AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782081277373
87 pages
Éditeur : Flammarion (11/11/2011)

Note moyenne : 3.27/5 (sur 31 notes)
Résumé :
De violentes douleurs à la poitrine, un médecin rassurant:"Rien au coeur". Quelques jours après, pourtant,ce dernier flanche.Incrédule,récalcitrant,Elie Wiesel est opéré à New-York,in extrémis.
Au bloc,il a toutes les raisons de croire qu'il va s'enfoncer dans un silence définitif.Ce passage de la vie à la mort-tout sauf un vide- découvre-t-il se peuple d'émotions,de visages,de mémoires,d'interrogations sur lui même et sur Dieu. Bilan d'une existence et d'une... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
brigittelascombe
  03 janvier 2012
"Introspection à coeur ouvert".
Elie Wiesel, 82 ans, (professeur d'université de philosophie,d'histoire,de littérature en Floride; auteur américain d'une cinquantaine d'ouvrages; prix Nobel de la paix pour La nuit) a subi en 2011, à New-York, un quintuple pontage coronarien à coeur ouvert, qui, vu le stress engendré aux frontières de la mort, lui a permis de descendre dans des profondeurs de son être insoupçonnées.
Baignant dés sa plus tendre enfance dans les traditions hébraïques, ce Juif pratiquant s'en revenait d'un voyage d'étude (à Jérusalem) des lois talmudiques et bibliques lorsque le diagnostic est tombé comme un couperet.
Outre le vécu, les émotions, sensations et pensées préopératoires (puis postopératoires) communes à tous les hospitalisés sous haute surveillance médicale( examens,souvenirs, passé, soutien de l'entourage,craintes face à la mort, révolte,douleurs,..) de nombreuses interrogations, portes ouvertes à la réflexion du lecteur, parsèment Coeur ouvert et lui donnent une dimension toute philosophique.
Qui suis-je?
"Est-on jamais prêt à mourir?"
"As-tu été honnête dans tes relations avec autrui?"
"Ai-je su distinguer le bien et le mal?"
Est-il trop tard, alors que j'ai beaucoup écrit pour commencer d'autres ouvrages?
Qu'ai-je transmis?
Le mystère jusqu'à la fin du corps et de l'âme?
Peut-on mourir plus d'une fois?
"Et Dieu là dedans?"
L'émotion est bien sûr au rendez vous, puisqu'Elie Wieel, confronté à la possibilité de perdre la vie, en appelle aux ancêtres,à ses croyances et à la prière.
Une belle leçon d'humanité, de simplicité,de gratitude, et (pour moi) la découverte d'une foi juive inébranlable qu'on ne peut qu'admirer suite à l' histoire personnelle de l'auteur nimbée de l'aura funeste des camps de concentration.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Cath36
  16 juin 2012
Un petit livre d'Elie Wiesel qui est à nouveau un grand texte : ce récit de son hospitalisation pour pontage coronarien donne lieu à des réflexions qui dépassent le simple évènement autobiographique pour atteindre comme toujours chez lui l'universel d'une humanité dans laquelle chacun peut se retrouver, même s'il n'est ni juif, ni croyant. A travers ses doutes, ses peurs, son espérance et sa quête d'une fraternité qui ne se limite pas à sa communauté, Elie Wiesel témoigne de ce qui nous peut nous rapprocher les uns des autres, nous relier si je puis dire. Pédagogue passionné, écrivain essentiel et philosophe mystique, il tente d'ouvrir un avenir à une humanité qui s'enferme et se condamne toute seule. Par son aspiration à l'amour des êtres, par sa volonté de partage et de conciliation, par ses témoignages liés à son expérience du mal et de la souffrance, Elie Wiesel contribue encore et toujours à nous rappeler que seule la fraternité, l'accueil et le respect de l'autre permettra de venir à bout de ce qui nous détruit. Un grand merci à lui pour cette magnifique leçon d'espérance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Dixie39
  25 octobre 2014
Elie Wiesel a subi en 2011 une opération à coeur ouvert. Ce qu'il nous livre, n'est pas si différent de ce à quoi penserait toute autre personne dans une semblable situation, mais il le fait avec une telle douceur, une telle sérénité, que ces instants de lecture nous procurent un grand sentiment de respect et d'affection pour cet homme émérite.
Le poids du devoir de transmission est le fil conducteur de ses pensées, transmission du sang (son fils), de l'amour (sa femme, son fils, ses proches), du savoir (ses étudiants, ses années d'enseignement), de la mémoire (témoigner contre l'oubli), ...
C'est un homme humble qui remet son destin à Dieu autant, si ce n'est plus, qu'aux mains des chirurgiens.
Un moment m'a particulièrement ému :
La religion comme ce fil d'Ariane, fort, vivace, qui le relie encore et toujours à ces êtres disparus et aimés, s'inscrit tout au long de ces quelques pages.
Une résistance et une victoire sur cet anéantissement programmé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
lolols28
  14 mars 2019
L'auteur se livre à une véritable confession, j'ai lu plusieurs de ses livres et franchement ça donne envie de les relire avec une autre vision de lui. Ce grand homme analyse sa vie en toute simplicité, son rapport aux autres et à Dieu. Un petit livre d'une grande richesse
Commenter  J’apprécie          180
Moan
  09 juillet 2013
Après avoir passé trois jours auparavant un "check-up" qui paraissait normal, Elie Wiesel est rappelé d'urgence par son cardiologue.
Il devra subir rapidement une opération à coeur ouvert.
Il se posera des questions sur sa vie, son travail d'écrivain, ses combats contre la haine, l'oubli. Réflexions sur sa famille, sa femme , son fils, ses petit-enfants, sur ces instants qui sont peut-être les derniers.
Dans ce petit livre, ce grand homme fait le point sur sa vie!
Commenter  J’apprécie          150


critiques presse (1)
LeMonde   28 décembre 2011
Tous ceux qui sont passés par le corridor de la mort ou ont traversé cette terrible expérience d'une opération à coeur ouvert (comme l'auteur de ces lignes) connaissent l'importance d'un examen de conscience face à l'inconnu. Celui d'Elie Wiesel nous laisse un peu en suspens. Il pose les questions mais n'offre pas ses réponses. On aurait aimé une introspection plus développée sur une vie hors du commun.
Lire la critique sur le site : LeMonde
Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
Cath36Cath36   16 juin 2012
Je crois dans le langage bien qu'il ait été meurtri, déformé et perverti par les ennemis de l'humanité. Et je continue à m'accrocher aux mots parce qu'il nous appartient de les transformer en instruments de compréhension plutôt que de mépris. A nous de choisir si nous souhaitons nous servir d'eux afin de maudire ou de guérir, pour blesser ou consoler.
Commenter  J’apprécie          130
charlottelitcharlottelit   20 janvier 2012
Le corps n'est pas éternel mais l'idée de l'âme l'est.
Le cerveau sera enterré mais la mémoire lui survivra
Commenter  J’apprécie          440
brigittelascombebrigittelascombe   03 janvier 2012
Je sais-je parle d'expérience-que même dans les ténèbres,il est possible de créer la lumière et de nourrir des rêves de compassion.Que l'on peut penser libre et libérateur à l'intérieur des prisons.Que,même en exil,l'amitié existe et peut devenir ancre.Qu'un instant avant de mourir, l'homme est encore immortel.
Commenter  J’apprécie          120
Cath36Cath36   16 juin 2012
Aussi, pour la première fois de ma vie professionnelle, ai-je dû interrompre mes cours ; et les rencontres avec mes merveilleux étudiants ont été menées par ma collègue. Cette défection m'a rendu malheureux et coupable : c'est que l'enseignement, comme l'écriture, demeure l'une de mes véritables passions. Face aux élèves, l'échange est réel, stimulant, enrichissant : je donne et reçois en même temps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Cath36Cath36   16 juin 2012
Les cris des adolescents et les larmes des vieillards, les vagabonds mystiques et les penseurs ivres, les enfants muets et les femmes affamées d'amour, les riches et les pauvres : ai-je su user des mots justes pour les raconter ? Certains mystiques n'ont-ils pas été punis pour avoir franchi le seuil du jardin secret des connaissances interdites ?
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Elie Wiesel (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Elie Wiesel
Dans cette archive de 1970, le rescapé Elie Wiesel, devenu ensuite écrivain, philosophe et prix Nobel de la Paix à 58 ans, se remémore ses mois de détention au camp d'Auschwitz. Il y a été déporté à 15 ans, avec toute sa famille. Comment vivre avec ces souvenirs douloureux, omniprésents, avec ce sentiment de culpabilité ? Pourtant, il lui était nécessaire de croiser à nouveau le regard de Eichmann, plusieurs années après lors de son procès. Il raconte.
Culture Prime, l'offre culturelle 100% vidéo, 100% sociale de l'audiovisuel public, à retrouver sur : Facebook : https://facebook.com/cultureprime Twitter : https://twitter.com/culture_prime La newsletter hebdo : https://www.cultureprime.fr
Abonnez-vous pour retrouver toutes nos vidéos : https://www.youtube.com/channel/¤££¤13Elie Wiesel6¤££¤6khzewww2g/?sub_confirmation=1
Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1106 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre