AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 233000169X
Éditeur : Actes Sud (01/02/2012)

Note moyenne : 3.72/5 (sur 247 notes)
Résumé :

Un train bloqué sur un viaduc en pleine tempête de neige, dans une nuit profonde. Six jeunes passagers - qui ne se connaissent pas - sont la proie de phénomènes étranges : hallucinations, accès de démence, voix de revenants, rituel satanique... Pourquoi eux ? Pourquoi dans ce train, et cette nuit-là ? Un thriller haletant, un voyage dans le paranormal qui atteint les frontières de nos croyances et de nos certitudes.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (115) Voir plus Ajouter une critique
Anatemnein
  04 octobre 2013
J'ai énormément aimé ce livre à la fois étrange, fantastique et policier ce qui fait très bon mélange. On s'attache vite à tous les personnages et le huis-clos au début est vraiment bien,c'est donc pour ça que la troisième parti m'a un peu déçu car on quitte le train pour revenir à la réalité... C'est un livre que je conseille !
Commenter  J’apprécie          390
LePamplemousse
  09 décembre 2014
Les critiques étaient aussi nombreuses qu'élogieuses...je me suis donc laissée tenter par ce roman et j'ai abandonné au bout d'une petite centaine de pages.
J'aimais l'idée d'un voyage en train qui dérive peu à peu vers un univers fantastique, malheureusement, l'action met beaucoup de temps à démarrer, les personnages sont caricaturaux au possible et au final je m'ennuyais énormément dans cette histoire un peu trop attendue à mon goût. Un rendez-vous raté donc...
Commenter  J’apprécie          330
Biiip
  24 avril 2013
Je vais commencer cette critique par une petite confession; j'aime les livres "young adult". J'ai commencé à en lire en étant dans un premier temps septique, puis, petit à petit, à les apprécier de plus en plus, pour finir par en caser un presque toutes les deux lectures. Pour le moment, je n'ai jamais été déçu, alors Peur expresse va-t-il changer la donne? Et bien, je ne peux pas dire que je ne n'ai pas aimé ce livre MAIS c'est malgré tout une grosse déception.
Voila un livre qui sait mettre l'eau à la bouche. Une belle, sombre et inquiétante couverture qui attire l'oeil (du moins si vous êtes fan des histoires d'horreur). Une quatrième de couverture alléchante qui attise la curiosité avec des mots comme "train bloqué", "tempête de neige", "nuit profonde" et SURTOUT "phénomènes étranges", "accès de violence", "visions fantomatiques", "voix de revenants", "rituel satanique" et enfin "paranormal". La panoplie complète du roman d'épouvante. Alors qu'est ce qui cloche avec Peur expresse? Il n'y a plus vraiment de choix, donc allons droit au but, c'est l'histoire.
Non pas qu'elle soit mauvaise, mais je la trouve mal construite. Celle-ci est divisée en trois chapitres. le premier, présente les personnages. le second met véritablement l'histoire en route. le troisième tente de donner une explication aux "phénomènes étranges" du train. Rien d'exceptionnel donc, sauf que le premier et le troisième chapitre ont presque autant de pages "chacun", que le deuxième chapitre. Nous nous retrouvons donc avec une introduction et une conclusion aussi longues que le noyau dur du livre. Ce qui fait que l'histoire souffre d'un problème de rythme. Et c'est là que je reviens sur la construction du livre. Pourquoi ne pas avoir raconter l'histoire à l'envers, en commençant par l'enquête, puis à l'aide de flash-back, présenter les personnages un à un, reconstituant ainsi les faits, petit à petit, tout en gardant une certaine tension et surtout, sans perdre le rythme. Heureusement que l'introduction et le conclusion ne sont pas mauvaises, sinon le livre aurait été vraiment raté pour le coup.
La deuxième chose qui m'a gêné lors de ma lecture de Peur express, ce sont les personnages, et plus précisément les adolescents, du moins certains. J'ai eu un peu de mal à m'attacher à eux. Pourquoi? A cause des stéréotypes. Nous avons le gothique mal dans sa peau, la japonaise qui ressemble à une héroïne de manga, la blonde, belle donc pimbêche, avec son portable et son ordinateur portable dernier cri (manque plus que le chiwawa) et enfin le noir, grand, sportif, donc au choix vous avez forcement soit champion de basket, soit champion d'athlétisme...à vous de choisir. On aura droit à quoi dans le prochain livre? Un américain obèse? Un belge avec son cornet de frites? Un grecque homosexuel? Moi, ce genre de clichés, ça me bloque. Je ne veux pas soulever de débat et/ou accuser l'auteure, donc je me contenterais de dire que ça m'a poser problème de lire ce genre de chose, qui plus est, dans un livre "jeunesse". de plus je trouve que ça rend les personnages lisses, sans saveur. Heureusement, petit à petit, cette faute de gout s'estompe au fur et à mesure que l'histoire avance.
Dernier point négatif du livre, la peur. Moi lorsque je lis "phénomènes étranges" et "paranormal" sur la quatrième de couverture, je m'attend à avoir peur. Ça n'a malheureusement pas été le cas. Je ne dis pas que je n'ai pas été stressé de temps en temps. En effet les personnages sont malmenés, ils souffre physiquement et psychologiquement et on se demande comment ils vont s'en sortir, MAIS je n'ai pas eu peur. Alors oui, c'est un livre "jeunesse", mais je pense qu'il y quand même moyen de provoquer la peur sans pour autant tomber dans le gore ou la provocation gratuite.
Alors pourquoi ne pas mettre une plus mauvaise note avec autant de point négatif? Parce que malgré tout Peur express a de bons côtés. Déjà, les histoires de "train fantôme" ne courent pas les rues contrairement aux histoires de zombies. de plus, Jo Witek a une écriture simple et fluide, ce qui fait que malgré ce petit défaut de construction (rythme), le livre se lit très rapidement (d'une traite pour ceux qui ont le temps), et ça ne m'aurais pas dérangé de lire une centaine de pages en plus, car l'auteure sait donner l'envie d'enchaîner les pages rapidement. Et c'est ce qui fait remonter la note, car au final, malgré ses défaut, à aucun moment je ne me suis dit "Oh non, il faut que j'y retourne...il me reste combien de page à lire?". le livre n'a pas accaparé tout mon temps et ne m'a donc pas laissé le temps de m'ennuyer.
Conclusion: Un page turner sympathique mais sans plus. J'ai ressenti pour la première fois l'aspect "jeunesse" d'un livre et je pense que c'est ce qui fait que je suis sans doute passé à côté de l'histoire. Un livre en dessous de ce qui se fait actuellement en "young adult" et qui aurait plus sa place en au rayon un peu plus jeune. Si vous cherchez à vous faire peur en lisant une histoire de train, alors jetez plutôt un oeil sur une nouvelle comme "Le train de l'abattoir" de Clive Barker.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Luna26275
  07 juin 2015
Un vrai coup de coeur ! Les quelques critiques que j'ai lues étaient assez mitigées, mais je ne me faisais pas de soucis. . La couverture m'a d'emblée conquise sans parler du résumé qui m'a fait pousser des ailes ! Ma curiosité a pris le dessus, alors c'est sans plus attendre que je me suis plongée dans ce livre prometteur. Je l'ai adoré, il m'a plu dès les premières phrases. Je me suis sentie happée par l'écriture simple, fluide et bien maitrisée. Je viens d'en ressortir toute étourdie, mes sentiments étaient partagés entre la joie que m'a procuré ce livre et la tristesse qu'il soit déjà terminé. le thème était extra, et quelle bonne idée que d'avoir pris un train pour le décor ! Les personnages étaient assez nombreux au départ mais je me suis vite attaché à eux. Je me suis sentie très à l'aise en le lisant. Quand je le lâchais, je ne voulais plus qu'une chose : le retrouver ! Il n'y a pas vraiment de héros ou d'héroïne précis. On suit les aventures de six adolescents qui font face à des événements à la limite du réalisme.
Ce livre est divisé en trois parties distinctes : la première qui présente les personnages et le départ du train; la seconde qui fait place à l'intrigue principale quand le train s'est stoppé et la troisième et dernière, les explications de tels phénomènes. Un ensemble parfait à mes yeux ! Comment ne pas résister à un thriller mené tambour bâtant, qui nous immerge dans un univers paranormal, où nos pires cauchemars prennent vie et où la réalité perd pied ? Comment distinguer le vrai du faux, le réel de l'irréel ?

Tout va pour le mieux sur le quai en direction de Perpignan. Chacun s'apprête à rejoindre ses proches pour fêter Noël et prendre plaisir à se réunir en famille. On fait donc la connaissance au fil des pages de Nyoko, une jeune asiatique de l'âge de seize ans, qui se réfugie dans les livres de vampires. Assez timide elle prend plaisir à ce retrouver dans ces lectures; Zimri, un jeune adolescent qui semble être tout à fait normal; Dylan, un mordu de criminologie au physique de champion de basketball; Virgil un jeune homme mal dans sa peau qui se cache sous son style gothique et qui est victime de tocs; Indie une fille qui se prétend être une reine au dessus de tout et qui prend un malin plaisir à se faire admirer de tous, bien consciente de sa beauté et de sa majesté naturel; Et Waafa une adolescente prise de Spasmophilie qui conte prendre un nouveau départ. La présence rassurante de Robert Jean, le contrôleur du train nous rassure, on rencontre aussi Jeanne la conductrice et Josy la serveuse de la voiture-bar. Tout parait normal, jusque là...
La nuit arrive à grand pas, suivie de la neige qui se transforme vite en tempête. Mais aucune chance pour que le temps aille arrêter un train dernier cri lancé à pleine vitesse... Aucune chance ? Pas tant que ça, puisque c'est, finalement ce qui arrive à nos chères passagers. le TGV 175 est stoppé sur le viaduc de la Grenette à soixante mètres au-dessus du sol par moins dix degrés, le top quoi ! Au bout d'un certain temps, l'engin est plongé dans le noir complet, privé d'électricité et d'eau par la même occasion. Quel poisse ! Mais ce n'est pas le plus bizarre, car d'étranges phénomènes surviennent chez nos six adolescents. Une atmosphère lugubre règne dans ce train. Nos chères amis sont sujets à des choses au delà du raisonnable. Dylan croit avoir aperçu un des tueurs sur sa liste, Nyoko se retrouve à parler avec un étrange garçon digne d'un vampire et Indie se trouve éjecté du véhicule par ce même jeune homme... Mais que-ce passe-t-il dans ce train ?
Dans la troisième partis c'est Edward Michet que l'on suit dans sa quête de vérités, sur les événements passés dans cet étrange TGV 175. Y a t-il une explication logique à tous ça ?
Un Noël des plus joyeux...;-)
Un livre passionnant, qui nous transporte dans un monde d'horreur et de peur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Ancolie
  06 août 2012
Un TGV file vers Valence en plein hiver. La neige est annoncée mais visiblement aucune crainte à avoir… Jusqu'au moment où, malgré les prévisions, la neige gagne en intensité et que des faits étranges sont signalés. Plusieurs adolescents, qui voyagent seuls et ne se connaissent pas, ont des attitudes bizarres, si pas dangereuses : Waafa s'isole dans les toilettes en pleine crise d'angoisse, persuadée d'avoir vu l'homme qui l'a violée quand elle était petite ; Dylan semble reconnaître un serial killer et en tentant de l'arrêter, il agresse le contrôleur ; Nyoko est abordée par un homme séduisant qui a toutes les caractéristiques d'un vampire… Autant de manifestions anormales qui inquiètent le personnel du train. Une inquiétude qui augmente quand le train tombe en panne sur un viaduc. Les lumières s'éteignent, le chauffage ne fonctionne plus et les secours tardent à arriver…
Peur express est présenté sur la quatrième de couverture comme étant un thriller haletant. Je m'attendais donc à un livre très prenant, limite effrayant vu le titre et j'ai été déçue. L'histoire est intéressante, les personnages bien analysés et l'idée originale mais on est loin du thriller pour moi. Certains passages tirent en longueur, la dernière partie du livre est plus théorique et l'ambiance haletante annoncée par l'éditeur ne se ressent que très peu.
Au final, c'est tout de même un bon roman qui plus est, offre une écriture soignée, mais je l'aurais plus décrit comme étant une histoire étrange, « aux frontières du réel » plutôt que comme un thriller. Avis aux amateurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130

critiques presse (2)
Ricochet   16 mai 2012
Ce chaos entre rire, peurs et larmes, est mené à un rythme d’enfer.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Lexpress   30 janvier 2012
Jo Witek signe un thriller à Très Grand Vertige qui nous emmène au-delà du réel.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (43) Voir plus Ajouter une citation
AncolieAncolie   06 août 2012
Jeanne marchait le long du train, toute frêle dans son pull en laine bariolé. Elle aimait la solitude de ces quais sans fin, juste avant le grand départ. Longer la machine, la sentir se gorger d'électricité et d'air pour alimenter ce ventre mécanique de 780 tonnes de tôle, d'électronique et de haute technologie. Un monstre à l'allure luisante et séduisante ; une bête inhumaine en réalité, qui dans quelques minutes allait ouvrir sa gueule de velours pour absorber mille voyageurs et plusieurs tonnes de bagages. Un voyage climatisé, sans secousses ni chaos, une symphonie ferroviaire digne du plus grand génie humain. Jeanne ne pouvait s'empêcher de toucher la machine, une habitude, un tic, un grigri peut-être. Elle aimait la caresser, laissant glisser sa main avec une infinie tendresse sur cette sublime carcasse froide et pourtant si sensuelle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
djdri25djdri25   17 juin 2012
"Jolie voix! constata Indie.Peut-être que je vais enfin faire une rencontre originale...Une belle histoire d'amour avec un inconnu!"
Pourtant , quand elle rouvrit les yeux ,ce ne fut pas une romance qui l'attendait, mais le pire des cauchemars. Le type était face à elle et, sans lui laisser le temps de réagir, il enserra sa gorge et plaqua son autre main sur sa bouche pour l'empêcher de crier. Indie le regarda avec effroi, la bouche grande ouverte sous des mains gantées de cuir.
..."Je veux juste t'offrir ta nuit de liberté ma belle, tu verras le monde est beau surtout sous la neige..."
Le jeune-homme prit le temps de lui laisser imaginer le pire. Il lui caressa la joue, la gorge, lui sourit avant de la précipiter violemment à l'extérieur comme un vulgaire déchet et de refermer la porte.
Indie resta un long moment allongée dans la neige, le souffle coupé. Complètement tétanisée, elle se mit en chien de fusil pour chasser de son cerveau cette image qui la hantait. Incapable de mouvement ni de réaction, elle laissa la neige la recouvrir d'un linceul blanc. Elle n'avait pas rêvé, c'était lui! Le garçon qu'elle avait vu dans l'autre train. Le fantôme que le petit garçon avait dessiné. Ce regard profond. Il lui voulait du mal. Il voulait qu'elle meure, seule dans le froid.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Les62enforceLes62enforce   20 janvier 2015
-Si tu tiens à moi, mange-le, insista-t-il avec amusement.
-Je...Je...je ne peux pas , dit-elle en tremblant de tout son frêle corps.
-Tu le peux Nyoko , nous sommes fait l'un pour l'autre.
-Mai ce coeur est destiné à un enfant ?
-Peut être mais le frigo est tombé en panne : le coeur est foutu . Alors autant s'amuser un peu et tester nos limites, tu ne crois pas ...
-Non , non ...je ne peux pas.
Le jeu dépassait les limites de la décence. Il s'agissait d'un vrai coeur humain , probablement d'un don d'organe , et Nyoko s'écarta pour reprendre ses esprits.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
djdri25djdri25   17 juin 2012
Elle se remit à étouffer.Les cris des passagers, la violence de la chute du contrôleur, le regard halluciné de l'adolescent la plongèrent dans une peur panique. Le train était immobile depuis trois quarts d'heure, les gens autour d'elle de plus en plus nerveux, agressifs. Elle avait envie d'ouvrir ces maudites fenêtres et de respirer l'air vif de cette nuit d'hiver. Pourquoi tout était-il toujours aussi compliqué pour elle ?" Papa, aide-moi, je t'en prie ! Si tu es encore avec moi fais-moi un signe. J'ai peur! Elle priait son père les yeux clos, la main sur sa vieille photo jaunie. Ses oreilles bourdonnaient...
Enfermés. Immobiles. Bloqués.
Ces mots lui enserraient la gorge d'un étau de fer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
HubbleHubble   13 octobre 2015
Dylan transpirait dans ce train immobile enveloppé du malaise de plus en plus perceptible des voyageurs qui commençaient à se poser des questions sur la durée de la panne.
Commenter  J’apprécie          140
Videos de Jo Witek (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jo Witek
Une journée de dédicaces, de rencontres et d'animations à l'occasion du festival Livres à vous, au Grand Angle à Voiron (Pays Voironnais). Avec comme invités d'honneur : Pierre Péju, Jo Witek et Rémi Courgeon !
autres livres classés : trainsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Peur Express #Prix DLAL

Qui a écrit le livre Peur Express

Jo Hoestlandt
Jo Witek
Bruno Witek
Anne Percin

10 questions
37 lecteurs ont répondu
Thème : Peur express de Jo WitekCréer un quiz sur ce livre