AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Crossroads


Crossroads
  19 octobre 2016
Moi, des bisons, j'en connais qu'un.
Mais en des temps reculés, ils se comptaient, paraît-il, sur les doigts d'une famille polygame de mille-pattes, c'est dire le nombre de bestiaux au mètre carré, loi Carrez pour les puristes.

An de grâce les seventies de 1800.
Le jeune Will végète dans une vie de petit bourgeois qui lui pèse.
Seul remède à ses yeux, ne plus faire qu'un avec mère nature.
C'est avec son p'tit baluchon qu'il débarque donc à Butcher's Crossing, troisième corne d'auroch à droite, in the Kansas, pour tenter l'aventure de sa vie.
Se trouver un sens en oblitérant l'unique et l'interdit.
Le temps de se faire deux-trois connaissances de comptoir et le voilà à l'origine de la plus grande chasse de bisons jamais promise.
Une expédition épique, sous les ordres aguerris de Miller le chasseur qui voit en ce pubère mécène l'opportunité de toucher du flingue son rêve, décimer du bison jusqu'à l'overdose.

Pffffuiiiiiitttttt.
Ouais, je me rends bien compte que pour retranscrire le souffle épique d'un tel roman, je touche pas vraiment ma bille mais diantre, quelle aventure !

Butcher's Crossing est un western crépusculaire retraçant parfaitement la fin d'une époque.
Initiatique et sauvage, il vous confronte à la dure réalité des hommes de l'Ouest, grands pourfendeurs de Buffalo devant l'éternel.
La faim, le froid, les confins de la folie ne sont jamais très éloignés de ces bipèdes obstinés et coriaces, ultimes représentants d'une espèce en voie d'extinction.

Recette d'une chasse mémorable pour quatre personnes :
- Quatre personnes.
- Un troupal, heu, troupeau innombrable.
- Un fait de jeu inopportun qui viendra méchamment perturber nos protagonistes. Pas de raison qu'il n'y ait que les bisons qui en chient des ronds de chapeau.
- Un temps pourri que même Catherine Laborde elle a jamais vu ça en douze décennies de présentatrice météo.

Vous mixez le tout en vous laissant porter par la plume aussi précise qu'évocatrice d'un John Williams maîtrisant parfaitement son sujet.
Il serait étonnant que le plaisir de lecture ne soit pas au rendez-vous pour peu que vous soyez amateur d'aventure avec un H majuscule.
Puissamment addictif !

Merci à Babelio et aux éditions Piranha pour cette morsure salutaire.
Commenter  J’apprécie          5615



Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Ont apprécié cette critique (53)voir plus