AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782253257899
424 pages
Éditeur : Le Livre de Poche (04/03/2020)

Note moyenne : 3.71/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Des Brunhoff, l’histoire a surtout retenu deux noms : celui de Jean, le génial créateur de Babar dans les années 1930, et celui de son fils, Laurent, qui fera du roi des éléphants un des personnages les plus célèbres de la littérature enfantine.

Si Jean se tenait hors du tumulte du monde, il en allait tout autrement pour les autres membres d’une famille qui a marqué son temps. Son frère Michel et son beau-frère Lucien Vogel furent à la pointe dans ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Fleitour
  23 février 2020
Un détour par Babar, pour nous faire vivre
une fresque d'une fracassante gravité.
Évoquer Babar le roi des éléphants, c'est aussi évoquer deux auteurs, son créateur Jean Brunhoff, et surtout son fils Laurent, qui réalisa la plus belle et la plus célèbre aventure de la littérature enfantine.
En parcourant les premiers jours de Babar, l'auteur offre à nos yeux les tourments de Jean, celui qui fréquentait les maisons de repos, les sanatoriums, plus que les salons parisiens et encore moins les maisons d'édition.
Yseult Williams en écrivant la splendeur des Brunhoff a eu l'excellente idée de fouiller la mémoire de la famille, et d'en extraire avec Mathieu le fils de Jean, et Marion la fille de Michel, le contexte de chaque époque traversée, et les conditions dans lesquelles un jour est né Babar.

Mais les découvertes de Williams ne s'arrêtent pas à cette saga éditoriale, car il va de surprise en surprise, de surprenantes apparitions en douloureuses disparitions.
Cette chronique explore quelques clés, pour imaginer la richesse de cet apport, sans en dévoiler l'essentiel.

Le monde de la mode s'organise au début du XXe siècle, Maurice Brunhoff, grand lettré devient le patriarche de ce clan. Maurice de Brunhoff, n'est-il pas le héros déguisé du roman Tutu, publié en 1891 par l'éditeur des Chants de Maldoror.
Il s'attache à devenir un acteur essentiel de la vie culturelle de la capitale à l'heure où il y a toujours quelque chose de nouveau à Paris qu'il s'agisse des Ballets Russes ou des premiers défilés de mode.
N'a-t-on pas écrit que sa mère, la jolie Ida de Brunhoff, pourrait même descendre en droite ligne d'Oscar 1er de Suède, le fils de Jean-Baptiste Bernadotte… 
Maurice intègre le cercle fermé des Alsaciens de Paris.

Cependant la première guerre mettait un point d'arrêt temporaire au business de la mode, pendant que la peinture moderne, et la peinture contemporaine qu'illustra notamment Duchamp, donnait à la place de New York, sans contraintes guerrières une part nouvelle dans l'évolution de la peinture, au détriment de Paris qui jusque-là avait un statut inviolé.
Dans les années 20, Paris grâce au travail acharné du clan Brunhoff sera à l'initiative de projets structurels essentiels pour nos futures maisons de couture.

Leurs trois fils, Jacques, Michel et Jean, fréquentaient d'ailleurs l'école alsacienne, aux marges du faubourg Montparnasse, tandis que leur fille aînée Cosette, rencontrait Lucien Vogel, le fils d'un Allemand marxiste qu'elle épousa contre la volonté de ses parents en juillet 1908. Ils deviennent, dans les années 1920, une référence dans le monde de la presse. L'émergence de plusieurs revues, est détaillée et racontée avec des anecdotes d'une surprenante actualité.

Lucien Jeune rédacteur en chef d'Art et Décoration, une revue spécialisée dans les arts décoratifs, embauche son beau-frère, Michel Brunhoff.
Inséparables, ils vivent à fond cette "Belle Époque", durant laquelle ils côtoient aussi bien Picasso que Satie, Cocteau que Paul Poiret et Coco Chanel, puis misent sur la puissance de la photographie, en travaillant avec Man Ray, Berenice Abbott ou Lee Miller.

Lucien Vogel se voit confier par Condé Nast la création de l'édition française de Vogue, tandis que Michel est mandaté pour sauver la version britannique, en déroute financière
Ces éditeurs de génie ont créé les premières revues de mode au croisement de tous les arts : La Gazette du bon ton, le Jardin des modes, Vogue. Vu,

L'illustre magazine de photoreportage, Vu sera le premier à publier des photographies des CAMPS de concentration dès 1934.
Ce n'est pas un hasard si la fille de Julien, Marie-Claude, dite "Maïco", reporter de la première heure aux côtés de son père, tombe bientôt secrètement amoureuse de Paul Vaillant-Couturier, L'un des fondateurs du parti communiste, Déportée, elle témoigna au procès de Nuremberg.

En ayant réalisé après 1940 malgré les interdits, la diffusion de Vogue dans des conditions épiques et hasardeuses, le clan Brunhoff assurait à Paris sa pérennité, place que New York mis toutes ses énergies à contester.
La famille élargie paya un lourd tribut au fanatisme nazi, en témoigne la perte du fils de Michel et Marcelle, Pascal, si jeune lycéen engagé dans la Résistance, fusillé juste avant la Libération.

Ce livre constitue un apport considérable à la vision que l'on peut avoir sur l'impact des deux guerres sur les arts et la culture.
Paris a faillit tout perdre, entre les mains des allemands, puis entre les doigts des financiers New Yorkais.
Des collaborateurs, des déserteurs, quelques artistes peu scrupuleux, des surréalistes aveuglés par leur pacifisme, auraient facilement laissé une place vide pour nos amis américains.
Un récit historique passionnant, la puissance des éléments scrupuleusement agencés et restitués, est d'une inestimable valeur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Bazart
  26 mars 2020
On ne présente plus Babar, ce monument de la littérature jeunesse, ce pachyderme animé attachant en diable qui aura marqué des générations d'enfants et continue à le faire.
Tout le monde connait le nom de son créateur Jean Brunhoff qui l'a dessiné pour la premiere fois et éventuellement celui de son fils Laurent qui a repris le flambeau .
Mais on ignore généralement que ces deux artistes ont vécu dans la lignée d'autres grandes personnalités du 20ème siècle, entre Maurice leur père, éditeur audacieux et avant gardiste, Michel le frère de Jean, rédacteur en chef du Vogue français qui aura beaucoup contribué à l'essor de la mode française des années 1920 ou Lucien, son beau frère, créateur de la revue de photographies assez novateur la bien nommé " Vu" .
Résultat de recherche d'images pour "splendeur des brunhoff"
Quid encore de la belle fille, Marie Claude dit Maico, résistante et députée communiste très engagée, déportée dans les camps de concentration et qui témoigna au procès de Nuremberg .
Bref une famille originaire d'Alsace qui va sensiblement marquer plusieurs secteurs phares de cette France du début du 20e siècle.
On apprend toutes ces destinées incroyables dans le dernier livre de Yseult Williams qui connait bien également le domaine de la mode et des médias puisqu'elle a été directrice de la rédaction de Marie France de Grazia ou de Lui et qu'elle sort également d'une lignée prestigieuse .
On sent donc qu'elle s'est passionnée pour la saga incroyable des différentes générations des Brunhoff et elle nous plonge dans un tourbillon incroyable sur plusieurs époques, de la Belle Epoque aux camps d'Auschwitz, une France audacieuse, intrépide et en pleine efferverssence créatrice.
C'est tout une partie de la vie éditoriale, créatrice, artistique, politique de la première partie du 20e siècle, que nous déploie Yseult Williams dans cet essai qui se dévore comme on le ferait pour une saga de fiction!
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
MesCarnetsLitteraires
  25 mai 2020
En démarrant ma lecture, j'avais très peur de l'aspect historique, moi qui ne lit jamais ce genre de romans.
