AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070336630
192 pages
Gallimard (10/04/2008)
3.23/5   13 notes
Résumé :
Dans quelques années, lorsque le niveau des océans aura monté.
La mer grignote un bout de côte normande, engloutira bientôt les quelques villas perchées sur la falaire. Ce jour-là, Eliane, la seule survivante des trois familles de vacanciers qui y ont partagé tous leurs étés, veut voit la dernière vague. Revenue sur cette plage, elle s'accroche à sa maison, à ses souvenirs.
A ceux qui sont morts, elle prête sa voix, revit les derniers instants de chac... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
keisha
  31 août 2021
"Au moins son avis de décès ressemblera-t-il à ceux qu'elle lit dans Le Figaro (elle commence toujours par là) et les lignes successives situent précisément les membres qui font part dans une génération de prénoms cruellement datables.
Lise, Julien et Catherine, ses enfants,
Antoine, Camille, Léa, Simon, Prune, Justinien , Isadora, Elvire, ses petits-enfants,
Ysé, Shiva, ses arrière-petites-filles,
ont la tristesse d'annoncer, etc.
Aux dernières nouvelles, Camille, qui attend son premier bébé, envisagerait Contest. Marie-Hélène n'en pesne rien. Elle n'est pas sûre que Contest tout seul lui évoque sa baie, sa maison. Et elle doute que Camille aille jusqu'à appeler son fils Saint-Contest."
Maintenant que j'ai lu la plupart des romans de Julie Wolkenstein, je sais qu'il y aura de grandes villas bourgeoises et familiales au bord de la côte normande (mais pas que), de grandes vacances d'été, quand les hommes arrivent de Paris le week end, toute une époque déjà ancienne dans ce roman. A Saint-Contest, donc, commune qui existe réellement, j'ai vérifié. Quelques familles ont hérité de ces villas, sur lesquelles pèse une menace, car la mer se rapproche, le sable gagne les jardins, il faudra détruire. Seule Éliane tient bon et refuse de quitter sa villa. Ses souvenirs, plus ou moins reconstruits, évoquent la vie des habitants, elle se confie à Brigitte, qui, elle, lui demande comment elle est devenue handicapée.
Des familles sur plusieurs générations, on a déjà lu cela, mais ici la construction est intéressante, en tout cas j'ai été interloquée de bien accrocher dès l'abord à Mélanie, Ben, etc., pour apprendre leur décès rapide. Avec Éliane, une seconde partie plus longue démêlera les fils.
Bref, j'ai aimé cette histoire narrée comme l'entend l'auteur, dans un style vivant, imagé, non dénué d'humour, et percutant parfois.
Lien : https://enlisantenvoyageant...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
moustafette
  01 janvier 2011
Une première partie composée de portraits. Quelques uns des personnages qui ont vécu, aimé, souffert, pris du plaisir dans quatre maisons. Les Mouettes, Bellevue, Les Huguenans, Saint-Désir, quatre maisons posées à Saint-Contest, dans un décor de rêve, face à la Manche, sur une falaise inéxorablement grignotée par la mer, le vent, les tempêtes et la montée des eaux. Trois maisons dont il ne reste quasiment rien, et une dernière qui résiste, tout comme Eliane, sa propriétaire.
Une deuxième partie, où l'on retrouve Eliane venue pour un dernier séjour. Eliane, à qui Brigitte, qui était enfant à l'heure de gloire de Saint-Contest, rend visite et va recueillir, et devenir, la mémoire de ce microcosme, ses joies et ses drames, ses apparences et ses zones d'ombre, ses espoirs et ses déceptions.
Un titre trompeur, les finitudes ne sont jamais joyeuses.
L'auteur du "Colloque sentimental", réveille à merveille les ambiances de vacances des bords de mer, laissant son lecteur s'envelopper dans le drapé nostalgique et poisseux du passé, porté par le vent du large et corrodé par l'air salin.

Lien : http://moustafette.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
zazimuth
  10 juillet 2011
La plupart des personnages ont comme point commun de posséder une villa en bord de plage sur la côte normande. Ils forment un microcosme, un genre d'élite qui, même s'ils ne vivent pas là à l'année, se reconnaissent et s'apprécient (?) comme appartenant au même monde privilégié de ceux qui ont accès à la mer de leur terrasse. Mais voilà, avec la montée du niveau des océans supposée (?) par le récit, les villas sont menacées et l'expropriation à venir.
Sur ce fond d'intrigue, on découvre les histoires de famille des uns et des autres : la relation amoureuse entre Eliane et Ben, avortée suite à la maladie de la petite Brigitte, les courses en mer, l'allergie d'Yvette aux crustacés, et puis les morts les une après les autres.
Peut-être parce que c'est un univers qui m'est bien étranger mais je n'ai pas été tellement touchée par ces histoires.
Lien : http://toutzazimuth.eklablog..
Commenter  J’apprécie          20
LaHulotte
  31 décembre 2010
Un huis-clos sur plage qui aurait pu gagner en clarté. Les personnages sont intéressants mais pas assez développés. Un livre haché qui ne permet pas de rentrer dans des histoires dont on sent qu'elles auraient pu être passionnantes.
Commenter  J’apprécie          10
Torticolis
  13 décembre 2009
Agréable moment de lecture.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
TorticolisTorticolis   13 décembre 2009
Marie-Hélène. Jean-Jacques. Cette génération des prénoms à trait d'union.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Julie Wolkenstein (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Julie Wolkenstein
Julie Wolkenstein traductrice de "Beaux et maudits", de Francis Scott Fitzgerald - éditions P.O.L - où Julie Wolkenstein tente de dire pourquoi et comment elle a traduit "Beaux et maudits" de Francis Scott Fitzgerald ("The Beautiful and Damned"), et de quoi et comment est composé "Beaux et maudits", et où il est aussi notamment question de Gatsby (le magnifique), de "The Crack-up (La Fêlure) à l'occasion de sa parution aux éditions P.O.L, à Paris le 10 mai 2021
"New York dans les années 1910. Anthony Patch a vingt cinq ans. C'est un orphelin mélancolique et cultivé qui n'attend rien d'autre de la vie que l'héritage d'un grand-père milliardaire. Il rencontre Gloria, la Beauté incarnée. Ils s'aiment, se marient, se détruisent. Fitzgerald explique ainsi leur naufrage : « Leur tort n'était pas d'avoir douté, mais d'avoir cru. Ils avaient poussé à l'extrême l'exquise perfection de leur ennui, leur élégante insouciance, leur inépuisable insatisfaction – jusqu'au désastre. Voilà tout. »
+ Lire la suite
autres livres classés : plageVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

A l'abordage : la mer et la littérature

Qui est l'auteur du célèbre roman "Le vieil homme et la mer" ?

William Faulkner
John Irving
Ernest Hemingway
John Steinbeck

10 questions
334 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , mer , océansCréer un quiz sur ce livre