AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Gilles Goullet (Traducteur)
EAN : 9782070346165
448 pages
Éditeur : Gallimard (08/11/2007)

Note moyenne : 3.76/5 (sur 211 notes)
Résumé :
La vie de Scott Warden bascule le jour où il est témoin de l'apparition du premier Chronolithe à Chumphon, en Thaïlande. Ce monument hors du commun célèbre la victoire du seigneur de la guerre Kuin. Mais cette victoire n'aura lieu que dans vingt ans et trois mois. Qui peut bien être ce Kuin dont on ignore tout ? Et comment ce monument a-t-il pu venir quasi instantanément du futur ? Autant de questions auxquelles vont tenter de répondre Scott et son ancien professeur... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (28) Voir plus Ajouter une critique
gruz
  03 avril 2013
Avec une trame de base un peu "abracadabrantesque" et un sujet rabâché comme le voyage temporel, on pouvait se demander ce que ce roman aller apporter de nouveau.
Et la (bonne) surprise est totale ! Wilson propose une réflexion humaniste, mélange de SF, de thriller scientifique et de réflexions pollitico-économique particulièrement pertinentes.
L'anti-héros désabusé du livre est épatant. le roman est superbement écrit (à la première personne), sur un ton à la fois ironique et désabusé.
La trame SF est presque en retrait pour permettre à l'auteur de développer ses personnages et les relations humaines induites par des événements extraordinaires, qui les dépassent.
Cette oeuvre peut clairement plaire à un large public, même s'il n'est pas fan de SF.
Commenter  J’apprécie          272
OumG
  23 décembre 2016
De la puissance des prophéties autoréalisatrices. Wilson écrit un roman sur le pouvoir des symboles et la fabrication des mythes. Il montre la difficulté de l'humanité à croire en sa propre force. Et surtout sa tendance et sa lâcheté à se rallier à des grandes figures paternelles ou à des mythes arrangés. Même ou surtout quand cette figure vous balance de grosses pierres meurtrières à la figure.
On aborde aussi les paradoxes temporels. Des plus subtils et élégants. Voilà beaucoup de réflexion mélangée dans une histoire personnelle, celle du narrateur. Qui donne au livre une pulsation humaine, et qui ressent, à des événements glaçants et mondiaux. Dans tous les Wilson que j'ai lus il y a des réseaux de résonnance entre plusieurs niveaux. Un peu comme dans l'astrologie, ou la médecine chinoise. L'individu est relié au cosmos. Les événements « historiques » de Kuin sont liés aux théories « physiques » de Sue et au destin « individuel » de personnages. Les Chronolotihes sont axés là-dessus, jusqu'au dénouement. Il n'y a pas de coïncidence, annonce Scotty dès le début.
Jamais Wilson ne tombe dans la facilité de montrer l'ennemi, ou la guerre. Ca donne un côté frustrant au livre. Mais ce serait tomber dans son propre piège, adhérer à ce qu'il dénonce. Personnellement j'adore. (j'ai rêvé ou quelqu'un m'a parlé d'une future adaptation en série télé ? (je n'en trouve pas trace)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          192
Lutin82
  23 juin 2017
Dans un futur proche, Scott se dispute avec sa femme. le jeune homme est un américain expatrié vivant en Thaïlande, un peu à la dérive, profitant de la vie au jour le jour, sans avoir complètement assumé son statut de père de famille.
Cette dispute matrimoniale est la dernière d'une série mettant son couple à l'épreuve. C'est d'ailleurs la dernière du genre car ayant décidé de se prendre une nuit sabbatique, il ne reverra pas de sitôt sa petite famille. En effet, a proximité de Chumphon un objet immense est apparu. Soudainement. Il se rend sur place en compagnie de leur voisin pour découvrir les proportions énormes du monument. D'une centaine de mètre de haut, érigé dans une matière inconnue, un peu comme du verre foncé ou une pierre magnifiquement polie, ce monolithe en impose.
Le texte est rédigé en Thaï et en anglais, porte la mention « Kuin » et une date future. Dans 20 ans et 3 mois, exactement.
RC Wilson maîtrise ses personnages comme peu d'auteurs. le cocon familial et le parcours personnel de ceux-ci sont systématiquement fouillés et charpentés avec soin. J'avais déjà apprécié cette qualité lors de la lecture de Blind Lake. L'humanité et la vraisemblance qui se dégageaient alors m'avaient séduite, compensant largement une trame intéressante mais finalement pas aussi explosive qu'attendue. Dans Les Chronolithes, ils sont aussi réussis, que ce soit Scott, Sue, ou Ash. Loin d'être des héros, ou des acteurs directs des événements, il s'agit simplement de personnes lambda présentes au moment clé. du coup, cette exploration des personnes ancre ce récit de SF dans notre réalité, et renforce son impact.
D'autant plus que l'humanité est déjà familiarisée avec des chronolithes. Ces monuments aux proportions gigantesques, témoignages de puissance, démontrant l'ambition de s'affranchir à l'emprise du temps et de l'oubli existent depuis des millénaires. Nous avons les pyramides d'Egypte ou celles des mayas, les temples d'Angkor (à moindre échelle), nous avions aussi un Bouddha gigantesque,…
L'impact des pierres de Kuin est en sus dévastateur. C'est l'effet feedback, ou le retour d'amplification. L'idée m'a énormément séduite car l'angoisse s'installe peu à peu dans le roman, et quand de grandes villes « accueillent » leur géant de pierre, le symbole est d'autant plus frappant que l'humanité se trouve désarmée face au futur. Angoisse et désarroi sont au diapason, les marchés s'effondrent, les économies se fragilisent. l'homme n'a que des pieds d'argile, incapable de lutter et de donner un coup de tatane aux fesses à la prochaine génération, celle de dans 20 ans et 3 mois.
Le roman alterne donc avec un aspect intimiste, avec ce journal tenu par Scott à la première personne, le thriller scientifique et les prémices d'une dystopie annoncée.
Les Chronolithes offre un thriller scientifique condensé, prenant et angoissant dans un univers se vouant peu à peu à la paranoïa et au repli. Les événements sont vécus à travers les yeux de Scott, donnant à l'ensemble un relief intimiste, attachant et angoissant. Un beau roman de SF comme je les aime avec du coeur, des tripes et des neurones.
Lien : https://albdoblog.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          136
Le_chien_critique
  18 mai 2017
Les coïncidences n'existent pas.
Avec un sujet pareil, beaucoup d'auteurs auraient jouer la corde du blockbuster avec effets pyrotechniques à l'avenant, mièvrerie et tout le toutim jusqu'à en avoir mal aux yeux et aux oreilles.
D'autres auraient laisser parler la Grande Histoire, celle des vainqueurs, des gouvernants et autres pouvoirs, avec moultes personnages et détails sur les bouleversements de cette apparition du futur.
Certains se seraient emparés du sujet en en faisant un roman de Hard-SF, ployant le récit sous de nombreux et complexes concepts scientifiques.
Wilson a choisi une autre voie, celle du regard d'un individu plus ou moins lambda sur ce bouleversement du futur dans le présent. Il prend son temps, s'attarde tranquillement sur son personnage, ses relations avec ses parents, avec son ex-épouse, sa fille, avec lui aussi. La grande histoire vu par la petite, un récit de vie en sorte. de toute manière, ce roman n'est que le journal Scott Warden...
Wilson se concentre sur l'effet de l'arrivée des chronolithes, moins la cause. L'effet qu'à sur la vie de Scott Warden, père de famille qui se laisse peu à peu porter par les événements d'une vie trop rangée. Quelles sont les conséquences psychologiques d'un tel événement ?
En filigrane, Wilson nous donne un aperçu des effets sociaux, politiques et humains sur la société. Et force est de constater que certains n'attendent que le pire pour se laisser aller à leurs travers.
Certains pourront penser que l'intrigue comporte quelques facilités, mais comme le dit l'auteur dans le roman, les coïncidences n'existent pas, surtout lorsqu'il s'agit de paradoxes temporels. Une fin assez ouverte à l'imagination du lecteur, qui laisse quelques questions en suspens. Je ne vous en dis pas plus, lisez le.
Voilà la science fiction telle que je l'aime, quand l'extraordinaire vient se confronter à l'ordinaire. Quand un auteur arrive à rendre réaliste l'extraordinaire, nous faire oublier le fameux Et si ? pour nous emmener avec lui dans le récit, c'est la preuve d'une très belle réussite.
J'ai aussi beaucoup penser à un autre de ses romans, Les affinités, en le lisant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
MarieC
  19 août 2012
Précédant Spin, le roman le plus connu de cet auteur, cet ouvrage est quasiment un galop d'essai ! J'ai retrouvé le type d'intrigue et l'ambiance de spin (que j'avais beaucoup apprécié) et me demande même si je n'ai pas préféré ce roman, qui m'a semblé plus concis. On y retrouve un univers très proche du nôtre, la société américaine telle qu'elle pourrait être dans une dizaine d'années, vue au travers d'un américain moyen. Scott Warden, qui ne sait pas encore que sa femme ne va pas lui pardonner son absence alors que la vie de sa fille va se trouver en danger, se trouve en Thailande quand "arrive" le premier chronolithe, un immense monument de pierre venu du futur et fêtant les victoires d'un mystérieux Kuin. Dans les décennies suivantes, marquées par l'arrivée de multiples chronolithes qui bouleversent l'ensemble des sociétés humaines, il se trouve encore aux premières loges, car une des meilleurs spécialistes des chronolithes pense qu'ils ont tous les deux un rôle à jouer pour éviter le cataclysme... Un personnage très commun, plus préoccupé par son rôle de père divorcé que par l'avenir du monde, n'appréhendant pas forcément les choses au delà de son quotidien, mais confronté à des paradoxes scientifiques et à des questions plus ou moins métaphysiques sur le temps, le destin... Une vraie réussite à conseiller à tous les amateurs de SF.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
OumGOumG   22 décembre 2016
Passez à l’envers un film consacré à la Seconde Guerre mondiale et vous en inversez la logique morale. Les Alliés signeront un traité de paix avec le Japon juste avant de bombarder Hiroshima et Nagasaki. Les nazis extrairont les balles des têtes de juifs émaciés et s’occuperont d’eux jusqu’à ce qu’ils recouvrent la santé. Au voisinage d’un Chronolithe, un saint pourrait se révéler très dangereux. Un pécheur était probablement plus utile.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
LupaStardustLupaStardust   18 janvier 2017
— Le temps est en lui-même une espèce d’amplificateur.
Tu connais cette vieille théorie sur la possibilité pour le battement d’ailes d’un papillon en Chine de déclencher une tempête sur l’Ohio ? Cela met en jeu un phénomène appelé « dépendance sensible ». Un gros événement n’est souvent rien qu’un petit événement qu’a amplifié le temps.
Commenter  J’apprécie          80
Le_chien_critiqueLe_chien_critique   18 mai 2017
La pulsion parentale la plus fondamentale est celle de nourrir et de protéger son enfant. Pleurer son enfant revient en fin de compte à avouer son impuissance. On ne peut protéger ce qui va en terre. On ne peut border une couverture sur une tombe.
Commenter  J’apprécie          70
ThyuigThyuig   12 octobre 2014
Le Chronolithe était un événement isolé, insolite certes, mais en fin de compte déconcertant, et par conséquent ennuyeux. Nous l'avons mis de côté sans aller jusqu'au bout, comme avec les mots croisés du New York Times.
Commenter  J’apprécie          60
PostTenebrasLirePostTenebrasLire   13 avril 2013
J’ai tenté d’imaginer le martyre allant à l’envers, comme le ferait une horloge détraquée. Quel plaisir de renoncer à la divinité, de descendre de la croix, de voyager depuis la transfiguration jusqu’à la simple sagesse pour parvenir enfin à l’innocence.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Robert Charles Wilson (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robert Charles Wilson
Payot - Marque Page - Robert Charles Wilson - Les affinités
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3140 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre

.. ..