AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2809476373
Éditeur : Panini Comics Fascicules (06/02/2019)

Note moyenne : 4/5 (sur 1 notes)
Résumé :
Fresh Start ! Nick Spencer (Secret Empire) et Ryan Ottley (Invincible) chamboulent la vie de Spider-Man dans le premier épisode dAmazing Spider-Man. Retrouvez également Spectacular Spider-Man et Scarlet Spider.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
garrytopper9
  16 février 2019
Voilà l'un des nouveaux titres pour lequel j'étais le plus fébrile car il y a un grand changement la série The Amazing Spider-Man. En effet, comme je vous le disais dans mon article sur Avengers, le talentueux Dan Slott a arrêté Spider-Man et s'en est allé sur Iron Man. Perso, je suis bien content, car Brian Michael Bendis avait fait n'importe quoi sur le personnage de Iron Man (sérieux, Fatalis et Iron Heart….). Bref, ce vilain monsieur est parti chez DC (je peux vous dire qu'il est attendu au tournant s'il saccage Superman^^) et c'est donc Dan Slott qui a repris Iron Man.
La place était donc libre sur Spider-Man et c'est Nick Spencer qui s'y colle. J'aime bien ce scénariste, notamment sur la récente série Captain America : Steve Rogers, qui était vraiment excellente. Il a aussi fait celle sur Sam Wilson, mais comme je n'aime pas le personnage, j'ai vite décroché.
Et l'on peut dire que Nick Spencer s'en sort très bien avec deux premiers chapitres de très bonne qualité dans lesquels il déstructure un peu ce qu'avait fait Dan Slott. En effet Peter Parker avait tout perdu à la fin du run de Slott, et donc Spencer continue sur la lancée, en allant même un peu plus loin. Ce qui va arriver à notre cher Peter dans ces deux chapitres n'est vraiment pas juste, et tout le monde va lui tourner le dos, même tant May ! J'ai trouvé que pour le coup, ça démarrait fort, mais c'est une bonne chose pour poser de nouvelles bases. le gros atout de ces deux chapitres est le retour au premier plan de Mary Jane Watson. Cela fait vraiment plaisir de la retrouver, il y a un coté nostalgie qui fonctionne à la perfection. Il faudra voir comment cela évolue, mais je trouve que cette nouvelle série démarre très bien.
L'autre titre intéressant de ce softcover est Peter Parker : Spectacular Spider-Man, toujours écrite par Chip Zdarsky qui est une sorte de série alternative. Elle se passe dans l'univers actuel, mais les évènements qui s'y déroulent n'ont aucunes répercussions sur la série mère. Ici, pas vraiment de nouveau départ, mais une suite logique dans l'intrigue mise en place dans Legacy. Peter Parker et J. Jonah Jameson (qui connait à présent l'identité de notre cher Spidey) remontent le temp pour essayer de contrer les plans du Bricoleur. C'est très sympa, il y a un petit coté old-school bien fichu, que ce soit dans la narration ou les dessins, et en toute honnêteté, je suis agréablement surpris par cette série.
Ce softcover se termine avec une numéro spécial de Dan Slott, l'ultime qu'il tenait à faire pour montrer à quel point Spider-Man, est important. Il rend lui même hommage à son personnage et c'est vraiment superbe. Il y a aussi la série Ben Reilly : Scarlet Spider, mais je ne la lis plus depuis un bail, donc je ne saurais vous dire de quoi elle traite. En tout cas, j'ai feuilleté les premières pages, et ça semble être dans la même vibe que d'habitude, donc je n'ai pas continué.
Ce premier numéro de Spider-Man Fresh Start est donc très réussi, même si pour le moment ça manque un peu d'impact par rapport au reste. On sent qu'il va falloir quelques chapitres pour developper tout ça, mais je ne m'en fais pas le moins du monde 😉
Lien : https://chezxander.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
autres livres classés : nostalgieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de David Williams (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quizz apophtegmatique

Qui n'admirerait, dans le voisinage immédiat de Léopold et de Marchenoir, la cocasse enveloppe du vieux graveur Klatz, youtre crasseux et puant, mais irréparablement dénué de génie, dont le bafouillage apophtegmatique de brocanteur alsacien est apprécié comme un pharmaque sans rival contre toutes les mélancolies

Léon Bloy
Adolphe de Chesnel
Pierre Desproges
Alan Greespan
Jean-Claude Guy
Thomas Merton
Georges Moustaki
François Rabelais
Reiser
Patrick Timsit

10 questions
19 lecteurs ont répondu
Thèmes : humour belge , méduse , yvetot , Vétérinaires , rural , Apologétique , aphorismes , sentences , Index glycémique , descente aux enfersCréer un quiz sur ce livre