AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811234586
Éditeur : Milady (24/10/2018)

Note moyenne : 4.36/5 (sur 14 notes)
Résumé :
« Ce roman doit être le meilleur jamais écrit par Pepper Winters ! Pennies a éveillé en moi des émotions que je n'avais jamais ressenties auparavant. » - Revenge of the Heels La romance la plus sombre que vous avez jamais lue ! Autrefois, quand j'avais dix-huit ans, j'étais étudiante en psychologie.Maintenant, je suis la propriété d'un homme.Volée et vendue, je suis couverte de bleus depuis le jour où mon monde a changé, il y a deux ans.Je souffre en silence, je b... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Marlene_lmedml
  02 février 2019
UNE SAGA QUI COMMENCE SOUS LES MEILLEURS AUSPICES !
J'ai mis du temps avant de me lancer dans cette saga, lors de sa sortie, je traversais une période difficile alors que j'avais terriblement envie de me lancer dans la lecture de celle-ci… Mais j'avais peur que le contenu soit trop difficile à lire lors d'une mauvais passe niveau moral. Je n'ai pas regretté d'avoir attendu car j'ai pu apprécier ce premier tome à sa juste valeur.
Pepper Winters nous plonge dans un récit vraiment très dark, ici vous allez souffrir aux côtés de notre héroïne, Pimlico.
Pimlico a été enlevée, puis vendue à un homme sans scrupules. Après plusieurs années de sévices répétés, elle va être sauvée par un inconnu, Elder Prest… Bénédiction ou malédiction ? Car Pimlico a bien peur de quitter une prison pour en retrouver une autre. Elle ne sait pas ce que cet homme mystérieux veut d'elle. Sera-t-il l'espoir tant attendu ? Pourra-t-elle s'en sortir après tout ce qu'elle a vécu ? Et qui est réellement celui que l'on prénomme Elder ?
DES PERSONNAGES CAPTIVANTS QUI ENTRAÎNENT UNE FOULE DE QUESTIONS !
Les personnages de cette nouvelle série sont vraiment captivants. On se prend évidemment d'affection pour la pauvre Pimlico qui va endurer un véritable calvaire jour et nuit, et ce pendant un certain laps de temps. Pimlico a été rendue à l'état d'esclave, elle endure des sévices corporels et sexuels qui ont mis à mal sa santé et son équilibre psychologique. Pourtant, elle m'a semblé forte et elle a réussi un tour de force en conservant quelque chose d'important pour elle… Pimlico est une jeune femme brisée à qui on a volé son innocence. Elle a vieilli prématurément et l'avenir nous dira si elle a la force d'être sauvée. C'est une héroïne que j'ai aimée car sa personnalité n'est pas effacée, si elle a été conditionnée à obéir elle garde un certain aplomb face à son bourreau.
Elder Prest est très certainement la force de ce roman, car il est vraiment très intriguant. On comprend très vite que ce n'est pas un enfant de coeur mais il n'est pas dénué de sentiments et de compréhension envers Pimlico qu'il rencontre dans un contexte très particulier. C'est un héros qu'il faut apprivoiser, difficile de le cerner, on a des bribes de son passé pour essayer de comprendre cet homme si complexe. On a pu voir seulement une toute petite partie de sa personnalité, j'ai hâte d'en découvrir plus sur lui qui est aussi effrayant qu'attirant.
Les personnages secondaires sèment la violence et la désolation. Ils m'ont tellement mise en colère, ils m'ont fait ressentir beaucoup de haine et de dégoût !
UNE INTRIGUE LENTE QUI POURRAIT HEURTER LA SENSIBILITÉ DES LECTEURS.
Pepper Winters a pris son temps pour tisser son intrigue. J'ai aimé le rythme un peu lent qui m'a permis de m'approprier l'histoire terrifiante de Pimlico. J'ai aimé la narration à deux voix très singulière du fait d'une caractéristique de notre héroïne. Tout passe par les émotions, par les gestes et les réactions du corps humain. L'aspect psychologique de ce roman est oppressant, je me suis prise au jeu de la descente aux enfers de notre héroïne, subissant sa captivité, sombrant peu à peu dans les méandres de la folie.
