AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Beatrice64


Beatrice64
  20 juillet 2012
Décidément, j'aime Tim Winton. Vraiment beaucoup beaucoup.

Angelus, c'est une bourgade côtière de l'ouest australien, ancien port de pêche à la baleine. Tim Winton passe au scalpel de sa prose tantôt brutale, tantôt délicate, toujours extrêmement touchante, la vie de certains de ses habitants.

Ce recueil de nouvelles est construit en échos (on retrouve certains personnages d'une nouvelle à l'autre, à différents moments de leur vie (enfants, ados, adultes), et selon différents points de vue ; des personnages secondaires à peine mentionnés dans une nouvelle deviennent les principaux d'une autre).

S'attachant à ces moments qui font sens soudainement quand on se retourne sur eux des années après, c'est avec une étonnante profondeur, une vigueur sans cesse renouvelée, une acuité de regard sur les émotions, les regrets, les désirs de ses personnages, que Tim Winton retrace le parcours de vie et dresse le portrait désabusé de ces gens ordinaires confrontés à la violence, l'amour, la mort, leur famille, le désir de vivre ailleurs. Explorant en quelques pages les cheminements aussi énigmatiques qu'imprévisibles de la vie, les souvenirs cuisants laissés par une soirée ou l'échec des relations fraternelles tout au long d'une vie, il livre au final un recueil qui donne l'impression d'un tout extrêmement homogène, dont chaque nouvelle bouscule le lecteur
Commenter  J’apprécie          120



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (8)voir plus