AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Nordine Haddad (Traducteur)
ISBN : 1503943801
Éditeur : AmazonCrossing (18/04/2017)

Note moyenne : 3.86/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Ancien agent de la CIA, Dan Hendricks loue désormais ses services aux puissances étrangères pour retrouver et éliminer de dangereux fugitifs. Dans le monde dans lequel il évolue, la mort règne en maître et Dan sait que ses jours sont comptés. Il accepte pourtant une périlleuse mission qui pourrait bien être la dernière : retrouver un homme qui n'a jamais existé ! Ce mystérieux individu, Jacques Fillon, serait mort dans un accident de bus dans le nord de la Suède en ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
-Olivier-
  04 mai 2017
Dan Hendricks n'est pas officiellement employé par la CIA, mais il est payé pour faire le sale boulot : retrouver des gens et les livrer au commanditaire ou les faire disparaître.
Suite aux révélations de Wikileaks, la CIA a bien l'intention de montrer patte blanche en coupant tout contact, voire même en éliminant ces prestataires officieux devenus gênants. de chasseur, Dan devient gibier. En peu de temps plusieurs de ses contacts ont été tués. Une dernière mission pourrait toutefois protéger ses arrières. Il doit savoir pourquoi un homme appelé Jacques Fillon, récemment décédé dans un accident de bus, est allé se cacher dans le nord de la Suède. le problème est que la victime du crash doit être quelqu'un d'autre car Jacques Fillon n'a jamais existé.
L'homme sans passé est un thriller qui baigne dans l'espionnage. Il y est question de CIA, d'espions, de tueurs à gages, et de politiciens. Les assassinats et règlements de comptes se font sans états d'âmes dans un monde où il s'agit de tuer ou d'être tué, où il faut être plus malin et plus rapide que l'adversaire. Pourtant, dans ce contexte, il y a un crime qui nous interpelle, celui d'une jeune fille qui n'a rien d'une espionne, un crime qui n'a pu être élucidé en son temps, et qui explique le côté thriller du livre.
Dan Hendricks va faire équipe avec Inger Bengtsson, membre des services de sécurité suédois, pour résoudre cette affaire et aussi tâcher de mettre un terme au contrat d'élimination dont ses amis et lui sont les cibles. C'est plutôt bien foutu, avec de l'action et du suspense, à la manière de Robert Ludlum et son Jason Bourne, mais sans trop de complexité.
Le développement psychologique des personnages principaux n'est pas en reste. L'empathie que l'on ressent à leur égard est amplement justifiée par leur côté humain, à l'opposé de la froideur et du manque de sentiment du monde de l'espionnage.
Dan Hendricks est bien conscient qu'il n'est plus tout jeune et qu'il a probablement manqué de vivre une vie normale. Il est marqué à jamais par la perte de son enfant, mort inopinément alors qu'il était en mission, et s'en veut de n'avoir rien pu faire pour sauver l'être le plus important à ses yeux. Inger est intelligente et sait tenir tête à Dan, à qui elle va imposer sa présence. Leur rapprochement, l'évolution de leur relation, les rend aussi plus humains et offre quelques moments d'accalmie.
Roman d'espionnage et thriller passionnant de bout en bout.
Mon blog littéraire : http://bibli-oli.blogspot.be
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
BlackKat
  18 avril 2017

Une totale découverte basée sur un résumé qui titille. Et l'intrigue est plus complexe que ce que ce pitch laisse entendre.
Si Dan Hendricks n'est plus au service de sa patrie mais sert des intérêts privés, l'Agence n'en a point terminé avec lui. Elle veut faire le ménage parmi les contractuels qui ont eu en charge certaines sales besognes pour ne pas avoir à mentir sur ses actions troubles et non officielles passées.
C'est ainsi que Dan voit ses confrères tomber comme des mouches et que seule sa mission en Suède, s'il la mène à bien, lui permettra peut-être de s'en sortir.
Un roman d'action, à la Jason Bourne, course-poursuite pour éliminer un ex-agent devenu trop dangereux par sa seule existence contrebalancée par une enquête, une mission exécutée sur la corde raide.
Le style de l'auteur est fluide, nerveux.
Le suspens est présent tout le long, comme l'action et les moments plus lents de déduction dans la recherche de la véritable identité de ce Jacques.
L'intrigue est bien construite et menée.
Les personnages sont sympas et bien travaillés, même si, à mon sens, pour des (ex-)agents, ils se confient un peu trop facilement alors que la profession demande discrétion, voire secret.
