AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Simone Davy (Traducteur)
EAN : 9782072914959
400 pages
Éditeur : Gallimard (05/11/2020)
4.01/5   174 notes
Résumé :
Et si vous appreniez que toute votre vie repose sur un mensonge ?

Kim, une Australienne de trente ans, est sous le choc. Un inconnu vient de lui révéler qu’elle s’appelle en réalité Sammy Went, qu’elle a été enlevée vingt-huit ans auparavant et que sa vraie famille l’attend aux États-Unis. Kim n’en croit pas un mot mais ne peut s’empêcher de se poser des questions. Pourquoi est-il impossible de mettre la main sur des photos d’elle bébé ? Et qui est ce... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (60) Voir plus Ajouter une critique
4,01

sur 174 notes
5
25 avis
4
19 avis
3
7 avis
2
3 avis
1
0 avis

Jeanfrancoislemoine
  21 janvier 2021
Toujours sensible à la couverture d'un livre, je ne peux pas dire que j'ai été attiré par celle du " Mystére de Sammy Sent " , un peu trop " lisse " à mon goût. Bon , ça , c'est mon avis mais mon libraire à l'habitude de lire de nombreux thrillers ou romans noirs et ...de rédiger un " petit " message pour chacun d'entre eux . Voilà qui change tout quand on connaît sa compétence.
Un rapide coup d'oeil sur la note globale obtenue sur Babelio et . ...
Ainsi , je me suis projeté sur la lecture de ce roman et ...j'ai passé un excellent moment . Comme quoi , " la solitude du lecteur " face au choix d'un roman a des limites et il est extrêmement important ( pour moi ) de s'appuyer sur des " regards extérieurs " qui évitent des choix douteux ou dirigent vers de " belles choses " .
Revenons au bouquin . Vous sirotez tranquillement votre café avant de retourner au travail , un homme s'assied en face de vous et vous dit : " Tu ne t'appelles pas Kimberley Leamy mais Sammy West , tu as été enlevée aux États- Unis et élevée en Australie . Je suis , Stuart , ton frère " . Il aurait pu ajouter " je reviens te chercher , je savais que tu m'attendais " , reprenant ainsi le " grand Gilbert " , à la différence que tu n'attendais rien ni personne et que cette nouvelle , et on le comprend , c'est plutôt " un sacré coup de bambou". Se croire quelqu'un et être quelqu'un d'autre , voilà de quoi perturber les mieux " équilibrés" d'entre nous .
Je ne divulgue rien , tout est dit dans les trois ou quatre premières pages . Après, qu'auriez- vous fait . Rien ? Alors , pas d'histoire , pas de bouquin . Donc , vous feriez comme " Kim -Sammy " et c'est parti en quête de vérité.
Certes , je vous l'accorde , le thème du rapt d'enfant , il est plutôt souvent activé car il ouvre bien des perspectives à l'auteur .Pourtant , sachez le , jamais je n'ai eu l'impression de m'ennuyer dans ce qui est une recherche passionnante avec un extraordinaire rebondissement final auquel je n'avais pas pensé. ( Je ne cherche jamais " le " ou " la " ou " les " coupables , je suis toujours à " côté de la plaque " , alors , je me laisse " porter " ...)
Autre " méthode " assez récurrente, deux histoires parallèles , deux " voyages " entre présent et passé qui , naturellement , vont se rejoindre pour nous éclairer ou tout du moins donner à Kim - Sammy , les clés pour sa " reconstruction " ...
C'est donc un thriller psychologique mais aussi " vivant " , alerte qui vous attend si vous aimez ce genre . Je tiens aussi à rassurer les amies qui se détournent de ce type de récit , s'il y a des scènes violentes , elles sont plutôt " modérées " tant par leur nombre que par leur intensité. C'est un sujet sensible qui , et c'est " parfaitement légitime " , choque nombre d'entre nous.
Voilà , je n'en dirai pas plus , si ce n'est que je remercie une fois de plus mon libraire , qui a encore guidé un choix dont je me félicite , la note globale m'ayant conforté dans mon envie de lire le livre de Christian White .
Maintenant , place à la lecture des commentaires des amis et amies .Encore un très bon moment en perspective , une bonne façon pour moi de clore une nouvelle belle séance de lecture .
Et un grand merci à ceux ou celles ( je ne donnerai pas de noms , ils et elles se reconnaîtront ) qui lisent mes commentaires même s'ils ne supportent pas la violence . Je les embrasse ( enfin , surtout les filles , hein .)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          6314
marina53
  24 mai 2021
Ce jour-là, alors que Kimberley Leamy, trentenaire qui enseigne la photographie, fait une pause à la cafétéria, entre deux cours, un homme, la quarantaine, à l'accent américain, s'installe en face d'elle et se présente. James Finn lui montre aussitôt la photo d'une petite fille aux yeux d'un bleu intense. Si Kim avoue ne pas reconnaître l'enfant, il la lui présente : elle s'appelle Sammy Went, elle fêtait son deuxième anniversaire sur cette photo et trois jours plus tard, elle a été enlevée de la maison où elle vivait avec sa famille, à Manson, dans le Kentucky. Bien qu'il ne soit pas détective ni journaliste mais comptable, il lui avoue que cela fait des années qu'il recherche cette enfant et que, de but en blanc, il pense que Sammy Went, c'est elle. Une information aussi inconcevable que saugrenue pour Kim mais qui l'ébranle. Aussi inconcevable que de penser que sa maman, décédée il y a 4 ans, ait pu commettre un tel acte. Mais elle décide tout de même d'aller fureter dans les albums familiaux que sa soeur, Amy, conserve chez elle. Étonnamment, aucune trace de photos d'elle avant ses trois ans. Elle recontacte alors James Finn qui, cette fois encore, ne vient pas les mains vides à leur rendez-vous. Il a avec lui le résultat de trois tests ADN. Tous les trois avoisinant une probabilité de presque 99%. Devant la colère de Kim, il lui avoue qu'en fait il s'appelle Stuart Went et qu'il est son frère...
Que faire d'autre que de parcourir la piste de sa toute petite enfance lorsqu'une personne est quasi-sûre que vous n'êtes pas celle que vous pensiez être ? C'est ce que, évidemment, Kim Leamy va faire en apprenant qu'elle a été enlevée à sa famille. de Melbourne où elle réside aux terres du Kentucky, elle va ainsi retourner sur les lieux de son enfance, rencontrer les membres de sa famille d'origine. En fouillant dans son passé, elle va découvrir de terribles secrets de famille. En alternant passé et présent, Christian White sait capter son lectorat dès les premières pages, dévoilant les deux pans de la vie de Sammy Went ainsi que la galerie de personnages qui l'entoure. Des personnages fouillés, énigmatiques, fanatiques ou encore menteurs. Ce roman psychologique, abordant des thèmes tels que les sectes, la mémoire, les secrets de famille, tient toutes ses promesses jusqu'à la toute fin, inattendue. Rien d'étonnant à ce qu'une adaptation sur grand écran soit prévue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          647
tutesvuquandtaslu
  19 mars 2021

Une lecture rapide, facile. Une écriture sans fioriture.
Une histoire que l'on ne souhaite à personne mais qui ne m'a guère passionnée.
Une jeune femme d'une trentaine d'années, australienne, s'avère être une enfant enlevée il y a trente ans dans une petite ville pieuse de États-Unis.
Pas d'histoire larmoyante, elle a eu une enfance très heureuse, entourée d'une mère, d'un beau père et d'une demie soeur.
Cette découverte vient, pour ainsi dire, lui gâcher la vie et remettre en question l'image de sa mère adorée aujourd'hui décédée.
Son voyage aux sources, la découverte de ses racines et l'apprivoisement de cette nouvelle famille vont chambouler une vie réglée comme du papier à musique, presqu'un peu terne.
Terne est le mot. Je me suis un peu ennuyée. J'avais lu tellement de chroniques dithyrambiques que j'en attendais probablement trop.
Attention, ce n'est que mes avis et ressenti.
Commenter  J’apprécie          610
jeunejane
  26 janvier 2021
Kim, une Australienne de trente ans qui vit à Melbourne est professeur de photographie, célibataire.
Un jour, elle rencontre un Américain qui l'aborde dans la rue, se fait passer pour un journaliste et lui annonce qu'elle ne s'appelle pas Kim mais Sammy Went, une petite fille qui a été enlevée à deux ans dans la ville de Manson aux Etats-Unis.
Kim va chez sa soeur pour regarder les photos de son enfance et s'aperçoit qu'aucune photo ne la montre avant ses deux ans.
Elle ne peut poser aucune question à sa mère car celle-ci est décédée d'un cancer mais quand elle en parle à son père, celui-ci devient livide.
On apprend que le journaliste est en réalité son frère aîné.
L'histoire n'est pas mal montée mais ce qui m'a particulièrement déplu, c'est le passage du maintenant à autrefois au moment où on est sur un moment de suspense.
Les cliffhanger points me conviennent très bien si je ne dois pas attendre trop longtemps entre les chapitres.
Cela me coupe mon élan de lecture à un point que vous ne pouvez pas imaginer.
J'ai donc parfois tourné très vite les pages. Dommage !
La fin est quand même inattendue mais qu'est-ce que j'ai attendu pour la connaître.
Pas une réussite pour moi cette lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          544
Crossroads
  25 mars 2021
Y a des inconnus qui vous offrent des fleurs puis y en a d'autres (peut-être à cours d'Impulse) qui font dans le cassage de destinée, le pétage de chakra.
Kim, elle demandait rien à personne.
Ce qui ne l'a pas empêché de tirer une tronche de trois pieds de long à l'annonce suivante balancée frontalement par un mec qui visiblement avait oublier de sortir avec son kit spécial délicatesse.
« Tu t'appelles Sammy Went et tu as été victime d'un rapt sis in the Younaïted Staytes off Amewica, il y a de cela 28 ans ».
Kim, australienne un brin déstabilisée, venait de basculer dans la troisième dimension.
Un univers parallèle empli de lourds secrets et de faux semblants.
Intrigue sympatoche.
Récit lu sans véritable ennui ni enthousiasme béat.
Des personnages que j'ai trouvé relativement lisses malgré un pitch qui promettait d'envoyer du bois.
Du chêne, crois-je, par stères de 10.
Alors si, j'ai bien aimé cette église atypique aux pratiques raccord qui devrait titiller tous les amoureux des reptiles carnivores un rien venimeux.
Le mot fin, à la fin, m'a bien botté, itou.
Mais dans l'ensemble, j'ai tourné les pages d'un oeil bovin tout en suivant de l'autre la conf' hebdo de m'sieur Castex, c'est dire le niveau d'intérêt suscité.
Bref, tout comme Sammy, je suis venu, j'ai lu, j'ai déjà oubliu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          5210

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
marina53marina53   24 mai 2021
Lorsqu'un souvenir se forme, le cerveau crée aussitôt une empreinte neurochimique qui permettra de le retrouver en cas de besoin. Imaginez une sorte de gros fil rouge partant de votre conscience et plongeant dans les profondeurs de votre esprit. Quand vous voulez évoquer un souvenir précis, vous tirez sur ce fil et il remonte à la surface.
Commenter  J’apprécie          170
jeunejanejeunejane   26 janvier 2021
- Non pas un policier. Un comptable, qui fait des recherches au sujet d'une enfant disparue il y a longtemps. Vers 1990. Une petite fille qui s'appelait...
Je m'interrompis en voyant que le visage de Dean était devenu livide. Il serrait sa serviette si fort dans sa main, si fort que ses jointures avaient blanchi.
Commenter  J’apprécie          160
marina53marina53   24 mai 2021
J’ai toujours été une grande lectrice, avec un penchant marqué pour les histoires d’épouvante. Amy, ma cadette, me regardait parfois d’un air un peu vexé avaler trois livres d’affilée tandis qu’elle peinait à en finir un. Je lui ai déclaré un jour que le secret pour lire vite, c’est d’avoir une vie ennuyeuse.
Commenter  J’apprécie          140
missmolko1missmolko1   31 août 2019
I didn't have long left on my break and had been enjoying my solitude. Earlier that week I'd found a worn old copy of Stephen King's Pet Sematary propping up the leg of a table in the staffroom, and since then I'd been consuming it. I've always been a big reader, and horror is a particular favourite of mine. My younger sister, Amy, would often watch in frustration as I finished three books in the same time it took her to read one. The key to fast reading is to have a boring life, I once told her. Amy had a fiancé and a three-year-old daughter; I had Stephen King.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
PiatkaPiatka   17 septembre 2019
Un rayon de bibliothèque - virtuel ou non - donne généralement une assez bonne image de son propriétaire.
Commenter  J’apprécie          253

Videos de Christian White (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Christian White
La nouvelle saison de la Petite Librairie, c'est reparti !!!Les libraires de la Griffe Noire vous proposent leurs sélections de coups de coeur mais aussi de coups de gueule… Pour le premier épisode, Thomas Raymond et son collègue Arno Will prennent le pouvoir… Avec Gérard Collard en chroniqueur… Bon visionnage !!!!!!! • • L'Épouse et la veuve de Christian White et Isabelle Maillet aux éditions Albin Michel https://www.lagriffenoire.com/1090558-romans-l-epouse-et-la-veuve.html • le mystère Sammy Went de Christian White, Ana Piévic aux éditions Denoël https://www.lagriffenoire.com/1013994-nouveautes-polar-le-mystere-sammy-went.html • Tananarive de Mark Eacersall et Sylvain Vallée aux éditions Glénat https://www.lagriffenoire.com/1091440-bd-tananarive.html • L'Embuscade de Émilie Guillaumin aux éditions Harper Collins https://www.lagriffenoire.com/1089536-romans-l-embuscade---le-combat-d-une-femme-de-soldat-pour-decouvrir-la-verite.html • Madeleine, résistante - Tome 1 de Riffaud Madeleine, JDMorvan aux éditions Dupuis https://www.lagriffenoire.com/1089197-bd-madeleine--resistante----tome-1.html • Toutes les femmes sont des sirènes, elles pensent avec leur queue... de Julia Palombe aux éditions Blanche https://www.lagriffenoire.com/1078801-erotisme-toutes-les-femmes-sont-des-sirenes--elles-pensent-avec-leur-queue.html • Oscuro en Rosa de Tony Sandoval aux éditions Glénat https://www.lagriffenoire.com/1089685-bd-oscuro-en-rosa.html • Splash - Tome 1 - Premières gammes aux éditions Dupuis https://www.lagriffenoire.com/1089195-bd-splash---tome-1---premieres-gammes.html • Les Promises de Jean-Christophe Grangé aux éditions Albin Michel https://www.lagriffenoire.com/1091464-romans-les-promises.html • RIP - Tome 4 - Albert, Prière de rendre l'âme soeur Tome 4 de Julien Monier et Gaet's aux éditions Petit à Petit https://www.lagriffenoire.com/1089170-bd-rip-t4-----albert--priere-de-rendre-l-ame-soeur.html • Artifices de Claire Berest aux éditions Stock https://www.lagriffenoire.com/1089963-romans-artifices.html • Meadowlark de Ethan Hawke et Greg Ruth aux éditions Robinson https://www.lagriffenoire.com/1090016-bd-meadowlark.html • Ne m'oublie pas de Garin Alix aux éditions Lombard https://www.lagriffenoire.com/1069207-bd-ne-m-oublie-pas.html • Lettres perdues de Jim Bishop aux éditions Glénat https://www.lagriffenoire.com/1092261-bd-lettres-perdues.html • Kaiju n°8 T01 de Naoya Matsumoto aux éditions Kazé Manga • • Commandez tous vos livres sur le site officiel de la Griffe Noire lagriffenoire.com • Retrouvez toutes nos vidéos conseils sur notre chaîne Youtube : GriffenoiretvGerardCollard • • Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #lapetitelibrairie #conseillecture #editionsalbinmichel #editionsh
+ Lire la suite
autres livres classés : littérature australienneVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Christian White (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Maisons d'édition françaises

De quelle maison d'édition célèbre, les éditions Denoël sont-elles une filiale?

Flammarion
Gallimard
Albin Michel
Le Seuil

10 questions
127 lecteurs ont répondu
Thèmes : editeur , france , littérature françaiseCréer un quiz sur ce livre

.. ..