AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Viviane Mikhalkov (Traducteur)
EAN : 9782266155823
723 pages
Pocket (08/09/2006)
3.67/5   21 notes
Résumé :
4° de couverture :
(Edition source : Robert Laffont - Best-Sellers - 11/2004)


Pour vaincre le tueur, l’inspecteur devra plonger en enfer. Un nouveau héros est né. Son nom : Javier Falcón


Dans les années 1960, à Tanger, Francisco Falcón a peint quatre nus à la sensualité étourdissante. Quand sa première femme, puis sa seconde, meurent, Falcón perd son génie.

À Séville, trente ans plus tard, deux pers... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
collectifpolar
  03 septembre 2019
En poste à Madrid depuis des années, l'inspecteur Javier Falcon est muté à la criminelle à Séville. Se remettant mal de la rupture avec sa femme, Falcon frise la dépression nerveuse.
Falcon maintenant, chef de la police criminel de Séville est confronté un crime atroce qui suscite chez lui un profond malaise . L'affaire qu'il doit résoudre aujourd'hui va le mener au coeur de la folie. Paul Jiménez est retrouvé dans son appartement, ligoté, bâillonné, les paupières découpées. Un second assassinat de même nature ne lui laisse plus de doute sur son implication personnelle dans l'affaire .
Et les assassinats s'enchaînent… C'est dans le passé de son père peintre reconnu décédé depuis peu, qu'il va trouver la clé de ces meurtres .
L'enquête va l'entraîner de Séville à Tanger et le conduire à reconsidérer une histoire qui s'étend sur presque tout le 20e siècle.
L'évocation de périodes sombres , en particulier celle de la Seconde Guerre mondiale, est au coeur d'un roman qui ne néglige ni la psychologie des personnages, ni la restitution d'atmosphère très particulière , qu'il s'agisse de l'Andalousie plongé dans un climat d'hystérie ou de Tanger ville de toutes les corruption .
Un récit captivant
Lien : https://collectifpolar.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Cormorobin
  05 mars 2014
J'ai beaucoup apprécié les romans de Robert Wilson. Celui-ci raconte une enquête qui peu à peu va éclairer d'un jour nouveau les différents protagonistes. Ce qui semblait clair pour tout le monde n'est en fait une façade qui va se lézarder progressivement.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Marylou26Marylou26   22 juin 2018
Le stress se manifeste différemment selon les individus, Inspector Jefe, mais au fond, c’est la même chose. Lorsqu’il s’agit d’un stress léger, dû à un surcroît de travail conjugué à des petits problèmes domestiques, le corps émet souvent des signaux d’alarme. Les douleurs au genou ne sont pas rares. En cas de très grand stress, un mécanisme atavique identique déclenche chez l’individu une décharge d’adrénaline qui le pousse soit à attaquer, soit à fuir. On appelle ça : « la réaction de bagarre ou de fuite ». Nous ne vivons plus dans la forêt vierge, certes, mais notre jungle urbaine suscite parfois des réactions similaires. Un grand surmenage alors qu’on affronte dans sa vie personnelle une passe difficile, comme un deuil ou un divorce, peut occasionner une tension telle que l’afflux d’adrénaline ne s’arrête plus. Il y a alors élévation de la tension artérielle, perte de poids, manque d’appétit, accélération du processus cérébral, perte de sommeil. Le corps réagit comme si l’esprit était confronté à la peur. D’où la transpiration et un sentiment d’anxiété pouvant aller jusqu’à des attaques de panique, des trous de mémoire et un délire ruminant. Vous avez tous les symptômes d’un homme qui subit un grand stress, Inspector Jefe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
collectifpolarcollectifpolar   07 novembre 2020
Nous ne vivons plus dans la forêt vierge, certes, mais notre jungle urbaine suscite parfois des réactions similaires.
Commenter  J’apprécie          30
CormorobinCormorobin   05 mars 2014
Pourquoi avouer une chose aussi terrible ?
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Robert Wilson (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robert Wilson
Au sommaire de la Critique cette semaine, deux opéras :
-"Le Messie" de Haendel - Mise en scène : Deborah Warner - Direction musicale : Stefano Montanari Inspiré de textes bibliques adaptés en anglais par le librettiste Charles Jennens, "Le Messie" célèbre la vie du Christ en trois parties suivant les grandes étapes de son destin : l'annonciation faite à la Vierge Marie par l'Archange Gabriel et la naissance de Jésus, le martyr qui le mène à la crucifixion ; enfin la Résurrection du Christ pour le Salut de l'Humanité.
-"Turandot" de Giacomo Puccini - mise en scène : Robert Wilson - Direction musicale : Gustavo Dudamel Vingt-cinq ans après avoir mis en scène Madame Butterfly, devenue une production incontournable du répertoire de l'Opéra de Paris, Robert Wilson aborde à nouveau Puccini avec Turandot, ultime chefd'oeuvre du compositeur italien. Les décors épurés et minimalistes, les compositions de lumières si propres à l'univers du metteur en scène, se prêtent à merveille à l'histoire de la cruelle Princesse, fille de l' Empereur d'une Chine immémoriale. Un spectacle construit comme des tableaux, les uns directement empruntés au théâtre nô dont la gestuelle ritualisée magnifie les scènes de groupe, les autres, burlesques, portés par le trio comique de Ping, Pang et Pong.
+ Lire la suite
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2449 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre