AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782266196796
544 pages
Éditeur : Pocket (28/04/2009)
3.99/5   94 notes
Résumé :
Le camp du prince Josua, dernier des Alliers, et soumis à un assaut brutal par les Norns, séides du Roi de l'Orage. En comptant les morts, on se pose des questions : la cible de cette attaque était-elle le chevalier Camaris ou l'épée magique Épine ? Les survivants de la Ligue du Parchemin se doutent maintenant que l'issue de la guerre dépend des trois épées, Épine, Peine et Clou-Radieux. Comment découvrir leur secret ? Comment ont-elles été créées ? Autant d'énigmes... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
boudicca
  16 juin 2012
« L'ombre de la roue », septième tome de la saga « L'Arcane des épées », se place dans la directe lignée du précédent. Les forces des uns et des autres s'affrontent dans un dernier combat qui déterminera le sort du monde d'Osten Ard tandis que Simon et Miriamélé entreprennent de leur côté un dernier voyage qui les mènera au coeur même du danger : la forteresse du Hayholt, repère du roi Elias et de son diabolique conseiller Pryrates. Un tome à nouveau plein d'action donc et au rythme effréné. L'étau se resserre et les nombreux fils de l'intrigue se regroupent enfin pour le plus grand bonheur du lecteur qui attend avec impatience le dénouement.
Si au fur et à mesure des tomes de la saga l'ambiance s'était faite de plus en plus sombre, elle atteint son paroxysme dans ce septième volume qui nous fait bien ressentir toute l'intensité dramatique de ce qui se joue alors pour nos protagonistes qui luttent vaille que vaille pour ne pas sombrer dans le désespoir. Tout n'est cependant pas noir et l'auteur nous offre par ci par là quelques touches d'espoir bienvenues. C'est ainsi avec grand plaisir que l'on assiste notamment enfin à l'évolution des relations entre Simon et Miriamélé. Voilà qui promet un final à la hauteur de ce que l'on pouvait espérer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Pandorra
  22 avril 2020
Je suis déçue par le choix de Simon (à la fin du tome précédent), de suivre la princesse Miriamélé, qui fuit encore une fois ! Je la trouve idiote et manquant cruellement de jugement ! On comprend bien avant elle les intentions de son père et je ne vois vraiment pas ce qu'elle peut y faire sachant qu'il ne tenait déjà pas compte de son avis avant d'être à ce point rongé par le pouvoir de l'Epée Peine...
Elle est trop égoïste et faussement rebelle, bref, depuis le début elle m'agace et cela ne s'est pas amélioré avec cet avant dernier tome ! Je ne comprends vraiment pas ce que le brave Simon lui trouve, mais voilà, il est fou amoureux d'elle.
Ils vont donc voyager plusieurs semaines tous les deux, se dirigeant vers le Hayholt, le château construit sur les ruines d'une très ancienne cité Sithi, dans lequel le roi Elias et le démoniaque Pryrates manigancent leurs sombres desseins.
On se demande encore quel est le rôle véritable d'Elias ? Est-il à ce point égoïste pour faire souffrir autant le peuple d'Osten Ard à la seule fin de parler ou tenter de faire revenir sa défunte épouse du royaume des morts ? Qui manipule qui entre le prêtre rouge qui accumule des pouvoirs magiques puissants et Elias qui voient des choses ? Sont-ils tous les deux si aveuglés par leurs désirs que le roi de l'orage, Ineluki, se sert de cela pour faire d'eux ses marionnettes ?
Le voyage n'est pas de tout repos pour les deux jeunes gens, ils doivent éviter les routes, trouver des refuges pour se reposer et manger de maigres ressources. Il y a des passages un peu long, sans grand intérêt notamment l'apprentissage du maniement de l'épée de Miriamélé avec Simon comme professeur. L'âme chevaleresque et profondément bienveillante de Simon va finalement les conduire dans les mains folles et non moins dangereuses des Danseurs du Feu, des fanatiques du roi de l'orage... pour connaître la suite il vous faudra le lire !
Le reste de nos héros, notamment Josua entourés de ses nombreux alliés et amis (Tiamak, Sludig, Isgrimnur, Camaris etc.) se dirige vers Nabban, afin de réduire les forces du roi Élias et créer de nouvelles alliances. La présence de Camaris, légendaire chevalier, est un gros avantage c'est indiscutable. de plus, c'est un personnage très intéressant, tourmenté car il est le meilleur au monde dans le domaine qui déteste le plus : la guerre. C'est triste, vraiment, je voudrais lui faire un câlin et lui dire que ça va aller, que parfois faire la guerre ce n'est pas uniquement tuer des gens c'est aussi se battre pour ceux qui ne le peuvent pas. J'aimerais pouvoir le réconforter car il est touchant et honorable. Oui, ceci est une mini éloge.
Vont-ils réussir à défaire le parricide duc Bénigaris, personnage détestable mais loin d'être un idiot ? Si oui, comment ? Et à quel prix ?
Et plus loin il y a également le vaillant Comte Eolair, qui se bat avec les Sithis mené par Jiriki contre les Norns qui ont envahis Naglimund, ancienne place forte de Josua. le combat est terrible, comme toujours... le dénouement est loin d'être évident.
Dans l'ensemble même si ce tome m'a moins emballé que les précédents, car il est davantage axé sur Miriamélé et apporte moins d'informations que les précédents, c'est toujours avec plaisir que je lis cette saga avec une plume remarquable, des personnages profonds et des intrigues parfaitement maîtrisés. J'ai hâte de savoir enfin comment les choses vont se finir pour nos héros ? Quel est le rôle des 3 épées ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
CasusBelli
  09 octobre 2017
Dernier tome avant la fin, les dernières pièces du puzzle se mettent en place, on y voit plus clair, il fait un peu moins froid et surtout les raisons d'espérer se font plus tangibles.
On suit essentiellement trois histoires, trois fronts pourrait-on dire, Les sithis accompagnés par Eollair, Joshua et Camaris, et bien sûr Simon, Miriamellé et Binabik. Trois histoires aux tonalités très différentes qui résument presque à elles seules la philosophie du récit. Et puis on retrouve également Rachel le dragon, Elias et Pryrates, on croit commencer à comprendre et pourtant non, l'auteur nous fera bien patienter jusqu'au dernier tome pour les révélations les plus importantes et notamment celle qui concerne les épées, je me répète je le sais bien, mais ce récit est vraiment passionnant, quel talent !
Pourtant il s'agit là du tome qui m'aura peut-être le moins enthousiasmé, bien sûr il se passe des choses importantes, le récit progresse bien mais...
Certaines parties de l'histoire me titillent un peu, me laissent perplexe et je ne veux surtout pas dévoiler quoi que ce soit, je me contenterais juste de m'interroger sur le délitement inexplicable (ou plutôt inexpliqué) des "forces du mal", mais peut-être le huitième tome y pourvoira, le dénouement est proche ;)
Bon, l'épilogue approche, le tome huit m'appelle :)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
lehibook
  17 mars 2021
Dans ce septième volume de la saga , les personnages rassemblés se trouvent à nouveau séparés : Josua entreprend la reconquête de son royaume et de leurs côté les Sithis règlent leurs comptes avec leurs frères ennemis les Norns . Simon et Miriamélé ainsi que Binabik (qui les suit à distance) se dirigent vers le Hayholt où se terre Elias de plus en plus hanté et dominé par Pryrates ,pour rtrouver les épées de la prophétie. le couple Simon/Miriamélé apprend à se connaître mieux à travers les épreuves mais les non-dits rendent leur relation difficile. Ils sont à nouveau séparés dans les souterrains de la forteresse maudite .Simon se perd dans les ténèbres au risque de tomber aux mains de leurs ennemis.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
piccolaninapiccolanina   10 janvier 2018
Mais ici dans le monde réel , humide et froid , ces formes torturées étaient surtout déprimantes . Des chênes et des ormes et des frênes , aussi nus les uns que les autres , se dressaient vers le ciel comme des mains squelettiques qui s'ouvraient et se fermaient à mesure que le vent faisait ployer leurs branches . Avec un ciel rendu presque noir par les nuages et des trombes d'eau qui s'abattaient sur les coteaux détrempés , ce paysage était bien plus lugubre que même les décorations de la chapelle .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
tgranductgranduc   14 octobre 2012
Tiamak trouvait les immenses étendues dénudées des Hauts Thrithings oppressantes. Kwanitupul était déjà ensoi étrange, mais il s'y rendait régulièrement depuis son enfance, et ses constructions délabrées et ses canaux omniprésents lui rappelaient au moins un peu ses marécages natals. Même Perdruin, où il avait enduré un long exil solitaire, était un entrelacs de murs resserés, de ruelles étroites et de cachettes ténébreuses, qui baignait à ce point dans l'odeur salée de la mer, qu'il avait pu y supporter son mal du pays. Mais ici dans les prairies, il se sentait extrêmement vulnérable et totalement déplacé. Ce n'était pas une impression agréable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lehibooklehibook   17 mars 2021
"Dans les sombres abysses est allé le Roi Jean", chanta Simon ,plus bas que précédemment
"Là où le dragon puissant veillait sur ses trésors;
Il n'avait pour sa tâche cherché nul entregent
Et qu'il était entré ,nul ne savait encore..."
Commenter  J’apprécie          10
SolarineSolarine   06 avril 2016
"Je suis bravement allé dans l'affrontement du froid et de la brume de la forêt pour le traquement du gibier le plus insaisissable." Il éleva ses mains. "Des champignons."
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Tad Williams (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tad Williams
Cette semaine, la librairie Point Virgule se penche sur un sujet qui ne manque pas de chien : la place laissée aux animaux dans les littératures de l'imaginaire.
- Masques et Monstres, R. Oncedor, 23€ - La légende du noble chat Piste Fouet, Tad Williams, Mnemos, 21€ - La communauté des esprits, tome 2 de la Trilogie de la Poussière, Philip Pullman, Gallimard Jeunesse, 22€
Musique du générique d'intro par Timo Vollbrecht.
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
1917 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre