AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Gérard Coisne (Traducteur)
EAN : 9782266037099
Éditeur : Pocket (18/08/2006)
3.31/5   13 notes
Résumé :
Que vous soyez une jeune femme fuyant le souvenir du psychopathe qui a tué sous vos yeux votre meilleure amie, un sculpteur à la recherche de tranquillité ou encore de paisibles retraités passionnés d'archéologie, le petit village de Dreamthorp semble l'endroit idéal pour se retirer au calme.
Semble... Car Dreamthorp a un passé ignoré de ses habitants et le hameau de rêve ne va pas tardé à devenir le théâtre du plus hallucinant des cauchemars.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Masa
  31 janvier 2014
Aussitôt acquis, aussitôt en lecture. Il faut dire que le titre m'attirait très fortement et j'étais vraiment très intéressé par son contenu. La forêt maudite fut parut en 1989 sous le titre original de Dreamthorp (qui n'est d'autre que la ville où se passe l'histoire), titre nettement moins attirant pour le coup.
Un coupe fouine le sol à l'aide de détecteur de métaux et trouve un objet sculpter dans une pierre minéral. Curieuse sculpture qui pourrait être créé à partir d'un peuple indien décimé. Depuis lors, d'étranges faits sont observés à Dreamthorp.
Avec pareil titre, je m'attendais à trouver une belle et sombre forêt, quelque part envoûtante alors, je fus de voir qu'au fil des pages, il n'en n'était rien. Oui, c'est un fait, l'histoire se situe dans la charmante ville de Dreamthorp. Il y a une forêt qui jouxte ce paradis pour retraités. La seule fois il en est question se situe au bout de la 300ème pages. Donc, petite désillusion de ce côté là. le style littéraire est moyen. L'auteur aime écrire et de longs passages où il ne se passe pas grand chose. Au début, je me suis dit que c'était pour planter le décors, une charmante ville on vie tranquillement puis, à la longue un peu lassant. Il arrive parfois qu'il y ait quelques répétitions au niveau des noms dans une même phrase, mais est-ce due à l'écrivain ou au traducteur ? Pourtant Chet Williamson gratifie son roman par de bons passages aux amateurs de terreur et d'épouvante. Son langage est parfois cru.
Deux histoires se déroulent dans ce roman. D'un côté, on a une malédiction indienne, mais n'est pas Graham Masterton qui le veut. de l'autre, un tueur psychopathe qui rêve de vengeance. Je sors d'un avis mitigé. Ni bon, car trop de longueurs et parfois irréel. Ni mauvais car l'histoire est plutôt plaisante et de nombreux passages fantastico-horreur qui raviront les fans du genre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
fleurdusoleil
  11 août 2011
Le mal prend des formes parfois étrange et la haine des hommes peut être plus dangereuse que prévue...Âmes sensibles passez votre chemin..
Les plaisirs sylvestres sont votre marotte, ou peut-être habitez-vous en lisière de forêt ? Quel dommage ! Après une visite à Dreamthorp, vous déchanterez...
On dit que le bois vit. On pense que les arbres ont une âme. Oui, c'est exact. Mais il arrive parfois que la nature soit pervertie. Qu'arriverait-il si une forêt naissait sur une terre souillée par le sang d'un peuple d'indiens guerriers, qu'elle soit nourrie pendant des siècles par la violence, la haine et la vengeance, qu'une force destructrice la possède et l'utilise ? le paisible village de Dreamthorp va le découvrir à ses dépens.
La promesse de terreur est tenue. le Mal s'invite à chaque page de ce roman sanglant. Que les esprits de la forêt se réveillent ! Que la vengeance soit le mot d'ordre ! Les personnages sont impuissants face à cette malédiction. Et ce n'est pas tout. Car un mal ne vient jamais seul, un tueur en série se dirige vers Dreamthorp. Lui aussi désire sa vengeance. Sa dernière victime l'a mutilé et il ne compte pas en rester là. Vous vous demandez que vient faire cet homme dans cette histoire ? Vous le comprendrez à l'épilogue. le Mal a plusieurs sources et les forces maléfiques sont bien plus liées à notre monde que vous ne le croyez.
Allez, soyez courageux, venez à Dreamthorp ! Vous constaterez par vous-même qu'une chaise ou une sculpture ne sont pas sans danger...
Et si le sang ne vous fait pas peur alors vous passerez un moment horrifique, mais sympa au coeur de la nature.
Lien : http://lacaveauxlivres.blogs..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Roijaune
  22 septembre 2017
Ca faisait un moment que je n'avais pas lu un bon bouquin de terreur. Avec un titre à deux sous(-bois) j'ai longtemps tardé avant de le lire, mais très vite on y plonge pressés d'arriver à la convergence des événements qui ont lieu tant à Dreamthorp que le sort qui attend Laura, cette femme de Dreamthorp et son agresseur, Gilbert Rodman, à présent mutilé à vie.
Commenter  J’apprécie          00
louve
  21 octobre 2010
Ce roman est vraiment pas mal. Je l'ai dévoré ^^
seulement la fin m'a un peu déçue je m'attendais vraiment à ce que le tueur gerard et le bois qui tue n'est aucun rapport. Bien sur le fait qu'ils aient un rapport est une logique du roman et évite de trop rajouter de mini scénario mais quand même!
Ce roman est assez cruel et gore par moment avec des meurtres étonnants et sauvages.
Les personnages sont eux aussi très intéressant et on veut savoir ce qu'il va leur arriver jusqu'au bout!
Bref un roman de terreur génial et à lire absolument!
Lien : http://louvinette.over-blog...
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
MasaMasa   31 janvier 2014
Le mal est comme le cancer. vous coupez un bout et vous croyez que c'est fini, mais quelques adhérences ont survécu et le fléau se développe pire qu'avant.
Commenter  J’apprécie          60

autres livres classés : terreurVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
751 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre