AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Marionde


Marionde
  20 avril 2014
Le livre contient quatre communications de Winnicott : La haine dans le contre-transfert, La réparation en fonction de la défense maternelle organisée contre la dépression, le contre-transfert et Les visées du traitement psychanalytique.

La préface de Sébastion Smirou, intitulée Comment "haïr objectivement" sa femme, vaut son pesant de cacahuètes, et permet de resituer La haine dans le contre-transfert dans la vie de Winnicott. Mais elle permet également d'élargir le propos. On parle de contre-transfert, certes, mais on parle aussi de la haine dans la vie de tout un chacun et des déplacements qu'elle fait opérer.

Petit opuscule vite lu, mais riche. Je pense ne pas avoir l'outillage théorique suffisant pour en comprendre toutes les subtilités, mais le texte m'a néanmoins éclairé et donné envie d'approfondir certaines choses.






Commenter  J’apprécie          00



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox