AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Fifrildi


Fifrildi
  08 septembre 2018
J'ai découvert l'acteur David Oyelowo dans les films Le Majordome (2013) et Selma (2015). Plus récemment, j'ai vu Queen of Katwe (2016) et A United Kingdom (2016). Ce dernier film m'a fait découvrir l'histoire de Seretse Khama (1921-1980), le Nelson Mandela du Botswana. Je ne pouvais pas ne pas lire le livre à l'origine de ce film (même s'il n'a pas été traduit).

Un peu d'histoire…

Le Bechuanaland (aujourd'hui le Botswana) se situe au nord de l'Afrique du Sud (pays frontaliers). Dans les années 1880, attaqués par les Boers du Transvaal, le Bechuanaland a été déclaré sous protection de la reine Victoria. En 1884, Cecil Rhodes (impérialiste et colonialiste croisé dans le livre "Le partage de l'Afrique") a voulu transférer le protectorat à l'Afrique du Sud. Cela a conduit le grand-père de Seretse, Khama III (1837-1923) à se rendre en Angleterre (en 1895) pour plaider sa cause auprès de la reine Victoria.

Pour info, un protectorat n'est pas la même chose qu'une colonie. Une colonie est sous domination totale tandis que le protectorat conserve une autonomie relative.

Bref, comme le père de Seretse est mort quand il avait 4 ans c'est son oncle Tshekedi qui a régné comme régent. Seretse a d'abord été à l'université de Fort Hare (Alice, Afrique du Sud) où il a croisé Nelson Mandela. En 1945, il est allé étudier le droit en Angleterre afin de se préparer à ses fonctions de roi tribal. C'est là qu'il a rencontré et est tombé amoureux de Ruth Williams, une anglaise. Ils se sont mariés en 1947, en dépit des efforts conjoints de son oncle, du gouvernement britannique, de l'Église d'Angleterre, de l'Afrique du Sud, … … …

Il ne s'agissait pas du premier mariage mixte de l'histoire, mais celui-ci était « politiquement fâcheux ». L'Afrique du Sud venait de mettre en place l'apartheid et ce couple royal faisait tache. Comme ils tenaient les Anglais par les c… avec leurs mines d'or et d'uranium ils ont fait pression sur le gouvernement britannique pour faire tout ce qui était possible pour « régler le problème ».

L'oncle de Seretse désapprouvait aussi ce mariage qui a tout de même été accepté par le peuple. Cela ne faisait pas les affaires des hautes sphères et donc Seretse Khama a d'abord été exilé (dans un premier temps) et finalement il a été banni (6 ans et 2 mois en tout). Il n'était pas le seul a être retenu contre son gré sur le sol anglais. Il y avait aussi le dernier roi du Buganda (Kabaka Mutesa II) qui est devenu par la suite le premier président de l'Ouganda.

En 1956, Seretse et Ruth ont pu regagner le Bechuanaland avec leurs enfants. Mais Seretse a été contraint de renoncer à son statut de chef. Qu'à cela ne tienne, il a fondé le Parti Démocratique du Bechuanaland en 1961 et le 30 septembre 1966 est devenu le premier président du Botswana. Le Botswana a été le 38ème pays africain a obtenir l'indépendance.

Le livre, n'est pas un roman. Il est bien sûr question du couple, de leur histoire mais sans entrer dans les détails de leur vie quotidienne. Cela étant dit, les 3/4 du livre décortique toute l'affaire d'un point de vue historico-politique. C'est effarant.

Julius Nyerere (premier président de la Tanzanie) a dit qu'il s'agissait de « l'une des plus belles histoires d'amour du monde. » Seretse et Ruth s'aimaient et rien n'a jamais pu les séparer avant la mort de Seretse en 1980. Ils ont eu 4 enfants. Leur fils aîné, Ian, a été le quatrième président du Botswana (2008-2018). Je l'ai aperçu dans les bonus du DVD, il semblait très content de l'hommage rendu a ses parents.

En conclusion, je n'ai qu'un mot à dire : pula !!!


Challenge plumes féminines 2018
Challenge multi défis 2018 (75)
Commenter  J’apprécie          250



Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (23)voir plus