AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782881827051
800 pages
Editions Zoé (21/10/2011)
4.56/5   9 notes
Résumé :

Dans les dernières années du XIXème siècle, trois hommes s'associent pour fonder une des plus puissantes fabriques de textile de Lodz. Il y a l'ingénieur et aristocrate polonais Borowiecki, son ami allemand Max Baum, et l'homme d'affaires juif Moritz.

Autour de ce trio aux ambitions dévastatrices se dessine une fresque urbaine, morale, sociale et économique d'un des grands centres industriels de la Mitteleuropa.

On y découvre u... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Allantvers
  30 décembre 2021
Fresque époustouflante de la ville industrielle de Lodz au centre de l'Europe et au tournant du siècle, vers laquelle tous se ruent : paysans sans travail, nobles polonais en perte de fortune, tisserands juifs miséreux, entrepreneurs allemands, parvenus de tout poil, tous viennent se jeter dans la gueule d'un ogre capitaliste sans foi ni loi dans un seul but : l'argent.
Un argent facile pour les plus malins et les plus immoraux, dans une ville qui à la grâce de conditions douanières attirantes est devenue en quelques années le centre européen oriental du textile, produit en quantités sidérantes dans des usines qui ne cessent d'ouvrir et de grossir avec la mécanisation.
Un argent aussi pénible à gagner pour les miséreux qu'il file dans les doigts des nouveaux riches qui le dépensent sans compter dans des palais en toc pour éblouir concurrents et élites locales.
Un argent qui tient lieu de seul dieu, effaçant les religions mais pas les antagonismes raciaux entre allemands qui méprisent les polonais qui méprisent les juifs.
Au milieu de cette foule bigarrée de chacals et de sans dents, trois amis ont le projet de fonder leur propre usine: Borowiecki le froid et talentueux aristocrate polonais, l'allemand Max Baum qui se morfond dans l'atelier hors d'âge de son tisserand de père, et l'homme d'affaires juif Moritz. Un projet facilement réalisable en l'absence de lois et de scrupules, mais dans un contexte où la fortune peut disparaître aussi vite qu'elle est venue.
C'est un roman colossal que nous a légué là Wladislaw Reymont, journaliste et auteur polonais nobelisé en 1924 et quasiment inconnu en France. Un roman qui rappelle La curée et L'argent de Zola, où l'on sent à chaque page la fascination et le dégout que lui ont inspiré ce momentum d'énergie, de cupidité et d'égoïsme forcenés. le rythme n'est pas toujours au rendez-vous mais le foisonnant tableau dressé est d'une incroyable richesse, tant dans la peinture du monde industriel dopé par le charbon que dans l'animation de personnages forts et vivants.
Un pavé passionnant pour une redoutable page d'histoire socio-économique!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          273
phael
  13 février 2016
La ville de Lodz en Pologne et les débuts du grand capitalisme européen à la fin du XIXème siècle, de usines, des banqueroutes, les communautés polonaises juives et allemandes qui cohabitent tant bien que mal, l'exploitation des ouvriers.
Ce roman me fait beaucoup penser à une partie de l'oeuvre de Zola.
Commenter  J’apprécie          40
deslivresetdesfilms
  27 septembre 2016
« La terre promise » est un grand roman, de l'auteur polonais Wladyslaw Reymont, qui témoigne d'un lieu, d'une situation et d'une époque, comme le fit en France Émile Zola. Ainsi, le livre alterne les longs dialogues, avec de très belles descriptions d'une ville industrielle en pleine mutation. D'ailleurs, tout comme Émile Zola, l'auteur polonais (prix Nobel de littérature en 1924) fut aussi journaliste.
Lire le suite sur mon blog : https://deslivresetdesfilms.com/2016/09/23/la-terre-promise-de-wladyslaw-reymont/
Lien : https://deslivresetdesfilms...
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
dourvachdourvach   29 mars 2021
Łódź s'éveillait.
La première sirène stridente d'une usine déchira le silence du petit matin et, tout de suite après, dans un tumulte grandissant, d'autres commencèrent à retentir de toutes parts à travers la ville, braillant d'une voix éraillée et insupportable tel un choeur de coqs monstrueux chantant la reprise du travail de leurs gosiers métallique.
Les longues carcasses noires et les cheminées au cou élancé des usines se découpaient dans la nuit, dans la brume et la pluie ; immenses, elles se réveillaient peu à peu et, crachant des flammes de leurs fournaises et exhalant des tourbillons de fumée, elles recommençaient à vivre et à s'animer dans l'obscurité qui enveloppait encore le paysage.

[Władysław Stanisław REYMONT {*}, "La Terre promise" ("Ziemia Obiecana", 1899), traduit du polonais par Olivier Gautreau, 740 pages, collection "Les Classiques du monde", Editions ZOE (Genève), 2011 - Tome I, Chapitre 1, page 13]

{*} (1867-1925), lauréat du prix Nobel de Littérature, 1924.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
dourvachdourvach   17 janvier 2021
Borowiecki s'était réveillé. Il alluma une bougie et, au même moment, le réveil qui indiquait cinq heures sonna énergiquement.
— Mateusz, mon thé ! cria-t-il au valet qui entrait dans la pièce.
— C'est prêt.
[...]
— Que raconte-t-on en ville ? demanda-t-il hâtivement tandis qu'il s'habillait plus rapidement encore.
— Oh, rien, sinon qu'un ouvrier s'est fait poignarder sur la place Gajerowski.
— Ce sera tout, va-t'en.
— Et aussi, l'usine de Goldberg, rue Cegielna, a brûlé. Nos pompiers y sont allés mais tout s'est bien passé, il ne restait que les murs. Le feu avait pris dans le séchoir.

[Władysław Stanisław REYMONT {*}, "La Terre promise" ("Ziemia Obiecana", 1899), traduit du polonais par Olivier Gautreau, 740 pages, collection "Les Classiques du monde", Editions ZOE (Genève), 2011 - Tome I, Chapitre 1, page 14]

{*} (1867-1925), lauréat du prix Nobel de Littérature, 1924.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
AllantversAllantvers   23 décembre 2021
N'oublie pas que tu es à Lodz. Mais je vois que tu l'oublies tout le temps et que tu penses diriger une affaire chez un peuple civilisé d'Europe Centrale. Lodz, c'est une forêt, une jungle. Si tu as de bonnes griffes, avance résolument, sans égard pour ton prochain. Etrangle-le avant que lui ne le fasse, qu'il te vide de ton sang et recrache tes restes.
Commenter  J’apprécie          20

autres livres classés : littérature polonaiseVoir plus
Notre sélection Littérature étrangère Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Histoire et généralités sur la Normandie

TOUS CONNAISSENT LA TAPISSERIE DE BAYEUX, QUI EN EST LE HÉROS ?

RICHARD COEUR DE LION
ROLLON
MATHILDE
GUILLAUME LE CONQUERANT
GUILLAUME LE ROUX

20 questions
54 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , célébrité , économieCréer un quiz sur ce livre