AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266270338
Éditeur : Pocket Jeunesse (02/11/2017)

Note moyenne : 4.12/5 (sur 50 notes)
Résumé :
Après son coma, Isis se souvient de tout... sauf de Jack.

Il y a 3 ans, 25 semaines et 5 jours, Isis Blake est tombée amoureuse. Et elle s'était juré que cela n'arriverait plus. Mais c'était sans compter sur son meilleur ennemi, Jack Hunter. Avant qu'ils aient pu s'avouer leurs sentiments, un terrible événement a plongé Isis dans un coma dont elle s'est réveillée sans le moindre souvenir de Jack...
Jack va-t-il tenter de raviver la mémoire d'Is... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (28) Voir plus Ajouter une critique
Gaoulette
  08 novembre 2017
Mettons les éléments dans son contexte…
La trilogie se situe dans la jeunesse dorée et non puritaine américaine. Donc bien entendu, on doit s'attendre à des histoires qui sortent de l'ordinaire pour un adolescent normal. Mon avis prend en compte ces éléments-là. Et puis nous sommes dans une fiction, l'auteur peut tout se permettre.
J'étais impatiente de retrouver Isis, la magnifique et drôlissime Isis Blake. La fille en apparence qui n'a peur de rien, qui fait des blagues à tout va, aventurière, intelligente, bout en train…. Et encore j'en passe des compliments. Mais mais mais, Isis est avant tout une jeune fille meurtrie….
Vous l'aurez compris j'adore le personnage d'Isis. D'ailleurs, je me suis attachée à cette trilogie rocambolesque pour ce personnage haut en couleur. Sara Wolf m'a kidnappée pour un seul personnage et je lui tire mon chapeau.
Je m'explique. Quand on lit toutes ces situations sorties d'un polar. Ces jeunes gens ne sont pas majeurs, et ils ont déjà eu affaire au FBI, Mafia, manipulation, marché de sexe….. Jake le prince charmant est à lui tout seul un mélange de Superman, Batman, IronMan et Spiderman…. Et oui, même s'il est attachant et envoutant, il ne faut pas pousser quand même. Mais comme je dis on est dans la fiction. Et ça fait du bien de rêver. Surtout, qu'ici la mayonnaise prend super bien. Et on en redemande avec des crevettes à manger et un bon Bourgueil… Miam Miam….
La trilogie Lovely Viscious est vraiment adaptée aux jeunes adolescentes qui souhaitent fantasmer et veulent un retour de Beverly Hills nouvelle génération. Les mamans qui veulent lire ce livre, je vous conseille de passer outre les situations tirées par les cheveux et vous attacher à cette merveilleuse jeune fille.
D'ailleurs je félicite Sara Wolf pour les joutes verbales sacrements drôle. Ca fuse de partout et donne un rythme très soutenu au roman. On ne s'en lasse pas.
J'attends la suite avec impatience mais j'ai très peur. Sara Wolf nous laisse avec quelques interrogations importantes et je ne sais pas comment elle va régler tout cela en 368 pages. En un tome, elle doit donner un happy end aux héros, régler le problème PEGRE et FBI, régler le Sans Nom et gérer l'avenir de nos héros. Cela fait beaucoup non, sachant que nous avons un Prince des Glaces et Miss Bout en train…
Aller affaire à suivre. Je ne connais pas encore la date malheureusement. J'espère que Pocket Jeunesse ne va pas nous faire attendre longtemps. le titre devrait être en toute logique : Je te hais…pas du tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          121
KellyAddictionLivresque
  08 décembre 2017
Le tome 1 de l'histoire de Sara Wolf m'avait fait passer un joli moment.
Ce premier tome a été celui de la rencontre entre Isis et Jack, et quelle rencontre ! Rien de romantique, pas de coup de foudre – c'est plutôt à base de cri et de coup de poings que tout a commencer. Ces deux personnages qui se ressemblent beaucoup plus qu'ils ne le pensent, se sont livrés une guerre à travers les couloir du lycée, par l'intermédiaire de coups bas et de mauvaises paroles appuyant parfois trop sur la vérité les rendant encore plus blessantes.
A travers cette bataille nous avions pu découvrir la personnalité des héros qui, malgré leur jeune âge et leurs comportements parfois très infantiles, sont empreints d'une certaine maturité qui les rend, autant Isis que Jack, différent des autres jeunes de leur âge.
Jack a une réputation de «Prince de Glace » tant il est froid, distant et il est surtout très redouté. Mais derrière cette apparence ce cache un jeune homme torturé par ses démons, torturé par son passé et qui ressent plus d'émotions que ce que l'on pourrait croire.
Isis, l'héroïne la plus sarcastique que j'ai jamais rencontré, et c'est peu dire car je lis énormément et là l'auteure a fait très fort avec la personnalité de son personnage. Blagues de mauvais goût, phrases incompréhensibles qui n'ont ni queue ni tête, une capacité à souvent penser à haute voix qui la rend unique….. un passé qui l'a transformé autant physiquement que psychologiquement, un passé qui l'a détruite mais qui lui a permis de revivre. Une jeune fille qui se comporte souvent comme une enfant mais qui en fait à une personnalité très forte et un grand coeur, malgré ce qu'elle veut montrer.
Le tome 1 nous avait laissé impuissante face à un drame, brisant le mince lien qui commencer à lier Jack et Isis, un lien qui leur permettait d'éprouver autre chose que de la haine et de l'agacement l'un envers l'autre.
Si vous avez lu le tome 1 et si vous l'avez aimé, croyez-moi ce tome 2 vous allez l'adorer ! L'auteure va faire prendre une autre direction à son récit tout en lui faisant prendre de la vitesse, amenant de nouveaux personnages, des sentiments nouveaux et une part de suspens qui nous fait découvrir un passé plus douloureux et plus tragique que ce que l'on aurait pu croire.
Suite à ce drame et malgré son état, Isis va rester Isis et même à l'hôpital elle va réussir à rendre fou les personnes qui l'entourent, autant les patients que le personnel médical. A elle seule cette héroïne amène énormément de fraîcheur et de pointe d'humour au récit – malgré son propre humour parfois assez noir. Mais devant sa façon de parler et de se comporter impossible de rester de glace ; et la-dessus Jack ne peut pas me contredire, bien au contraire.
J'ai trouvé que ce second tome était plus accrocheur que le premier, les personnages sont plus réfléchis – enfin ça dépend des moments ! - leurs émotions sont plus fortes, Isis est (parfois) plus posée tandis que Jack paraît plus sombre. Leur relation va évoluer, non sans mal, et cela malgré la présence d'un personnage dont on avait beaucoup entendu parler dans le précédent opus et qui aujourd'hui va marquer par sa présence. C'est fou ce que le destin peut-être joueur, malheureusement il peut aussi être cruel….. lorsque vous arriverez à la scène final vous comprendrez….
De mon point de vue cette lecture est parfaitement adaptée pour les adolescents, elle leur fera sans contexte aimer ce genre de littérature ; moi-même étant une lectrice « confirmée », j'ai trouvé ce young-adult très prenant. Les émotions sont bien là, la relation amoureuse est bien présente même si elle va longtemps paraître ambiguë, le suspens de l'histoire prend aussi une place importante faisant se relier le passé et le présent, et l'auteur a su doser son humour grâce à Isis et à sa personnalité vraiment unique en son genre, qui parfois peut nous agacer mais au final on ne peut pas s'empêcher de s'y attacher
La fin de ce tome se finit encore une fois dans l'impuissance du moment….. le tome 3 paraîtra courant 2018 et nous fera découvrir si les personnages pourront se relever face à cette nouvelle tragédie qui va hanter leur jeune vie ou si au contraire leur vie va basculer.

En bref : Une lecture qui satisfera autant les jeunes lectrices que les plus affirmées. Romance, suspens, émotions, drame, héros autant attachants que drôles et agaçant, des personnalités fortes, des carapaces dures à briser….. l'auteure a parfaitement dosé son roman entre rebondissements et sentiments. Un très bon young-Adult que je conseille tant pour le déroulement de l'histoire que pour la personnalité des personnages. Pour ma part j'ai donc eu une petite préférence pour ce second tome qui marque l'évolution des héros et de leurs sentiments.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
BOOKSANDRAP
  22 février 2018
> https://booksandrap.wordpress.com/2018/02/22/je-te-hais-a-la-folie-t2-sara-wolf/

Quand j'ai découvert le premier tome de cette trilogie je n'étais pas vraiment certaine de vouloir me plonger dedans. J'avais réellement peur de tomber dans une énième romance à l'eau de rose, niaise et cliché à souhait. Vous commencez à me connaître vous vous doutez bien qu'après plusieurs avis plus qu'élogieux j'ai aussi eu envie de lui donner sa chance et de tenter le coup. J'ai adoré le premier tome. Et j'ai, en suivant, adoré le second. « Je te hais… à la folie » est dans la lignée du premier, aussi drôle et décalé, mais avec une touche de noirceur plus prononcée. Pour tous les amoureux des histoires d'amour qui sortent de l'ordinaire, pour tous les amoureux des personnages culotté et insolents, vous pouvez tenter les yeux fermés cette trilogie dont le troisième et dernier tome sera disponible dès Mars 2018, vous ne le regretterez pas.

Le gros point fort de ce second tome ça reste l »humour et l'auto dérision qui reste bien présente une fois encore, pour mon plus grand plaisir.
Isis ne reconnaît pas Jack, je ne vous dirais bien évidemment pas comment pour ne spoiler personne, mais elle reste elle-même à 100% et reste ce petit bout de femme piquante et vive qu'on rencontre dans le premier tome. J'ai vraiment apprécié le fait que la relation d'Isis et Jack avance sans avancer du début à la fin du roman. On les voit se chercher, bien qu'Isis ne récupere par totalement sa mémoire elle sait qu'elle a fait certaines choses avec Jack et par tout de suite avec un a priori négatif sur lui, ce qui m'a beaucoup fait rire dans le sens ou elle le déteste directement comme elle l'a détesté dans le premier tome, sans vraiment le connaître. Alors bien évidemment on les voit avancer et progresser bien qu'ils ne soient pas encore au bout de leur surprises. J'aime beaucoup quand justement dans les romances, et spécialement en young adult, rien ne soit pressé. Trop souvent en quelque chapitres les deux personnages se rendent compte qu'ils s'aiment et ça en devient vite lassant. Avec « Je te hais… à la folie » c'est sans cesse des surprises. On joue au jeu de la souris, on se court après tout en désirant ne jamais revoir l'autre. J'ai trouvé leur relation très belle et à la fois difficile pour Jack étant donné la position délicate dans laquelle on le retrouve.

Sophia est aussi la grosse révélation de ce second tome.
Bien que je savais pertinemment ce qu'elle avait pu traverser dans le passé, je n'ai pas réussi à m'attacher à elle. Je n'arrivais pas à l'apprécié, et je n'arrivais pas non plus à comprendre son petit manège. Elle a une personnalité changeante et particulièrement dérangeante par moments. J'ai détesté son côté manipulateur et même si je sais qu'elle doit se sentir impuissante et fragile je n'ai pas pu cautionner ses actions. Et en même temps je me dis que c'est osé aussi de la part de l'auteure de mettre en avant des personnages perturbés et profondément blessé comme Sophie qui sont imprévisibles et par moments difficile à gérer.
Moins de Jack dans ce second tome, si vous l'aviez adoré dans le premier tome, préparez-vous mentalement à ce qu'il soit nettement moins présent dans ce tome-ci. J'ai apprécié le fait qu'il soit un peu en retrait et qu'il laisse du temps à Isis d'avoir les idées claires. Je pense qu'il m'aurait énervé s'il avait été plus présent.

Dans le premier tome on restait sur quelque chose de très soft et d'assez simple, ce qui me plaisait beaucoup et ce que je reproche véritablement à cette suite et ce qui m'a le plus dérangé durant ma lecture c'est le côté un peu trop sombre qui arrive comme un cheveu sur la soupe.
Je veux bien que l'histoire prenne un tournant un peu plus noir et plus dangereux, je suis jamais contre pour ce genre de revirement mais là ça en devenait même un petit peu glauque. Au fur et a mesure que j'avançais dans le bouquin je n'arrêtais pas de me dire « stop maintenant ne va pas par là ». Pour moi, l'auteure s'est un peu perdue et a fini par me perdre moi. Çà partait dans tout les sens, ça en devenait même beaucoup trop gros à avaler et un peu grotesque au final d'aller si loin alors que ça aurait tout à fait pu être sombre tout en étant plus crédible. Parce que c'est ce dont ce second tome manquait, de crédibilité durant la seconde moitié. Passé les 200 premières pages du roman on arrive dans quelque chose qui m'a moi pas mal déçue et qui me font un peu peur quant à ce que nous réserve le troisième et dernier tome.
Je voudrais quand même mettre en lumière que c'est tout de même un très bon second tome. Un peu en dessous du premier, mais c'est généralement le cas avec les suites de série. Si vous ne connaissez pas encore « Je te hais… passionnément » je vous recommande fortement d'aller y jeter un oeil. C'est avec un humour mordant que l'héroïne Isis vous attire dans son histoire et ne vous laisse tranquille qu'une fois le bouquin terminé… Je vous aurais prévenus ;)

Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Carole94p
  07 novembre 2017
Ce n'est un secret pour personne, l'attente de ce second tome a été quelque chose de vraiment très, très dur. Pourtant, soyons honnête, Pocket Jeunesse a fait un sacré boulot pour nous l'offrir aussi vite. Et puis… quelque part, j'avais toujours moyen de me pencher sur mon exemplaire VO… Mais allez savoir pourquoi, quand je commence une série en français, j'aime me torturer et attendre les traductions. Quoique là, mars (rien n'est sur) 2018 me semble tellement loin !

Bref, vous vous en moquez probablement de mon blabla inutile. Passons aux choses sérieuses. Bien sûr comme à chaque second tome, après un coup de coeur démentiel pour le premier opus, mes attentes sont toujours extrêmement élevées. Je suis souvent d'autant plus exigeante avec les suites et je n'hésite pas à parler de déception lorsque c'est le cas. Mes peurs étaient heureusement infondées pour Je te hais... à la folie.

Nous reprenons plus ou moins là où l'on s'était arrêté dans Je te hais… passionnément. Après l'agression de Leo envers Isis et sa mère et le sauvetage in-extrémis par Jack, Isis a de nombreuses séquelles. A commencer par une amnésie assez particulière. Après des mois de guerre avec Jack, celle-ci s'était finalement avoué l'inévitable et avait admis ses sentiments naissants pour Jack. Manque de pot pour lui, elle semble l'avoir totalement occulté de sa mémoire…

Quelle autre amie aurait pu se faire la douce et rigolote Isis que sa concurrente non négligeable dans le coeur de celui qu'elle aime, Sophia. La fameuse Sophia dont on entend parler de façon assez mystérieuse dans Je te hais… passionnément. Clairement, au démarrage de ma lecture de Je te hais... à la folie, j'ai eu quelques peurs et de sérieuses appréhensions la concernant. Je ne vous cache pas ce début de haine qui a commencé à naître au fond de moi… Mais contre toute attente, Sara Wolf, l'auteure, nous réserve de belles surprises et de surprenantes révélations.

Le personnage d'Isis est assez différent du premier tome. Même si sa petite guerre avec Jack réapparaît au fil des pages suite à son amnésie, je l'ai trouvé moins… pétillante allons-nous dire. En même temps c'est un peu dû à ce qu'il s'est passé. Jack de son côté est un peu moins présent et lui non plus n'est plus vraiment lui-même. C'est assez compliqué d'expliquer mon ressenti clairement. Bien que son personnage soit torturé par ses actes, cette facette n'a – à mon sens – pas été exploité à fond ou du moins été occulté par un élément majeur de ce second tome.

Je te hais... à la folie se concentre beaucoup plus que le passif de Sophia et Jack. Ce qu'il s'est passé, et les conséquences que cela a eu sur eux. Si l'histoire et les révélations sont assez surprenantes, cette facette de l'histoire m'a néanmoins pas autant captivé que les fantômes du passé d'Isis et la dernière partie du roman.

La relation Isis/Jack est comme on s'y attendait, sur la sellette. Entre Sophia et ses liens avec nos deux héros et l'amnésie d'Isis, rien n'est moins sûr. Pourtant, l'auteure insuffle un peu d'espoir par ci par là pour nous donner envie d'y croire coûte que coûte.

Le gros point fort du ce second tome est à mes yeux le développement concernant le personnage d'Isis. Son vécue, ses souvenirs, sa vie d'avant. Son mal être est réel et bien ancré en elle.

Je te hais... à la folie, termine comme son prédécesseur avec un final à s'en décrocher la mâchoire. Une telle fin est limite cruelle, pour nous lecteur. Mes peurs en sont d'autant plus présentes étant donné les rebondissements de dernières minutes. J'ai comme l'impression que Sara Wolf nous réserve un final surprenant et auquel on ne s'attendra pas forcément.

Alors, n'hésitez pas une seconde, faites la rencontre d'Isis et Jack !
Lien : http://www.my-bo0ks.com/2017..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LaFouineuse
  12 novembre 2017
Lorsque j'ai terminé le premier tome de cette trilogie, j'étais presque hystérique à l'idée de devoir attendre plusieurs mois pour avoir la suite. C'est donc tout naturellement que je me suis jetée dessus dès que je l'ai reçu. Je remercie en passant infiniment les Editions Pocket Jeunesse pour ce service-presse.
Je pensais me souvenir suffisamment de Je te hais passionnément, pour lire directement Je te hais à la folie, car je me souvenais parfaitement de la fin. J'ai donc lu 2 chapitres mais, finalement j'ai préféré relire le premier tome pour me remettre vraiment tous les événements en tête. Et c'est une bonne chose car même si on a pas mal de rappels au fil des pages, certains faits m'avaient complètement échappés, et c'était un plus je trouve, de bien avoir tout en tête au moment de lire ce tome 2.
Ma lecture s'est passée en 3 étapes. J'ai dévoré la première partie. Jack est, comme dans le premier tome, fidèle à lui-même. Isis quant à elle, plus difficile à suivre.
Et puis dans ce tome, on a aussi un troisième personnage très présent.. Je parle évidement de Sophia. On se rend compte que ce qu'on pensait de son histoire avec Jack n'est rien comparé à tout ce qu'on découvre dans Je te hais à la folie :
Maintenant que j'ai terminé le livre, je suis quand-même plus indulgente, mais durant ma lecture, à partir de la moitié du livre, Sophia m'a pas mal agacée, du moins sa présence, je grinçais des dents.
Je te hais à la folie porte très bien son titre je trouve. C'était un peu un truc de dingue (lol).
Comme je le disais, la première partie je l'ai dévorée.. La seconde partie par contre, j'ai eu un peu de mal, surtout sur 2 chapitres.
J'ai trouvé l'histoire un poile plus sombre et presque glauque.. Un certain passage m'a paru totalement surfait d'ailleurs (je n'y croyais pas une seule minute), j'ai donc décroché durant un moment.
Heureusement, Jack, et sa bande a réussi à me faire revenir dans la lecture.
Je ne vais pas parler de la fin que j'ai senti venir très rapidement.. J'étais d'un côté choquée, mais en même temps c'était aussi un peu facile.. Malgré tout, cette fin a eu son effet.
En résumé, j'ai passé un super bon moment de lecture. Je n'ai pas autant aimé que le premier tome car je n'ai pas eu souvent le sourire aux lèvres et je suis surtout traumatisée par 2 passages (je ne suis pas fan de ce genre de truc) et Sophia m'a un peu refroidie, mais j'ai hâte de connaître enfin la fin de l'histoire, surtout vis à vis de Isis et de son passé, puisqu'on se doute que rien n'est fini.. En fait, ce tome nous en apprend surtout sur le passé de Jack et Isis. J'ai adoré ce tome pour cette raison. Si dans le premier tome on se doutait que l'adolescence de Isis et Jack n'était pas facile, dans Je te hais à la folie on en apprend beaucoup plus..
(PetiteConfession : j'ai été beaucoup plus émue et touchée par le passée de Isis que de Jack par contre)
Lien : http://lafouinotheque.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
LaFouineuseLaFouineuse   12 novembre 2017
- Ces questions étaient affreusement précises, commente-t-il.
- C’étaient les conditions préalables pour pouvoir être l’homme de mes rêves. Ou la limace de mes rêves. Bref. Dis donc, on a le droit de sortir de la salle d’audience quand on est témoin ?
- J’ai déjà témoigné. Et ne change pas de sujet. Tu as donc un homme idéal, si je comprends bien ?
- Yep. Tout sauf un Prince de Glace, fais-je dans un ricanement.
- Ton homme idéal n’existe pas.
- Bingo ! je lui confirme en le pointant du doigt.
Il plisse les yeux.
- Donc, c’est ce que tu fais quand on t’a blessée, c’est ça ? Tu te construis un homme idéal qui ne peut pas exister pour qu’aucun mec ne réponde jamais à tes critères et que tu ne sois pas tentée ?
- Absolument !
- Tu n’affrontes pas la douleur, alors ? Tu mets juste un mur entre elle et toi et tu fais comme si elle n’existait pas ?
Le soleil filtre à travers les feuilles. Une douleur lancinante apparaît au-dessus de mon estomac.
- Tout à fait.
- Tu te tortures toute seule.
- Tout va très bien pour moi, mec.
Jack ronchonne.
- Tu es très loin d’aller bien et tu ne fais rien pour que ça change.
- Et toi ? fais-je d’un ton sec. Parlons un peu de Sophia.
- Quoi, Sophia ?
- Elle est en train de mourir, crétin. Elle meurt et tu es là avec moi, à m’offrir de la glace et à me poser des questions sur l’homme de mes rêves ! Elle meurt et tu m’as embrassée… Et pas qu’une seule fois, apparemment ! Quel genre de gros égoïste tu es, exactement ? Tu ne chercherais pas à me piéger pour que j’aie pitié de toi le jour où elle mourra, par hasard ?
Le regard de Jack devient glacé.
- Tais-toi.
- On passe notre temps à s’engueuler. Bien sûr, il y a une forme de respect ou je ne sais quoi entre nous. Mais le respect ne suffit pas. Ce qui suffit, par contre, c’est la tendresse et l’amour. Et ça, tu l’as avec Sophia.
Quelque chose de chaud me picote soudain le coin des yeux.
- Donc, va te faire foutre. Oui, va te faire foutre. Vraiment. N’essaie pas de te rapprocher de moi. N’essaie pas de me brancher. Je ne suis pas la princesse. Je suis le putain de dragon, au cas où tu ne le verrais pas. Donc, arrête ! Arrête d’être sympa avec moi ! Ou de ne pas être sympa avec moi ! Reste juste loin de ma vie !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
blyvseblyvse   20 janvier 2018
- Il fait froid.
J'entends Jack se retourner.
- Tu veux une autre couverture ?
- Non ...
Je déglutis. C'est la chose la plus difficile que j'aie faite de toute ma vie, après la fois où j'avais dû épeler "merveilleux" en CP et celle où j'avais eu mes premières règles en plein cours de musique, ce qui m'avait obligée à aller aux toilettes en tenant ma chaise contre mes fesses et en marchant en crabe pour que personne ne voie les dégâts. J'ai développé un vrai respect pour les crustacés et leur façon de se déplacer, depuis.
- Est-ce que tu ... Est-ce que tu pourrais ... La vache! J'ai moins de mal à parler, d'habitude. Laisse tomber. Excuse moi. C'est débile.
Je me tourne et remonte les couvertures sur ma tête pour pas que Jack ne m'entende pas m'insulter moi-même quand l'autre côté du lit bouge soudain. Mes poumons me donnent la sensation d'exploser.
La voix de Jack est toute proche.
- Venir près de toi?
[...]
Je tends lentement la main et la pose sur son dos. Ses muscles se tendent sous mes doigts. Alors qu'il ne dit rien et ne bouge pas, je me presse contre lui. Il est chaud. Mille fois plus qu'une couverture. Il finit par parler.
- Tu es la fille la plus déroutante que j'aie jamais rencontrée.
- Ouais. Et j'en suis fière.
- Tant mieux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LaFouineuseLaFouineuse   12 novembre 2017
- Je suis un peu perdue. Et un peu triste. Mais je… j’apprends. J’apprends à m’aimer de nouveau. Lentement. Je ne m’en serais jamais crue capable. Tu vois ce que je veux dire ?
Elle acquiesce. Je poursuis.
- Mais c’est pas facile. Entre mon père, qui n’en a strictement rien à faire de maman et moi. Toi, la seule personne qui m’ait jamais comprise, qui vit à des milliers de kilomètres. Et mes amis qui vont tous dans des facs différentes l’année prochaine… La fac… Oh, mon Dieu ! Je vais devoir passer quatre années à me remplir la cervelle avec des trucs à la con tout en apprenant à survivre à une camarade de chambre en résidence universitaire, à partager ma douche, à être boursière, à rédiger des dissertes et à subir la pression d’une future carrière indéterminée. C’est vrai, quoi ? Qu’est-ce que je vais faire ? Comment est-ce qu’on fait pour trouver un appartement et payer son loyer ? Comment est-ce que je vais gagner de l’argent ?
- Moi, j’ai fait du strip-tease, à dix-neuf ans…, suggère tante Beth.
- Le strip-tease semble définitivement la voie, je lui accorde. Mais ne dis rien à maman.
Elle fait semblant de zipper sa bouche, et reprend la parole en souriant.
- Ne fais pas de strip-tease.
- Euh… J’avais pigé.
Le vent soulève alors sa jupe. Je lui propose ma veste, qu’elle refuse.
- Je ne vais pas tarder à retourner à l’intérieur. Garde-la.
- Quoi ? Je n’ai pas le droit de me sentir concernée par ton bien-être ?
- Non. (Elle se tourne vers moi, l’air soudain sérieux.) Occupe-toi de toi, assène ma tante d’un ton grave.
Elle expire doucement.
- Je ne plaisante pas, Isis. Tu dois commencer à prendre soin de toi. Pas de moi, pas de ta mère, pas de tes amis. De toi. Tu es quelquun de précieux. Il n’y a pas deux personnes comme toi sur cette planète. Si jamais tu te retrouves à plat ou blessée parce que tu n’auras pas pris soin de toi-même, je ne te le pardonnerai jamais.
Ce n’est pas une menace, ça ne peut pas l’être lorsque des petites larmes brillent dans ses yeux. J’enfile ma veste. Sa chaleur fait du bien, vu la fraîcheur de l’air.
- J’essaie.
- Non, tu n’essaies pas, me reprend ma tante. Pas vraiment. Mais si tu apprends à t’aimer de nouveau comme tu me l’as dit, alors ça finira par venir. Et il faudra que tu laisses faire, quand ça arrivera.
Ne comprenant pas tout à fait ce qu’elle veut dire, je hoche la tête.
- OK.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
MelieGreyMelieGrey   11 novembre 2017
- Donc, tu fuis ? C'est a, ta solution ? Je fais partie de ton passé, Isis. Tu as fuis Will Cavanaugh, mais tu ne pourras pas fuir éternellement. Tu ne résoudras rien de cette façon, parce que tu ne seras jamais en paix.
Elle recule, voûte le dos puis se redresse et me regarde de travers en entendant ce nom.
- Qu'est-ce que tu penses savoir de moi, exactement ?
- Tu ne peux pas m'effacer de ta vie comme tu l'as fait avec ce salaud. Je ne suis pas comme lui. Ne me traite pas comme ça.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
MelieGreyMelieGrey   11 novembre 2017
- Tu t'es coupée ? me demande-t-il/
Je suis du regard son doigt, qui pointe mon jean. Un long accroc révèle une vilaine entaille écarlate cernée de tissu ensanglanté le long de ma cuisse.
- Putain, mec ! C'était mon jean préféré. n a été à mon premier concert ensemble !
- Cette plaie ouverte m'inquiète un peu plus, grommelle-t-il.
- C'est que tu as un problème. Personnellement, le sang ne me fait rien. J'en vois tous les mois. Et tu devrais vraiment arrêter de hausser les yeux au ciel. J'ai lu quelque part que c'est super mauvais pour la vue. Tu serais beaucoup moins distant et énigmatique si tu rentrais dans les murs, tu ne crois pas ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
2989 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..