AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782330034306
333 pages
Éditeur : Actes Sud (20/08/2014)

Note moyenne : 4.07/5 (sur 273 notes)
Résumé :
Edward a grandi avec son père, brillant architecte. Sa mère, Rose, lointaine et fragile, revient un jour d’un long séjour en hôpital psychiatrique. Elle, qui n’a jamais su l’aimer, lui demande à présent de jouer le jeu de la famille soudée. Pour le jeune garçon, il est hors de question d’effacer toutes ces années privées de l’amour maternel. Il préfère se réfugier dans le monde virtuel des jeux vidéo. Tout bascule avec la mort accidentelle de son père. Il se retrouv... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (135) Voir plus Ajouter une critique
Ziliz
  19 novembre 2015
Mal dans sa peau, atteint de TOC, sujet aux crises d'angoisses, harcelé au lycée sous prétexte que sa mère est dingue, Edward, quinze ans, se réfugie dans les jeux vidéos dès qu'il rentre chez lui. Il est accro : « Comment ne pas devenir dépendant d'un monde qui fait de vous un être exceptionnel ? » quand tout ou presque foire IRL (dans la vraie vie).
Parce que oui, Edward vit dans une somptueuse baraque, il a un super papa architecte qui s'occupe bien de lui et dont il est très fier, une vieille nounou qui fait la cuisine, une jeune ado-sitter italienne sympa et punchy. Mais "un seul être vous manque et tout est dépeuplé", et sa mère est pour le moins absente, même quand elle est là. Elle se traîne depuis la naissance d'Edward, alternant les phases maniaques et dépressives. Son fils a l'impression de ne pas exister. Peut-il la croire quand elle rentre de deux semaines de soins et annonce que cette fois, c'est bon, elle est définitivement guérie ?
Maladie mentale dans l'entourage, famille asphyxiante, relations mère-fils tumultueuses, adolescence, mal-être, harcèlement au lycée, violences morales et physiques entre jeunes, addiction aux jeux vidéos, deuil... Voilà les thèmes sombres abordés dans ce roman pour adolescents.
Mais attention, une fois qu'on a pigé , on se sent soudain beaucoup plus léger, ça explique que l'auteur ait chargé la barque et pourquoi on trouve des invraisemblances dès le début. Le livre prend alors un autre aspect, il reste noir et angoissant, mais on le lit avec du recul, comme un bon Georges Simenon ou un Patricia Highsmith, rien de plus traumatisant. Cette mise à distance est facilitée par les rebondissements de plus en plus rocambolesques sur la fin, et les grosses ficelles déjà vues ailleurs.
Avis mitigé donc, je suis à la fois déçue et soulagée que cette terrible histoire se révèle être si peu crédible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          390
book-en-stock
  21 décembre 2016
Un coup de coeur c'est certain pour cet excellentissime thriller jeunesse!!!
Jo Witek nous offre un roman poignant avec une écriture dynamique, imagée, efficace et précise. Un bon thriller en plusieurs étapes avec des accalmies puis une reprise hors norme de la tension psychologique.
Le récit propose une bonne installation du décor et des personnages à la psychologie particulière. L'auteur prend le temps de développer cet aspect important: les sentiments mêlés, les rêves et les frustrations de chacun. La psychologie du personnage principal sera développée tout au long des pages. Sa réaction violente, viscérale, est parfaitement bien rendue par un style imagé.
Les indices sont donnés au lecteur, disséminés peu à peu mais avec un tel talent qu'on n'y prête pas attention, on les voit comme des détails jusqu'au moment où ils prennent sens et où le puzzle se met en place. Pas de temps mort, rien d'inutile. Un récit haletant qui nous tient en alerte et nous bouleverse.
Je découvre cette auteur et je compte bien la lire encore!!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          380
sosotess
  04 janvier 2016
Voici un thriller young-adult bien pensé et très prenant qui m'a gardée éveillée jusque tard dans la nuit.
Le style n'est pas révolutionnaire mais efficace. Les personnages sont intéressants et complexes, on ne comprend qu'à la fin pourquoi certains étaient difficiles à cerner, quelles étaient leurs motivations. Une fin diablement satisfaisante, qui nous apporte à peu près toutes les réponses à nos questions. J'ai bien apprécié ces quelques heures en compagnie d'Edward et j'ai reposé le livre sans déception aucune.
Au début du livre, j'ai un peu pris Edward pour une tête à claques, comprenant son traumatisme mais trouvant son comportement extrême. Puis dans la deuxième partie, j'ai glissé avec lui dans la paranoïa, entre terreur et mince espoir qu'il puisse encore se tromper, que sa mère ne soit pas une horrible marâtre déguisée en maman aimante. Et si c'était lui qui déraillait, et moi avec? Je suis agréablement étonnée de n'avoir pas deviné la révélation finale plus tôt, je suis généralement perspicace pour ce genre de twist, mais mise face à un suspense bien ménagé et le sommeil faisant son oeuvre, j'ai été complètement aveuglée. Sans doute avais-je aussi envie d'être surprise, de me laisser moi aussi piéger par Mommie Dearest et ses stratagèmes.
Et ça a fonctionné, bravo à l'auteur!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
djdri25
  03 septembre 2020
Après l'accident mortel de son père avec il a passé son enfance et sa jeunesse, le jeune Edward va devoir désormais vivre seul avec sa mère.
Celle-ci malade, sort tout juste de l'hôpital psychiatrique. Elle s'attache à reprendre l'éducation d'Edward avec qui elle souhaite passer du temps, mais le garçon, rebelle ne l'entend pas de cette oreille malgré l'attention appuyée dont il est le sujet.
Ils vivent tous deux dans un chalet isolé en montagne, sans âme qui vive à la ronde.
C'est là que commence le récit du genre fantastique, Edward remarque le comportement étrange et versatile de sa mère, certains éléments ne collent pas avec ce qu'il sait d'elle, il se demande pourquoi elle le couve autant, il ne va pas tarder à se sentir pris au piège dans ce chalet isolé en plein hiver, il est alors loin d'imaginer ce qui se trame derrière toutes ces attentions…
L'action va crescendo au fur et à mesure que l'on avance dans le roman de Jo Witek. L'angoisse le dispute à la folie jusqu'au dénouement ultime qui sidère le lecteur et le personnage d'Edward qui aura passé "un hiver en enfer".
C'est un roman dans lequel le suspense et les rebondissements appâtent le lecteur et sont très bien construits. La fin est ingénieuse.
Lu plusieurs années auparavant, c'est un des meilleurs romans fantastiques que j'ai lu de Jo Witek. Je le conseille autant à la jeunesse que pour les adultes amateurs de récits fantastiques, il m'a personnellement fait passer un bon moment de lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Ariane84
  13 janvier 2018
Un excellent thriller destiné aux adolescents, qui n'a rien à envier à la littérature adulte.
L'histoire nous emmène aux côtés d'Edward, quinze ans, qui, suite à la mort de son père, va se retrouver en tête à tête avec sa mère, avec qui les relations ont toujours été marquées par une certaine froideur.
Les événements ne ménagent pas Edward qui va peu à peu sombrer...
Les personnages, notamment Edward le jeune héros du roman, mais aussi son ami Henry-Pierre, sont complexes, fouillés, et pleins de ressources malgré leurs fragilités.
Le suspense est bien maîtrisé et la fin du livre se dévore.
L'ensemble est assez crédible ce qui est un bon point pour l'auteure.
Une très bonne lecture, passionnante...
Commenter  J’apprécie          271


critiques presse (1)
Ricochet   30 septembre 2014
Le lecteur ne ressort pas indemne de cette lecture, tant la violence psychologique est intense. Un excellent polar de la veine des grands !
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (58) Voir plus Ajouter une citation
ZilizZiliz   17 novembre 2015
Il enviait les adolescents de son âge. Ceux que leur mère gonfle. Ceux qui n'en peuvent plus de l'ingérence de leur petite maman dans leur vie. Ceux qui se font une joie de traîner les pieds pour rendre leur mère folle de rage. Lui, il pouvait faire ce qu'il voulait, cela n'avait aucun impact. Qu'il soit heureux, malheureux, insupportable, malade ou en pleine santé, cela ne changeait rien. Toujours ce même regard triste qui barrait tout espoir de rentrer en contact avec elle. Alors, il jouait du piano [avec elle] pour profiter de cette petite goutte de complicité.
(p. 22-23)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
bilodohbilodoh   13 juillet 2015
Dans une sorte de tournoiement au ralenti, il balaya ce grouillement hostile. Cette masse d’humains bruyante et cruelle qui ne lui réservait as la moindre place. Même pas à leurs pieds. Même pas un chien. Il mit sa capuche, resserra les deux brides de son sac à dos et se dirigea avec assurance et rapidité vers la salle de cours.

Désormais il était seul contre eux. Seul contre tous.

(p. 74)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
ZilizZiliz   18 novembre 2015
Depuis la mort de son père, blesser les autres était à peu près la seule sensation vivante qu'il ressentait. Pas tout à fait du plaisir, mais quelque chose en lui qui se remettait à vibrer dans ces moments-là.
(p. 71)
Commenter  J’apprécie          240
bb25bb25   17 juin 2016
Il avait vu la jalousie, la possession et son égoïsme. Elle ne voulait pas qu'il soit heureux, qu'il ait des copains, des amours, des éclats de rire. Florence avait raison, la seule chose qu'elle souhaitait était de le garder pour elle. L'étouffer dans ses bras. Il avait quinze ans et elle l'aimait comme un nourrisson dans une relation fusionnelle, loin des autres et du reste du monde.
Il fallait qu'il se libère.
p.191
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
zazimuthzazimuth   28 août 2015
Les gosses n'étaient pas toujours en sécurité dans leur maison, car c'était là que pour certains leur vie se faisait bousiller à jamais. Une violence sans témoins, bien calfeutrée derrière les doubles rideaux. (p.223)
Commenter  J’apprécie          160

Videos de Jo Witek (22) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jo Witek
La collection Areuh a été imaginée et créée par l'autrice Jo Witek, suite à sa rencontre en crèches avec des bébés et des professionnels de la petite enfance.
Des histoires qui jouent avec la musique des mots et stimulent l'acuité auditive des petits. La collection AREUH s'ouvre avec les saisons. Printemps, été, automne et hiver qui se racontent, s'écoutent, se ressentent, les yeux dans les yeux.
Prolongez ce moment de lecture en musique avec une véritable bande-originale du livre (par Flavia Perez, compositrice) et laissez-vous emporter par la voix de Jo Witek et les illustrations exceptionnelles d'Emmanuelle Halgand.
Des albums pour que bébé écoute la musique des mots et des notes et commence, mine de rien, à apprendre le langage au travers des émotions et le visage de celui ou celle qui prend soin de lui.
En savoir plus : https://www.flammarion-jeunesse.fr/Catalogue/petite-enfance/areuh
+ Lire la suite
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Un hiver en enfer

Qui est l'auteur de la phrase qui martèle la tête d'Edward ?

Sigmund Freud
Charles Baudelaire
Victor Hugo
Guy de Maupassant

5 questions
9 lecteurs ont répondu
Thème : Un hiver en enfer de Jo WitekCréer un quiz sur ce livre

.. ..