AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782251210155
248 pages
Éditeur : Les Belles Lettres (15/01/2014)

Note moyenne : 2.79/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Anthony, cinquième comte de Droitwich, découvre qu'il a été échangé, au berceau, avec le fils de sa nourrice, Syd Price, actuellement coiffeur à Londres. Lorsqu’il l’apprend, Syd réclame son apanage et va faire connaissance avec les difficultés de la vie d’un noble britannique, tandis qu’Anthony se résigne à aller diriger son salon de coiffure. Il s’aperçoit alors que sa fiancée, la belle Violette, n’en voulait qu’à son titre et à sa fortune et tombe sous le charme ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
litolff
  24 janvier 2015
Lorsque Tony, 5e comte de Droitwich, apprend qu'il a été échangé à la naissance contre le fils de sa nourrice, il se résigne, beau joueur, à couper barbes et cheveux dans le salon de coiffure londonien de Syd Price.
Dans le même temps, Syd Price, revanchard, décide d'endosser l'habit du comte de Droitwich sous l'oeil goguenard d'un majordome qui n'a rien à envier au Carson de Downton Abbey !
Une comédie vaudevillesque very british qui semble avoir été créée pour le théatre mais qui tourne un peu en rond…
Commenter  J’apprécie          80
liberliber
  04 mai 2020
Ce roman édité en Angleterre en 1931 est un tableau de l'aristocratie britannique. Version vaudeville.
Anthony, cinquième comte de Droitwitch, s'apprête à épouser Violet, une jeune femme cynique qui n'en veut qu'à son titre.
C'est alors qu'il apprend de sa nourrice, une vieille dame alcoolique et stupide, qu'il a été échangé à la naissance avec son fils Syd, devenu un coiffeur réputé de Londres à l'accent cockney très prononcé. A cette annonce, les deux hommes vont troquer leur rôles respectifs. Et le plus heureux ne sera pas celui auquel on penserait naturellement.
Syd va en effet être abreuvé de leçons d'équitation, de concerts classiques et de conférences sur des sujets très ennuyeux. Quant à Tony, il va filer le parfait amour avec la petite manucure du salon aux yeux « de la couleur d'un vieux xérès ». Comme quoi la position sociale ne fait pas le bonheur.
Avec tous ses dialogues, « Si j'étais vous » ressemble davantage à une pièce de théâtre qu'à un roman. A sa lecture, on sourit parfois et on s'ennuie beaucoup tellement l'auteur tourne en rond. de Wodehouse, je préfère les aventures de Jeeves et de Bertie.

Lien : http://papivore.net/litterat..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
litolfflitolff   23 janvier 2015
Elle va fondre en larmes et vouloir m'embrasser. Une opération humide et désagréable, croyez-moi. Je peux comprendre que quelqu'un éclate en sanglots en me voyant. Je peux même admettre que quelqu'un excentrique puisse vouloir m'embrasser. Mais pas les deux en même temps. C'est contradictoire.
Commenter  J’apprécie          90
rkhettaouirkhettaoui   22 juillet 2016
Pour un homme qui avait si récemment souffert d’un coup du sort imprévu et fatal dans sa position et son prestige, il paraissait remarquablement joyeux. Aucun signe de soucis sur son visage. Il avait l’apparence de quelqu’un qui trouve l’existence particulièrement agréable.
Et son air n’entendait tromper personne. On peut dire que Tony n’avait jamais été aussi heureux. Il y a beaucoup à dire en faveur de la vie que mène un pair du royaume avec de grands domaines et une grande maison dans Arlington Street. Un homme dans une telle position est généralement considéré comme bienheureux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   22 juillet 2016
Quand vous m’avez accepté, j’étais barbier. Grâce à mon industrie et à mon esprit d’entreprise, j’ai réussi à monter dans l’échelle sociale et à devenir comte. Vous ne pouvez pas me laisser tomber maintenant. Ce serait porter un coup fatal à toute ambition. Pensez à tous ces jeunes gens, qui essaient de faire leur chemin dans le monde, et que vous décourageriez. À quoi bon se donner du mal pour arriver, se diraient-ils, si la fille que vous aimez vous laisse choir à votre heure de triomphe ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   22 juillet 2016
Ce sont de bonnes pierres, d’excellentes fleurs. Et pourtant, elles sont perdues. Pourquoi ? Je vais vous le dire. C’est parce qu’elles n’ont pas rencontré un gars valable, avec le génie du commerce, pour les pousser un peu. Le simple mérite n’est rien sans la publicité. Inutile d’être une pierre de classe A si vous ne savez pas exploiter vos dons. Il en va de même pour les fleurs. Et, également, pour les lotions capillaires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   22 juillet 2016
Les films sont pleins d’émotion, monsieur, de stimulus émotionnel, si vous voulez. Il est évident qu’une fille ne voit pas Ronald Colman sans qu’il n’en reste quelque chose. Avec ma jeune dame actuelle, je me suis juste penché sur elle, je l’ai prise dans mes bras et je l’ai embrassée.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Pelham Grenville Wodehouse (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pelham Grenville Wodehouse
Bande annonce de la série Blandings, adaptation des romans de PG Wodehouse
autres livres classés : aristocratie anglaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Jeeves

Quel est la profession de Jeeves ?

Jardinier
Valet
Chauffeur
Médecin

10 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Jeeves de Pelham Grenville WodehouseCréer un quiz sur ce livre