Je vous avoue que le côté historique est effectivement très présent et très détaillé.
Mais j'ai été agréablement surprise par l'écriture de l'autrice et sa facilité à m'embarquer malgré tout au coeur de cette famille extraordinaire à la vie passionnante.
C'est une biographie familiale mais surtout un roman qui revient sur notre Histoire et notre Culture. Dans ce livre, vous croiserez Jean Cocteau, André Gide, Coco Chanel, Max Jacob et tant d'autres personnalités.
J'admets tout de même avoir passé rapidement certains passages trop détaillés à mon goût et parfois trop digressifs.
➡️ Une plongée passionnante dans le début du XXème siècle au coeur d'une famille atypique qui s'est donné les moyens de réussir !
Commenter  J’apprécie          10
Shabanou
  02 février 2019
Bonjour les lecteurs….
Quand on vous dit Brunhoff, vous pensez à Jean.
Jean Brunhoff, le papa de "Babar, le roi des éléphants" qui a enchanté notre enfance.
Et Bien ce n'est pas que cela, Les Brunhoff sont une famille tentaculaire où Jean n'a joué hélas qu'un petit rôle vu sa disparition prématurée des suites d'une tuberculose.
Cette famille avant-gardiste a eu un destin incroyable.
Yseult Williams a récolté les souvenirs de Marion de Brunhoff, un des derniers témoins des années de gloire.
Le clan s'est spécialisée dans la presse, l'édition et la mode.
Ils vont en effet créer plusieurs revues consacrées à la mode mais aussi aux arts.
" La gazette du bon ton", " le jardin des modes", " Vogue" et " Vu" (premier magazine de photos reportages), tous sont sortis de leur imagination entre les deux guerres et ont contribué à leur gloire.
Ils ont fréquenté les plus grands qui ont participés à l'élaboration de leurs revues. Apollinaire, Picasso, Dali, Cocteau, ... fréquentaient leur maison.
Dior, Coco, Poiret et d'autres présentaient leurs collections dans les revues des Brunhoff.
Mais il n'y a pas eu que la mode et ses frivolités.
Ils furent des luttes anti fascistes et une d'entre eux entra même en résistance. Elle sera arrêtée, internée et comparaitra u procès de Nuremberg. Un autre sera fusillé.
Tourbillon qui nous plonge dans les années folles… les années d'entre deux guerres. Après plus rien n'a été pareil.
Remarquable travail d'Yseult Williams qui s'est appuyée sur les témoignages des survivants et descendants de cette époque de folies.
De cette famille quasiment tombée dans l'oubli, il ne reste que "Babar" et ses merveilleux albums. le flambeau ayant été repris à la mort de Jean par son fils Laurent qui n'était à l'époque qu'un adolescent de 13 ans.
A conseiller pour tous ceux qui aiment cette époque où tout (ou presque) était permis.
Epoque où rien n'était impossible pour autant que l'on ait un peu d'audace.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Milajo
  16 avril 2020
Dommage que ce livre soit le résultat d'un pillage de thèse consacrée à Lucien Vogel et Michel de Brunhoff ry soutenue en 2013 à La Sorbonne et publiée en 2014
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (4)
LeFigaro   03 janvier 2019
Yseult Williams retrace l'itinéraire captivant des Brunhoff, une fratrie créative à l'avant-garde de la mode et de l'édition.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
LeMonde   10 décembre 2018
L’éléphant-roi n’est que l’une des créations de ce clan d’éditeurs, de journalistes et d’artistes, rappelle Yseult Williams dans « La Splendeur des Brunhoff ».
Lire la critique sur le site : LeMonde
Liberation   29 novembre 2018
Yseult Williams retrace l’itinéraire de la famille créatrice du pachyderme adoré. Elle incarne le XXe siècle, côtoyant ses personnalités et subissant son histoire.
Lire la critique sur le site : Liberation
Lexpress   26 novembre 2018
C'est l'une des ironies de cette passionnante saga familiale : Babar, l'idole des enfants bien élevés de la bourgeoisie française, s'est épanoui dans un milieu de compagnons de route du Parti...
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
BazartBazart   24 mars 2020
" Il y a eu les Dumas, les Hugo, les Daudet, les Servan-Schreiber et autres.. Dans certaines familles, le talent se transmet de générations en générations. Des Brunhoff, l'histoire a retenu surtout le nom de Jean, l'immortel créateur de Babar et bien entendu de son fils Laurent qui a poursuivi l'oeuvre de son père. Pourtant c'est Jean qui vécut le plus retiré du monde. Loin du chaudron artistique et politique dans lequel étaient plongés son père Maurice, ses frères Jacques et Michel, sa soeur Cosette, son beau frère Lucien et sa nièce Marie Claude. Certaines familles exceptionnelles passent entre les mailles du filet de l'histoire alors qu'en leurs temps, elles étaient incontournables. Les Brunhoff font partie de celles-ci."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
BazartBazart   25 mars 2020
« De la Belle Epoque jusqu’à la seconde guerre mondiale, la famille de Babar a traversé les tempêtes avec le panache des grands explorateurs de notre temps »
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Yseult Williams (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Yseult Williams
L'émission "Le coup de coeur des libraires est diffusée sur les Ondes de Sud Radio, chaque vendredi matin à 10h45. Valérie Expert vous donne rendez-vous avec votre libraire Gérard Collard pour vous faire découvrir leurs passions du moment ! • Retrouvez leurs dernières sélections de livres ici ! • • La saga des Cazalet (Tome 1) - Étés anglais: La saga des Cazalet I de Elizabeth Jane Howard et Anouk Neuhoff aux éditions Quai Voltaire https://www.lagriffenoire.com/1036572-divers-litterature-la-saga-des-cazalet--i---etes-anglais---la.html • La couleur de l'air a changé (Hors collection littérature française) de Cécile Cayrel aux éditions Stock https://www.lagriffenoire.com/1035349-divers-litterature-la-couleur-de-l-air-a-change.html • Tombent les anges de Marlène Charine aux éditions Calmann-Lévy https://www.lagriffenoire.com/1035528-nouveautes-polar-tombent-les-anges.html • La splendeur des Brunhoff (Documents) de Yseult Williams aux éditions Livre de Poche https://www.lagriffenoire.com/1035375-livre-d-art-et-histoire-de-l-art-la-splendeur-des-brunhoff.html • Les Aventures de Charlotte Holmes - tome 1 de Brittany Cavallaro et Isabelle Chapman aux éditions PKJ https://www.lagriffenoire.com/49400-romans-pour-enfants-les-aventures-de-charlotte-holmes---tome-1---vol1.html • Les Aventures de Charlotte Holmes - tome 2 : le dernier des Moriarty de Brittany et Cavallaro et Isabelle Chapman aux éditions PKJ https://www.lagriffenoire.com/90889-romans-pour-enfants-les-aventures-de-charlotte-holmes-t2-----le-dernier-des-moriarty.html • Les Aventures de Charlotte Holmes - tome 03 : Une affaire pour Jamie de Brittany et Cavallaro et Isabelle Chapman aux éditions PKJ https://www.lagriffenoire.com/125199-romans-pour-enfants-les-aventures-de-charlotte-holmes-t3-----une-affaire-pour-jamie.html • Notre-Dame des écrivains: Raconter et rêver la cathédrale du Moyen Âge à demain de Collectifs et Michel Crépu aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/1041068-divers-litterature-notre-dame-des-ecrivains.html • Lettres choisies de la famille Brontë de Collectifs, Laura El Makki aux éditions Folio https://www.lagriffenoire.com/1041271-article_recherche-lettres-choisies-de-la-famille-bronte.html • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=newsletter • Vos libraires passionnés, @Gérard Collard & @Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #sudradio #conseillecture #editionsquaivoltaire #editionsstock #editionscalmannlevy #editionslivredepoche #editionspocket #editiionspkj #editionsfolio
+ Lire la suite
autres livres classés : camps de concentrationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Yseult Williams (1) Voir plus