AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2743617543
Éditeur : Payot et Rivages (09/01/2008)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Le soir de noël à Londres, le philosophe Karl Zweig croit reconnaître Gustav Neumann, l’un de ses anciens étudiants en Allemagne à la fin des années vingt, alors qu’il s’engouffre dans un taxi en compagnie d’un vieux monsieur.
Troublé, il raconte à son ami Charles Grey, ancien patron de Scotland Yard, l’histoire du jeune Neumann ; étudiant juif extrêmement brillant mais ombrageux, en butte aux violences antisémites de l’époque. Féru de Nietzsche, il projetai... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
nameless
  13 mars 2018
Paru pour la première fois en 1964, le doute nécessaire est un roman policier atypique, érudit et philosophique qui met en scène le Professeur Karl Zweig, spécialiste reconnu de Nietzsche et Heidegger. Dans Londres enneigée, la veille de Noël, il aperçoit furtivement depuis un taxi, un homme en qui il croit reconnaître Gustav Neumann, un ancien étudiant croisé au début de sa carrière dans les années vingt, dont il a gardé un souvenir précis puisque Gustav souhaitait devenir un maître du crime. Troublé par cette rencontre fortuite, désireux de savoir si Gustav a réalisé son projet, Karl Zweig file chez son ami Charles Grey, retraité de Scotland Yard pour solliciter son avis. Rapidement, il apparaît que deux vieux messieurs dont Gustav a été le secrétaire sont morts en faisant de lui leur héritier, et qu'il est actuellement employé par Lord Timothy. Grey décide de s'assurer que Tim n'est pas menacé par une mort imminente, entraînant dans son enquête Zweig, bientôt en proie au doute. Il ressent une loyauté instinctive envers Gustav et son père Aloïs, un ami perdu de vue. A-t-il le droit de soupçonner Gustav  puisqu'aucune preuve ne peut être retenue contre lui. Mais s'il devenait pour la 3ème fois consécutive l'héritier d'un homme qui s'est suicidé, la coïncidence deviendrait inacceptable et le poids des présomptions vaudrait culpabilité.

A l'issue de cette lecture, je me sens ambivalente. Colin Wilson rappelle les années sombres au cours desquelles l'antisémitisme annonçait l'avènement du nazisme, l'exil forcé des familles juives face à la barbarie en marche. Il s'inspire des travaux de Paul Tillich, de Nietzsche et Heidegger pour proposer une réflexion sur la liberté, la responsabilité et les limites de la conscience. Le propos est brillant, universitaire, peut même nécessiter une prise modérée d'aspirine pour éviter au lecteur une trop massive prise de tête. L'hypnose et les drogues sont également à l'honneur dans ce roman : Peut-on contraindre une personne sous hypnose à accomplir des actes qu'elle n'accomplirait pas en état de veille ? Certaines drogues élargissent-elles le champ de la conscience jusqu'à provoquer chez le consommateur une vision, une intuition fulgurante, une illumination susceptible de l'amener à bâtir une nouvelle théorie sur l'interprétation du monde qui corrigerait toutes les erreurs préalables ?

En dépit de ses évidentes qualités et de la richesse de son contenu, plusieurs détails ont gêné ma lecture : le côté bourratif du texte, 379 pages d'un seul bloc, sans aucun chapitre pour aérer l'intrigue ou reprendre sa respiration ; un style qui, bien que grammaticalement irréprochable avec des accords de conjugaison impeccables, frôle parfois l'emphase ; l'ego quelque peu surdimensionné des personnages principaux qui ne doutent jamais un instant de leur intelligence ; la place réservée aux épouses, reléguées à la cuisine ou qui tricotent sagement devant la cheminée tandis que les hommes s'adonnent à un débat de haut vol en buvant sherry, whisky, cognac et en fumant de gros cigares pour faciliter leur digestion ; la personnalité rigide de Zweig qui au nom de la tranquillité préfère partager son lit avec une bouillotte plutôt qu'avec une femme et emploie une bonne pour préparer son café ou allumer le chauffage.

Malgré ces quelques restrictions, Le doute nécessaire est une découverte intéressante et originale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          492
philippemarlin
  26 mars 2018
Roman – le Doute Nécessaire (1964, Necessary Doubt ; reprinted Valancourt Books, 2014 ; Les Belles lettres, 2002)
Le Doute nécessaire est le titre d'un ouvrage du professeur Karl Zweig, éminent spécialiste de Nietzsche et de Heidegger. La veille de Noël, le philosophe pense reconnaître un de ses anciens étudiants, disparu des années plus tôt, s'engouffrer dans un taxi devant un hôtel londonien. Souvenirs et doutes assaillent le professeur qui se souvient que Gustav, jeune homme brillant mais perturbé, voulait devenir le plus grand criminel de tous les temps pour mettre à mal certaines théories philosophiques et démontrer leurs limites. Zweig est profondément bouleversé en apprenant que deux vieillards dont s'occupait Neumann en qualité de secrétaire particulier ont trouvé la mort dans d'étranges suicides. Il s'en ouvre à son ami Charles Grey, ancien de Scotland Yard, et la tension ne fait que monter lorsqu'ils découvrent que Gustav s'occupe d'un richissime londonien, Sir Timothy Ferguson, qui pourrait bien être en danger. La chasse à l'homme est entamée avec l'aide de Joseph Gardner, un écrivain illuminé qui n'est pas sans faire penser à Robert Charroux.
Bien que présenté comme un polar, cet ouvrage est de la meilleure veine wilsonienne, à savoir un roman philosophique dérangeant mais agréable à lire. Nous sommes dans l'univers d'un brillant théologien, Paul Tillich , auteur de la Théologie Systématique, à la recherche de ce qui limite la conscience et l'empêche d'atteindre la plénitude. Gustav Neumann semble avoir trouvé la réponse par une drogue, la neurocaïne, mais aux effets secondaires désastreux pouvant conduire au suicide. C'est peut-être la clef du mystère de la mort des vieillards, Zweig se refusant jusqu'au bout à considérer son ancien étudiant comme un criminel.
Livres imaginaires
° L'Être et le Temps de Heidegger, Pr Karl Zweig
° La Fin d'une Époque, id
° le Doute Nécessaire, id (essai sur la nécessité du doute dans la démarche religieuse)
° La Nature Créative de l'Acte Sexuel, id
° Mes années au Yard, Charles Grey
° La Neurologie de l'Hallucination, Alois Neumann
° La Physiologie du Cerveau, Alois et Gustav Neumann
° La Psychologie du Suicide, Gustav Neumann, in Monatschrift für Kriminalpsychologie, 1936
° le Sérum de Vérité, id
° du suicide, id
° La Mentalité du Récidiviste, John Stafford-Morton
° Criminalité et Troubles Nerveux, id
° La Théologie Protestante, Joseph Atholl Gardner
° La Véritable Histoire de l'Atlantide, id
° Les Hommes de Pierre de Malacula, id
° le Bouc et le Compas, id
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
namelessnameless   14 mars 2018
... il vous faudrait comprendre ce qu'était l'Allemagne après la guerre 14-18. Nombre d'entre nous pensait alors que le monde était entré dans une nouvelle ère. Nous étions tous pacifistes. L'Europe ravagée autour de nous, était à nos yeux la garantie que jamais personne n'oserait déclencher une autre guerre.
p. 216
Commenter  J’apprécie          310
namelessnameless   12 mars 2018
- La première caractéristique du criminel est une espèce de rancoeur stupide. Ce garçon ne m'a pas l'air stupide. J'imagine qu'un individu comme lui pourrait aussi bien devenir un Napoléon ou un capitaine d'industrie...
- Un criminel, en somme.
p. 33
Commenter  J’apprécie          300
Videos de Colin Wilson (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Colin Wilson
La ruée vers l?Ouest n?est plus qu?un souvenir que l?on peut maintenant voir sur grand écran grâce à l?industrie naissante d?Hollywood.
Scénariste : Fred Duval et Jean-Pierre Pécau Illustrateur : Colin Wilson
Résumé : Nevada Marquez oscille entre les deux mondes, chargé par Hollywood des missions les plus improbables à la frontière américanomexicaine. L?enquêteur est chargé de retrouver un acteur disparu lors d?une virée à Tijuana? Une surprise l?attend au bout de la piste.
En savoir plus : https://www.editions-delcourt.fr/serie/nevada-01-l-etoile-solitaire.html
Achetez la Bande Dessinée numérique directement via l'application Delcourt - Soleil : https://itunes.apple.com/fr/app/delcourt-soleil-bd-comics/id840127039
Retrouvez-nous sur le site internet et réseaux sociaux pour plus de BD : http://www.editions-delcourt.fr https://www.facebook.com/editionsdelcourt https://twitter.com/DelcourtBD https://www.instagram.com/delcourt_soleil_bd/
Achetez le tome : Amazon : https://www.amazon.fr/gp/search?ie=UTF8&keywords=9782413010593&tag=editidelco-21&index=blended&linkCode=ur2&camp=1638&creative=6742 Fnac : https://www.fnac.com/advanced/book.do?isbn=9782413010593&Origin=EDITIONSDELCOURT&OriginClick=yes Cultura : https://www.cultura.com/catalogsearch/result/?q=9782413010593&classification=0
+ Lire la suite
autres livres classés : hypnoseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "meurtre d'une écolière" de Colin Wilson.

Qu'est ce que la victime a dans la bouche au début du roman ?

un morceau de papier
une culotte
une chausette

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Meurtre d'une écolière de Colin WilsonCréer un quiz sur ce livre