Les rebondissements ne sont pas explosifs dans la première partie du roman, ils s'enchaînent avec facilité pour déconcerter le lecteur et poser l'univers très sombre de la saga. Et puis, l'ensemble s'épanoui et prend de l'ampleur à mesure que les tenants et les aboutissants changent.
UNE DARK ROMANCE…
Peut-on réellement parler de romance avec ce premier opus ? Je reste sceptique sur ce côté de l'histoire, bien sûr il y a les prémices d'une possible histoire d'amour entre Pimlico et Elder mais elle se traduit davantage par de la fascination de la part de notre héros et de la crainte de la part de notre héroïne.
Le lien qui se crée entre nos héros dès les premières rencontre est puissant et inexplicable car l'on ne connaît pas assez bien le héros pour être sûr que ses intentions sont louables envers Pimlico.
Ce premier opus, c'est le chaos total, c'est de la peur, de l'angoisse, de la douleur et du danger. J'ai adoré la totalité du livre car les émotions étaient tout de même assez équilibrées, mais il faut malgré tout apprécier le genre avant de se lancer dans une telle lecture.
EN BREF :
Pepper Winters nous revient avec une nouvelle saga hyper addictive avec un contenu dark très prononcé. Ce premier opus est douloureux à lire, il pousse les lecteurs à explorer l'enfer aux côtés de nos héros, j'ai adoré ce roman car il fait appel à l'imagination du lecteur, l'écriture de Pepper Winters nous conditionne dans une espèce de transe malsaine en nous poussant à vouloir aller plus loin. Ce n'est qu'une fiction qui est diablement bien orchestrée. A découvrir, vraiment !
Lien : http://www.lmedml.fr/2019/02..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
lesgeekeries
  21 mai 2019
●Attractivité de la couverture
Pour le coup je dois avouer ne pas être très convaincue par l'illustration choisie, je la trouve assez peu en adéquation avec le contenue du roman.
Elle nous donne une impression de légèreté et de joie en totale opposition avec l'histoire très sombre qu'elle recouvre.
●La plume de l'auteur
C'est incontestablement une belle découverte avec ce roman, une fois entre les mains on perds la notion du temps jusqu'à en tourner la dernière page ( au beau milieu de la nuit pour ma part ^^ )
Malgré la dureté des faits relatés, la plume de l'auteur est très délicate, toute en finesse, rendant la lecture facile et fluide.
●Originalité
Sur ce point à nouveau, l'auteur propose quelque chose d'inédit dans ce genre de roman, l'histoire et notamment certaines parties plus difficiles, nous sont comptés au travers des écrits de la jeune demoiselle.
Ces passages permettent de narrer les événements avec une chronologie beaucoup plus rapide, mais aussi de plonger directement au sein des pensées et ressentis de l'héroïne.
Ces passages sont adressés à Personne, ce qui permet aux lecteurs de se sentir d'autant plus concernés, deux situations se présentent alors : parfois une sensation de culpabilité comme si nous avions lus des écrits privés dans un journal intime et à d'autres moments l'impression d'être comme un confident pour cette jeune fille si seule et perdue.
●Personnages
L'histoire se déroulant en huit clos les personnages sont assez peu nombreux, à peine sept en tout, même si quatre n'apparaissent qu'à de très courts et rares moments.
C'est en rédigeant ces lignes que je me rend compte que nous en savons assez peu sur eux en dehors du personnage de Tasmin qui nous raconte d'elle même quelques détails sur son histoire.
Si cela peu paraître assez difficile à admettre, dans le cas présent, tout ces mystères ajoutent à la tension du roman.
Nous nous trouvons finalement dans la même situation que Tasmin qui ne connait presque rien de ses bourreaux, mise a part ce qu'elle arrive à deviner et grappiller de-ci de-la.
A mon sens, cela rend les choses d'autant plus difficile à supporter, voir toutes ces tortures et violences en ne pouvant maudire qu'un prénom est une forme supplémentaire de torture. La souffrance dans l'ignorance.
●Personnalité des personnages
Je pense que c'est ce qui m'a le plus bouleversée voir cette jeune fille si enjouée qui va progressivement s'éteindre et se perdre.
Pour autant elle fait montre d'une telle force de caractère et une telle capacité de se battre que ça en est bouleversant.
Elle va se modeler aux exigences de son propriétaire, tout en se promettant de ne jamais tout lui céder.
Malgré les coups, les viols, les os cassés elle ne craquera jamais totalement. Chez une si jeune personne cela ne peut que forcer le respect. Son bourreau n'a quand à lui aucun trait particulier, nous ne le côtoyons que dans les moments où il s'exerce à la torture sur Tasmin.
C'est un être détestable, qui présente des caractéristiques digne d'un malade mental.
Elder, bien qu'a première vue moins violent, n'en dégage pas moins une aura des plus sombre et une réelle présence.
Lorsqu'il apparaît nous ne voyons que lui, et la tension en devient des plus palpables même pour le lecteur.
Je ne suis toujours pas sure des sentiments qu'il éveille chez moi, si je dois le détester, l'adorer ou le trouver tout simplement irrésistible.
●Crédibilité
Et enfin probablement l'un des points les plus importants pour moi, la crédibilité de l'histoire.
Malheureusement je ne peux en dire que très peu pour ne pas spoiler l'entièreté de l'intrigue.
Pour autant, je peux au moins dire qu'à aucun moment je ne me suis écriée : " Ah non ! Ça c'est pas possible ! Ça ne pourrait pas se passer comme ça en vrai ! "
Les sentiments des personnages me semblent assez cohérent même si ils sont parfois difficiles à comprendre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Beli_LivreSaVie
  15 octobre 2018
Pepper Winters est connue pour ses Dark Romance, après la série Monsters in the Dark, je me demandais bien ce qu'elle allait pouvoir nous proposer. Savoir se diversifier dans une genre tel quel la Dark Romance ne semble pas chose si évidente que cela.
Elle, nous faisons sa connaissance alors que sa vie a déjà basculé. Elle a dix-huit ans quand elle meurt, pour ensuite ressusciter pour finir par devenir une esclave sexuelle. C'est à partir du jour où elle sera vendue et donc acquise par un monstre, qu'elle deviendra muette et ne s'exprimera plus jamais, si ce n'est à travers une sorte de journal qu'elle s'évertue à écrire sur du papier toilette. C'est ainsi que nous pouvons découvrir quelques brides de son passé, de ses dix-huit premières années de vie auprès de sa mère. Tasmin de son prénom de naissance laissera la place à Pimlico, Pim, achetée par maitre A., un monstre, jouissant de la toute puissance faite homme. Elle passera deux ans en sa compagnie, deux années que nous découvrons au fil de ses écrits et qui nous dévoilent les grandes lignes de ce qu'elle a subi. Etrangement, ou étonnamment, nous n'avons pas le détail de ses supplices, tortures et actes malsains... L'héroïne nous les épargne car ils sont, selon elle, tellement cruels et mauvais qu'ils ne doivent pas être racontés ! Sans cela, il est alors étrange de se dire que l'auteure nous épargne, mais nous n'avons pas besoin de les vivre en détails pour comprendre la portée de chaque acte. L'état de Pim parle de lui-même.
Maitre A., qui est-t-il ? Sur sa personnalité et sa vie, nous n'en apprenons que peu. Ce n'est pas le plus important, ce qu'il nous faut savoir, c'est que c'est un monstre, un personnage qui ressent le besoin de faire mal et d'agir de façon totalement malsaine pour se sentir tout puissant. Nous n'avons jamais accès à son point de vue, nous savons juste de lui, ce qu'il fait subir à Pim. C'est un homme d'affaires, il est riche, puissant et peu se payer ce qu'il souhaite, la preuve étant la somme qu'il a payé pour acquérir son esclave, qui n'est pas la première. La vie auprès de lui est une succession d'intolérables souffrances, et uniquement de cela. Jamais Pim n'aura éprouvé une once de plaisir, ou une étincelle de bien être, il n'aura jamais agi pour que cela se produise. Il prend et ne donne rien, le sexe n'est que synonyme de douleurs et soumission.
Pim espère mourir, le voir mourir, disparaitre tout simplement. Elle ne s'imagine pas réellement retrouver sa vie d'avant, sa mère a du l'oublier. Ses rapports avec elle, la personnalité de sa mère nous sont un peu dévoilés au fil de ses quelques confidences sur celle à qui elle s'accroche au départ, mais nous n'allons toutefois pas au fond des choses. C'est assez étrange de cotoyer cette jeune femme dont nous n'avons qu'une mince idée du passé, encore une proposition intéressante de la part de l'auteure. Qui est-elle vraiment en dehors de cette jeune femme qui a tout perdu après deux ans de sévices et de peur ? Nous vivons son quotidien auprès d'elle, jour après jour, anéantissant tout espoir de liberté. Elle vit en huit clos avec maitre A, n'ayant d'autres contacts que trois hommes avec qui A. la partage, subissant encore plus de sévices de leur part.
Puis vint un homme, un homme qui va faire la différence. D'abord par l'attitude de A. qui la présente de manière différente bien que sans équivoque. Cet homme va être notre deuxième narrateur, nous allons ainsi avoir son opinion sur ces moments qu'il passera en compagnie de A et de son esclave. Elder Prest, un personnage énigmatique qui nous laisse entrevoir quelques aspects de son passé mais aussi de sa position actuelle. Il va être en mesure d'exiger des choses de A. qui ne pourra pas refuser, jusqu'à une certaine mesure. Pim va devenir un enjeu dans leurs échanges et elle ne sera pas réellement quoi espérer de lui : espoir ou peur ? Va-t-elle le détester comme A, ou au contraire voir en lui quelque chose de différent ? Et lui, qu'est-il au juste ? Nous n'aurons pas toutes les réponses à nos questions. Il va nous surprendre, on ne comprendra pas forcément ce qu'il veut mais cela aura le mérite d'attiser notre curiosité.
Une grosse partie du roman est consacrée à cette emprisonnement et à cette "vie" avec A. Pim prend de plus en plus de recul avec ce qu'elle subit, plongeant au plus profond d'elle pour ne pas être "trop" atteinte par ce qu'elle vit. le fait qu'elle soit muette est déjà en soit une façon de se préserver mais aussi la seule façon qu'elle est trouvé de se rebeller. Au début, elle a bien tenté de protester, de se défendre mais les représailles lui ont tellement couté qu'elle n'a jamais plus essayé. Elle est devenue cette esclave obéissante et sans réaction, bien que la peur ne l'est jamais quitté, à aucun moment. Une autre partie prend un ton un peu différent, car ce huit-clos vient être perturbé par la présence de Elder. On aperçoit alors quelques onces d'espoir dans les pensées de Pim, l'espoir de quoi au juste ? Cela varie selon le moment, mais il va apporter un petit truc qu'elle ne pensait pas un jour vivre, cela n'aura pas durer car cela reste un homme qui comme A est tout puissant mais sa vie prend un tournant certain et cela nous permet d'appréhender encore plus Pim.
Ce premier tome nous pose les bases, les bases d'une vie qui a tourné au cauchemar. Cinq tomes sont prévus, cela m'épate à chaque fois de constater que cela sera une longue série et je me questionne sur la longévité de l'histoire. Je suis très curieuse de voir de quelles façons l'auteure va rebondir car le premier tome est toujours assez marquant ! Quelle tournure la vie de Pim va prendre après ces derniers chapitres qui changent tant de choses ? Pepper Winters a su éveiller notre curiosité avec cet homme Elder, qui n'a pas forcément agi comme on ne s'y attendait. J'ai hâte de découvrir la suite de leur histoire.
Lien : http://www.livresavie.com/do..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Gaoulette
  13 mars 2019
Je n'ai pas eu le coup de coeur mais c'était super de retrouver la plume et les histoires tragiques de Pepper Winters. Ses Dark romance sont hard et âmes sensibles s'abstenir.
Ici nous faisons la connaissance de Pimlico/Tasmin qui est tuée, sauvée et kidnappée pour être vendue au marché sexuel. 18 ans, jeune et innocente Tasmin va devoir apprendre à se protéger face à son geôlier Maitre A pendant 2 ans.
Je me permets de dévoiler ce trait de l'histoire car Pim ne pas va vraiment s'épancher sur son calvaire et les scènes de violences pendant cette longue séquestration. D'ailleurs les premiers chapitres survolent cette période mais l'auteure dévoilera quelques zones d'ombre à travers le journal de Pim. Et il y aura une rencontre des plus tordue avec Elder Prest. le premier tome de la saga se concentrera sur les 5 jours qui vont bousculer le destin tragique de Pim.
Pepper Winters nous embarque à sa manière dans les sombres pensées de son héroïne. On va comprendre sa manière de se protéger face au mal. le lecteur assiste à une rencontre qui sera loin d'être une conte de fée. Oubliez le prince charmant qui vient sauver la princesse en détresse. Elder est l'anti-héros et va sauver à sa manière Pim. Des scènes très dures qui vous mettent mal à l'aise mais j'ai trouvé l'auteure très subtile et ne partait pas dans le voyeurisme malsain. Elle garde une certaine pudeur à son héroïne. On se demande comment tout cela va se terminer… Un possible happy end?
Comme dans la saga Monsters, ce tome peut se suffire à lui même malgré qu'il reste des secrets à découvrir. Mais Pepper Winters attise la curiosité du lecteur. On veut connaitre la suite, la reconstruction, la conquête….
Un huis-clos qui fait froid dans le dos. Une vraie dark romance où les amoureux du monde des bisounours doivent passer leur chemin…..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
FiftyShadesDarker
  05 novembre 2018
Un roman que je voulais vraiment découvrir après avoir aimé la Saga 'Monsters in the dark' de la même auteure. Et franchement, ce nouveau roman m'a également plu !
L'histoire est celle d'une jeune étudiante, qui a été volée et vendue à un homme sans pouvoir s'enfuir. Depuis, elle vit l'enfer auprès de ce Maître A, qui ne fait que de la violer et de la torturer. Un jour, un homme va rentrer dans sa vie pour une seule nuit et va de nouveau s'enfuir. Ce dernier est pire que son Maître, car il semble lui montrer quelque chose qu'elle ne peut pas avoir enfermé auprès de son propriétaire...
Je rappelle quand même que la dark romance n'est pas à mettre entre tous les mains. Il y a des scènes de violence autant physique que psychologique. Ce côté-là, ne me gène pas vraiment, car j'avais été prévu avant de me lancer dans ce nouveau genre. Pour en revenir à l'histoire, j'ai trouvé que le côté psychologique des personnages, notamment de Pimlico et d'Elder est très développé. Ce que je veux dire c'est que ce n'est pas une succession de scènes violentes, de sexes... Mais il y a beaucoup plus derrière et c'est cela qui me plait dans ce genre de romans. Et je dois dire que Pepper Winters maître ce genre à merveille !
La fin m'a tout d'abord donné de l'espoir pour Pimlico, mais finalement, je ne sais pas vraiment ce que cache Elder. du coup, j'ai hâte de découvrir le second tome qui sort ce mois-ci !
Pimlico est une jeune femme qui a tout perdu et qui n'appartient plus qu'à son Maître A. Elle rêve d'un côté de mourir pour échapper à cet enfer, mais aussi de vivre pour retrouver ce qui reste de la elle d'avant. Quand elle fait la rencontre d'Elder, elle pense qu'il est le seul à pouvoir la sauver de cet enfer... Pimlico est un personne vraiment torturé, qui est obligée de se plier à son Maître sans rien dire à cause de ce qu'elle subit dans le cas contraire. Elle s'est forgée une carapace pour ne plus rien ressentir, de plus rien dire et essayer de penser à autre chose. On voit qu'elle est forte, plus qu'elle ne veut le croire, et c'est ce que j'ai aimé chez ce personnage. J'ai hâte de découvrir comment elle évolue dans les prochains tomes.
Elder est un homme d'affaire qui est en affaire avec le Maître de Pimlico. Mais quand il la découvre, il est le seule à pouvoir communiquer avec elle, même si elle refuse de parler. Il va alors vouloir l'avoir pour lui, mais cela semble plus compliqué que ce qu'il ne parait. Au départ, il m'a paru comme le sauveur de Pimlico, mais à la fin, je ne sais plus trop quoi en penser : soit il est torturé comme elle, soit il est tordu. J'attends de découvrir la suite pour me prononcer sur lui.
Maître A est le propriétaire de Pimlico, mais je dois dire que, même si on n'a pas ses pensées, je n'arrive pas à supporter ce qu'il fait subir à Pimlico, ni à comprendre pourquoi il fait cela... Pour moi, ce personnage est une coquille vide...
Le style d'écriture est toujours aussi entraînant et descriptif, notamment au niveau des sentiments de Pimlico et Elder, ce qui nous fait vraiment passer le côté psychologique de cette histoire. Je peux le dire ici : j'adore la plume de Pepper Winters.
En général, une dark romance avec un côté psychologique très développé, qui n'est pas à mettre entre tous les mains.
Lien : http://www.fifty-shades-dark..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   02 février 2019
« J’eus envie de hurler : « Tu crois pouvoir me comprendre ? Je te connaîtrai mieux. Si on tentait un pari ? »
Je lui donnerai mes secrets s’il réussissait à me sortir de là. Ce type dégageait une aura particulière, inconnue, essentielle, dont j’avais besoin. Terriblement besoin.
J’ignorais tout du monstre qui sommeillait en lui, mais ça n’avait aucune importance. Perdue dans ses yeux sans fond, j’osai entrer en guerre avec lui.
Plus nous nous contemplions, plus le lien qui nous reliait se concrétisait. Cette fichue alchimie était de retour, et vibrait intensément en me fouettant les sangs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ninie067Ninie067   23 octobre 2018
— Tu m’es reconnaissante ? De t’avoir sauvée ?
Fatiguée, je le dévisageai.
Non.
Oui.
Merci.
Il me rendit mon regard, attendit encore une réponse qui ne viendrait jamais. Enfin, il siffla.
— Eh bien, tu ne devrais pas.
Mon cœur s’emballa.
La voiture rebondit sur une bosse et nous projeta l’un contre l’autre. Il s’empara de mon poignet. Une nouvelle bride, un nouveau maître, une nouvelle vie de servitude.
— Je ne suis pas le héros dans cette histoire. Je suis un méchant de plus. Tu ferais mieux de t’en souvenir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   05 novembre 2018
Il m'avait sauvée de la mort en m'offrant une seconde de bonheur, et je voulais qu'il reste dans ma vie. Mais je savais que c'était impossible.
Commenter  J’apprécie          10
Ninie067Ninie067   23 octobre 2018
Plutôt que de compter ce que j’avais perdu et ne retrouverais plus jamais, je préférais faire le point sur ce qu’il me restait.
Commenter  J’apprécie          10
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   05 novembre 2018
Mon esprit s'affranchit de son état de servitude pour embrasser son innocence.
Où rien ni personne ne pouvait m'atteindre.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : dark romanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3554 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..