AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2280337983
Éditeur : Harlequin (25/02/2015)

Note moyenne : 3.18/5 (sur 42 notes)
Résumé :
« C'est une vérité universellement reconnue qu'une célibataire à l'aube de la trentaine doit avoir envie de se marier. »La bonne blague. C'était peut-être vrai au XVIIIe siècle, mais, aujourd'hui, Jane Austen a tout faux. Elizabeth en est la première convaincue ; d'ailleurs, les hommes, l'amour, le mariage et tout ce qui va avec, elle les a soigneusement rangés dans une petite boîte. Une petite boîte bien fermée et enterrée six pieds sous terre. Non, vraiment, pour ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
JaneAustenAndHerWorld
  31 mai 2015
Il s'agit d'une réécriture moderne d'Orgueil et Préjugés.
Tout d'abord, je dois vous avouer que lorsque j'ai su que le thème de l'histoire tournerait autour des concours canins, j'étais sceptique. Je n'ai rien contre ces boules de poils mais je ne voyais pas comment l'histoire allait évoluer.
Bien sûr, les concours canins ne sont pas les seuls évènements du roman. Elizabeth a des difficultés dans sa vie professionnelle et malgré ses bonnes manières et son bon vouloir, tout ne tourne pas rond. Tout se complique quand elle fait la rencontre de Darcy, un homme fier et trop riche mais très sexy avec son accent et ses attitudes britanniques.
Dès lors, j'ai savouré ce roman. La rencontre entre les deux personnages est rapide. On suit aussi bien les pensées d'Elizabeth et Darcy et on sait ce qu'ils ressentent. Entre l'attirance, le dégoût ou le dédain, les sentiments s'entremêlent avec plaisir grâce à la plume de l'auteure qui ajoute le petit piquant sensuel. Vous êtes avertis. le style n'est pas érotique mais la sensualité est palpable et très agréable à lire.
Jusque là, me direz-vous, on suit la trame de Jane Austen. Voilà le point le plus important et qui fait de ce livre une bonne réécriture: ce n'est pas un copier coller se déroulant au XXIème siècle. Tout d'abord, tous les personnages ne sont pas présents. Certains font leur apparation comme Lady Constance (aussi connue sous Lady Catherine de Bourgh) ou encore les jeunes soeurs d'Elizabeth. J'ai apprécié que l'auteure ne choissise pas des prénoms identiques (mis à part Elizabeth). Darcy garde le même nom mais son prénom est différent. On ne sait donc pas toujours à qui s'attendre. Et puis toutes les péripéties que Jane Austen a donné à ses personnages ne se retrouvent pas toujours dans Darcy, what Else. L'histoire se concentre plutôt sur la relation d'Elizabeth et Darcy et en fait une romance complète sans pour autant vouloir copier Orgueil et Préjugés.
Pour finir, je dois dire que j'ai beaucoup aimé le style de Teri Wilson et les répliques acerbes qu'elle applique à ces personnages. C'est drôle, bien tourné et ça donne envie d'en lire encore plus. Et l'exception fait la règle: même si en général, je préfère une fin un peu longue ou un épilogue, cette fin-ci, qui est écrite en quelques pages, m'a laissée avec un sourire de ravissement.
Lien : http://janeaustenandherworld..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
AliceFee
  17 mai 2015
La réécriture moderne est de loin mon genre d'austenerie favori parce que cela permet souvent de rester proche de l'original sans le massacrer, de rendre hommage à l'auteur tout en ayant une marge de manoeuvre bien plus large: un langage plus facile, moins de conventions... Il reste tout de même à trouver le bon équilibre pour n'être ni trop proche, ni trop éloigné et à trouver les bonnes justifications pour que les comportements des uns et des autres collent avec notre époque. Ici, je dirais que c'est plutôt réussi.
Elizabeth est célibataire (bein oui, évidemment!) et vient d'être suspendue d'un travail qu'elle adore. Alors le jour de ses 30 ans, elle s'organise une journée autour de la seule chose qui lui apporte encore un peu de plaisir: les concours canins. Mais avec l'arrivée tout droit d'Angleterre de ce juge arrogant mais diablement sexy, Donovan Darcy, rien ne va se passer comme prévu...
Vous l'avez compris, le livre est dont entièrement transposé dans l'univers des concours canins qui est quand même bien particulier. Personnellement, j'adore les chiens mais pas vraiment les petits et encore moins toilettés. Malgré tout, c'est bien amené et l'humour de l'auteur fonctionne bien dans ce cadre. Les protagonistes sont touchants avec leurs chiens sans non plus être ridicules. En revanche, je persiste dans le fait qu'un homme ténébreux promenant un petit chien et passant ses dimanches à en juger d'autres, là j'ai plus de mal quand même.
Heureusement, Teri Wilson elle, n'a pas de doute sur le sex-appeal de son personnage et nous répète tellement souvent qu'il est parfait que l'on est forcé de finir par la croire. Tous les personnages secondaires sont amusants ou détestables à souhait mais j'ai du mal à comprendre pourquoi la plupart des transpositions modernes d'Orgueil et Préjugés veulent faire d'Elizabeth une jeune femme peu sûre d'elle, qui se couvre facilement de ridicule. Une Bridget Jones quoi! Et ça c'est franchement décevant même si l'héroïne reste très attachante.
Pour ce qui est de la narration, j'ai apprécié l'alternance des points de vue. Comme il n'est plus question de suspense n'est-ce pas (quoi? vous ne saviez pas encore que Darcy et Elizabeth finissent ensemble????), j'ai aimé connaître les pensées de Darcy également. Malheureusement, même les éléments de l'histoire qui différent de l'original et qui pourraient amener un petit plus ne sont pas très surprenants mais la scène du bal rattrape un peu le manque d'originalité je pense.
Pour résumé, je dirais que j'ai vraiment apprécié cette lecture agréable et légère. Même si j'ai lu de meilleures réécritures modernes, je trouve que pour un premier choix d'austenerie Harlequin s'en sort très bien et je pense qu'il serait dommage de ne pas l'ajouter à votre collection!

Lien : http://janeausten.hautetfort..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Karow
  27 avril 2015
Une réécriture d'"Orgueil et préjugés" dans l'univers de la chick-lit c'est tout ce dont j'avais besoin pour passer un excellent moment. le résultat est frais, amusant et sans prise de tête.
Teri Wilson s'est librement inspirée du chef-d'oeuvre de Jane Austen pour écrire son roman. L'intrigue suit les grandes lignes de celles de l'oeuvre originale si ce n'est qu'elle a été modernisé, remanié à la manière de l'auteure et que certains points, comme le nom des personnages, leur caractères,... changent (ainsi Caroline Bingley deviendra Helena Robson et Jane Bennet sera Jenna Scott).
Le bé-mol que je mettrais à cette adaptation est le caractère de Mr Darcy. le Donovan Darcy qu'on nous donne à suivre est beaucoup moins timide, renfermé et mystérieux. Lui qui s'est toujours tenu éloigné des femmes car elles n'en veulent qu'à son argent (puisqu'il est le célibataire le plus en vue d'Angleterre) se retrouve à être follement attiré par la jeune Elizabeth Scott qu'il a rencontré à New York lors d'un concours canin et qu'il aura l'occasion de retrouver à Londres.
Le caractère d'Elizabeth est, pour moi, bien respecter même si je l'ai trouvé un peu girouette (un coup oui, un coup non,...) et exaspérante (trop enfermée dans ses préjugés). Après une mésaventure avec un des parents d'élève de l'école privée privilégiée où elle enseigne, elle va se retrouver suspendue de ses fonctions et décider de se consacrer aux concours canins (univers totalement adorable pour le coup). Dès lors, elle a une basse estime de tous ceux qui sont fortunés. Qui dit riche dit foncièrement mauvais.
D'autres personnages plus secondaires comme Jenna par exemple - la soeur de Lizzie - n'ont pas forcement le caractère que je leur aurais imaginé dans le présent. Mais, tout est une question de point de vue et l'auteure les a juste imaginé différemment sans que ça ne dénote.
Autre petit bé-mol que je noterais : l'attirance charnelle entre les personnages. Avant de découvrir qu'ils sont réellement amoureux l'un de l'autre (c'est une réécriture d'"Orgueil et préjugés", je ne pense spoiler personne en disant ça), les personnages semblent n'être qu'attirés sexuellement l'un envers l'autre. Heureusement pour nous, ça s'atténue par la suite est on ne peut que les trouver adorables !
Pour ce qui est de la narration, on oscille entre le point de vue de Mr Darcy et celui d'Elizabeth tout deux raconté par un narrateur omniscient. J'ai beaucoup apprécié cette alternance qui ajoute du positif à cette adaptation (parce qu'en plus de savoir ce que pense Elizabeth on a la joie de savoir également ce que pense Mr Darcy !)
Alors, je vous avouerais que les rebondissements sont prévisibles mais on passe un excellent moment.
Si vous voulez une petite lecture détente : foncez !
Lien : http://lesmotsdelivrent.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LunaZione
  18 novembre 2015
Je tiens tout d'abord à remercier les éditions Harlequin pour l'envoi de ce roman que j'ai beaucoup apprécié.
Le résumé de cette histoire m'avait beaucoup tentée : il est drôle, frais et laissait présager de sacrés rebondissements. Mais, je dois dire que j'avais assez peur des côtés canin et austénien de l'histoire qui sont beaucoup moins ma tasse de thé. Cela dit, ces deux-là ne m'ont pas du tout dérangée lors de ma découverte de Darcy, what else ? : les références à Jane Austen s'arrêtent au choix des prénoms des personnages tandis que les chiens ne sont qu'un bon prétexte à des rencontres inoubliables !
J'ai beaucoup aimé le ton de cette histoire et notamment son humour très anglais et pince sans rire. Certaines situations sont vraiment cocasses et j'ai beaucoup aimé le fait qu'elles se répètent de temps en temps, ce qui nous prête à sourire sachant alors très bien ce qui va se passer par la suite.
Bon, bien sûr, c'est prévisible comme dans la plupart des romances. Mais, c'est pile ce que j'avais envie de lire donc ça ne m'a pas dérangée du tout. Et j'ai adoré ce qui arrive à la petite soeur d'Elizabeth !
Elizabeth est une jeune femme qui m'a beaucoup plu. J'ai aimé découvrir ses faiblesses sous cette apparente force qu'elle affiche. Son histoire personnelle m'a beaucoup touchée et j'ai été ravie de la voir se dévoiler de plus en plus au cours de ce roman.
Donovan m'a moins plu et j'imagine que c'est surtout parce qu'on le connait moins. Il impose avec une certaine froideur beaucoup de respect (le fameux truc des anglais !) ce qui a créé une certaine distance entre lui et moi, même si, au fur et à mesure que les pages se tournent, ce côté tend à disparaitre.
C'était la première fois que je découvrais l'écriture de Teri Wilson et j'ai beaucoup apprécié cette expérience : c'est fluide, drôle tout en restant sérieux. J'ai beaucoup aimé la façon dont elle malmène gentiment ses personnages tout comme l'on sent sa réelle affection pour eux dans ses mots.
Un roman chick-lit que je vous conseille.
Lien : http://lunazione.over-blog.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LaTheiereLitteraire
  20 mai 2016
Une adaptation d'Orgueil et Préjugés de Jane Austen à la sauce des concours canins, voici l'idée originale de l'auteur américaine Teri Wilson. Une excellente idée! Darcy what else? est une très bonne austiennerie, qui reprend certains personnages et situations de l'oeuvre originale, tout en nous offrant une nouvelle vision. C'est un coup de coeur pour moi ^^
J'ai beaucoup apprécié que l'auteure ait pris la liberté de changer la plupart des prénoms, ainsi que de supprimer certains personnages par rapport à l'oeuvre originale. Cela donne une toute nouvelle histoire, un cocktail de situations drôles, de sentiments, de tension sexuelle et de répliques acerbes.
L'histoire se concentre sur la relation entre Elizabeth et Donovan, les concours canins n'étant qu'un prétexte pour créer des situations amusantes.

Elisabeth est une héroïne moderne qui a une piètre opinion de la gente masculine. Professeure dans une école pour la haute société new-yorkaise, elle ne se laisse pas acheter contre une bonne note et finit par développer des préjugés sur les personnes fortunées. Après sa suspension, elle assiste à un concours canin où elle rencontre un très sympathique couple anglais qui l'invite à Londres afin qu'elle s'occupe de leurs chiens de concours. Elle y retrouve Donnovan Darcy, le beau et ténébreux juge du concours auquel elle avait assisté aux Etats-Unis...
Ahhh Donovan, j'avoue que j'ai totalement succombé à son charme (encore un coup de l'effet Darcy), il est moins taciturne que dans la version de Jane Austen et nettement plus attachant. J'ai apprécié le changement de point de vue entre Elizabeth et lui, ce qui nous permet d'en savoir un peu plus sur ce qui passe dans sa jolie petite tête.
Avec cette alternance de point de vue, on a l'impression de voir deux versions différentes de Darcy, deux personnes différentes, le vrai Donnovan et celui qu'Elizabeth côtoit. Lui, qui ne voulait pas avoir affaire aux femmes, tombe sous le charme d'Elizabeth. Elle prend de plus en plus de place dans sa vie sans qu'il ne le veuille réellement, ses sentiments pour elle grandissent.... et on suit ses tentatives pour conquérir son coeur.

L'histoire se déroule entre New-York et Londres, en passant par quelques lieux londoniens mythiques pour les amoureux des chiens : le Pet's Kingdom, un paradis pour les animaux de compagnie et leurs maîtres; ainsi que l'Orangerie où la Reine Victoria se baladait avec son chien Dash, un magnifique cavalier King Charles.

L'amour des personnages pour leurs animaux de compagnie est palpable et on comprend facilement pourquoi.... Bliss et Finn, les deux chiens de l'histoire, existent réellement, ce sont les chiens de Teri Wilson. Deux magnifiques cavaliers qui l'ont inspiré pour cette sublime réécriture.

Laissez vous tenter par cette agréable romance, ponctuée d'humour et de concours canins...
Lien : http://www.latheierelitterai..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (39) Voir plus Ajouter une citation
LaTheiereLitteraireLaTheiereLitteraire   20 mai 2016
Dans ses yeux, il décela l'ébauche d'une émotion qui dépassait la simple attirance physique.
Il le savait depuis le début. Lui-même l'avait ressentie, plus du'une fois... lors de ce premier contact, de ce premier baiser. En toute honnêteté, il l'avait perçue à l'instant où il avait posé les yeux sur Elizabeth Scott. Depuis ce jour, la seule vision de cette femme était devenue presque douloureuse. Sans sa présence, il ressentait un manque qui le creusait de l'intérieur. Un manque qu’il n'avait jamais éprouvé auparavant - et qu'il lui fallait combler à tout prix.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
LaTheiereLitteraireLaTheiereLitteraire   20 mai 2016
- Il a essayé de m'acheter. Quand j'ai de nouveau refusé, il a dit mot pour mot : "Les femmes comme vous, celles qui viennent de nulle par, ont toujours un prix." Ensuite, il m'a touchée.
Elle enfouit son visage dans ses mains.
- Quoi? rugit Donovan.
Il était prêt à bondir sur ses pieds, à foncer dans la salle de bal et à écarteler Markham. L'idée était follement attrayante, mais il savait que l'histoire n'était pas finie, et s'il partait maintenant, il ne connaîtrait jamais toute la vérité.
Néanmoins, il eut du mal à ne passe céder à la tentation.
- Elizabeth, qu'entends-tu exactement quand tu dis qu'il t'a touché? J'ai besoin de savoir ce qui est arrivé, et tout de suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LaTheiereLitteraireLaTheiereLitteraire   20 mai 2016
- Dois-je tout donner, alors?
- Donner quoi? demanda-t-elle, l'air étonné.
- Mon argent, bien sûr. Ma fortune indécente, comme vous dites. Puisqu'elle vous gêne tellement.
- Ce ne sera pas nécessaire, répondit-elle en riant.
Ce rire inattendu, d'un charme irrésistible, lui fit l'effet d'un coup au cœur.
Donovan sentit ses bonnes résolutions fondre comme neige au soleil. Sa main s'élança par-dessus la table pour venir effleurer les doigts d'Elizabeth dans une caresse subtile.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
LaTheiereLitteraireLaTheiereLitteraire   20 mai 2016
En présentant les termes de son pari un peu plus tôt, il n'avait pas eu l'intention de la posséder de cette façon. Par "l'avoir tout à lui", il avait pensé lui proposer un pique-nique, ou une balade à cheval dans la forêt. Il voulait lui montrer les arbres sur lesquels il grimpait enfant, le chemin où il avait appris à faire du vélo.
Eh bien, il avait décidé que ces occupations innocentes attendraient. Parce qu'il n'en pouvait plus de ce désir qui l'avait saisi à l'instant où il avait posé les yeux sur elle. Il n'attendrait pas une minute de plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
LaTheiereLitteraireLaTheiereLitteraire   20 mai 2016
- Si vous voulez rendre les choses plus intéressantes, nous pouvons toujours faire un pari : si mon équipe gagne, vous serez tout à moi cet après-midi. Rien que nous deux.
Les nerfs d'Elizabeth se hérissèrent. A moins que ce ne soit de l'excitation?
- Rien que nous deux?
- Rien que nous deux. Vous serez à moi. Ou devrais-je dire que je serai tout à vous? demanda-t-il avec un sourire provoquant. Qu'en dites-vous?
En pensées, elle le vit qui sortait de l'eau, athlétique et trempé.
- J'en dis que je ne suis pas assez stupide pour parier contre vous, Donovan Darcy.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : austenerieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3612 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre