AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Pierre Cabanes (Préfacier, etc.)
ISBN : 202060387X
Éditeur : Seuil (14/05/2003)

Note moyenne : 4.21/5 (sur 14 notes)
Résumé :

« Le livre d'Édouard Will constitue en réalité bien plus qu'une histoire uniquement politique: on y trouve aussi bien une histoire des relations extérieures des royautés hellénistiques que l'analyse de l'activité économique, mais également une histoire des institutions des États grecs, ainsi qu'un cadre chronologique et géographique rigoureux » affirme Pierre Cabanes d'un ouvrage qui reste p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
finitysend
  28 février 2014
Une histoire politique exigeante et détaillée qui traite du monde hellénistique de la mort d'Alexandre à la bataille d'Actium .
C'est une histoire politique qui pour le plus gros du corps du texte fut rédigé au début des années 70 , à partir du corpus textuel hellénistique existant qui est immense mais qui a encore énormément enflé depuis ( surtout l'épigraphie qui est primordiale en histoire politique antique ) .
De par son ampleur et son sens du détail peu de textes ( même en anglais ) s'avèrent être aussi riches en un seul « petit » volume aussi compact et en poche .
L'auteur fournit dans le même élan une vision globale ainsi que différentielle des entités politiques qui composèrent cet ensemble politique , qui allait à un moment de son histoire , disons , de l'Egypte au Pakistan actuel ...
L'ouvrage permet de dégager les spécificités des différents états qui bien que qualifiables d'hellénistiques n'en reposent pas moins sur des socles différents les uns des autres .
Je veux dire : plus ou moins grec culturellement , les élites politiques locales plus ou moins hellénisées , la civilisation grecque plus ou moins influente , des régions plus ou moins en rapport avec le «foyer« méditerranéen , les rencontres culturelles avec l'orient même lointain , les populations plus ou moins mêlées , les syncrétismes religieux plus ou moins inspirés par les entités sacerdotales locales et les collèges politiques , les élites grecques et plus généralement les peuplements grecs avec leur densité variables et leur conservatisme en culture hellénique plus ou moins exigeant du point de vue identitaire .
Imaginez par exemple qu'il existe une iconographie bouddhique d'inspiration hellénistique , centrée principalement sur l'Afghanistan , mais qui eut des retentissements iconographiques en inde et en Asie centrale plus généralement .
Le texte permet de manière assez dense de comprendre les rapports politiques des différents états entre eux sur un laps de temps qui couvre toute la période et selon des modalités qui quelquefois sembleront anecdotiques, mais qui enchanteront l'amateur du détails qui aura la satisfaction supplémentaire de découvrir une piste dans les notes ou bien dans les citations à l'appuis de l'analyse .
Cependant , le côté intensément histoire politique pourra lasser le grand public et les non historiens aussi et tous simplement .
Par ailleurs des que l'on sort de l'histoire événementielle et que l'on se lance dans un effort d'évaluation géopolitique , ou bien dans des aspects plus civilisationnels ou encore plus du ressort de l' histoire des mentalités , pour mobiliser un registre factuel qui peut et l'on s'en doute inférer avec les tendances géopolitiques , et les rapports politiques , dans ces cas l'ouvrage affiche certaines faiblesses et des limites certaines .
Les notes sont fabuleuses et elles sont une mine d'informations très appréciables et quelquefois inespérées .
En indispensable complément ou même , en introduction car plus évocateur , le monde hellénistique de Grandjean Catherine et autres ...
A la place : le Monde hellénistique , tome 1 et 2 : La Grèce et l'Orient de la mort d'Alexandre à la conquête romaine ... QUI EST LUMINEUX et infiniment plus agréable pour le simple amateur .
Et d'autres monographies régionales indispensables ....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
Dionysos89
  25 septembre 2012
Comment vous dire ?... L'Histoire politique du monde hellénistique d'Edouard Will est une référence ! Une de celles qui marquent une discipline, qui marquent en tout cas ici une période bien précise.

S'étendant sur toute la période hellénistique, de 323 à 30, c'est-à-dire de la mort d'Alexandre le Grand à la conquête totale de l'Égypte par le futur empereur Auguste, cette synthèse parfaite se permet le luxe de rester une référence malgré sa publication en 1966 ! En effet, sa trame principale est bien entendu l'histoire politique, et donc événementielle, dont les éléments constitutifs évoluent peu avec la recherche désormais. Loin d'être un essai donc, cet ouvrage pose toute la base qu'il faut connaître pour aborder cette période trop peu connue par le grand public, alors qu'elle renferme une quantité de trésors tant au niveau des idées que des histoires pittoresques.
Edouard Will, spécialiste évidemment de cette période, nous narre avec moult détails les destinées des grandes dynasties des « Diadoques » (les Successeurs en grec) qui ont pris la suite de l'empire éphémère constitué par Alexandre le Grand, ou plutôt conquis aux dépens des Perses, les précédents maîtres du monde oriental. C'est ainsi qu'on découvre, pour notre plus grand plaisir, les soubresauts politiques (et croyez-moi côté péripéties captivantes, on est servis !) qui ont conduit à mettre sur le devant de la scène hellénophone, ou grécophone comme vous voudrez, des dynasties inconnues jusqu'à alors que sont les Lagides pour l'Égypte, les Séleucides pour le Proche-Orient, les Antigonides pour la Grèce et la Macédoine, et dans une moindre mesure les Attalides dans la Turquie actuelle. Un contenu formidable pour tout amateur d'histoire grecque qui se respecte et qui permet de comprendre également les soubresauts politiques actuels dans ces régions et de se dire que l'Histoire ne vient pas de nulle part, mais est bien plutôt le fruit, dans de nombreux cas, de causes plus durables.
Pour nous centrer davantage sur la forme de cet ouvrage, il a l'énorme avantage de se plier aux exigences de toutes les catégories de lecteurs possibles. En effet, Edouard Will a rédigé son ouvrage à l'aide de deux types de caractères différents. En effet, les plus gros caractères détaillent la situation dans les plus grandes largeurs et leur lecture permet de suivre l'intégralité de la trame événementielle. Mais, de leur côté, les plus petits caractères sont des notes davantage destinées aux spécialistes de la question qui voudraient approfondir certaines thématiques. Avec ce procédé, au moins deux niveaux de lecture peuvent se façonner au gré de cet ouvrage.

En conclusion, je me répète, c'est donc une synthèse de référence que nous avons là, et cerise sur l'historien, c'est une synthèse française ! Les livres comme l'Histoire politique du monde hellénistique ne sont pas légion : ce sont eux qui donnent envie, malgré les difficultés, de vivre pleinement notre amour de l'Antiquité !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
boudicca
  11 avril 2012
Cette « Histoire politique du monde hellénistique » de l'historien français Édouard Will est un ouvrage qui fait aujourd'hui encore figure de référence chez les antiquistes pour la période hellénistique. de la mort d'Alexandre le Grand en 323 avant J.-C. à la prise de pouvoir des Romains dans la région, l'auteur retrace en plus de milles pages l'évolution détaillée des quatre grandes dynasties qui parvinrent chacune à imposer leur domination sur une partie de la Méditerranée orientale jusqu'au Ier siècle avant JC : Les Lagides en Égypte, les Séleucides en Asie, les Antigonides en Macédoine et les Attalides à Pergame. L'ouvrage revient ainsi sur tous les événements marquants de cette période de bouleversements politiques sans précédents (conflits diplomatiques, guerres, alliances, conquêtes...) le tout avec une précision et une clarté rare et au combien louable compte tenu de la complexité du sujet.
Loin de se cantonner à la sphère politique, Édouard Will nous abreuve également d'un nombre impressionnant d'informations concernant les pratiques culturelles et religieuses de ces différentes civilisations, sans oublier de mentionner par le biais de petites anecdotes amusantes et instructives les rapports personnels entretenus entre les différentes grandes figures de l'époque. Malgré la multitude de thèmes abordés et de détails et précisions fournies, la lecture est loin d'être indigeste et c'est avec beaucoup de plaisir que l'on suit le parcours de ces différentes dynasties et de leurs souverains que l'on découvre parfois sous un nouveau jour, de Ptolémée Ier à Cléopâtre VII en passant par Antiochos III, Philippe V... Un ouvrage remarquable à lire absolument pour tous les amateurs d'histoire ancienne, dans le cadre d'une recherche ou tout simplement pour le plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Dionysos89Dionysos89   02 février 2017
Si l’intérêt d’un livre réside dans la nouveauté de la matière, l’originalité de la forme ou l’inattendu des opinions, celui-ci n’aura sans doute pas de quoi attirer les curieux : aussi bien ne cherche-t-il à répondre qu’à un vœu, qui n’est pas d’être intéressant, mais d’être utile, car il est né de ce qui m’a paru être un besoin.

Commenter  J’apprécie          150
>Grèce jusqu'à 323>Grèce antique>Grèce antique : 323-146 av. JC. (10)
autres livres classés : histoireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1608 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre