AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de mariedoc


mariedoc
07 décembre 2016
A la suite d'une terrible épidémie baptisée le syndrome du Sud, qui a provoqué une hécatombe dans la population mondiale, , une Société moderne a été instaurée sous l'égide de chefs religieux, assise sur des technologies très innovantes. Dans ce nouvel univers clos, protégé du monde réel dévasté par les catastrophes écologiques à répétition, , tout est pensé pour le bien-être de l'individu qui a vu son temps de travail diminué, ses conditions de vie améliorées,..... Toutefois, le pouvoir théocratique autoritaire qui le régit n'est pas parvenu à faire disparaitre l'aspiration à la liberté de certains. Franz Lieber, agent du service d'interception du Ministère de la Société moderne de la cité de Régalia, va se débattre dans ce dilemme extrêmement bien développé dans ce roman entre vivre dans le confort d'un monde très contrôlé et vivre libre mais privé de ce confort. J'ai découvert et l'auteur et l'éditeur le peuple de Mü grâce à Masse critique avec un immense plaisir. Ce récit d'anticipation est particulièrement intéressant par la réflexion qu'il suscite sur la question de l'équilibre délicat entre libertés, bien-être de l'individu et protection des intérêts collectifs.
Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle