AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
4,06

sur 55 notes
5
13 avis
4
10 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
Ladydede
  16 mai 2019
Troisième roman de Léa Wiazemsky, Comme tout si tout recommençait raconte l'histoire de Barbara. C'est une femme comme les autres qui, depuis toute petite, croit au bonheur et à l'amour. Elle voudrait donner aussi la vie mais son compagnon, d'abord complètement réticent, lui fait la promesse, à l'aube de ses 40 ans, de lui "offrir" (selon les termes de la quatrième de couverture) ce bébé. Mais il la quitte quelques mois avant pour une autre. Barbara plonge alors dans un profond désespoir et décide de quitter Paris pour le sud, plus précisément Antibes pour devenir directrice d'une petite maison de retraite...

Nous sommes face à un roman assez simple avec une histoire touchante qui se lit rapidement et dont on tourne les pages sans se rendre compte. J'aime toujours la sensibilité et les mots de l'auteure. Léa Wiazemsky a une plume tellement touchante qui me fait tout simplement du bien. Je suis heureuse pour la troisième fois de la lire. Les personnages qu'elle a construit sont vraiment intéressants et j'ai notamment eu un coup de coeur pour Bernadette.
Mais malheureusement Comme si tout recommençait n'est pas mon préféré.... il me laisse un peu perplexe... peut être qu'il m'a fait beaucoup trop penser au roman de Virginie Grimaldi Tu comprendras quand tu seras grande. Et j'ai trouvé que trop d'éléments de l'histoire étaient trop attendus, trop prévisibles. Dommage...
Il en reste que Léa Wiazemsky est une auteure qui a beaucoup de talents et dont j'attends avec impatience tous ses romans. Je lui souhaite que du succès et une très belle carrière littéraire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          122
julie_et_ses_lectures
  01 juin 2021
&#xNaN;Je remercie les éditions pocket et Marie pour l'envoi de ce roman.

&#xNaN;Parfois, il y a des romans qui vous bouleversent plus que d'autres.
Parfois il y a des auteurs qui vous touchent et qui laisse une empreinte indélébile.
Voilà, c'est mon cas avec Léa Wiazemski.

&#xNaN;Après avoir découvert « Le vieux qui déjeunait seul » et « Le bruit du silence » qui ont été des coups de coeur, il me tardait de découvrir celui-ci et de retrouver cette plume touchante qui me procurer un tourbillon d'émotions.

&#xNaN;Comme si tout recommençait confirme le talent de cette auteure. C'est une jolie histoire remplie de tendresse et de douceur.
Ce roman c'est le thème d'une femme blessée, d'une histoire d'amour chaotique et tumultueuse, d'un renouveau et d'un changement de vie à l'aube des quarante ans de Barbara. Y-a-t-il un âge pour aimer ? Dans ce roman, on y fait de magnifiques rencontres, on voyage, on construit, on reconstruit comme si tout pouvait recommencer...

La couverture est pétillante, lumineuse et moderne.
Dès les premières pages, nous rentrons dans l'histoire. Les chapitres sont courts et défilent à grande vitesse. Je l'ai lu d'une traite. Je me suis laissée bercer par la plume de Léa, les mots sont forts, bouleversants et poétiques.
La plume de l'auteure est sublime, légère et d'une fluidité exceptionnelle.
Le récit est rythmé et parfaitement bien construit. Quant aux personnages, ils sont tendres, attachants, bienveillants et sont décrits avec beaucoup de justesse. On ne peut que les aimer ! Ils ont tous une histoire différente et cachent de lourds secrets.
J'ai apprécié les références musicales que l'auteure a incorporé dans cette histoire. Ce livre c'est aussi une réflexion sur le temps qui passe...
Ce roman est une ode à la vie !

Merci Léa Wiamzemsky de m'avoir fait vibrer et de m'avoir donnée la chaire de poule en plein soleil. J'ai ressenti une multitude d'émotions que je ne suis pas prête d'oublier.

Si vous aussi vous voulez lire un roman rempli d'humanité, je vous invite à découvrir ce joli bijou !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
mallaurylit
  08 juillet 2019
Chère Léa,
.
Il y a quelques auteurs, dont, je ne sais pourquoi, les mots, les écrits me correspondent parfaitement et me touchent à chaque fois que je les lis. Une forme de délicatesse dans l'écriture, de tendresse dans la façon dont sont dessinés les personnages ou tout simplement une douceur qui fait vibrer le coeur, mais tous ces éléments se rejoignent toujours et savent résonner en moi.
.
Ton dernier roman, je l'ai lu comme on profite d'un instant de bonheur, comme on observe un ballet où tout n'est qu'harmonie et unité, comme une bulle de bonheur qui parfois t'amène à sourire, à laisser glisser quelques larmes mais surtout où tu te sens bien, où chaque chose est à sa place, et où il n'est nul besoin d'en faire trop pour savoir que l'essentiel est là.
.
A travers ton récit, on assiste aux changements qui s'opèrent dans l'existence de Barbara et dans les vies de quelques pensionnaires de la maison de retraite dont elle vient de prendre la direction. Avec eux, tu nous démontres que tout est possible dès lors que l'on s'autorise à le vivre. On prend conscience que derrière les apparences, que derrière chaque visage se cachent des parcours, des douleurs, des blessures mais que surtout chez chacun persiste ce besoin d'aimer et d'être aimé, celui de laisser une trace, aussi infime soit-elle.
.,
Encore une fois, ton livre m'a émue, bouleversée, et j'ai ressenti à travers ton écriture, cette amour pour la vie, cette bienveillance dans le regard que tu portes sur chacun de ceux dont tu nous dévoiles l'existence. Avec toi, c'est encore un magnifique moment de lecture qui nous rappelle ce que l'humanité a de plus précieux à partager, qui célèbre ce qui a été et ce qui sera et qui sait nous rappeler l'importance de la générosité. .
Et pour moi, comme à chacun de tes livres, un coup de coeur littéraire, une romancière qui fait partie de ces quelques auteurs..... .
Lien : https://www.instagram.com/p/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
violaine124
  26 août 2019
Alors vous allez dire que niveau timing j'ai fait exprès ?

Forcément avec ce titre, je ne pouvais vous en parler qu'à ma rentrée professionnelle !

Il faut aussi que je vous avoue que j'ai les autres romans de Léa Wiazemsky dans ma pile à lire mais que ce roman "Comme si tout recommençait" est mon premier lu de cette auteure.

Cette histoire va nous emmener faire la connaissance de Barbara. C'est une jeune femme dynamique, moderne et motivée par un souhait à l'aube de ses 40 ans : avoir un enfant !

Son compagnon, à qui on ferait bien la tête au carré par moment, lui a promis qu'il répondrait à son désir le plus cher mais qu'avant il veut profiter ! Soit…

Jusqu'ici nous pourrions penser que l'aspect totalement feel-good allait prendre le pas sur l'intrigue et ne pas nous laisser un souvenir impérissable !

Que nenni !

L'auteure nous propose de suivre l'évolution de Barbara après que la tornade soit passée dans sa vie, elle n'a pas 50 solutions : soit elle s'apitoie, soit elle se relève ! Et moi ce que j'aime, ce sont les défis.

Ce que vous allez découvrir dans ce roman vous laissera tantôt abasourdi (e), tantôt admiratif (ve), et forcément très régulièrement ému(e) non pas tant par les larmes que par le sourire d'ailleurs.

C'est une histoire à laquelle je ne pensais pas m'attacher plus que ça. Parce que le sujet a déjà été traité, parce que jouer avec les émotions du lectorat peut fonctionner ou pas selon notre sensibilité à la tendance feel-good, etc...

Et puis, mon coeur s'est laissé aller à quelques fantaisies et j'ai bien saisi qu'il voulait que mon cerveau le laisse tranquille pendant les vacances.

Il n'était pas question de raisonnement mais bien de passion ! J'ai donc laissé agir et j'ai lu une page, deux pages, trois pages, 319 pages d'un coup d'un seul !

Parmi les arguments que j'ai envie d'avancer figure celui de l'écriture, elle n'est pas figée comme une âme en peine, j'ai senti les impulsions, l'ardeur, l'envie de transmettre les émotions.

J'ai aussi ressenti beaucoup de tendresse, beaucoup d'amour à écrire, inventer cette vie rêvée et que je souhaite à tous les résidents de logements autre que le leur et qui souvent signifie la fin d'une grande histoire… Les souvenirs d'un stage aussi me sont revenus en pleine face et à un instant j'ai pensé que la reconversion de Barbara était peut-être un signe pour moi, qu'un message se cache et qu'un jour je saurai le lire en totalité.

Et c'est ainsi que j'ai pris un plaisir immense, émouvant à lire l'histoire de Barbara et des siens parce qu'à la fin ce que j'ai retenu c'est que chaque humain mérite le respect du premier au dernier jour.

Ce livre n'est pas que l'histoire de Barbara et de son éventuelle descendance ! Il met aussi en lumière notre société actuelle et ses travers dans la gestion de nos aînés notamment.

Un très beau roman que je vous conseille fortement de lire !
Lien : https://leslecturesdelailai...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40


delcyfaro
  31 décembre 2019


Léa Wiasemsky continue son chemin littéraire en nous proposant un troisième roman vraiment très chouette comme l'étaient les deux premiers.
On y retrouve toute la sensibilité et la jolie plume de l'auteure.
Barbara va avoir 40 ans et son compagnon lui a promis que pour cet anniversaire il lui ferait un enfant, ce qu'elle désire plus que tout au monde. Hélas pour elle, en fait il lui annonce qu'il la quitte pour une autre.

Barbara totalement désespérée par cette trahison, décide de tout quitter, de changer de vie et de partir à Antibes pour prendre la direction d'une maison de retraite.
Elle espère ainsi pouvoir atténuer un peu le choc et le chagrin qu'elle ressent à l'idée de ne jamais devenir mère.
Arrivée sur place, elle va se révéler une directrice vraiment à la hauteur, mettant le bien-être de ses résidents en avant, elle va découvrir des personnages touchants, chaleureux ou caractériels mais tous attachants.
Elle y découvrira un univers inconnu et des pensionnaires qui deviendront sa famille et pour lesquels elle se mettra en quatre pour les rendre heureux.
Claire, Alain, Bernadette et tous les autres lui permettront de remonter la pente et de panser ses blessures, sans compter le retour du petit fils d'Alain...

Cette histoire touchante, pleine de sensibilité met en scène des personnages simples, des gens de tous les jours, des personnes qui ont vieilli certes mais dont les sentiments sont toujours intacts.

C'est une bouffée de bonheur que l'on respire à suivre les aventures de nos pensionnaires et de leur directrice.

J'aime les histoires et la plume fluide et délicieuse de l'auteure et je ne peux que vous recommandez de découvrir cette auteure vraiment talentueuse.

Lien : https://delcyfaro.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MissWonder
  23 mai 2022
C'est l'histoire classique d'une femme en mal d'enfant. Barbara va avoir 40 ans et son compagnon lui a fait une drôle de promesse : quand elle aura 40 ans, il lui fera un enfant, pas avant. Bien entendu, elle se fait quitter peu de temps avant. le thème semble facile mais pourtant, je me suis laissée emporter par la plume de l'autrice Léa Wiazemsky.

Pour se remettre plus facilement de cette rupture, Barbara va changer de décor. Elle se laisse convaincre par une de ses amies de devenir la directrice d'une maison de retraite au bord de la mer à Antibes. Et c'est là où l'histoire m'a happé. La fragilité des personnes âgées et de Barbara m'ont touché. Ce roman court et plaisant se lit facilement. Il m'a fait passer un bon moment de lecture.

Lien : https://www.instagram.com/p/..
Commenter  J’apprécie          20
ArmelleD
  28 juin 2021
La thématique n'est pas unique en son genre mais j'y ai trouvé tout autant de plaisir, passé quelques dizaines de pages pour bien rentrer dans le sujet, que dans 'tu comprendras quand tu seras grande' ou 'les oubliés du diamanche'. Comment ne pas s'attacher aux personnages ? Barbara la directrice, Une très belle découverte ! Merci Laure !
Commenter  J’apprécie          20
unbrindesyboulette
  14 septembre 2019
Je me suis laissée facilement emporter par l'histoire de Barbara, par Barbara elle-même. J'ai compris son envie d'enfant, son attente, son désespoir, son implication. Dans son roman, l'auteure évoque la maternité, l'envie d'être mère et cette envie qui devient présente avec l'âge malheureusement. Et puis, cette désillusion, cette trahison ressentie par le départ de celui qui devait devenir père et du coup, la possibilité de devenir mère avec ce départ. L'auteure parle aussi d'une remise en question, d'un nouveau départ, de changement de vie.

L'auteure nous fait entrer dans l'univers des personnes âgées. Mais attention, cet univers décrit par Léa Wiazemsky est tout de même un peu romancé grâce à cette résidence de « vieux » qui est, malheureusement, l'exception à la règle. Cependant, l'auteure a bien mis en avant les soucis que rencontrent les personnes âgées: la dépendance, la maladie, la perte de l'être aimé, l'absence de la famille… « Nos vieux » sont notre mémoire, notre passé, notre expérience, notre sagesse et dans ce roman, l'auteure nous le prouve.

Comment cela est judicieux également de parler d'amour entre personnes âgées, comme si dans notre société, passer un certain âge, les personnes âgées n'avaient plus le droit d'aimer, d'être aimées et surtout de faire l'amour. C'est un beau coup de pied aux préjugés!!! Léa Wiazemsky a mis de la bienveillance dans son roman, de la réflexion, de l'amour, de l'amitié, de l'entre-aide, de la légèreté, de la sensibilité.

Lien : https://unbrindesyboulette.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
marjorie24
  01 août 2019
Je referme ce livre toute bouleversé et j'avoue avoir versé des larmes de par l'émotion que dégage ce roman !

Je ne connaissait pas du tout cette auteur c'est donc grâce au résumé très feel-good que je me suis attardé dessus et j'ai bien fait car c'est une énorme coup de coeur , j'ai littéralement dévoré ce roman , une seul pensée me hanté , connaitre la suite des événements et le dénouement de l'histoire .

Pour résumé l'histoire , Barbara a le coeur brisé d'avoir aimé elle qui a cru a l'amour et au bonheur étant petite a vite vue une désillusion arrive a l'age adulte. Déçu de l'amour et de cet homme qui lui avait tant promis . Elle qui rêvait d'être mère la voici malheureuse . Sa meilleure amie lui propose un poste de directrice dans une maison de retraite dans le sud de la France a Antibes , Barbara accepte de suite , cela lui permettra de vivre sa peine loin de Paris , loin de sa grisaille .
C'est arrivant dans cette maison de retraite que sa vie va être chamboulé , de par ses habitants et surtout par l'énorme travail qui l'attend et qui ne la laissera pas tranquille déprimé dans son coin , un roman qui se dévore d'une traite !

Le début de l'histoire est tellement émouvant qu'il m'a happé entièrement j'ai eu envie de serrer Barbara dans mes bras , Elle nous raconte son histoire d'une manière complètement ouverte d'une façon très intense , l'histoire commence donc très fort, je n'ai senti aucun relâchement a aucun moment .
J' ai énormément été attaché au personnage de Barbara qui nous émeut , dont on a l'impression d'être sa plus fidèle amie .
Une bienveillance se dégage de ce roman c'est une ode a l'amour et l'amitié .
Mais l'histoire ne nous parle pas que de Barbara , vous rencontrerez plusieurs personnages haut en couleur de cette maison de retraite qui vous raconteront leurs vie , leurs amour , leurs malheurs et vous vous y attacherait comme si c'était vos grands parents , certains vous feront beaucoup pleurer , d'autre beaucoup rire et sourire . partez donc a la rencontre de Alain , Bernadette , Claire et les autres .

La plume de l'auteur est d'une réelle douceur , elle nous offre des histoires touchante et d'une grande sensibilité . C'est le genre de plume qui nous fait du bien au coeur et au moral . Et lorsque j'apprécie particulièrement un auteur j'aime lire tout ses romans je vais donc mettre dans ma liste d'achat "Le vieux qui déjeunait seul" et le bruit du silence" .

Seul détail gênant pour ma part la fin , qui arrive trop subitement , on a quelque peu l'impression que quelqu'un a arraché des pages du roman et qu'il manque donc une partie . J'aurai vraiment apprécié quelques chapitre de plus ...
Mais cela ne change rien a mon avis , je suivrais désormais cette auteur de prés pour les prochaines sorties !

Le + : Un feel-good qui se lis d'une traite , une histoire bouleversante , des personnages hyper attachants et des larmes coulée a la fin du roman .

Le - : Une fin qui arrive trop subitement, j'aurai apprécié plus de chapitre supplémentaire .
Lien : https://marjobookcontact.wix..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
caro8711
  23 juillet 2019
Une vraie bienveillance se dégage de ce roman qui a pour cadre une résidence accueillant des personnages âgées à Antibes. L'ambiance y est plutôt sinistre jusqu'à l'arrivée de Barbara, la nouvelle directrice, elle-même fracassée par la vie, et qui entreprend de mettre un grand coup de pied dans la fourmilière. Sous son impulsion, tout ce petit monde tente de prendre un nouveau départ au crépuscule de leur vie et de remettre un peu de joie de vivre dans leur quotidien bien morose.

Si seulement tous les directeurs d'EHPAD pouvaient avoir la bienveillance et l'altruisme de Barbara! Son personnage, bien que profondément malheureux, trouve une raison de vivre en embrassant ce nouveau travail de directrice de maison de retraite. Animée par un profond désir de changer les choses et d'améliorer la vie des résidents, qui ne tarde pas à devenir des amis, la jeune femme apporte un peu de bonheur et allège la solitude de ces seniors souvent minés par la perte de leurs repères et de leurs proches.

Touchants sont également les parcours de vie de certains résidents, à l'image De Claire, rescapée des camps de concentration. La force de leurs souvenirs ou la douleur de certains drames intimes, évoqués en filigrane, m'a fait réfléchir sur la place que l'on accorde aux réminiscences des plus anciens. Malheureusement, on prend rarement le temps d'écouter leurs histoires de vie, eux qui sont pourtant les derniers témoins d'un siècle agité et tourmenté…

L'histoire, servie par une écriture réaliste, capte l'attention du lecteur et l'amène à se questionner sur des sujets essentiels de notre société. J'ai ainsi beaucoup apprécié cette lecture criante de vérité mais tout de même porteuse d'espoir. La justesse du regard que pose l'autrice sur le quotidien bien solitaire des résidents en maison de retraite est, à bien des égards, éclairante et révoltante à la fois.

En bref, très beau roman sur l'amitié, les liens intergénérationnels et la fin de vie avec, en prime, de belles histoires d'amour à la clé!
Lien : https://unlivredanslapoche.h..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20


Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1301 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre