AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782266141659
199 pages
Éditeur : Pocket (13/05/2004)
3.21/5   89 notes
Résumé :
Tourmens, grande ville du centre de la France. Une jeune femme, pourtant en pleine santé, meurt d'une complication rare de sa grossesse. Charly Lhombre, médecin généraliste, n'arrive pas à croire au hasard. En recherchant les causes de ce décès, il découvre plusieurs cas suspects dans la clientèle d'un gynécologue spécialisé dans la procréation médicalement assistée...Au même moment, Jean Watteau, juge d'instruction, enquête sur la mort bizarre d'un professeur de ph... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Prudence
  08 novembre 2017
J'ai beaucoup apprécié ce polar de Martin Winckler autour des laboratoires pharmaceutiques. Il y a du suspense, c'est bien écrit, rapide et facile à lire tout en proposant de s'interroger sur les conflits d'intérêt. Une très belle lecture détente. Les personnages sont sympathiques, différents les uns des autres et ce policier ne verse pas dans le thriller choquant ou dans la sur-enchère de gore, au contraire, tout y est fait dans la sobriété.
J'ai hâte de lire d'autres livres de lui après ces trois derniers que j'ai beaucoup appréciés.
Commenter  J’apprécie          80
cathe
  16 août 2015
Comme dans "Touche pas à mes deux seins" (Le Poulpe), Martin Winckler nous propose un polar dans le monde de la médecine, sujet qu'il connaît bien car il est lui-même médecin et très sensible aux problèmes actuels de la santé.
Charly Lhombre, médecin généraliste et légiste, découvre plusieurs décès suspects dans la clientèle d'un gynécologue spécialisé dans la procréation médicalement assistée. Parallèlement le juge Watteau enquête sur l'assassinat d'un professeur de pharmacologie. Et pendant ce temps, une grande multinationale du médicament cherche à avoir la mainmise sur tout le marché de la gynécologie.
Inspirée de faits réels, cette enquête met à jour la pression de plus en plus forte de l'économie sur la santé publique. Face aux enjeux énormes que représente le marché du médicament, les professionnels ont du mal à tenir compte avant tout de l'intérêt du malade, et la fin du roman est, à ce propos, terriblement pessimiste. Même si quelques "gros bonnets" sont arrêtés, la "machine", elle, continue de fonctionner sans eux….
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
musehic
  20 août 2013
Quand Martin Winckler s'attaque au roman policier et bien... Ca fonctionne ! Un juge retors qui vit chez sa mère, un jeune médecin remplaçant (dans la région de Tourment bien sûr) et des morts suspectes de femmes enceintes de quelques mois... Nous voilà dans les méandres de l'industrie pharmaceutique, avec comme toujours, l'étique et les coups de gueule de cet auteur-médecin absolument génial ! Oui, je sais, je suis fan...
Commenter  J’apprécie          30
lilicrapota
  03 octobre 2018
J'ai à peine refermé "les invisibles" que j'ai ouvert celui-ci. L'occasion de retrouver Charly Lhombre et d'autres dont j'avais seulement entendu parler dans le précédent, comme Watteau, le juge d'instruction.
Là encore, c'est une intrigue type thriller qui mène le roman, et là encore, l'industrie pharmaceutique, la médecine du pouvoir et de l'argent sont au coeur du sujet. Des femmes meurent durant leur grossesse pour des causes non expliquées... et elles sont toutes suivies par le même gynécologue spécialisé dans la PMI. On découvre les liens entre certains médecins et les entreprises du médicament...
L'écriture est la même que dans les invisibles, aisée, simple, sans fioriture ni longueur. Une réussite qui nous ouvre les yeux sur les lobbying, avec d'autant plus de poids que l'auteur, médecin, sait de quoi il parle!
Commenter  J’apprécie          00
biblivore56
  01 mars 2013
Rabelais était aussi bon médecin qu'écrivain. Martin Winckler est surement un bon médecin. Plus sérieusement, le sujet traité est de première importance mais je trouve que les personnages manquent d'exotisme, de failles et de côtés sombres. Je vais essayer un autre roman pour consolider ou rebâtir mon opinion.
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
AbyssiniaAbyssinia   30 mars 2020
- Tu connais la différence entre Dieu et un médecin ?
[...]
- La différence ...?
- Dieu ne se prend pas pour un médecin, murmure Llorca en achevant de dénuder la cage thoracique.
Commenter  J’apprécie          60
biblivore56biblivore56   09 mars 2013
En sortant du cabinet de consultation, Laura regarde machinalement sa montre. Elle est arrivée à 10 heures. Après s'être présentée à la secrétaire, elle a passé un petit quart d'heure dans la salle d'attente. La consultation, elle, a duré sept minutes. La secrétaire lui tend une facture.
Commenter  J’apprécie          20
biblivore56biblivore56   09 mars 2013
Le docteur Gravelet [...] prescrit une flopée de médicaments inutiles à ses patients les plus âgés et multiplie les techniques “parallèles”, de l’acupuncture à la mésothérapie en passant par les manipulations vertébrales, sans aucune rigueur.
Commenter  J’apprécie          10
AbyssiniaAbyssinia   31 mars 2020
Je rêve de justice, mais j'ai le sentiment que dans ce pays, trop de flics et de juges ne travaillent pas pour elle !
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Martin Winckler (44) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Martin Winckler

Anne Ghesquière reçoit dans Métamorphose Martin Winckler, le célèbre médecin féministe, à l'écoute des femmes depuis plus de 40 ans, essayiste et auteur de romans best-sellers engagés comme le Choeur des femmes. Nous allons parler de notre corps et d’une médecine au service des femmes à travers la publication de son tout nouveau livre "C'est mon corps". Un podcast humaniste revivifiant avec un inspirant médecin pionnier ! - Episode #128
Dans cet épisode avec Martin Winckler, j'aborderai les thèmes suivants :
Vous introduisez la notion de charge physiologique des femmes, qu’entendez-vous par là ? Pourquoi le discours et l’attitude médicale échoue-t-il selon vous à régler les vrais problèmes des femmes ? Comment le poids des normes peut-il être aliénant pour les femmes qui ne correspondent pas aux stéréotypes ? Pour vous on ne peut pas bien soigner une femme sans savoir qui elle est ? Que conseilleriez-vous à une femme qui n’arrive pas à ressentir de désir sexuel ? Parlons du clitoris, sa physionomie et pourquoi a-t-il été si longtemps ignoré par la science ? Comment prendre soin de son vagin ? Comment bien choisir sa méthode de contraception ? Et la contraception masculine ? Il n’est pas obligatoire de passer par un gynécologue pour obtenir un contraceptif ? La pose d’un stérilet (DIU) ne doit pas faire mal, encore une idée reçue ? Que penser des méthodes de contraception naturelles ? Faut-il se rendre tous les ans chez le gynéco ? Quel est le bon rythme au niveau des contrôles ? Quid de l’endométriose ? Des conseils pour vivre la grossesse et l'accouchement de manière sereine ? Pourquoi dites-vous, qu’avant 25 ans, un frottis de dépistage du cancer du col est inutile ? Peut-on lutter contre les "effets négatifs" de la ménopause ? L’âge de la puberté est de plus en plus tôt et celui de la ménopause de plus en plus tard ? Est-il besoin de se remémorer le serment d’Hippocrate des médecins, D’abord ne pas nuire ? Vous dites que le système immunitaire féminin est très sophistiqué ? Quelle est l’importance du consentement dans la relation médecin/patient ?
Qui est mon invité de la semaine, Martin Winckler ?
Martin Winckler est un médecin qui écoute les souffrances et les angoisses des femmes depuis plus de 40 ans. Il est aussi essayiste et auteur de romans best-sellers engagés comme le Cœur des femmes. Être femme n’est pas toujours un long fleuve tranquille. Là où le corps des hommes passe par une transformation majeure : la puberté, celui des femmes change tout au long de la vie. Et entre les règles, la contraception, les grossesses, les IVG, les fausse couches, la ménopause, l’endométriose, les femmes vivent potentiellement des bouleversements physiologiques et hormonaux intenses qui ne sont pas toujours entendus par le corps médical et ou le consentement fait parfois défaut.
Il publie un nouveau livre aux éditions L’Iconoclaste : « C’est mon Corps, toutes les questions que se posent les femmes sur leur santé ». Aujourd’hui nous allons parler de notre corps et d’une médecine au service des femmes.
Quelques citations du podcast de Martin Winckler :
"La médecine d'aujourd'hui est encore extrêmement sexiste" "Beaucoup de médecins continuent de soigner avec des dogmes" "On ne peut interdire à une femme une stérilisation volontaire" "On peut dire que l'on soigne encore aujourd'hui selon l'ancien régime, cela va trop lentement" "Le regret fait partie de la vie, mais ne soyons pas paternaliste concernant les femmes"
+ Lire la suite
autres livres classés : Juges d'instructionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Connaissez-vous bien Martin Winckler ?

Quel est le patronyme de Martin WINCKLER ?

Marc ZAFFRAN
Martin ZAFFRAN
Matthieu ZAFFRAN

10 questions
51 lecteurs ont répondu
Thème : Martin WincklerCréer un quiz sur ce livre