AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de petiteplumeblanche


petiteplumeblanche
  13 septembre 2014
Si vous n'êtes pas "prévenus"(qu'elle est belle notre langue français issue du latin,entr'autres),vous retrouvez Cicero Grimes ,cf "Bad City Blues),et un autre, qui a survécu on ne sait pas comment,vu les tourments(ah,qu'elle est parlante,notre langue française !-) )qu'il a subis,et dont nul n'aurait pensé(je ne dis pas espéré,vu le personnage!)qu'il y survivrait.
Plus je lis Tim Willocks,et plus j'aime.Je crois que je deviens amoureuse de Tim Willocks,ou tout du moin de sa façon d'écrire.
A la suite des Douze enfants de Paris,de "La religion",je mélange les romans historiques et actuels de Tim Willocks(Dogsland sur une étagère).Ce roman m'a paru de façon relative plus soft que Bad City Blues,mais avec des digressions philosophiques puissantes et parfois relativement nébuleuses,bien que j'aie largement pris le temps(vacances) de les lire et relire..
Il n'empêche qu'il s'agit d'un sombre roman très,très noir,,qui évoque l'amour fou fou,fou,entre une femme blanche mariée et un jazzman black ,d'un accouchement à l'origine de la trame du roman...Beaucoup moins de scènes de violences extrêmes que dans Bad City Blues,mais beaucoup quand même...à ne pas oublier le chien,Gul.
Il y a de l'espoir cependant dans ce livre,des retrouvailles,des personnages secondaires hallucinants,le père de Cicero,son frère,l'amour tissant une trame entre eux et plusieurs autres...alors que Bad City Blues était so hard. Pas de spoil,j'arrête là.Les scènes de violence m'ont fait penser au "silence des agneaux",tout de même...Et malgré toute cette noirceur,une fille et sa mère se retrouvent,là,stop vraiment.
J'attends votre avis sur Tim Willocks...lui-même psychiatre,et ayant fait de Cicero dans son roman un psychiatre aussi...une thérapie avec lui???!!!

Commenter  J’apprécie          287



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (21)voir plus