AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2846173249
Éditeur : Budo Editions (05/04/2014)

Note moyenne : 2.6/5 (sur 5 notes)
Résumé :


Au 18 e siècle, 47 samouraïs vengèrent la mort de leur maître grâce à un complot qu'ils fomentèrent dans le secret durant deux années. Après avoir réussi leur mission, ces 47 samouraïs dépourvus de maître se suicidèrent tous.
Cette histoire véridique devenue une légende nationale au Japon, est imprégnée des idéaux profondément ancrés dans la culture japonaise : le sens de l'honneur, la persévérance, la loyauté le sacrifice et le bushido (code ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
jonatjackson
  17 décembre 2017
Tout d'abord, je tenais à remercier Babelio pour m'avoir choisi lors de la dernière opération Masse critique et aux Editions de l'Eveil pour la proposition de cette ouvrage.
Je remercie également les éditions pour leur envoie rapide et leur petite lettre en ouvrant le courrier. J'aurai cependant aimé qu'on ne se trompe pas aussi grossièrement dans mon nom de famille.
Bon, l'histoire des 47 Ronins est connue de beaucoup, et elle est reprise sous forme de manga par Sean Michael Wilson et l'illustrateur Akiko Shimojima. la légende, des dizaines de fois réinterprétée aussi bien par des illustrateurs ou des cinéastes japonais, voir américains, est ici reproduite aussi proche que possible de la légende originelle. C'est à mon sens le point le plus positif du manga (la légende de base avait été magnifiquement réinterprétée au cinéma dans "The last knights" (ou l'Honneur des guerriers) réalisé par Kazuaki Kiriya).
Cependant, même si l'illustrateur maîtrise son style, il y a des incohérences dans les dessins en fonction des actions que l'auteur veut proposer, des expressions faciales en désaccord avec la situation que le dessin propose. Ensuite, le peu de différence que l'illustrateur propose entre les personnages en terme de physique ne nous permet pas de bien distinguer qui est qui. le dernier gros point négatif de ce manga est la scène finale de la bataille, sans saveur et expéditif.
Je n'aime pas du tout mal noter un livre (de n'importe quel type), mais face à d'autres mangas que j'ai déjà eu la chance de lire lorsque j'étais plus jeune, celui-ci fait malheureusement pâle figure et ne nous apporte qu'une version proche de ce qui a pu réellement se passer dans la légende des 47 ronins. Mis à part ça, on ne peut pas ressortir grand chose d'autre, que cela soit dans le fond ou dans la forme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Aelinel
  03 janvier 2018
J'ai reçu ce manga dans le cadre de la Masse Critique de Babélio : je les remercie ainsi que les éditions Budo pour l'envoi du livre. Des 47 Ronins, je n'en connaissais que le nom popularisé par le film éponyme de Carl Erik Rinsch et sorti en 2014. Mais, là encore, je ne l'avais pas vu. Je me réjouissais donc de recevoir le manga pour découvrir cette histoire si populaire au Japon. Mais, quel dommage d'avoir lu la quatrième de couverture! Elle révèle tout, même la fin!!!
Du coup, je vais vous faire un synopsis garanti sans spoiler! En 1701, le Seigneur Asano venant du domain d'Ako ainsi que le Seigneur Kamei de Tsuwano sont accueillis dans le palais du Shogun (Empereur), à Edo (Tokyo aujourd'hui) afin de suivre l'enseignement du Maître de cérémonie, le Seigneur Kira. En effet, les deux jeunes gens vont prochainement recevoir les deux envoyés de l'empereur et pour cela, ils ont besoin d'apprendre et de se conformer à l'étiquette très codifiée de la Cour. Or, le Seigneur Kira néglige son enseignement, pire se révèle être insultant vis à vis de ses deux élèves. Si Kamei parvient à gagner les faveurs du vieil homme au moyen de pots de vins, le professeur retourne alors sa hargne contre Asano. Ce dernier décide de se venger afin de laver son honneur...
Je dois bien l'avouer mais j'ai eu beaucoup de mal à accrocher au manga au début pour deux raisons. La première, je n'ai pas du tout aimé les dessins d'Akiko Shimojima et la seconde, je n'arrivais pas à dissocier les deux jeunes Seigneurs Asano et Kamei tant leurs traits sont proches esthétiquement. J'ai donc dû relire les deux premiers chapitres pour enfin saisir le propos de l'histoire.
Une fois rentrée dedans, j'ai trouvé le manga intéressant car non seulement il relate fidèlement l'histoire des 47 Ronins (Un Ronin est un Samouraï sans Seigneur) mais il permet aussi de s'immerger dans la culture japonaise du XVIIIème siècle qui pour moi était encore inconnue. J'ai ainsi pu appréhender des concepts célèbres mais dont j'étais encore incapable de donner une définition précise comme les termes bushido (code d'honneur du Samouraï) ou seppuku (suicide d'honneur). En revanche, je suis incapable de dire si les costumes ou l'architecture sont fidèles à ce qu'ils aurait pu être à l'époque, ne possédant pas assez de connaissances sur le sujet.
En conclusion, si je n'ai pas aimé l'esthétique du manga des 47 Ronins, force est de constater qu'il m'a au moins permis de connaître cette histoire fameuse au Japon et d'appréhender des concepts jusque là encore flous pour moi.
Lien : https://labibliothequedaelin..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
ChrisAlly
  07 janvier 2018
Même si comme beaucoup de personnes, je connais ou plutôt devrais-je dire, j'ai connu la légende des 47 rônins, c'était il y a fort longtemps et mes souvenirs en restaient vagues. Ce livre est donc tombé à pic pour me faire redécouvrir une histoire dont il me restait que de bons échos.
J'ai trouvé que c'est une très bonne idée de mettre en scène cette légende sous la forme d'un manga et je dois dire que le livre rempli parfaitement son rôle, résumant à merveille dans ce seul ouvrage les temps forts de cette tragédie. On en ressort en détenant les clés principales pour l'expliquer. Malgré tout pour les lecteurs qui seraient intéressés par une approche plus complète et plus historique de l'histoire des 47 rônins il risque d'avoir une déception. Ce format One-shot n'est pas prévu pour décortiquer l'histoire et on se s'attarde ni sur les acteurs du drame (les rônins) ce qui est un peu dommage, ni sur les détails historiques, ni trop non plus sur le Japon de cette époque. de plus, si on n'est pas familier de la conception de l'honneur des samouraïs, certains choix des personnages peuvent surprendre.
Le dessin est agréable et désert bien le récit. Il va presque jusqu'à être épuré dans le cas de certaines bulles pour se concentrer sur l'essentiel tout comme le récit. ça peut être une bonne chose, mais à certains moment, ça m'a gêné. J'ai eu par exemple quelques difficultés à différencier certains personnages de l'histoire entre-eux, je pense notamment à Kamei et Asano qui sont la copie conforme l'un de l'autre. Un peu plus de travail au niveau du trait aurait été appréciable.
Mais malgré ces quelques points négatifs, j'ai passé un bon moment à lire cet ouvrage et pu redécouvrir cette légende. Je remercie les éditions de l'éveil pour cet envoi dans le cadre de cette masse critique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Myrinna
  06 août 2014
J'ai trouvé le récit exaltant mais je l'aurais aimé davantage en film. Seulement je ne peux pas nier que le graphisme de ce manga ne plait pas du tout. Pour être plus juste, il ne correspond pas à mes critères esthétiques. En soi, le dessinateur maîtrise son art mais ce n'est pas mon style…À découvrir tout de même pour l'histoire et les valeurs d'une époque…
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : samouraïsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
808 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre