AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Denyse Beaulieu (Traducteur)
EAN : 9782266185752
448 pages
Éditeur : Pocket (30/11/-1)

Note moyenne : 3.53/5 (sur 212 notes)
Résumé :
Anna, belle plante londonienne, la trentaine au compteur, a plaqué un job en or à la City, pour réaliser son rêve : devenir architecte paysagiste. Adieu, grand capital, bonjour les capucines ! Anna a la main verte et la bosse des affaires : en un tournemain, les commandes affluent et sa carrière décolle. Mais sa vie personnelle oscille entre désert sentimental et pagaille bucolique : un bébé pas vraiment programmé, un amant qui a pris la poudre d'escampette, une nou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
kade_read
  21 octobre 2018
Le résumé de ce roman m'avait paru assez sympathique aux premiers abords, même si la couverture ne m'emballait pas du tout. Il faut avouer qu'elle ressemble à un dessin d'enfant et qu'elle n'est pas particulièrement soignée. C'est typiquement le genre de couverture qui me fuir habituellement. Mais bon, le hasard en a décidé autrement, et m'a poussé à le lire.
Cette couverture, justement, très typée enfantine annonce bien la couleur de l'oeuvre qui est basée sur la maternité. Quand j'ai compris ça, je me suis dit : « Encore un roman qui ne va pas me plaire ! ». Car oui, entendre des femmes louer les prouesses de leurs chers et tendres chérubins, je n'en vois pas du tout l'intérêt (je vous assure, ils finissent tous par apprendre à marcher et le font tous aussi bien les uns que les autres). Malgré tout, j'ai persisté et supporté le « pestacle » de la petite (difficilement, mais quand même). Il faut dire que je me demandais où allait mener cette histoire. J'ai été agréablement surprise par les petits rebondissements de l'intrigue autour des grossesses. Certains étaient prévisibles, évidemment. Mais, je me suis laissé surprendre par d'autres que je n'avais pas vu venir.
Le parti-pris de l'auteur a été de tourner son intrigue autour des « petites graines qui poussent ». Par là, bien sûr, on y reconnaît la grossesse puis l'éducation des enfants, mais également des graines végétales qui viennent décorer nos jardins. Et c'est cette partie qui m'a davantage plu. Moi, qui rêve de m'acheter une belle demeure typiquement française et d'y reconstruire les beaux jardins à la française d'antan, j'ai grandement apprécié découvrir des espèces que je ne connaissais pas. C'est un roman très éducatif au niveau jardinage, et c'est donc un roman que je garderais dans ma bibliothèque (presque rien que pour ça). L'autre « petite graine », comme je le disais, concerne les grossesses volontaires ou non. Et là, malheureusement, ça a été la partie bien trop lourde pour mon coeur de pierre qui ne s'imagine pas une seconde auprès d'un enfant. Quel supplice ! Et pour dire, je ne me suis pas du tout attaché à cette enfant qui avait tendance à m'agacer tant je l'imaginais avec sa petite voix stridente (avoir un enfant : non - avoir une fille : encore moins).
Les autres personnages, cependant, étaient tous intéressants à l'instar d'Anna et de sa fille (dommage, c'étaient les personnages principaux). Cette « héroïne » manquait indéniablement de personnalité. Puis choisir de garder un enfant pour combler un manque, encore une fois, je dis : non ! À mon sens, en tout cas (je vais bientôt me faire injurier, si je continue) ! En réalité, la quasi totalité des raisons évoquées pour enfanter m'ont paru particulièrement égoïstes et m'ont rappelé que trop souvent, on n'enfante que pour soi. Si, si, je vous l'assure ! le soi-disant bien-être de l'enfant passe après certaines questions essentielles (à son bien-être, justement).
En ce qui concerne la romance, ou plutôt les romances, je ne dirais pas que c'était digne des romances qu'on a l'habitude de lire. Ce n'était pas surjoué, mais malgré tout, ces histoires d'amour ne m'ont définitivement pas parlé. Pourquoi ? Je ne saurais pas trop le dire … Peut-être que cela vient des personnages auxquels je n'ai pas pu m'identifier, de leurs conversations et de leurs actes qui ne m'ont pas semblé si réalistes que ça … Ce n'était pas mauvais, mais ce n'était pas fait pour moi !
En résumé, tout ce que je retiens c'est que j'ai apprécié jardiner, apprendre de nouvelles astuces et découvrir de nouvelles plantes, qui je l'espère, orneront un jour ma demeure française.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
sld09
  22 janvier 2018
Comme lors de ma première lecture, j'ai adoré Accroche-toi Anna ! , une comédie qui fait la part belle à l'émotion. En effet, Isabel Wolf nous raconte quelques années dans la vie d'une jeune femme qui connaît de nombreux bouleversements : le deuil d'une mère, un changement de carrière radical qu'une maternité inattendue vient compliquer, tandis que sa vie sentimentale connaît des hauts et des bas qu'il faut gérer en plus de tout le reste...
C'est très bien raconté, d'une plume toujours aussi agréable, et Anna, l'héroïne, est sensible et très attachante, loin des jeunes femmes un peu caricaturales qu'on croise trop souvent dans les comédies romantiques. En plus, sa passion pour le jardinage est très communicative et elle est entourée de personnages secondaires tout aussi sympathiques (enfin, pas toujours sympathiques, mais quand même très bien campés).
J'ai donc passé un excellent moment ce roman dont je n'avais gardé que de très vagues souvenirs.
Lien : http://lecturesdestephanie.b..
Commenter  J’apprécie          210
Bookinwoman
  22 octobre 2012
Encore et toujours de la chick-lit ! J'ai passé un très bon moment avec ce roman, on y découvre Anna une jeune femme, mère célibataire qui essaye de mener sa vie privée et professionnelle de front. Elle élève seule une petite fille qui se nomme Milly et change complètement de vie professionnelle. Ancienne business woman de la City londonienne, elle retourne à ses racines (ahahah) en s'installant à son compte comme architecte paysagiste. On va la suivre autant dans les deux facettes de sa vie. Ses relations amoureuses sont difficiles voire inexistante depuis la naissance de sa fille. On découvre également sa vie de famille, la perte d'un être cher, sa relation avec son frère et ses soeurs.
Bref, c'est une histoire très sympa, très fluide, j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre ses moments de vie auprès d'Anna et des siens. Isabel Wolff est à mes yeux dans le top 1O des auteurs de chick-lit.
Lien : http://luniversdemathilde.wo..
Commenter  J’apprécie          140
Adel89
  29 mai 2017
Anna, mère célibataire de Milly, 3 ans se retrouve tiraillée entre son coup de coeur, Patrick et le père de Milly, Xan qui décide de s'intéresser à sa fille au bout de 3 années passées à l'autre bout du monde pour privilégier sa carrière.
Au milieu de tout cela viennent s'ajouter des secrets de familles découverts tardivement complètement par hasard, une fille au père énigmatique et secrète et une amie mère célibataire, rencontrée pendant les cours d'accouchement, très secrète au sujet de l'identité du père de son enfant.
Bref Anna ne sait plus où donner de la tête et va devoir gérer chaque problème simultanément.
Un histoire bien ficelée, avec certains rebondissements que j'avais pu anticiper mais d'autres pas.
Un bonne lecture pour ma part.
Commenter  J’apprécie          50
elobe
  27 mai 2013
Je clos avec le sourire mon cinquième roman d'Isabel Wolff, et le moins que je puisse dire c'est que c'est efficace.
On se prend d'affection assez facilement pour ses héroïnes, il est aussi très drôles de retrouver dans tous ses romans des personnages croisés dans ses autres livres (ici Citronella). Et j'aime particulièrement ce renouvellement dont est capable Isabel Wolf. tantôt nous évoluons auprès d'une folle de fringues vintages, tantôt c'est l'Horticulture.
C'est léger et très agréable lire, bref j'adore.
Commenter  J’apprécie          62

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
babbab   01 septembre 2010
- Jason était très ... sympathique. Et, oui, il était très beau, et très bien habillé - je suppose qu'il avait aussi une belle voiture. (Je songeai, avec un pincement au coeur, à sa Lotus Elise.) Mais il n'était pas bien pour toi, ma chérie
- Comment peux-tu dire ça ? gémis-je. Tu ne l'as rencontré qu'une seule fois.
- Mais cela m'a suffi pour constater qu'il était ce que j'appellerais - pour reprendre un terme de jardinage - une plante annuelle. Elles sont tape-à-l'oeil et font beaucoup d'effet avant de disparaître pour toujours. Ce qu'il te faut, Anna, c'est une plante vivace. (Je m'imaginai brusquement mariée à un Forsythia) Une plante vivace ne te décevra jamais. Elle reviendra année après année, fiable, digne de confiance - et sûre. Comme ton père, avait-elle ajouté. Il est toujours là pour moi. Quoi qu'il arrive.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
sld09sld09   22 janvier 2018
Il était ce que j’appellerais – pour reprendre un terme de jardinage – une plante annuelle. Elles sont tape-à-l’œil et font beaucoup d’effet avant de disparaître pour toujours. Ce qu’il te faut, Anna, c’est une plante vivace. (Je m’imaginai brusquement mariée à un Forsythia.) Une plante vivace ne te décevra jamais. Elle reviendra année après année, fiable, digne de confiance – et sûre. Comme ton père, avait-elle ajouté. Il est toujours là pour moi. Quoi qu’il arrive…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
babbab   01 septembre 2010
Elle nous manque à tous, bien sûr. Mais Cassie et toi, vous êtes jeunes - et très occupées. La distraction de la jeunesse et des occupations aide beaucoup à gérer le deuil. Mark est loin et cette distance doit avoir facilité les choses pour lui - il ne tombe pas sur un souvenir de ta mère à tous les coins de rue. Mais c'est dur, d'être en deuil quand on est vieux, ajouta-t-il d'un ton morne. On a tellement de temps pour être triste.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Cognet_MarieCognet_Marie   21 mars 2015
- Jason était très ... sympathique. Et, oui, il était très beau, et très bien habillé - je suppose qu'il avait aussi une belle voiture. (Je songeai, avec un pincement au coeur, à sa Lotus Elise.) Mais il n'était pas bien pour toi, ma chérie
- Comment peux-tu dire ça ? gémis-je. Tu ne l'as rencontré qu'une seule fois.
- Mais cela m'a suffi pour constater qu'il était ce que j'appellerais - pour reprendre un terme de jardinage - une plante annuelle. Elles sont tape-à-l'oeil et font beaucoup d'effet avant de disparaître pour toujours. Ce qu'il te faut, Anna, c'est une plante vivace. (Je m'imaginai brusquement mariée à un Forsythia) Une plante vivace ne te décevra jamais. Elle reviendra année après année, fiable, digne de confiance - et sûre. Comme ton père, avait-elle ajouté. Il est toujours là pour moi. Quoi qu'il arrive.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
jeliscurieuxjeliscurieux   22 octobre 2015
"Je n'aurais jamais imaginé exister sans ta mère, avait -il répété pendant des mois. Elle avait douze ans de moins que moi.
Je n'y avais tout simplement jamais songé. Je ne sais pas ce que je vais faire."

Maintenant trois ans plus tard, il s'était enfin senti capable de vendre la maison et de s'installer à Londres, à un kilomètre et demi de chez moi.

- j'ai aimé cette maison, dit-il après nous avoir rejointes.
Nous y avons vécu si longtemps. Près de quarante ans.

J'imaginais tout ce que les murs avaient absorbé durant ce temps.
Les paroles et les rires, les pleurs et les cris, même les hurlements de l'accouchement.
Je nous imaginais tous incrustés dans la matière même de la maison, comme des fossiles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Isabel Wolff (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Isabel Wolff
Va chercher bonheur plus bas :D - La vidéo en HD c'est encore mieux.
----------------------------------------­­-------------------
Formulaire pour voter pour un livre de ma PAL d'hiver (fin des votes, le 31/03/16)
----------------------------------------­­-------------------
Les livres cités : Les 5 romans adultes : ? Les tribulations de Tiffany Trott d'Isabel Wolff ? L'impératrice des roses de Bernadette Pecassou-Camebrac ? Une enquête de Stéphanie Plum, tome 1 : La prime de Janet Evanovitch ? Les fantômes de Maiden Lane, tome 2 : Troubles plaisirs d'Elizabeth Hoyt ? Highland Pleasures, tome 3 : Les péchés de Lord Cameron de Jennifer Ashley
Les 5 romans YA : ? Blood Magic, tome 1 de Tessa Gratton ? Les voleurs d'âmes, tome 1 : de toute mon âme de Rachel Vincent ? Rebelle, tome 2 : Rumeurs d'Anna Godbersen ? Blood Ninja, tome 1 : le destin de Taro de Nick Lake ? Immortels, tome 2 de Cate Tiernan
----------------------------------------­­-------------------
Mon blog : http://bloggalleane.blogspot.fr/ Ma page FB : https://www.facebook.com/pages/Le-blo... Twitter : https://twitter.com/GalleaneL Instagram : http://instagram.com/galleane
----------------------------------------­­-------------------
Ma wish-list (aucune adresse n'y est associée) : http://www.amazon.fr/registry/wishlis... Ma wish list sur LA : http://www.livraddict.com/profil/gall...
----------------------------------------­­-------------------
Musique d'introduction : Reflection (Mulan)
+ Lire la suite
autres livres classés : chick litVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16048 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre

.. ..