AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2849530549
Éditeur : La Boîte à Bulles (06/11/2008)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 77 notes)
Résumé :
Nicolas a beau dire, il ne peut s'éloigner durablement de Kaboul. Le voici donc qui reprend son travail d'illustrateur au sein de l'agence Zendagui. Au programme, cette fois, une campagne de sensibilisation pour informer les afghans que " L'Opium, c'est mal ". Dans un Afghanistan qui supporte de plus en plus mal la présence militaire étrangère et rechigne à aller voter, la vie d'expatrié se révèle toujours plus surréaliste, entre le danger sans cesse imminent et une... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
Marple
  01 novembre 2013
Tome 2 lu dans la foulée du tome 1, car Kaboul Disco m'a rendue un peu accro... J'ai beaucoup aimé aussi, mais pas exactement pour les mêmes raisons : si l'humour est de la même veine, le fond m'a semblé moins léger, plus objectif, du coup peut-être aussi plus intéressant.
En fait, dans le tome 1, il y a certes des éléments documentaires sur l'Afghanistan, mais on a presque l'impression d'un jeu de rôles 'Nico et Benzagui aident l'Afghanistant à évoluer du bon côté'. le tome 2 montre que ce n'est pas si simple, et même que les choses n'évoluent pas forcément dans le bon sens là-bas. Confronté au trafic d'opium, aux difficultés des élections ou aux émeutes, Nico oscille entre doutes, désillusions et inquiétude... parce que fondamentalement les mentalités ne changent pas et les choses ne vont pas mieux. Cela donne d'ailleurs lieu à une de mes planches préférées, Valentin le patron survolté en train de philosopher dans les toilettes du restaurant français.
Bref, Kaboul Disco 2 est un cours de géopolitique un peu déjanté, avec le talent de Nicolas Wild pour croquer les petits travers humains en prime. Que demander de plus ? le tome 3 !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
A_fleur_de_mots
  25 avril 2019
Deuxième et dernier tome de cette série où on continue desuivre notre graphiste à Kaboul.
Cette fois-çi, sa mission est de dessiner une campagne contre la culture de l'opium en Afghanistan. J'ai trouvé ce deuxième tome bien plus intéressant que le premier. On y retrouve les mêmes personnages, quelques nouveaux et le même humour décalé et le ton grinçant du premier volet.
Même si le lecteur ne voyage pas beaucoup car l'action est exclusivement centrée sur Kaboul et la vie professionnelle de Nicolas Wild,nous y suivons les différents contrastes et antagonismes de cette société afghane encore bien tribale et moyenâgeuse qui essaie de se sortir de ses contradictions et de ses violences chroniques. Les critiques de la société sont plus nuancées et j'ai découvert une société afghane plus complexe et nuancée que ce que les médias occidentaux nous racontent. le passage sur la révolte locale contre les étrangers est bien illustrative de ces forces en action.
Le livre se termine par des photos et documents relatant le travail effectué par Nicolas Wild en Afghanistan et est très intéressant pour situer un peu plus l'histoire.
Une très belle série que je recommande vivement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
marionlyon
  26 mai 2013
J'attendais avec impatience de lire la suite des aventures de Nicolas en Afghanistan après un petit séjour en France.
Et je n'ai pas été déçue.
J'ai retrouvé les mêmes ingrédients qui m'avaient réjoui à la lecture du tome 1: un humour bien caustique, une description intéressante de la vie des afghans et des expatriés dans un Kaboul post-talibans.
Bref un BD pour rire et s'instruire.
Dans ce tome 2 j'ai trouvé qu'il y avait quand même un peu plus de gravité avec la désillusion de certains personnages (même Valentin!) sur la portée et l'utilité de leur travail pour aider à la reconstruction du pays.
On a l'impression que l'auteur oscille en permanence entre espoir (émancipation, certes relative, mais quand même existante des femmes, solidarité de la population afghane avec les étrangers) et déception.
Mais c'est ce qui fait de ce livre plus qu'une simple BD!
Vivement la suite...
Commenter  J’apprécie          10
Flambert
  13 janvier 2013
Quel plaisir de retrouver les aventures de Nicolas Wild en Afghanistan. Après un premier tome qui bénéficie de l'effet de surprise et de découverte, le deuxième tome est peut-être moins percutant mais reste d'une lecture agréable, divertissante et pédagogique.
Je me suis prise à rêver, comme l'auteur, de partir faire ma vie dans un pays étranger, de découvrir une culture sur laquelle j'ai sans doute beaucoup de préjugés.
Toujours un bon moment de lecture, donc. Avec en bonus des photos de voyage de l'auteur à la fin de l'ouvrage. Et l'attente du tome 3 !
Commenter  J’apprécie          20
Bunee
  25 mars 2009
Nicolas, ayant quitté son Alsace natale, squatte chez boulet. Dont le coloc revient la semaine prochaine.
Sans autre plan Squatt, il finit par répondre à une annonce :
"Agence de communication afghane cherche auteur de BD pour venir travailler à Kaboul"
Embauché, il part là bas ... et atterrit dans une équipe petite (deviendra grande) et hyper dynamique, cosmopolite, avec des personnages hauts en couleur (enfin façon de parler, la bd étant en noir et blanc). L'agence de communication est dédiée aux opérations de communication institutionnelle (OTAN, armée Afghane, ministères et ONG divers) : campagne de recrutement pour l'armée afghane, campagne pour l'éradication des champs d'opium, opération de communication sur la nouvelle constitution afghane , etc
Elle a finalement un vrai role dans la reconstruction du pays. Ce qui ne sera pas parfois sans poser de problème existentiel à notre petit Nicolas.
Plongée immédiate dans le microcosme hétéroclite des expatriés à Kaboul, vie à Kaboul, au coeur de la crise afghane, vie quotidienne, épisodes parfois mouvementés, bref, une vision peu habituelle de l'Afghanistan, pleine d'humour, comme on aimerait en croiser plus souvent.
A la fin de chaque tome, un "bonus" avec des illustrations couleur, et quelques photos.
Vraiment, une expérience très sympa
Lien : http://lelabo.blogspot.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Roxane25Roxane25   29 mai 2015
- Les gens sont peu éduqués ici. Ils n'entendent rien aux choses de la politique. Quand ils ont un problème, ou qu'il y a une querelle entre deux villages, c'est vers moi qu'ils se tournent. Je représente la loi, c'est ainsi depuis plusieurs générations. Personne n'aurait l'idée de se tourner vers Kaboul et son parlement, vers ce système "démocratique" complexe et corrompu imposé par les Occidentaux.
- Pourtant, si un jour vous voulez vivre dans un pays unifié et pacifié, il faudra bien accepter un pouvoir central.
- Ce jour arrivera peut-être dans quelques dizaines d'années. Les mentalités évoluent lentement ici. Aujourd'hui vous êtes mes invités. C'est un grand honneur de vous accueillir dans ma maison. Mais nous vivons une époque troublée et peut-être que demain, dans d'autres circonstances, je n'aurai pas d'autre choix que de vous tuer. N'est-ce pas Voltaire, un de vos compatriotes, qui a écrit "l'important c'est de cultiver son jardin" ? Alors, arrêtez de vous occuper de ce que l'on plante chez nous et rentrez dans votre pays, ça vaudra mieux pour tout le monde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Roxane25Roxane25   29 mai 2015
- Enlève tes moufles !
- Mais, euh ... J'ai froid aux mains.
- J'ai dit : enlève tes moufles !
- Ah !
- Chaque Afghan qui a voté hier, a trempé son doigt dans l'encre indélébile. Alors ?
- Mais ... Je ... Je ...
- J'ai serré la main de tous les Afghans de Zendagui, sur 25 mains, je n'ai compté que 7 index enduits d'encre ! En plus, ce sont les gardes et les chauffeurs, les employés les "moins instruits" qui ont le plus voté ! Toi, tu as bossé sur les élections ! On t'as payé pour expliquer qu'il fallait voter ! Alors ?
- Alors merde ! C'est parce que je suis "plus instruit" que j'ai pas voté ! Plus instruit sur ce simulacre de démocratie ! Plus instruit sur le nombre de candidats qui ont du sang sur les mains ! Je hais mon pays ! Dès que je pourrai, je me casse à l'étranger !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Roxane25Roxane25   29 mai 2015
- Val, tu voulais nous voir ?
- Mes petits loulous, j'ai une devinette pour vous. Quel objet tout le monde a chez soi en Afghanistan ?
- Un kalachnikov ?
- Mais non ! Un objet de la vie de tous les jours que même les enfants utilisent !
- Un kalachnikov !
- Bon sang ! Faut arrêter l'opium dans le nesquik au petit-déjeuner, là !
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Nicolas Wild (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Nicolas Wild
Nicolas Wild - dessinateur
autres livres classés : afghanistanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3409 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre