AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de BillDOE


BillDOE
  14 février 2021
Eurby Brown est détective privé dans le Paris des années trente, une ville où s'affrontent une gauche ouvrière et une extrême droite fasciste. Il est né à la Nouvelle Orléans d'une mère qui se prostituait et d'un père français qui a rapidement disparu. Lorsque sa mère se suicide, il est confié à un pasteur irlandais. Des années plus tard, après avoir fait la première guerre mondiale dans la légion étrangère puis l'aviation, il ouvre un club de jazz qui fait faillite, puis se lance comme privé dans des enquêtes qui lui permettront à peine de survivre, mais surtout de ne pas être expulsé vers les états unis où le sang africain qui coule dans ses veines lui amènerait bien des déconvenues avec la ségrégation et le Klan.
Un jour il est contacté par Barnet Robinson III, riche américain, pour qu'il retrouve sa fille Daphné, kidnappée par son petit ami, un nommé Buster Thigpen…
Si les choses paraissent simples jusque-là, c'est sans compter sur l'imagination débordante de Kirby Williams. Premier roman de celui-ci, on est rapidement happé par l'intrigue de ce polar. On va de surprise en surprise, et pas des moindres. L'auteur a introduit dans son scénario de multiples rebondissements, des personnages connus tels que Sydney Bechet, Léon Blum, Joséphine Baker, Adolph Hitler et d'autres.
Les protagonistes ont tous du charisme, des secrets et un objectif surprenant pour certains, déconcertant pour d'autres.
D'un point de vue stylistique il y a quelques petites répétitions, une légère invraisemblance scénaristique au début du récit, mais rien qui ne nuisent à la qualité de l'histoire, bien au contraire. L'auteur nous épargne la surenchère d'hémoglobine et compense par des situations inimaginables. Chacun de ses personnages cache bien son jeu et Kirby Williams maintient le suspense en ne le dévoilant qu'au fur et à mesure, à toute petite dose.
C'est un premier roman policier complètement original, qui sort des sentiers battus, une réelle bonne surprise car Kirby Williams renouvelle avec beaucoup d'invention et de fantaisie le modèle du genre. C'est une très agréable lecture où l'ennui ne trouve à aucun moment sa place.
Merci à babelio masse critique et aux éditions BakerStreet pour la découverte de cet auteur et de cette histoire qui n'a rien à envier à celles des maitres du polar.
Traduction de Sophie Guyon.
Editions BakerStreet, 298 pages.
Commenter  J’apprécie          410



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (41)voir plus