Nous apprenons à découvrir petit à petit ce fameux Jacques, un héros de l'ombre, guidé par une volonté de vérité, quitte à sacrifier des années de sa vie.
C'est un thriller très sympa, que j'ai lu pratiquement d'une seule traite, qui ne souffre d'aucun défaut majeur. Toutefois, il manque d'un petit je ne sais quoi, de supplément d'âme, pour être réellement excellent.
Donc si vous voulez passer un agréable moment en lecture, embarquez pour la Suède avec Dan et… ce ne sera pas de tout repos!
Lien : http://livrenvieblackkatsblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
LireEnBulles
  29 avril 2017
L'Homme sans passé (A Death in Sweden En VO) est une fiction écrite par Kevin Wignall, auteur anglais né à Bruxelles en 1967. de part son militaire de père, le jeune Kevin a vécu dans plusieurs pays d'Europe, avant d'étudier la politique et les relations internationales à l'université de Lancaster au Royaume-Uni. L'Homme sans passé n'est pas son premier roman, puisqu'il compte à son actif Among the Dead (2002), Who is Conrad Hirst (2007), sélectionné pour le Edgar Award et le Barry Award, ou encore Dark Flag en 2010. L'Homme sans passé est le premier roman traduit en français.
Ici, l'histoire est celle d'un ancien agent de la CIA, Dan Hendricks, qui maintenant met ses services aux puissances étrangères pour retrouver et éliminer de dangereux fugitifs. Alors qu'il sait que ce monde peut le tuer à tout moment, il continue d'accepter les missions, dont celle qui pourrait se révéler être la dernière : retrouver un homme qui n'a jamais existé. Cet homme porte le nom de Jacques Fillon (oh bah…), et serait mort dans un accident de bus dans le nord de la Suède en sauvant la vie d'une jeune passagère. Après sa mort, cet homme mystérieux est devenu un véritable héros dans le petit village où il résidait. Pourtant on va vite découvrir que ses papiers d'identités sont faux, et que personne ne le connaît réellement, ni sait pourquoi il a sauvé cette jeune femme.
Ce roman d'espionnage est une lecture facile et plutôt sympathique. On retrouve ce qui fait les caractéristiques d'un roman de ce genre, avec d'un côté l'espion/ex-espion en mission à la recherche de quelqu'un, et qui va également être pris pour cible par « une mystérieuse personne » censée l'éliminer. On peut voir ça dans tous les James Bond et dans les Mission Impossibles, pour ne citer que ces deux exemples tant ils ont les plus connus. L'action y est présente, les pages se tournent facilement, et la lecture est agréable. Et alors qu'on sait que le protagoniste principal, Dan, va survivre à la fin de l'histoire, on continue de lire pour savoir comment, et aussi découvrir qui est ce fameux Fillon.
Le style de l'auteur est plaisant et fluide, et plaît assez facilement même si les romans d'espionnage ne sont pas votre dada (comme moi). La progression du héros dans sa mission est cohérente, explicative sans trop l'être, et avec assez de suspens. Par contre au fur et à mesure j'ai eu l'impression que l'auteur essaye un peu trop de nous brosser le portrait d'un héros en Dan le grand solitaire, pour nous faire oublier qu'il a déjà tué par le passé. Ce qui me dérange n'est pas le « chemin du repenti », mais plutôt le fait que ça semble presque forcé, comme si on devait l'accepter et oublier ce qu'il a fait avant. Je pourrais aussi reprocher à Kevin Wignall la fin que j'ai trouvé un peu expéditive, comme si au final il ne savait plus trop quoi dire et voulait juste en finir. Mais, malgré ces deux points négatifs ma lecture a été intéressante et plutôt prenante. Je pourrais peut-être retenter l'expérience du roman d'espionnage, mais je choisirais quelque chose de plus costaud quand même.
En conclusion, une lecture que je recommande si vous ne connaissez pas ce genre, et que vous ne souhaitez pas un roman trop poussif avec des centaines de détails, mais qui reste tout de même intéressant à lire.
ET BRAVO À NORDINE HADDAD POUR LA TRADUCTION.
Lien : https://lireenbulles.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AliceFee
  14 juin 2017
Mlle Alice, pouvez-vous nous raconter votre rencontre avec L'Homme Sans Passé ?
"J'ai sélectionné ce livre à la dernière Masse Critique, intriguée autant par son titre et son histoire que par son éditeur, AmazonCrossing."
Dites-nous en un peu plus sur son histoire...
"Alors que Dan Hendricks est habitué à être celui qui traque, voilà que la CIA semble vouloir l'éliminer malgré les nombreux services qu'il leur a rendu, ou sûrement à cause d'eux d'ailleurs. Sa seule chance de survivre : trouver le lien entre celui qui dirige la cellule qui veut l'éliminer et un homme retrouvé mort en Suède sans que personne ne sache de qui il s'agit..."
Mais que s'est-il exactement passé entre vous?
"Il s'agit typiquement du genre de livre sur lequel je ne vais pas avoir grand chose à dire pour la simple raison que je n'ai ni adoré, ni détesté, que je ne me suis pas ennuyée mais que je n'ai pas non plus été incapable de décrocher, que je n'ai pas été déçue mais pas surprise non plus. C'est plutôt bien écrit, cohérent, avec des personnages intéressants mais c'est assez convenu. Je ne regrette pas ma lecture, je n'ai pas eu l'impression de perdre mon temps mais je ne me battrais pas pour vous convaincre que c'est le livre à avoir lu absolument. Franchement, je ne sais pas quoi vous dire de plus..."
Et comment cela s'est-il fini?
"Comme le reste, avec un peu trop de chance du côté du héros principal qui survit seul contre tous, à peine effleuré par une balle mais c'est toujours le cas dans ce genre de livre, non ? Je dois dire que j'en attendais quand même un peu plus d'un livre choisi par Amazon, pourtant bien placé pour connaître l'avis des lecteurs, pour être traduit et édité en France (en revanche, de ce coté-là, c'est plutôt bien fait d'ailleurs)... "
Lien : http://booksaremywonderland...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Heisenberg40
  22 juin 2017
Merci à la masse critique de Babelio pour m'avoir sélectionner!
L'homme sans passé est un roman policier/espionnage dans lequel on suit les aventures de Dan Hendricks, un ancien agent de la CIA. Celui ci se retrouve aux trousses d'agents qui ont pour mission de l'éliminer. de fil en aiguille, il se retrouve en Suede pour enqueter sur la mort de Jacques Fillon, un mysterieux individu qui est mort récemment lors d'un accident de bus en essayant de sauver une femme qu'il ne connaissait pas.
C'est un livre assez court (300 pages) où vous serez pris par l'intrigue. Aucune longueur a déploré pour ma part. Ce n'est pas le roman de l'année mais si vous etes fan de ce genre de roman je pense que celui-ci devrait vous combler!
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   18 avril 2017
Malgré toutes ces années passées à vivre sur le fil du rasoir, entre imprudence et insouciance le plus souvent, et contre tout faux-semblant, Dan avait toujours su qu’il y avait ce côté-là chez Charlie, l’envie de vivre une vie de famille toute simple. C’était probablement vrai pour chacun d’eux au fond, mais Charlie, lui, était pétri de ce désir-là ; il était fait pour s’asseoir à cette table, entouré d’une grande et bruyante famille. Peut-être qu’il serait cet homme-là un jour, mais ça n’était pas pour tout de suite, non, loin s’en fallait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AubazaardeslivrAubazaardeslivr   18 juillet 2017
Ça l’a tué en vingt-quatre heures. Quand je suis parti, il était plein de vie, vous comprenez, dix-huit mois, solide, en parfaite santé. Il commençait tout juste à m’appeler « papa », et à mon retour il n’était plus là, comme s’il n’avait jamais existé. Je dis toujours qu’on ne peut pas disparaître complètement, mais c’est faux : Luca l’a fait. Il s’est volatilisé, comme s’il n’avait jamais été là.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
BlackKatBlackKat   13 avril 2017
Son instinct lui commandait pourtant de se battre, quel que soit l'adversaire, et il avait certains atouts: la plupart des autres gars s'étaient installés dans une espèce de routine domestique qui avait facilité le boulot de leurs exécuteurs. Dan savait qu'il serait plus difficile de remonter jusqu'à lui (...) L'avantage qu'il avait sur les autres était qu'il n'avait presque rien à perdre (...)
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   18 avril 2017
Le problème, c’est que tu sais ce que signifie travailler seul… Peut-être bien que tu arriveras à couper une tête de l’hydre, mais elle repoussera. Si on travaille ensemble, on la frappera au cœur.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   18 avril 2017
Il avait passé des années à travailler sur la corde raide, sans appliquer aucune règle de combat, impitoyablement concentré sur l’objectif à atteindre, quoi qu’il en coûte. La seule chose qui le différenciait des monstres qu’il avait été chargé d’éliminer était la légitimité que lui conférait le fait d’être payé par le camp des vainqueurs.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : espionnageVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1182 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre