AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226190767
Éditeur : Albin Michel (04/02/2009)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 6 notes)
Résumé :

Si Kenneth White sait traverser des territoires et habiter pleinement la terre, c'est aussi un aventurier de l'esprit qui évolue dans les espaces mentaux les plus exigeants, les plus rares - et les plus vivifiants. Il évoque dans cet essai littéraire aussi passionné que poétique son rapport personnel à quelques écrivains de langue française dont Breton, Michaux, Céline, Cioran, Segalen, qu'il estime être p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Julian_Morrow
  14 avril 2019
D'Elysée Reclus à Cioran, en passant par Rimbaud, Ségalen, Saint-John Perse, Breton, Céline, Michaux, Cingria et Delteil, tous les auteurs qui ont marqué le père de la géopoétique.
Un ouvrage essentiel pour qui souhaite explorer les sources de l'oeuvre.
Commenter  J’apprécie          00
pchion
  23 janvier 2017
A part le premier chapitre, consacré à Elisée Reclus, j'ai eu bien du mal à accrocher. Sans doute parce qu'il me manque les références littéraires pour bon nombre d'auteurs présentés. Kenneth White n'a pas su me faire vibrer pour Celine, Cioran, Rimbaud, Segalen et autres, comme il a su me faire vibrer dans certains de ses journaux de voyage. Trop complexe à lire et j'aime les choses qui s'expriment dans un langage simple.
Cela fait deux livres du même auteur auxquels je n'accroche pas, ou guère, peut-être devrais-je marquer une pose !
Commenter  J’apprécie          00
cometoile
  23 août 2010

Essai littéraire qui évoque le rapport personnel que l' auteur entretien avec Breton, Michaud, Céline, Rimbaud, Segalen, Reclus, Perse, ...
Ces auteurs partagent avec Kenneth White l'attrait de la liberté et de l'indépendance .
C'est une invitation à la rencontre de l'Autre, au voyage, par la lecture et par une vie en poésie .
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
nadejdanadejda   28 avril 2016
Les dix écrivains que Kenneth White évoque dans ces affinités extrêmes, dont il dit "Ce sont les habitants clairvoyants d'une atopie dont on peut énumérer les régions, les "climats" comme ceci :
-- l'anarchie géographique de Reclus ;
-- l'asocialité rayonnante de Rimbaud ;
-- l'ascension ontologique de Segalen ;
-- l'animisme cosmique de Saint-John Perse ;
-- l'automatisme surréalisant de Breton ;
-- l'absolutisme jusqu'au-boutiste de Céline ;
-- l'annihilation méditative de Michaux ;
-- l'alexandrinisme pérégrin de Cingria
-- l'australité lyrique de Delteil ;
-- l'aporie pyrrhonienne de Cioran.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
nadejdanadejda   29 avril 2016
Michaux avait reçu à Paris la visite d'Allen Ginsberg et de sa bande, pas le pire phénomène de la modernité américaine, réagissant même contre un état de choses, se voulant les continuateurs de Whitman, sinon de Thoreau, dans le contexte actuel des États-Unis. Mais il trouvait que leur poésie était un fatras immonde, leur façon d'utiliser les hallucinogènes brouillonne et leur compréhension du bouddhisme d'une superficialité navrante. Je lui ai fait part d'une conversation que j'avais moi-même eue avec Ginsberg. Je lui avais demandé comment il pouvait mélanger mantra shivaïte, références à Milarepa, adoration de Hare Krishna et religiosité "shakti", à quoi tout cela pouvait-il mener ? Il m'avait répondu que son gourou lui avait donné la permission de procéder ainsi, le lui avez même recommandé . En fait, ai-je dit à Michaux, je soupçonnais fort son gourou de lui avoir concocté une espèce de hamburger hindou-bouddhiste pour se débarrasser de lui. Michaux hocha la tête avec un petit sourire. Whitman et Thoreau, c'était tout de même autre chose... Nous avons parlé alors de quelques "transgresseurs" européens. Il appréciait le travail de Georges Bataille mais il n'arrivait pas à s'empêcher de voir en lui "un jésuite sortant d'une pissotière". p 135
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
nadejdanadejda   29 avril 2016
A propos de Cioran :
Dans beaucoup de ses écrits, il apparaît comme un avatar de Job assis sur son tas de fumier -- mais avec plus d'humour et de style.
Après avoir été un habitué de la bohême abominable, Cioran est devenu un dandy du désespoir. Du moins dans ses écrits. L'homme, l'existant, continuait à errer dans le vide. Je le voyais là, toujours sur le flanc du Sinaï, occupé à rapporter, non les tables de la Loi, mais les tablettes du non-moi. p 207
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
nadejdanadejda   27 avril 2016
p 10 Que peuvent avoir en commun Joseph Delteil et Saint-John Perse, Emil Cioran et Élisée Reclus ? Une réponse simple serait moi-même. Une réponse plus complexe se dégagera des essais de ce volume.
(...) Dans tous les cas, de l'anarcho-géographie de Reclus au nihilisme mordant de Cioran, en passant par la lumière noire de Breton et les ombres fuligineuses de Céline, il s'agit de voyages de l'esprit au bout de la nuit, en vue d'une possible aurore intellectuelle, d'une puissante poétique du monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Videos de Kenneth White (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Kenneth White
Interview Kenneth White.
autres livres classés : Écrivains françaisVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
707 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre