AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2351785630
Éditeur : Gallmeister (03/03/2016)

Note moyenne : 3.7/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Camp militaire de Fort Bragg, en Caroline du Nord, 1967. Trois jeunes paras s’apprêtent à finir leur formation avant de partir pour le Viêtnam. Trois hommes armés de fusil qui, le jour de la fête nationale, sont chargés de monter la garde autour d’un dépôt de munitions. Lorsque des civils s’approchent, les voici mis en joue. Ils n’étaient pourtant venus que pour alerter les soldats qu’un incendie était en train de s’étendre.Le dépôt de munitions ne tardera pas à êtr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
vlimonov
  05 juin 2016
Dans "Un voleur parmi nous", Tobias Wolff réalise l'air de rien ce que tout grand écrivain parvient à faire : donner à sentir l'impalpable, faire toucher du doigt au lecteur ces moments charnières, ordinaires, fugaces, et pourtant capitaux où la vie de chacun peut basculer.
"Un voleur parmi nous" est ainsi le récit banal et étrange de quelques mois dans la vie d'un jeune homme qui, fuyant une famille en miettes, s'engage dans l'armée à l'heure de la guerre du Vietnam. Il y sympathise brièvement avec deux autres bleus. Deux événements mineurs surviendront qui changeront de façon décisive la donne pour chacun d'entre eux. Il ne se passe pas grand chose dans ce roman de Tobias Wolff, mais le pas-grand-chose y est beaucoup de choses, et c'est le grand talent de Tobias Wolff de faire jaillir l'obscur et l'incertain de ses héros à la faveur d'une prose sobre et magnifique de précision.
Commenter  J’apprécie          80
julienleclerc45
  03 mai 2016
Ce court roman commence dans une famille en déconstrustion pour se terminer dans une autre meurtrie, l'armée. le lien entre les deux ? Philip, le fils aîné des Bishop et jeune engagé.
Le premier chapitre nous raconte le difficile divorce entre ses parents et la réaction de chacun. Philip semble contenir une certaine rancoeur. Il soutient sa mère qui lui demande d'aider son frère cadet, Keith. Très rapidement, Philip se tourne vers l'armée. Les raisons sont assez obscures. Il l'intègre. Nous sommes en 1967, en pleine guerre du Vietnam.
Lors de la surveillance d'un dépôt de munitions, Philip commence à sympathiser avec deux autres jeunes soldats, Lewis et Hubbard. le temps de cette mission au cours de laquelle un léger incident se déroule, les trois jeunes gens se rapprochent et commencent à échanger. Mais la vie de la caserne est rapidement bouleversée par un vol. de l'argent a disparu. A cela s'ajoute la nature supposée du coupable, ce serait un militaire. le loup est donc dans la bergerie. Ce vol bientôt suivi de la disparition d'un pantalon est perçu comme une trahison et provoque une vraie tension dans le camp. Nous découvrons les dessous de cette histoire par le point de vue du voleur, du témoin et enfin de Philip.
Ce roman aussi court que puissant est brillant par tous les sous entendus qu'il distille et son utilisation des points de vue. Tobias Wolf nous propose le regard de nombreux personnages, le plus important étant celui de Philip. Cela nous permet de faire un tour très large des ressentis. Ces jeunes hommes sont empêtrés dans une guerre qu'ils ne veulent pas, sont face à des femmes qu'ils ne comprennent pas, au sein de familles qui se délitent. Ils ne peuvent pas se livrer ni communiquer, sauf le temps d'une mission de surveillance. La force de ce très court roman réside dans ce qu'il ne dit mais fait passer, un malaise terrible qui empêche une jeunesse – qui devrait tout tenter et tout savourer – d'être libre.

Lien : https://tourneurdepages.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
fannyvincentfannyvincent   03 mars 2016
Parfois, comme cette paix qu’il ressentait ne lui semblait pas naturelle, elle éveillait des craintes en lui. La pire d’entre elles était qu’en aimant trop ses enfants, il les mettait en danger, et que d’une certaine manière, il leur faisait courir des risques. Par moments, il avait la certitude qu’un malheur allait s’abattre sur eux. À mesure que les garçons grandirent, cette crainte se fit plus rare, mais elle l’oppressait encore de temps à autre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
rkhettaouirkhettaoui   29 mars 2018
Si le gratte-papier l’avait nettoyé au poker, ou si quelqu’un de sa famille était tombé malade, s’il avait été vraiment dans le besoin, il aurait pu emprunter de l’argent ou aller voir le commandant de la compagnie. Il y avait une cagnotte spéciale pour des choses comme ça. Quand la femme du sergent responsable du mess avait disparu, il avait emprunté plus de cent dollars pour rentrer chez lui et partir à sa recherche. C’était le sergent chargé de l’approvisionnement qui nous l’avait raconté. D’après lui, le sergent du mess n’avait jamais remboursé l’argent, probablement parce qu’il n’avait pas retrouvé sa femme. De toute façon, même s’il avait été fauché, il n’en serait pas mort, Lewis, avec des vêtements fournis gratuitement, un toit au-dessus de la tête et trois repas par jour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   29 mars 2018
Je suis un homme honnête, un homme responsable, peut-être même ce que d’aucuns appelleraient un brave homme – j’espère en être un. Mais je suis aussi un homme prudent, qui tient à son confort et qui y regarde à deux fois avant de prendre des risques. Mes voisins m’apprécient parce qu’ils savent que je ne transformerai jamais ma pelouse en champ de marijuana, qu’ils ne risquent pas de trouver ma femme en larmes sur le pas de leur porte à 3 heures du matin, et que je n’attends pas d’eux qu’ils deviennent mes amis. Globalement, je suis satisfait de ma vie. Quand je me projette dans le futur, ce que je vois ressemble beaucoup au présent, et je n’en demande pas plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   29 mars 2018
Je crus que son regard était braqué sur moi, bien que cela fût impossible en raison de la lampe qui l’aveuglait. Ses joues étaient humides. Le désarroi se lisait sur son visage. Un visage comme je n’en avais jamais vraiment vu auparavant, empreint d’humiliation et de peur, un visage que je n’ai jamais cessé de revoir depuis ce jour. C’était le visage qu’affichaient les Vietnamiens lorsque nous les questionnions, lorsque nous entrions dans leurs maisons pour les fouiller et parfois les brûler. Le visage qui est devenu celui de mon frère, au fil des vicissitudes de sa vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   29 mars 2018
Il nous traita de fillettes, de porcs, de verrues. Nous n’étions que des crapauds. Nous n’étions pas dignes d’appartenir à son armée. Il nous fit mettre au garde-à-vous et nous passa en revue. Il nous dit qu’une telle laideur et une telle bêtise devraient nous valoir la cour martiale. Puis il nous conduisit à un dépôt de munitions, au cœur d’une forêt de pins, à une cinquantaine de kilomètres de la base, et nous fit rester debout, le fusil levé au-dessus de la tête pendant qu’il nous donnait ses instructions et remplissait nos chargeurs de balles réelles.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Video de Tobias Wolff (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Tobias Wolff
Blessures secrètes, un film américain de Michael Caton-Jones avec Robert De Niro, Leonardo DiCaprio, Ellen Barkin. Trailer.
autres livres classés : soldatsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3382 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre