AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2021065162
Éditeur : Seuil (19/01/2012)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 65 notes)
Résumé :
Xavier le savait : c'était une très mauvaise idée d'aller chez le coiffeur une veille de rentrée au lycée. Résultat : le voici avec une tête de premier de la classe. Et impossible d'y échapper : demain, c'est avec cette tête-là qu'il devra faire ses premiers pas au lycée... Dans sa nouvelle classe, Xavier, se trouve ridicule, trop petit et inintéressant. Martin, son meilleur ami, est parti étudier en lycée professionnel et il ne connaît personne. C'est la panique ! ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
Sanguine
  22 mai 2014
Ce qui m'a tout de suite attiré lorsque j'ai vu ce petit bouquin sur le présentoir de la médiathèque, c'est son titre à rallonge que je trouve très drôle : Récit intégral (ou presque) d'une coup de cheveux ratée. Je l'ai donc embarqué et je n'en ai fait qu'une bouchée.
Xavier le savait : c'était une très mauvaise idée d'aller chez le coiffeur une veille de rentrée au lycée. Résultat : le voici avec une tête de premier de la classe. Et impossible d'y échapper : demain, c'est avec cette tête-là qu'il devra faire ses premiers pas au lycée... Dans sa nouvelle classe, Xavier, se trouve ridicule, trop petit et inintéressant. Martin, son meilleur ami, est parti étudier en lycée professionnel et il ne connaît personne. C'est la panique ! Et si Xavier changeait de lycée pour retrouver son copain ? Oui, mais voilà, dans son cours de cinéma, il y a la jolie Aurélie... Il ose à peine lui parler, mais qui sait...
Autant le dire tout de suite, on passe un très bon moment en compagnie de Xavier Bole, son petit frère, ses parents et ses potes. C'est très rapide, bien écrit. J'ai beaucoup aimé le parti pris d'en faire un journal intime d'adolescent de 15 ans. Ca donne un côté amusant. Les anecdotes sont pour la plupart très drôle, on a vraiment l'impression de revenir à nos années lycée (mais où sont-elles ?) et d'avoir parfois vécu des évenements similaires. En plus, je trouve ça original que le héros soit pour une fois un garçon. On a tellement l'habitude des carnets intimes de filles ...
Xavier passe par différents sentiments, tantôt déprimé, tantôt euphorique, il en vient même à être jaloux de son meilleur ami qui, n'étant plus dans le même établissement scolaire, se fait de nouveaux potes. Je pense que la relation qu'il entretient avec Aurélie correspond bien à ce que les ados d'aujourd'hui doivent vivre. C'est ultra réaliste et très bien vu.
J'ai bien aimé Xavier, je le trouve attachant. C'est facile de s'attacher à lui puisque c'est son journal que nous lisons, nous partageons toutes ses émotions. J'ai également beaucoup aimé le personnage de sa grand-mère qui, par plusieurs aspects, m'a fait pensé à la grand-mère de Sophie Marceau dans la Boum. Elle est drôle et fraiche. C'est un petit bouquin bourré d'humour, qui donne la banane une fois la dernière page tournée.
Une chouette découverte que je vous recommande pour une petite bouffée d'air frais ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Clelie22
  24 janvier 2015
L'entrée en seconde de Xavier est une catastrophe sur tous les plans : la coiffeuse lui a fait une coupe de cheveux de looser, ses meilleurs potes sont partis dans d'autres établissements et, comme il peine à s'intégrer parmi des lycéens barbus et des lycéennes à forte poitrine, il doit se rabattre sur les deux boulets du collège, des intellos adeptes du CDI. C'est décidé : Xavier va saborder ses notes pour que ses parents acceptent de le laisser aller rejoindre son meilleur ami Martin au lycée hôtelier. Mais, finalement, Xavier se rend compte que la cuisine n'est pas faite pour lui. Il va donc essayer coûte que coûte de survivre au lycée. Et puis il y a, dans son cours de cinéma, cette fille sur laquelle il flashe complètement : Aurélie. Mais Xavier découvre qu'elle aime un autre garçon. Au lieu de s'effondrer, il tâche de relever la tête, de mettre une sourdine à ses sentiments et s'engage dans un projet humanitaire avec d'autres lycéens. Finalement, il apprend que le look et les filles ne sont peut être pas les choses les plus importantes et il découvre la vraie beauté de l'amitié, de l'amour, de la générosité.
Ce faux journal intime est une lecture agréable, pas tout à fait aussi drôle que pourrait le laisser penser le titre, mais avec des réflexions intéressantes (sans être barbantes) sur l'amitié, sur l'amour, sur les apparences. L'intrigue est assez bien ficelée et j'ai apprécié la façon dont se déroule l'histoire entre Xavier et Aurélie. L'auteur décrit très bien les sentiments de Xavier lorsqu'il découvre qu'Aurélie en aime un autre. L'évolution du personnage de Xavier est peut-être un peu trop "idéale" mais elle peut montrer aux adolescents qu'il y a des valeurs plus importantes que le look et la popularité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lirado
  22 juin 2019
Avec Récit intégral (ou presque) d'une coupe de cheveux ratée, Xavier, héros et narrateur de ce journal intime nous emporte dans un récit drôle et passionnant. le point de départ du début de ce journal est une coupe de cheveux ratée et on voit qu'elle a des conséquences sur son quotidien : il n'arrive pas à se faire des amis dans son nouveau lycée, il craint de passer pour un ringard, il a l'impression de s'écarter de Martin, il a soudain envie de partir en bac pro restauration et fait baisser ses notes... autant de situations qui s'enchaînent pour nous divertir page après page.
Pour certains, Xavier n'est peut-être pas un héros anonyme, puisqu'il était déjà l'auteur d'un journal intime paru en 2009 : Récit intégral (ou presque) de mon premier baiser. Je n'ai pas eu l'occasion de lire ce roman mais ce second opus m'a vraiment charmé. Jo Witek construit à travers le journal intime de son personnage, une histoire amusante et divertissante où l'on ne s'ennuie pas. Xavier n'a pas sa langue dans sa poche, assume ce qu'il dit et rivalise d'imagination pour trouver des réponses à ses interrogations, en particulier quand cela concerne une certaine Aurélie...
Récit intégral (ou presque) d'une coupe de cheveux ratée est donc un bon roman dans lequel les adolescents de sexe masculin ou féminin se reconnaîtrons car il aborde des thèmes qui les concernent : le physique, l'amour, l'amitié et le lycée. Tous les ingrédients sont réunis pour captiver le lecteur de la première à la dernière page, sans prise de tête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
XoArum
  13 mars 2012
Suite de Récit intégral (ou presque) de mon premier baiser. On retrouve Xavier a 15 ans, la veille de sa rentrée en seconde. Rien ne va car il est passé sous les ciseaux et sa coiffure ne ressemble à rien. Il ne va pas non plus retrouver ses amis dans son lycée car ils ont tous pris des chemins différents. Et enfin voilà un an que Mina l'a largué pour un autre. le voila donc déprimé, sans cheveux et sans amis, célibataire et mort de peur quand il découvre son lycée. Mais cette depression ne va pas durer longtemps et il va vite retrouver la joie de vivre avec de nouveaux amis, une repousse capillaire saitsfaisante (il a même lancé la mode du bonnet de poissonnier), une nouvelle copine, bref le Xavier grandit et devient vite un lycéen accompli.
Bon c'est toujours aussi drôle, Xavier part dans ses délires personnels de prince russe et mafia en tout genre. Il est un vrai gamin de 15 ans a qui rien ne va mais qui vit sa vie au jour le jour. C'est toutefois dommage que ca vire un peu gniant gniant avec sa nouvelle copine ou il devient l'amoureux par excellence avec clichés en tout genre. Ca se lit vite quand même, ca fait sourire et le Xavier reste sympathique tout le long de sa lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Virgule-Magazine
  31 mars 2016
Comme tous les ans, à la veille de la rentrée des classes, Xavier a été obligé de se soumettre au rituel instauré par sa mère : aller chez le coiffeur. Et le résultat est consternant… C'est du moins ce que constate Xavier devant son miroir : « une coupe de gamin de CP, bien dégagée autour de mes grandes oreilles décollées ». À l'idée d'aller au lycée avec cette tête-là, Xavier est malade de honte…
L'avis de Sabine, 11 ans : Je trouve que c'est plus un livre pour les garçons qui arrivent dans l'adolescence que pour les filles. Il parle des angoisses des adolescents, de leurs amours, des relations avec les parents, de l'amitié, de l'avenir professionnel des jeunes, de la musique des jeunes et de celle des adultes, des enfants, des ados, des parents et des grands-parents… Quand on commence à lire ce livre, on a envie de le finir. Il n'est donc pas si mal ! Pour une fois, ce n'est pas le journal intime d'une fille mais celui d'un jeune homme.
L'avis de la rédaction : Dans le genre, très à la mode, du journal intime d'un adolescent, celui-ci est particulièrement bien réussi : le ton est juste, et le récit de Xavier, tout en finesse, mêle avec bonheur sensibilité et humour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (2)
Ricochet   24 février 2012
Signé Jo Witek, ce journal intime au masculin - un phénomène plutôt rare en littérature jeunesse - décrit avec une très belle écriture introspective, de l'humour et de la sensibilité les différents états d'âme que traversent les adolescents […].
Lire la critique sur le site : Ricochet
HistoiresSansFin   20 février 2012
Le ton est juste et drôle, les jeunes lecteurs se retrouveront dans ses préoccupations autour des thèmes du sexe, de la drogue et des sentiments.
Lire la critique sur le site : HistoiresSansFin
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
lilimarylenelilimarylene   28 octobre 2012
Ceux qui n'aiment pas lire et qui n'ont jamais mis les pieds dans une bibliothèque ou une librairie ne pourront jamais comprendre ce que j'ai éprouvé cet après-midi au CDI. C'est un sentiment intime, comme une vieille amitié retrouvée. Un petit pincement au creux du ventre lors des retrouvailles, un soupçon de maladresse et, enfin, le vrai plaisir de se mettre à genoux devant le bon ouvrage, de le sortir de sa rangée et de l'emporter avec soi. Les livres sont comme des cadeaux qu'on se fait. On les glisse dans nos affaires personnelles et, pour quelques semaines, ils nous appartiennent. Ils entrent dans nos chambres et s'installent sur les tables de nuit. Ils sont discrets et tendres, ils ne font jamais de mal. Les livres ont une odeur. Celle des mercredis après-midi à la médiathèque, après le cours de piano et juste avant le goûter. Celle de la grande bibliothèque de grand-mère, avec l'escabeau sur lequel on grimpait à tour de rôle, avec Tibou, pour dénicher un livre caché tout en haut, à l'abri de nos mains sales d'enfants. C'est tout cela qui m'est tombé dessus quand j'ai choisi mon livre, à la lettre M comme Maupassant.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
orbeorbe   10 août 2012
Selon le principe d'Archimède, je devrais remontet à la surface très bientôt. C'est une loi de la physique : tout corps plongé dans un fluide est poussé de bas en haut avec une force égale à celle du poids du volume de fluide qu'il déplace. Et, en effet, j'ai déplacé pas mal de fluide négatif depuis la rentrée, donc je devrais remonter rapidement.
Commenter  J’apprécie          60
fannfann   21 juillet 2015
Nous, les hommes, c'est bien connu, nous n'avons pas le droit de pleurer. Il faut être forts, robustes, sûrs de nous, combatifs voire combattants. [...] Nous, les hommes, sommes LACHES en vérité. Incapables d'admettre que nous avons parfois besoin de pleurer dans les bras de nos mères quand la vie nous fait du mal.
[...]
Pleurer comme une gonzesse, être jaloux comme une gonzesse, avoir peur comme une gonzesse, détester sa coupe de cheveux et s'en rendre malade comme une gonzesse. Comme si le fait d'être une femme était une insulte. Comme si un homme fragile et sensible n'était plus un homme. Quelle connerie !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
fannfann   21 juillet 2015
Comme le dit l'écrivain Tahar Ben Jelloul : "Le temps est le meilleur bâtisseur de l'amitié. Il est aussi son témoin et sa conscience. Les chemins se séparent puis se croisent". Tu vois, Xavier, le temps ne compte pas en amitié. On peut rester des années sans se voir, si le sentiment partagé est fort, il reste intact.
Commenter  J’apprécie          30
lilimarylenelilimarylene   28 octobre 2012
J'ai des envies de meurtre quand je me regarde dans la glace. Une pure tête de geek. Même pas. Une tête de ringard total ! Exactement le genre de look qui t'assure une réputation de niais d'entrée de jeu au lycée. Je suis dégoûté ! Je le savais, pourtant. Tous les copains et les grands frères des copains me l'avaient dit : une entrée au lycée se joue à la PREMIÈRE IMPRESSION. Et voilà le résultat : je serai celui qui ne ressemble à rien ou le mec à la tête de vieux. J'ai foiré ma rentrée avant même d'avoir mis un pied dans l'établissement. Tous ça à cause d'une coupe de cheveux ratée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Jo Witek (21) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jo Witek
Une journée de dédicaces, de rencontres et d'animations à l'occasion du festival Livres à vous, au Grand Angle à Voiron (Pays Voironnais). Avec comme invités d'honneur : Pierre Péju, Jo Witek et Rémi Courgeon !
autres livres classés : journal intimeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Récit Intégral

Quel est le prénom du personnage principale?

Martin
Léa
Marie
Xavier

15 questions
13 lecteurs ont répondu
Thème : Récit intégral (ou presque) d'une coupe de cheveux ratée de Jo WitekCréer un quiz sur ce livre