AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2020285169
Éditeur : Seuil (15/05/1999)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Pourquoi la France ne change-t-elle qu'au travers de crises ? Pourquoi Mai 68 ou la Commune ? Boulanger, l'affaire Dreyfus, l'Algérie ? Sont-elles si différentes, ces crises, au fait ? Michel Winock se penche en chirurgien sur ces spasmes réguliers de notre histoire récente, qui fait que la France semble dormir entre deux vagues, chacune la prenant par surprise. Derrière la houle des événements, il déc... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Pixie-Flore
  09 février 2013
De la commune de Paris en 1871 aux évènements marquant une partie de la Veme République, ce livre est une vraie petite perle. Michel Winock a une très belle façon d'expliquer L Histoire avec toujours un petit mot qui fait sourire. Bien que toutes les périodes ne m'aient pas intéressé de la même façon, cela ne m'a pas rebuté comme ont pu le faire certains ouvrages. Je ne regrette absolument pas mon achat et c'est un livre qui apporte beaucoup historiquement parlant.
Le petit plus est sans conteste la présence de toutes ces citations qui ont rythmé notre histoire républicaine. Elles sont pertinentes et enrichissent le récit de l'auteur sans jamais l'alourdir.
C'est un ouvrage très réussi.
Commenter  J’apprécie          130
lcath
  09 juin 2019
De la fin du XIXe siècle à Mai 68, l'auteur nous promène dans l'histoire de France de crise en crise. Crise et non guerre civile, on a l'impression qu'il s'en est fallu de peu, mais finalement ça tangue, ça vacille mais ça tient!
Une presse qui pousse à l'émeute et amplifie des phénomènes marginaux, le personnel politique dénoncé pour corruption et incompétence,des gauches divisées, le rêve de l'homme providentiel, la tentation d'un régime "fort", les ingrédients sont en gros les mêmes de crise en crise. Pour l'auteur cette instabilité tient beaucoup aux formes de la troisième et quatrième république, pour autant la cinquième n'a pas échappé à mai 68... le compromis n'a pas le vent en poupe dans notre pays, pourtant d'autres démocraties européennes le pratique avec un certain succès. Doit-on remonter jusqu'à la révolution pour comprendre ?
Un livre d'histoire qui rafraichit la mémoire et éclaire notre présent.
Lien : http://theetlivres.eklablog...
Commenter  J’apprécie          50
Lestienne
  03 juillet 2014
D'actualité
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
Pixie-FlorePixie-Flore   04 novembre 2012
Jules Ferry a été un des hommes les plus caricaturés, les plus brocardés, les plus hais de son temps: par une droite, qui lui reprochait ''l'école sans Dieu''; par une gauche, qui dénonçait son conservatisme social; par une droite et une gauche qui lui faisait un crime de sa politique coloniale. Trois fois ministre de l'Instruction publique, deux fois président du Conseil, il a été pendant ces six années qu'il passa aux affaires, de 1879 à 1885, le grand praticien du positivisme constructif, mais son oeuvre, honnie ou mal comprise, exerça une répulsion dont le général Boulanger a amplement bénéficié en ses jours de gloire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Pixie-FlorePixie-Flore   08 février 2013
Entre le 17 juin et le 11 juillet, le Maréchal prononce cinq discours qui livrent les idées générales de ce qui va s'appeler l’État français. ''C'est à un redressement intellectuel et moral'', selon l'expression de Renan après la défaite de 1871, que les Français sont conviés. ''L'esprit de jouissance'' avait fait tout le mal; l'heure était à ''l'esprit de sacrifice''.
Commenter  J’apprécie          70
Pixie-FlorePixie-Flore   03 janvier 2013
L'expérience internationale prouve qu'il n'y a pas de différence de nature entre la démocratie bourgeoise et le fascisme. Ce sont deux formes de la dictature du Capital. Le fascisme naît de la démocratie bourgeoise. Entre le choléra et la peste, on ne choisit pas.
Commenter  J’apprécie          80
Pixie-FlorePixie-Flore   13 octobre 2012
S'il fallait justifier mon choix - l'étude des spasmes, des ruptures, des fractures plutôt que celle des continuités, des structures, des régularités - je dirais que l'étude des divisions passées contribue, mieux que les discours unanimistes, à l'élaboration d'un ''vouloir-vivre-ensemble''.
Commenter  J’apprécie          60
Pixie-FlorePixie-Flore   10 novembre 2012
Deux charges supplémentaires firent du suspect un coupable: l'une, avancée comme "preuve", était une similitude d'écriture entre le bordereau et une dictée qu'on fit faire à Dreyfus; l'autre, implicite, était que ce capitaine d'artillerie était juif.
Commenter  J’apprécie          70
Videos de Michel Winock (20) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Winock
Michel Winock - Les lieux de l'histoire de France
Dans la catégorie : Politique en FranceVoir plus
>Conjoncture et conditions politiques>Union européenne (Conjoncture politique))>Politique en France (149)
autres livres classés : histoire politiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1746 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre