AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de MahaDee


MahaDee
  03 octobre 2016
D'Oscar Wilde, j'avais lu «Le portrait de Dorian Gray» bien sûr, et aussi «L'importance d'être constant». En revanche, je ne connaissais pas ces contes et c'est une belle découverte.
De manière très poétique, Wilde nous emmène dans un monde merveilleux où tous les personnages sont doués de parole, les humains bien sûr, mais aussi les animaux, les plantes, les fleurs, et même les objets. Tous ses personnages font montrent d'abnégation, d'égoïsme, d'amitié, d'égocentrisme, d'hostilité, de bêtise, de prétention, d'autosatisfaction, d'altruisme. Ils nous surprennent par leur réaction avec des dialogues simples mais profonds. C'est charmant, malicieux et envoûtant.
Les cinq contes sont brefs et pourtant, en 80 pages, Oscar Wilde nous offre tout son talent et sa fantaisie.
J'ai lu ces contes en version originale dans l'édition folio bilingue et c'est une expérience que je recommande car le niveau de langue anglaise est très accessible (en cas de difficulté lexicale, il suffit de temps en temps de jeter un coup d'oeil sur la page de droite).
A la fin de la lecture on ressent une sensation de manque. Heureusement, il existe un second volume, "Une maison de grenades", paru trois ans après celui-ci en 1891.
Commenter  J’apprécie          70



Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Ont apprécié cette critique (6)voir plus