soit cohérent, intéressant, vivant et surtout si ombre il y a, il faut qu'on soit amené à croire obtenir les réponses un jour sinon à quoi bon ?
Ce que j'ai pu reprocher à un livre il y a peu, c'est justement le manque de cohérence de l'univers et l'envie de remédier aux zones d'ombres, l'auteur ne semblait pas avoir envie de nous aider.
L'univers de Saules de Brume est dans un sens assez simple, on assiste à la confrontation presque nécessaire du monde d'en haut, l'élite dirigeantes qui détient les Mystères du savoir et du monde d'en bas, la masse qui n'aspire qu'à ne serait-ce que s'approcher de ce monde mystérieux.
Pourtant l'auteur dans ce livre, a réussi a créer un monde à la fois sombre et merveilleux. C'est compliqué de décrire un ressenti personnel, l'horreur de ce qui se passe en bas nous émeut vraiment mais on sent qu'il n'a pas toujours été comme celà, qu'il ne faudrait pas "grand chose" pour revenir à des temps plus heureux, à un âge d'or du temps de la première Emperesse.

La couverture est belle, rien d'autre à dire là-dessus. Un joli livre pour orner une bibliothèque, en espérant que la suite puisse s'accorder pleinement avec ce premier tome.
C'est une saga de 5 livres qui doivent sortir à intervalles de 6 mois, je n'ai qu'une hâte c'est de pouvoir les contempler aligné dans ma bibliothèque mais il faudra être patient.

Si la quatrième de couverture vous plaît, n'hésitez surtout pas à lire ce livre. La saga est pleine de promesses et de Mystère...
Commenter  J’apprécie          140
Quelle lecture passionnante que ce premier tome de la Saga des Mystères : Saules de Brume !

Des manoirs qui flottent, ce qui m'a fait penser à la Passe-miroir, mais aussi à Steam Sailors, deux sagas que j'ai adorées, de mystérieux Mystères - sur lesquels j'ai hâte d'en apprendre plus -, et des luttes de pouvoir entre nobles. Au milieu de tout ceci, Cette, une jeune fille qui a grandi dans la misère, dans les Chutes, sur terre, là où les pauvres crèvent de faim. Sa toute va croiser celle de Fitzroy, un noble qui décide de la prendre sous son aile et l'emmène dans sa demeure flottante, Saule des Brumes.

***

Un univers passionnant, une galerie de personnages variés et détaillés, du suspense, des intrigues, tout ceci m'a pleinement conquise !

Gros coup de coeur pour Cettie, l'héroïne, sa détermination, son courage. Et pour Séra, la peut-être future Emperesse, maltraitée par un père qui ne pense qu'à son propre intérêt. Deux adolescentes encore jeunes - elles ont douze ans -, mais qui recèlent un grand potentiel, une intelligence, une sensibilité énorme, et font preuve d'altruisme et de curiosité. Deux jeunes femmes que j'aurai plaisir à voir évoluer.

Si tout est loin d'être révélé dans ce premier tome, ce que Jeff Wheeler nous donne à voir est déjà fort alléchant. Il y a de belles réflexions sur le pouvoir, le partage, le travail forcé. On retrouve l'antagonisme monde d'en Haut (les riches), versus monde d'en Bas (les pauvres), mais on sent que les frontières ne sont pas figées et ne demandent qu'à bouger, grâce au comportement de quelques personnages, dont le vice-amiral Fitzroy (un autre de mes chouchous).

Je n'ai qu'un mot à dire à la fin de cette lecture (enfin plutôt trois) : Vivement la suite !
Commenter  J’apprécie          60
☆~ Saules de Brume ~☆

Le premier tome de la saga fantasy de Jeff Wheeler aux éditions Rivka.

Depuis son annonce, il me faisait de l'oeil. de manière insistante. Et moi, comme une abrutie, j'attendais la sortie des autres tomes avant de m'y mettre - 5 tomes au total, ce n'est pas rien. Mais grâce à netgalley, me voilà avec l'ebook entre les mains. Merci pour l'envoi Rivka !!

Cettie vit dans le monde d'en bas. Un monde pauvre, sale. Elle vit chez une dame qui en a la propriété. Dame qui consacre le moindre sou à la boisson plutôt qu'à nourrir les enfants sous sa garde. Mais lorsque le vice-amiral trouve la jeune fille et se rend compte qu'elle peut voir les fantômes, il décide de la ramener dans son domaine Saules de Brume, dans le monde d'en haut.
Sera, elle, est l'héritière de l'empereur. Elle vient du monde d'en haut. Tout le monde envie sa place. Mais elle vit cloîtrée dans le manoir d'Havreclos avec ses parents qui se détestent et qui la détestent aussi...

J'ai donc un coup de foudre total pour ce roman.
L'univers est inspiré par l'Angleterre du XIXe siècle avec sa société très inégalitaire et sa bienséance. Ajoutez-y une touche de magie avec les Mystères, des fantômes, des intrigues politiques, des méchants vraiment méchants. Et vous avez Saules de Brume.

Ce premier opus dépeint un univers qui s'annonce très riche et la fin annonce une suite différente et plus profonde encore.
J'ai adoré la plume de l'auteur/traducteur. J'ai adoré chaque personnage. J'ai adoré détester Mrs Pullman ou le prince régent. J'ai adoré Cettie et Sera. Et Fitzroy ❤️

Une pure merveille et je n'ai pas fini de harceler mon entourage pour qu'ils le lisent.
Commenter  J’apprécie          30
Lecture terminée "Saules de Brume " Lecture faite grâce à @editionsrivka et @netgalleyfrance

Une superbe lecture qui nous parle de magie appelée mystères,  de politique, dans un style steampunk où les adultes n'ont pas la part belle .

C'est l'histoire de 2 jeunes ado , 12 -13 ans  piégées dans 2 parties d'un monde un peu à la "steam sailors " si vous connaissez,  une partie plonger plonger dans la misère au sol et une partie plus luxueuse plus noble dans des domaines volant permis les nuages mais pas à l'abri de sombrer. Où  le seul moyen pour se déplacer est de prendre des engins volants façon Jules Verne.

L'une,Cettie, vit dans "les chutes" quartiers pauvres, où les orphelins ou malchanceux sont vendus par leur parents pour régler des dettes et ont peu de chance d'atteindre l'âge adulte.

L'autre, Séra, potentielle future empiresse,  recluse dans le manoir de ses parents qui ne lui apportent pas d'amour, vit loin de là population en compagnie de sa gouvernante et de ses professeurs, rêve de liberté, d'amitiés et de pouvoir  apporter son aide aux habitants du bas, ce qui pour ses parents n'est en aucun cas envisageable.

Les deux vont se retrouver entourées d'adultes malveillants pour différentes raisons.
Et pour L'une d'elle des ombres la guettent où  qu'elle aille. Mais heureusement certains adultes vont se montrer aimant et vont tenter de les aider en leur apportant l'amour dont elles manquent, et en les aimants à trouver leur place dans ce monde.


Bref j'ai adoré, c'est assez pesant mais ces petites nanas ont beaucoup de courage et surtout sont hyper mâture et se sortent grandis de chaque difficultés.

Vivement la suite !!
Commenter  J’apprécie          30
[ℂ𝕠𝕦𝕡 𝕖𝕟 𝕡𝕝𝕖𝕚𝕟 𝕔𝕠𝕖𝕦𝕣]
.
"Car qui peut résister à l'envie vicieuse de se sentir important ?"
.
Il existe deux mondes.
L'un a conquis les nuages.
L'autre a sombré dans le brouillard.
Abandonnée alors qu'elle était enfant, Cettie vit le ventre creux, dans la peur des fantômes qu'elle semble être la seule à voir. Elle réside dans le monde d'en bas, jusqu'à ce qu'un vice-amiral fortuné l'en délivre, lui offrant la vie dont elle a toujours rêvé, tout là-haut dans les nuages. Là où les manoirs flottent dans le ciel grâce à une magie énigmatique et où les privilégiés mènent des vies de rois.
Séra est la petite-fille de l'Empereur. Toutes envient sa place. Pourtant, seule avec sa gouvernante et ses parents, la jeune princesse n'a qu'un désir : explorer le monde qu'elle aperçoit tout juste depuis sa fenêtre.
.
J'ai absolument adoré l'univers de ce roman ! J'avais déjà lu des livres dans des univers similaires, des vols au-dessus des nuages, des châteaux dans le ciel etc, mais c'est bel et bien la première fois que cela me plaît autant !
.
Cettie et Séra sont deux personnages plein d'entrain, d'espoir et d'intelligence malgré leurs jeunes âges et je les ai immédiatement adorées. de la même manière, j'ai eu un coup de coeur pour le capitaine qui se démarque particulièrement dans cette société ayant abandonné les plus opprimés il y a bien longtemps.
.
L'auteur a placé suffisamment de mystère dans l'intrigue pour qu'on ait envie d'en savoir plus, tout en prenant soin de terminé correctement le premier tome pour ceux qui aurait envie de s'arrêter là.
.
Je trouve ça vraiment dommage qu'on ne parle pas plus de cette saga parce que réellement, j'ai adoré ! Et si je dois être sincère, j'ai un peu peur que les cinq tomes ne soient pas traduits…donc filez lire ce livre !
Commenter  J’apprécie          20
Ce premier tome s'articule entre l'histoire des deux héroïnes, Cettie et Séra. L'une vient des bas-fonds de cet univers, est pauvre et réussit à se faire adopter par un homme d'en haut, qui la prend sous son aile et la protège. L'autre, Séra, est la fille du fils de l'empereur et est donc issue d'une famille riche et puissante. J'ai de loin préféré le récit de Cettie à celui de Séra qui comporte des longueurs selon moi.
Les deux jeunes filles (elles n'ont que douze ans !) font preuve d'une grande maturité pour leur (jeune) âge et d'un tempérament bien trempé. Elles évoluent dans cet univers à la fois aérien et terrestre, parmi une foule de personnages plus ou moins malfaisants. le récit alterne des passages assez longs avec des passages très rythmés et riches en actions. On comprend que de nombreuses zones d'ombre existent et qu'elles seront certainement révélées au fur et à mesure des tomes. L'univers dépeint, avec ses bateaux volants, ses maisons construites sur les nuages, nous permet de développer notre imaginaire.
La saga s'annonce longue et j'espère qu'après ce premier tome introductif, l'histoire va prendre toute son ampleur. Car les deux jeunes filles sont attachantes. On espère que leur destin va s'éclairer et leurs dons se révéler.
Merci à Netgalley et Rivka pour avoir permis cette découverte.
Commenter  J’apprécie          20
Pour être honnête le résumé me donnait terriblement envie, en fait il me faisait penser au film upside down, film que j'avais trouvé assez trouvé original à l'époque. Et puis, la couverture est assez belle, très douce dans ces couleurs.

L'auteur a un style d'écriture à l'image de la couverture : doux et poétique, donc j'ai été transportée dans son univers très facilement. L'histoire de ce premier tome tourne vraiment autour des concepts très introductifs à la saga, il ne se passe pas grand chose en soi mais, d'un côté ce n'est pas forcément dérangeant. Je pense toutefois qu'on est loin du réel potentiel de cette saga. L'auteur nous explique qu'il s'est inspiré de l'Angleterre du XIXe siècle et pour le coup, j'ai trouvé ça très réussi, on sent les inspirations sans pour autant que ça soit un livre « historique ». Je continue sur l'univers mais, celui-ci est tout simplement incroyable. J'ai adoré cet aspect des Mystères, c'est très prenant et pour autant on n'en sait pas plus dans ce tome. La fin du livre fait présager une suite de haute envergure, vraiment tout s'accélère et je pense sincèrement que le potentiel de la saga est extraordinaire.


Pour ce qui est des personnages, au premier abord, rien de très original, on fait une dichotomie entre très riche et très pauvre. Pour autant, c'est très plaisant de suivre les deux jeunes filles. Cettie et Sera se confondent parfois, leur caractère est très similaire et d'un côté ça creuse encore l'écart entre les riches / pauvres, on sent encore plus l'injustice face à cette situation. de plus, j'aime beaucoup leur caractère, elles sont certes très jeunes mais, à la fois vaillante, bienveillante et intelligente (et ça j'adore).
Les « méchants » sont toutefois un peu extrêmes, pas forcément nuancés et je trouve ça assez dommage parce qu'ils méritent également d'être approfondi.

Pour conclure, un premier tome assez introductif qui présage une saga assez incroyable, personnellement j'ai beaucoup d'attente pour la suite.
Lien : https://internal-knave-815.n..
Commenter  J’apprécie          21




Lecteurs (179) Voir plus



Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
2555 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre

{* *}