AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2811235442
Éditeur : Milady (27/06/2018)

Note moyenne : 3.95/5 (sur 32 notes)
Résumé :
« Larmes amères est le premier roman auquel j'accorde 6 étoiles ! Ce récit captivant montre que nous avons tous une part d'ombre et de lumière. Il vous touchera au plus profond de vous-même et vous serez heureuse de l'avoir lu ! » - Hook Me Up Book Blog Âmes sensibles, s'abstenir ! Tess Snow a tout pour être heureuse : une brillant avenir professionnel et un petit ami fou amoureux d'elle. Pour l'anniversaire de leur rencontre, Brax lui offre un voyage surprise au ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
Gaoulette
  06 septembre 2018
Whaouahhh! Il y aurait du avoir un gros coup de coeur mais ce sera le petit. Je rêvais d'une Dark Romance dans tout sa splendeur, Pepper Winters m'en a donné pour mon grade. A la limite de l'écoeurement tellement que c'est haletant. LA séquestration, l'esclave qui tombe amoureuse de son bourreau, la perversion, l'argent sale, le trafic sexuel, j'ai lu des livres qui traitent ces sujets. Mais Pepper Winters apporte un cocktail décadent et explosif à son Monsters.
Le sport national au Mexique, l'enlèvement contre rançon. C'est ce qui arrive à Tess, mais pas pour une rançon, pour être vendue à un homme puissant. Son geôlier, Q, un homme d'affaire charismatique et dangereux, puissant et attractif. Il représente le mal personnifié. Les amatrices de Christian Grey, je ris car dans Monsters nous avons le vrai sadique dans tout son art. Et Tess est loin de représenter les oies blanches de nos new romances malgré les apparences.
Pepper WInters commence son histoire avec les attentes, les rêves, les fantasmes de Tess. Vivant en couple avec Brax depuis 2 ans, elle se cache derrière la petite fille parfaite. C'est cette entré en matière qui m'a déconcerté au départ car je ne comprenais où voulait en venir l'auteure. Tess est une jeune femme de 22 ans en apparence Colombe qui attend de la domination chez un homme. Elle a une part sombre qu'elle a du mal à assumer. Alors que sa confrontation avec Q aurait du l'anéantir, on la verra se battre contre elle même pour ne pas succomber. Un aspect de la séquestration forte intéressante et pourtant déconcertante. On voit cette femme avoir des réactions qui sont loin d'être logique pour une personne lambda. Je spoile un peu aussi, mais Monsters c'est d'abord la rencontre d'être semblables qui vont libérer les monstres enfouis et être enfin apaisés.
Mais je ne spoile pas tout car Monsters in the dark est une romance beaucoup plus complexe, avec un cadre machiavélique, un thriller palpitant. Ce premier tome ouvre la porte à des questions sur le passé et surtout comment vont évoluer cette paire sombres. L'auteure a trouvé l'art et la manière de nous garder captive.
Les larmes amères c'est d'abord le combat intérieur de Tess pour accepter son statut, c'est la découverte succinct de Q ( que fait-il, où habite t'il, quel est son réseau, quelle est son histoire perso, quelles sont ses limites, quel est son combat). Je n'aurais pas misé un copeck sur cet anti héros au départ mais Q va se révéler à la lectrice qui n'aura envie que d'une chose le prendre dans ses bras.
Les larmes amères c'est de la souffrance, de la violence, de la soumission, de la manipulation psychologique, de la cruauté. Ames sensibles s'abstenir car l'auteure ne nous vend pas du rêve. Des scènes hard qui retournent l'estomac. Je signe volontiers pour le tome 2 malgré un début en demi teinte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          121
Beli_LivreSaVie
  24 mai 2018
Avertissement !
Ce roman est une Dark-Romance, la violence et les sujets abordés peuvent heurter certains lecteurs. Âmes sensibles, s'abstenir !
J'attendais depuis un moment que les romans de Peppers Winters soient traduits. J'avais entendu parler de ses Dark-Romances par d'autres auteures du même genre qui me l'avaient recommandé et j'étais très curieuse de les découvrir. Voilà enfin que sa série Monster in the dark nous est traduit et nous commençons avec ce premier tome qui nous introduit dans le monde sombre de l'esclavagisme humain. Une fois reçu, impossible de résister à l'envie de découvrir son univers.
Dans cette romance, l'auteure nous offre tous les aspects du déroulement de l'histoire. Nous commençons par découvrir l'héroïne, Tess, dans sa vie de tous les jours en Australie, elle est sur le point de finir ses études, vit avec son petit ami depuis deux ans, une belle histoire. Tout semble lui sourire, mais elle ne tarde pas à nous dévoiler des passions, de l'ordre du fantasme sur lesquelles elle ne s'est jamais confiée. Sa vie sexuelle manque un peu de piment et elle aimerait bien que Brax, son petit ami, y mette un peu plus de fougue, mais cela ne semble pas être son truc. Brax est un jeune homme tout à fait charmant et sympathique mais la vie auprès de lui, s'est quelque peu étiolée avec le temps. Ils sont tous deux encore amoureux mais leur couple s'est un peu essoufflé, se reposant sur des habitudes et des acquis qui freinent la fantaisie et la passion. Brax est fou amoureux de Tess et pour leurs deux ans, il lui offre un voyage au Mexique, en amoureux. L'occasion se dit-elle de l'éveiller aux plaisirs que le sexe peut offrir à travers certaines pratiques. Nous les suivons et constatons ainsi que ce voyage va vite tourner au cauchemar quand Tess se fait enlever.
Commence alors un long calvaire, auprès d'esclavagistes humains : les femmes sont enlevées et revendues à de riches hommes, aux pouvoirs immenses en tant qu'esclaves sexuelles. Nous constatons alors que Tess est une toute jeune femme, mais qu'elle a un tempérament de feu, elle ne se laisse pas faire, jamais l'idée de s'en sortir ne lui échappera et c'est ainsi qu'elle sera, quelques soient les étapes de son histoire, toujours combattive et persévérante ! Des traits de caractères qui lui sauveront la vie à plusieurs reprises, mais qui lui causeront aussi beaucoup de soucis car la soumission des femmes est un des points essentiels pour survivre dans ce monde. Nous accompagnons alors une héroïne admirable, qui ne s'en laisse pas découdre. J'ai beaucoup apprécié suivre son personnage.
L'auteure nous plonge dans les méandres de l'esclavagisme humain, un sujet poignant qui offusque et dérange mais qui est bien réel. A travers l'histoire de Tess, nous côtoyons ce milieu et la suivons dans le cheminement entre son enlèvement et le moment où elle sera vendue. L'histoire démarre vite et fort, elle vous propulse dans ce monde, la réalité de ce type d'enlèvement, le danger que cela occasionne sont bien réels et nous rappellent que ce trafic existe réellement. La cruauté des hommes n'a plus aucune mesure de restriction, elle va vivre des heures sombres et humiliantes, sans que l'idée même qu'elle vit ses derniers moments ne la quittent. Mais le pire est encore à venir, quand elle se rend compte, qu'elle est prise au piège et que sa vie risque de durer avec de longs moments de solitude et de tristesse en perspective, sans compter sur les sévices qu'elle risque de subir.
C'est à travers le personnage masculin que l'auteure nous amène vers un autre aspect de ce trafic et c'est plutôt assez intéressant. Q. Mercer, qui est cet homme ? Un personnage dont nous nous faisons une idée au fil des pages. Ce domaine dans lequel il vit, entouré de domestiques plus que dévoués à lui, nous pousse à nous poser des questions sur sa personne. Il est assez fascinant, il est sombre, violent, menaçant, Tess en a peur mais elle est aussi très attirée par lui, des émotions tout en paradoxe. Nous imaginons bien les pensées qu'elle a, lorsqu'elle éprouve du désir face à ce que lui fait subir son bourreau, tant de sentiments contradictoires l'animent, la persécutant face à la culpabilité qu'elle éprouve lorsqu'elle pense à Brax. Ses besoins d'être dominée refont surface, et cela devient vraiment dérangeant pour elle quand elle éprouve du plaisir. L'auteure aborde alors un thème supplémentaire dans cette romance : celui du plaisir féminin. Ce plaisir qui peut se traduire par certaines pratiques, par la soumission ou bien la domination ou encore d'autres choses, mais souvent c'est un sujet tabou. Ici nous avions constaté qu'il l'était avec Brax, et il est dur de s'imaginer qu'elle puisse à un moment donné prendre plaisir à ce qu'elle subit. N'allons pas jusqu'à dire qu'elle consent à son enlèvement et tout le reste, non loin de là mais quand elle va vivre des moments intimes avec son ravisseur, elle va retrouver de cette adrénaline qu'elle cherchait dans son couple.
Un roman où à travers un acte ignoble, une réelle relation va naitre entre deux personnages. le récit est fascinant car nous sommes portés par le ressenti de Tess, qui vit tout cela avec beaucoup d'intensité. Face à elle, cet homme énigmatique et qui semble cacher bien des choses. Nous sommes alors omnibulés par l'histoire, par ce que vit Tess, la façon dont elle s'en sort, toujours plus forte. Mais il y a aussi les interrogations qui s'imposent sur Q. cet homme fascine, les aspects psychologiques de cette affaire, sa façon de réagir à la présence de Tess, tout se décortique et s'impose pour nous amener jusqu'à avoir les explications à tout ceci. Il est aussi intéressant de constater que l'arrivée de Tess ne plait pas à Q. C'est assez ambigu comme situation, elle lui a été offerte en échange de bons et loyaux services, qu'en est-il en réalité ? Et qui mène la danse derrière ces hommes qui se procurent des esclaves sexuelles ?
Au delà de ces deux personnages principaux, d'autres viennent servir le récit. Les domestiques ne sont pas en reste, ils ont leur propre histoire dont nous découvrons quelques brides lors de la lecture de ce tome. Ils sont loyaux et fidèles à leur maitre, et ce malgré l'activité de celui-ci, qu'il ne leur cache pas. C'est incompréhensible mais nous découvrons pourquoi au fil des pages, ajoutant ainsi une part intéressante au récit avec la particularité et la position de tous ces personnages. D'autres restent dans l'ombre mais occupe une place prépondérante aux décisions qui vont être prises, n'oublions pas que nous oeuvrons dans le monde perfide de l'esclavagisme humain où les hommes sont tous plus abjectes les uns que les autres.
Un premier tome très intéressant, la plume de l'auteure est à la hauteur d'une vraie Dark-Romance, elle en utilise tous les codes avec dextérité. Elle nous propose des personnages qui tiennent leurs positions tout du long, aucun acte n'est à côté, tout se tient et la scénarisation de son récit est fascinante. Là où on aurait pu constater quelques faiblesses, les personnages gardent le cap de leurs objectifs. Ce que j'apprécie aussi énormément avec ce premier tome, c'est que les suites dont Larmes brûlantes, traiteront encore de ces deux personnages. Leur histoire aurait pu être bouclée ainsi avec ce tome, mais l'auteure nous propose d'aller au delà, et là j'avoue que je suis bien curieuse de voir ce que cela va donner. Ce milieu reste passionnant, il est abjecte mais il existe et de voir des personnages y évoluer est passionnant.
Lien : http://www.livresavie.com/mo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LireEnBulles
  13 juin 2018
Pepper Winters est une auteure néo-zélandaise née à Hong Kong spécialisée dans les romans dit de dark romance, contemporain, et érotique à suspens. Elle a fait ses études dans une école de tourisme et a travaillé comme hôtesse de l'air avant de se consacrer à l'écriture. C'est en 2013 qu'elle publie son premier roman (Tears of Tess), le premier d'une trilogie baptisée Monsters in the Dark. Depuis, ses livres ne cessent de caracoler dans les best sellers du USA Today, The New York Times, et The Wall Street Journal. En 2014, elle débute une nouvelle saga avec Indebted comprenant 7 tomes. Monsters in the Dark : Larmes amères est le premier ouvrage à se voir traduire en français, disponible dans la collection Romantica de Milady depuis mai 2018.
L'histoire commence avec Tess Snow une belle jeune Australienne avec un brillant avenir devant elle, et une vie amoureuse idéale puisqu'elle est complètement amoureuse de Brax, qui partage son amour. Pourtant, au plus profond de son coeur, Tess possède des blessures dues aux abandons durant son enfance. Mais pas que. En effet depuis (toujours?) Tess nourri des fantasmes de luxures bien spéciaux qu'elle souhaiterait assouvir avec son compagnon. Malgré ses tentatives timides et parfois explicites, Brax n'est pas sur la même longueur d'onde qu'elle. En résulte un sentiment de honte et de la frustration. Un jour, pour fêter l'anniversaire de leur rencontre, son amoureux lui fait la surprise de l'emmener au Mexique. Au programme détente, cocktails, soirées torrides et sable fins. Mais très vite, les portes de l'enfer s'ouvrent devant eux, quand Tess se fait enlever et devient l'otage d'hommes sans pitié la traitant comme une marchandise. Arrivera-t-elle à leur échapper et retrouver Brax ? 
Monsters in the Dark est une trilogie “Dark Romance”. Depuis quelques années, ce genre est de plus en plus publié. On peut citer la saga Heartless de Ker Duckey, ou encore le controversé Outrage de Marissa Rachel. de ce fait, il faut signaler que le contenu de Monsters in the Dark n'est pas destiné à un public sensible, loin de là. Les mots sont rudes, les scènes sont violentes, on parle d'esclavage sexuel, de viol, de torture  psychologique, qu'il faut apprendre à dissocier la réalité de la fiction sans que cela n'ébranle nos convictions. 
Déjà parlons des personnages. Tess est une étudiante dont le chemin de vie semble tout tracé mais qui avec le temps remarque un certain manque en elle. Malgré son amour pour son copain, elle ne peut s'empêcher de trouver que leur couple s'est quelque peu endormi, surtout au niveau sexuel et la passion qui en découle. Au fil de la lecture on va découvrir qu'elle est bien plus que ses fantasmes. Elle est courageuse, persévérante et hautement combative. de ce point on ne peut qu'être admirative tant elle ne veut pas lâcher prise sur son envie de retrouver sa liberté. Toutefois, cela lui jouera pas mal de tours puisque dans le monde de l'esclavage sexuel la soumission et l'obéissance sont les maîtres mots pour garantir sa survie. Si au départ j'étais quelque peu dubitative face à la frivolité apparente de Tess, elle a su me convaincre au fur et à mesure. La figure de monstre ici est au pluriel puisque thème oblige, elle fera face à des hommes violents et sans morale jusqu'à être offerte à Q, un homme riche de pouvoir, dont le mystère qui l'entoure est aussi sombre et torturé que lui. Cet homme souffle le chaud et le froid comme la canicule d'un été lourd et humide rencontrant sur sa route un puissant cyclone venu de l'Antarctique. Possible ou non, c'est en tout cas cette image de Q quand je l'imagine.
Dans ce roman, il est difficile de savoir si on a aimé la lecture ou non. Ce cas je l'ai vécu avec Outrage qu'il m'a fallu des jours pour digérer. Pourtant, en y repensant je ne peux pas dire que j'ai détesté ma lecture, pas du tout même. Mais est-ce que je l'ai aimé ? Oui... En réalité, Monsters in the Dark est fait pour nous sortir de notre zone de confort, nous pousser dans nos retranchements, nous provoquer et nous stimuler intellectuellement. Plus on avance dans la lecture, plus nous avons le nez en plein dans le cauchemar de ce qu'est l'esclavagisme sexuel et qui malgré notre train-train de vie tranquille existe réellement pour des milliers de femmes dans le monde. La psychologique des personnages est un point essentiel du récit, et on peut dire qu'il est fascinant. Que ce soit Tess ou Q, chacun est victime de pulsions, d'envies particulières que la morale condamne, de peurs et d'un manque affectif grandissant. le sel du récit se trouve de façon très forte dans les échanges entre Tess et Q. Ayant chacun un caractère très tranché les multiples confrontations seront inévitables. Toutefois, quelque chose d'unique s'installera entre eux. Pour tous ces aspects, Larmes Amères m'a plu même si je ne partage pas les mêmes envies qu'eux.
Pepper Winters possède un style très addictif et n'a pas peur de jongler avec les codes la romance et la l'effroyable réalité liée au thème. Elle prend un plaisir assumé de présenter des personnages plus complexes qu'ils ne semblent l'être au premier coup d'oeil. Les pages se tournent malgré les chocs que l'on reçoit en lisant chaque chapitre. Les mots sont finement choisis (remercions au passage la traduction) et collent à la personnalité de chacun. La narration est faite du point du vue de Tess, mais nous avons également un passage raconté par Q. Ceci permet de comprendre certaines choses à son sujet. Toutefois, il existe quelques incohérences mais rien de dramatique à la lecture. L'ambiance est difficile par moments mais la curiosité qui émane de nous face à cette lecture - pour en savoir la fin - l'emporte.
En conclusion, ce premier tome de Monsters in the Dark ravira les fans du genre Dark Romance, tout en perturbant ceux qui tenteront l'expérience. le rythme est soutenu et très bon, les personnages arrivent à nous toucher aussi bien dans le positif que dans le négatif. C'est malsain, fort, révoltant, douloureux mais aussi beau (il faut le lire pour comprendre) et j'en passe... au final nous avons ici deux histoires : celle de l'esclavage sexuel et de la traite d'êtres humains et celle de la recherche de soi pour combler le néant de l'âme. Est-ce que je lirais la suite ? Oui, sans hésitation.
Lien : https://lireenbulles.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LesMissChocolatinebouquinent
  22 mai 2018
Aujourd'hui je te parle de la dernière Dark Romance qui a fait palpiter mon petit coeur. Oh my Gooodddddd ! C'est juste extraordinaire, sensationnelle, euphorisant, magique, majestueux !!!!! Mon Dieu ! Il te faut absolument la découvrir !

Contexte

Tess Snow, l'australienne, a tout pour être heureuse. Des études d'architecture qui la passionnent. Un petit ami, Brax, passionné, charmant, doux, présent. le seul souci c'est qu'au lit, il ne la fait pas grimper au rideau. Il peut passer des semaines sans la toucher. Et de ce côté là, elle est désespérée, surtout qu'en catimini, elle fantasme sur des scènes très érotiques. D'ailleurs ces pulsions la tenaillent depuis longtemps, mais les réfrènent car selon ses propres sentiments cela n'est pas normal. Elle s'en accommode bien, mais voilà. Brax porte la panoplie complète du prince charmant à part que le courage et lui ne font pas bon ménage. Brax lui fait une surprise : un voyage à Cancun. le Mexique, la mer, le sable, la musique : de quoi prendre du bon temps et surtout se relaxer. Seulement tout part en vrille. Cancun est connu pour de nombreux faits divers et de disparitions très inquiétantes. le mauvais pressentiment de Tess va prendre une image bien plus réelle. Enlevée par la bande de Blouson en Cuir dans un bar minable, elle se retrouve au milieux de plusieurs filles dans un cachot sans aucune commodité. le cauchemar prend forme et survivre est le seul mot d'ordre.
Tess ne va aucunement se laisser faire. D'ailleurs sa tenacité et son courage lui valent de nombreux coups et humiliations. Elle va vivre une semaine en enfer où toutes sortes de questions lui traversent l'esprit. Huit jours où ses geôliers tentent de la faire craquer psychologiquement. Mais elle tient bon et n'hésite pas à se rebeller. La combativité dans toute sa splendeur ! Mais cette semaine n'est que le début d'un parcours chaotique. Elle a été achetée par un riche français M. Mercer.
Le voyage chaotique l'emporte vers des terres de rêves et un château invraisemblable en France. Mais le paradis va vite prendre une tournure machiavélique. le maître des lieux dégage une aura mystérieuse, prédatrice et dangereuse. Sa posture austère, sa carrure dominante, ses yeux noirs et perçant, vont mettre à mal Tess. Elle devra l'appeler Q et lui l'interpelle en mentionnant « esclave ». Tess n'en démordra pas. Mordicus, elle se plie à certaines exigences mais se rebelle quand il s'approche trop d'elle. Elle tient toujours à sa liberté et n'hésite pas à prendre des dangers pour la retrouver.
Q est un maitre dominant. Il exige, il a. Il réclame, il a. Il domine, il reçoit. Il protège. Il choie. Il respire l'autorité et la luxure. Et petit à petit, la perversité cachée de Tess va s'exprimer à ses côtés. Elle va le malmener, l'éconduire, le pousser dans ses retranchements. Q cache de sombres secrets. Mais est-il aussi pervers et mauvais que laisse croire ses actions ? Quel homme se cache derrière cette incroyable carapace ? Tess tombera t-elle sous son charme ? Va t-elle révéler la femme avare de sexe qui se cache en elle ? Prendra t-elle la bonne décision ?

1,2,3…je me lance !

Si t'es une vraie fan de dark romance, tu peux foncer ! Lance toi, les yeux fermés, tu vas te régaler sans aucun doute ! de la vraie dark romance sans demie mesure. Ne t'attends pas à être épargner par les situations délicates. Tu vas souffrir, tu vas te crisper, tu vas pleurer, mais tu vas adorer car derrière tous ces maux tu vas vivre une histoire intense et magnifique. Aux premiers abords, cette histoire m'a fait pensée à « La belle et la Bête », remastérisée façon dark et impitoyable.Et je crois que comme moi, tu y verras beaucoup de similitudes.
Pepper Winters te plonge dans l'univers du trafic d'être humain et de l'esclavage sexuel. Rien de bien joli, je le conçois. Et puis tu plonges petit à petit dans le monde BDSM. Les scènes sont justes merveilleuses. Comme je les aime : sensuelles, destructrices, belles, charnelles et aphrodisiaques. Les rebondissements et de nombreuses péripéties s'invitent tout au long du livre pour te faire vivre un enfer et où tu crois que l'espérance va enfin éclater comme une bulle salvatrice.
La plume de Winters est juste hyper addictive. Elle met en ouvre tout son talent pour te faire vivre toute une panoplie d'émotions tout aussi effrayantes que subjuguantes. Un mélange intense d'amour, de désir, de haine et d'attirance. Très vite, tu ne sais plus sur quel pied danser. Tout est paradoxal mais aussi émouvant. de l'intensité à gogo. Des effusions à gogo. du courage à gogo. de l'amour à gogo. de la perversité à gogo. les personnages sont justes attachants. je les adore, je les aime. A aucun moment je n'ai pu les détester car sous leurs faits et gestes se cachent une honnêteté sans faille. Il faut creuser leur personnalité et surtout ne pas s'arrêter aux premier abords.


Pepper Winters débarque en France avec une dark romance qui va te rendre folle ! Accroches toi bien !
A dévorer sans modération et avec beaucoup d'énergie !
Lien : https://lesmisschocolatinebo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
carine13400
  05 juin 2018
Je vais commencer mon avis par une mise en garde sur le thème. Monster in the Dark nous est présenté comme une Dark romance, et cela en est vraiment une. Il est donc proposé à la lecture pour un public averti.
Le sujet peut choquer car nous allons entrer dans un univers sombre et dur qui traite entre autre de l'esclavage sexuel et de la maltraitance physique et psychologique.
Monster in the dark est un roman à la fois dérangeant, révoltant mais aussi très prenant, voire même passionnant. Un sujet difficile dans lequel l'auteur excelle dans l'art de nous faire plonger dans cet univers sans se sentir coupable d'aimer notre lecture.
Tess vit une vie tranquille qu'elle partage avec Brax depuis deux ans. Son petit ami est l'homme parfait... trop même. Trop beau, trop gentil, trop lisse... Elle aimerait avoir un peu plus de fantaisie dans son couple.  C'est pourquoi lorsqu'il lui fait la surprise de l'emmener en voyage pour fêter leur deux ans ensemble, elle compte bien mettre toutes les chances de son côté pour réveiller sa libido trop sage et donner un peu de peps à leur vie sexuelle. Malheureusement pour elle, Brax est loin d'être réceptif, on dira même qu'il en est choqué et attristé de se rendre compte qu'il ne comble pas ses attentes. Tess se rattrapera comme elle peut, elle l'aime, il est tout pour elle et malgré ce vide qui la ronge, elle est prête à faire l'impasse sur ses désirs inavoués, de ce besoin qui la tiraille et qui lui fait même se demander si elle est normale... Après tout, ils sont dans un endroit paradisiaque, ils s'aiment, alors pourquoi ne pas être tout simplement heureuse....
Dès le lendemain de leur arrivée au Mexique, le paradis va se transformer en vrais cauchemars... Tess se fera kidnapper et Brax sera laissé pour mort sur le sol pourri d'un café miteux... Est-il vraiment mort ? Pourra-t-il venir à son secours ? Que va t-on faire d'elle ? Tess ne sait qu'une seule chose, c'est que si elle veut s'en sortir, il lui faudra garder toute sa hargne qui la caractérise, et tans pis si c'est au péril de sa vie...
Pourtant, malgré toute sa force et sa détermination... sa vie, son monde, tout ce qu'elle était jusqu'à ce jour... n'existe plus...  Elle est vendue comme esclave sexuelle... et elle est terrorisée...
Une Dark romance qui serait parfaitement parfaite si quelques incohérences ne se seraient pas glissées au fil des situations qui s'enchaînent. Mais tout est d'une telle addiction, qu'on les oublie très vite. La plume de l'auteur ose et indispose ! Elle va jusqu'au bout des choses et tant pis si cela dérange, tourmente... si cela fait mal ou a contrario, nous pousse dans nos retranchements. Elle nous fait sortir de notre zone de confort en ayant des pensées par très catholique à notre tour.  La psychologie est très bien menée et le héros que l'on devrait détester, va nous surprendre par sa complexité psychologique. Il nous donne envie d'en savoir plus, beaucoup plus... Envie de le connaitre profondément, de découvrir les démons qui le caractérisent et qui font de lui cet être à part. Ressentir de l'empathie pour ce genre de héros n'est pas une mince affaire. D'ailleurs est-il un héros ou un anti-héros ?....
Du côté de Tess c'est encore plus phénoménal car elle jongle entre une envie et une morale. Tout est contradictoire dans ce qu'il lui arrive... pourquoi ressentir ce genre de choses ? Est-ce une punition à ses pensées perverses ? Deviendra t-elle une parfaite soumise pour son maître ou continuera t-elle de se battre ? Les larmes vont couler, beaucoup de larmes même et elles seront... amères.
Ce roman se dévore malgré tous les sentiments et les émotions contradictoires qu'il suscite. Il faut le prendre tel qu'il nous ait présenté, une fiction. L'histoire est révoltante, intolérable, mais si on la prend pour ce qu'elle est, on ne peut que passer un moment de lecture inédit. Surtout qu'après le mot Dark il y a romance, et créer une romance dans une climat aussi hostile n'était pas simple . Tout est finement pensé dans les dialogues, les situations, les violences qui sont décrites parfois sans filtre et qui nous broient les tripes par résonance.
Une Dark romance que je vous conseille si vous en aimez le genre. Vous ne serez pas au bout de vos surprises ni de vos réflexions qui vous laisseront parfois perplexe et complètement soumise à votre lecture.

Lien : https://lesetoilesdesbibliot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
pommerougepommerouge   20 octobre 2018
- Je vous offre ma douleur, mon sang, mon plaisir. je vous offre le droit de me fouetter et de me baiser. De m'humilier et de me faire mal. Je vous offre mes désirs comme armes contre les vôtres. je souhaite vous rejoindre dans les ténèbres et découvrir le plaisir dans la souffrance. Je veux être votre monstre, Q. Nous sommes pareils.
Commenter  J’apprécie          20
Ninie067Ninie067   22 octobre 2018
Quatre petits mots.
Si l’on me demandait quelle est ma plus grande peur, mon pire cauchemar, je répondrais par quatre petits mots.
Comment ma vie avait-elle pu basculer dans un tel enfer ?
Comment mon amour pour Brax avait-il pu se dégrader à ce point ?
La cagoule noire sentait le rance et m’empêchait de respirer autant que de réfléchir posément. La corde qui me ligotait me sciait les poignets.
Du bruit.
La porte de l’avion s’ouvrit. Des pas approchèrent. Sous la cagoule, des images d’horreur m’assaillirent. Allait-on me violer ? Me mutiler ? Reverrais-je jamais Brax ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
EppupuceEppupuce   30 juillet 2018
Il avait fallu que je sois kidnappée et vendue à un homme qui ne voulait pas de moi pour que je prenne conscience de mes carences affectives. Comment pourrais-je jamais retourner à une existence où mes sens étaient en sommeil ? Où personne ne tenait assez à moi pour tuer ?
Commenter  J’apprécie          10
oceanedeepaoceanedeepa   06 juin 2018
Il avait fallu que je sois kidnappée et vendue à un homme qui ne voulait pas de moi pour que je prenne conscience de mes carences affectives. Comment pourrais-je jamais retourner à une existence où mes sens étaient en sommeil ? Où personne ne tenait assez à moi pour tuer ?
Commenter  J’apprécie          10
FiftyShadesDarkerFiftyShadesDarker   20 juin 2018
Jamais je ne m'affranchirais d'elle.
Tess Snow. Tess esclave. A moi. Tout entière.
Je n'en peux plus d'attendre. Elle est revenue de son plein gré. A mon tour, maintenant.
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : dark romanceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3543 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..