AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Citations sur Le journal du diable (46)

Ils discutèrent des conséquences du plan allemand jusqu'aux détails les plus sévères ; si l'armée prenait ce dont elle avait besoin dans les territoires envahis, " à n'en pas douter, X millions de gens mourraient de faim. Parmi eux, les soldats soviétiques qu'on ferait prisonniers, puisqu'on ne prévoyait pour eux aucune provisions ".

Commenter  J’apprécie          30

Les évêques n’avaient aucun objection aux attaques cinglantes du nouveau régime contre les communistes, mais ils dénonçaient cependant l'idée nazie d'élever une race au-dessus de toutes...

Et ils protestèrent expressément contre la persécution des juifs qui s'étaient convertis au christianisme. Mais ils ne dirent rien des conséquences plus étendues de l’antisémitisme nazi sur la communauté juive allemande dans son ensemble.

Commenter  J’apprécie          30

" Avez-vous honte aujourd'hui des idées que vous avez exprimées pendant toutes ses années ou vous étiez au pouvoir ? demanda Dodd. Répondez par oui ou pas non.

- Non, répondit Rosenberg.

...

- Depuis ce dernier mois, je me suis souvent demandé si j'aurais pu mieux faire, dit Rosenberg.

Commenter  J’apprécie          20

On exigea qu'ils portent une prénom juif "reconnaissable". Si ce n'était pas le cas, ils devaient ajouter à leurs prénoms officiels "Sara" pour les femmes et "Israel" pour les hommes.

Commenter  J’apprécie          20

Quand on interrogea Kempner, des années plus tard, sur le fait de gagner de l'argent sur le dos des juifs qui s'enfuyaient pour sauver leur vie, il se contenta de hausser les épaules. On vivait sous une dictature. La loi n'avait plus aucune valeur. Si vous saviez comment contourner les règles, il y avait beaucoup d'argent à se faire.

Commenter  J’apprécie          20

les sionistes qui encourageaient l'émigration vers la Terre sainte avaient, eux, cependant, passé un accord avec les nazis en 1933 pour que les juifs qui émigraient en Palestine puissent conserver une plus grande partie de leurs bien.

Commenter  J’apprécie          20

Quand Rosenberg, vêtu de queue-de-pie, entra dans la pièce, Karl Ernst, dirigeant berlinois des SA, était assis sur un canapé rose et faisait sauter l'un de ses hommes sur ses genoux.

...

Ses officiers avaient tous des mignons.

...

Pour Rosenberg, les hommes de Röhm n'étaient rien d'autre qu'une bande arrogante de "gigolos berlinois en chemise brune".

Commenter  J’apprécie          20

" Même le plus clairvoyant des juifs n'aurait pu prévoir que le continent entier allait tomber sous la coupe des nazis ", écrivit Kempner des années plus tard.

Commenter  J’apprécie          20

L'idée était de faire tout ce qu'il était possible pour inciter les juifs à émigrer. Les nazis approuvaient le projet sioniste qui encourageaient les juifs à partir pour la Palestine.

Commenter  J’apprécie          20

Au début du XIXe, des philosophes nationalistes se servirent de cette notion pseudoscientifique hautement discutable pour soutenir l'existence d'une exception allemande. Les générations suivantes perdront hélas de vue que le point commun de ces Aryens était la langue, et non la race.

Commenter  J’apprécie          20





    Autres livres de Robert K. Wittman (1) Voir plus




    Quiz Voir plus

    Quelle guerre ?

    Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

    la guerre hispano américaine
    la guerre d'indépendance américaine
    la guerre de sécession
    la guerre des pâtissiers

    12 questions
    2763 lecteurs ont répondu
    Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre