AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2878582144
Éditeur : Viviane Hamy (24/08/2005)

Note moyenne : 3.36/5 (sur 44 notes)
Résumé :
Adam Vollander a 33 ans. Comptable à Meulan, c'est un homme ordinaire, sans prétention, à l'étroit dans sa vie. Jusqu'à ce que d'étranges coïncidences se produisent : en quelques jours, on le confond avec un œnologue, un cavalier, un champion de tennis... Il prend alors conscience qu'il peut s'approprier la vie des autres, et dépasser toutes ses limites. De passage à Paris, il rencontre Rita qui le prend pour Georges Fondel, son ex-petit ami. Adam décide d'endosser ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
sabine59
  30 mars 2018
J'ai trouvé ce court roman, découvert par hasard dans une bouquinerie, passionnant et original.
Tout le monde aimerait l'avoir, ce don d'ubiquité ! Ici, il serait plutôt question d'habiter plusieurs corps...
Adam Vollandier est au départ un anti-héros, élevé avec frilosité et inquiétude par des parents craignant à chaque instant qu'il disparaisse, car ils ont perdu juste avant lui un autre bébé, de la mort subite du nourrisson.
Jusqu'au décès de ses parents, il est resté en marge du monde,chef-comptable sans éclat, célibataire, solitaire, ne connaissant rien de l'amour.
....Et puis vient le jour où on le confond avec quelqu'un d'autre. L'expérience se reproduit , et cela l'enchante puis le transforme. L'auteur écrit:" Il se pensait banal, il devenait universel (...). En quelques jours, Adam était devenu l'homme que tout le monde avait l'impression d'avoir vu quelque part."
Le roman prend ensuite une tournure intéressante : de passage à Paris, il rencontre dans une galerie de peinture ( passion qui avait été vite refrénée par ses parents angoissés...) Rita, qui, le confondant avec un certain Georges Fondel, l'entraînera dans une spirale dangereuse...
J'ai suivi avec intérêt la transformation d'Adam: un être fade qui prend soudain conscience qu'il peut devenir un autre, et surtout qui retrouve son goût pour la peinture. On reprochera peut-être à l'auteur la trop grande rapidité de la métamorphose mais le rythme précipité fait partie aussi du charme de ce roman atypique.
Piquant, enlevé, fantaisiste, mystérieux, c'est un roman qui se lit avec grand plaisir!


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
carre
  18 juin 2012
Adam Vollladier 33 ans, l'âge de Jésus, mène une petite vie morne et insipide, un boulot de comptable et une impression d'inutilité de plus en plus présente. Puis, un jour, à sa grande surprise, des personnes qu'il ne connait Ni d'Eve ni d'Adam se mettent à le prendre pour un autre. Découvrant l'incroyable succès que cela lui procure, il décide de profiter de ce don pour changer de vie, mais chaque médaille à son revers.
Claire Wojniewicz réussit un roman à la fois subtil, original sur une idée de départ géniale. A travers ce don surnaturel c'est bien de solitude et de reconnaissance sociale et sentimentale dont nous parle l'auteure. Claire Wojniewicz mélange les genres avec un égal bonheur, elle y ajoute humour et farce avec un malin plaisir. En 140 petites pages, elle réussit un roman bigrement attachant, plein de fantaisie et de fraicheur. Encore une belle découverte de Viviane Hamy.
Commenter  J’apprécie          260
badpx
  04 août 2018
Ce court roman est arrivé dans mes mains, au hasard d'une découverte d'un bac de déstockage d'une de mes médiathèques favorites : les livres sortis des rayons, sont déposés dans de grandes boites à l'entrée, et chacun peu se servir librement. C'est le rouge de la couverture qui m'a attiré l'oeil, ou plus des couvertures, car il y avait plusieurs livres de ce même éditeur dans le bac, rangés tous ensemble. Alors j'en ai pris un au hasard, sans lire la 4ème de couv', en me disant que je ne connais pas du tout l'auteur et légèrement intriguée par le titre.
Et comme je cherche toujours à me divertir de ma lecture imposée du club de lecture, j'ai vite ouvert celui ci. J'ai lu rapidement le premier chapitre d'introduction, et ma curiosité s'est un peu éveillée : comment est il possible de faire un roman avec un tel personnage, si fade, si lisse, si inexistant. C'est un court roman, certes, mais tout de même, il devait bien y avoir quelque chose de particulier, au vu du nombre de sorties du livre dans les premiers mois suivant son entrée dans le catalogue de la bibliothèque : Eh oui, l'informatisation de la médiathèque étant assez récente, on trouve encore ces petits cartons dans les livres et je trouve que cela les rend tellement plus vivants.... mais je m'égare de mon sujet.
En une 20aine de pages, j'avais mordu à l'hameçon. Je n'étais pas totalement aspirée par l'histoire, je n'avais aucun mal à poser le livre, mais j'avais besoin de connaître la suite. Et cette suite arrive progressivement, ça s'installe, et finalement le dernier tiers du roman s'accélère un peu, sur une histoire assez originale, qui m'a beaucoup plu : je me suis laissée menée, promenée et c'est assez reposant.
Une jolie découverte grâce au hasard.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          101
experyoshi
  10 septembre 2016
« ubiquité » : N.fém. (du latin ubique : partout). Terme littéraire. Fait d'être présent partout à la fois ou en plusieurs lieux en même temps.
Ce petit roman a tout d'un grand. L'auteur nous dévoile avec malice la métamorphose d'Adam Vollandier. de petit comptable à l'existence monotone, Adam devient une personnalité aimée de tous. Tour à tour joueur de golf ou amateur d'art, le héros s'amuse à devenir un autre.
L'auteur décrit avec humour la transformation d'Adam. Ce roman de 140 pages mêle à la fois le style de la nouvelle, le fantastique et le polar humoristique. La transformation d'Adam est spectaculaire : son physique s'améliore, son cercle d'amis s'élargit, il change aussi de métier ! De la dépression, Adam passe à la célébrité et à l'amour.
le rythme est enlevé et épouse à la perfection cette histoire.
Une jolie découverte !
Commenter  J’apprécie          120
feanora
  05 février 2014
Il est dommage d'avoir à lire la première partie (heureusement très courte) de la vie étriquée du héros, qui de chenille va devenir papillon. En effet ,Adam fut trop couvé par ses parents qui en l'étouffant de leur amour trop envahissant en ont fait un être "rabougri;"
L'éclosion se fait à petits pas, le temps que Adam prenne conscience de son don qui avait été étouffé, dans son enfance,ainsi que de la beauté de la nature, de la peinture.
Son don d'ubiquité va l'entrainer dans une série d'aventures que ne renierait pas un roman policier.
L'homme de trente-quatre ans va devenir un être de vie et de lumière.
Ce petit roman se lit très vite, car je me suis prise au piège de l'évolution rapide du personnage principal.
Commenter  J’apprécie          80
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
carrecarre   18 juin 2012
À compter de son trente-troisième anniversaire, il avait vécu chaque jour
fébrilement, attendant quelque chose, quelqu’un peut-être ; c’était bien à cet âge que Jésus avait accédé au Ciel, l’épanouissement total.
Commenter  J’apprécie          220
tessgeffroytessgeffroy   10 mai 2012
Pour lui c'était un séisme. Que quelqu'un en l’occurrence quelqu'une s'avance vers lui de la sorte, aille jusqu’à le toucher et lui parler avec familiarité alors qu'il n'avait jamais joué au tennis, jamais eu de copains, cela au moment où il s'y attendait le moins, dépassait sa connaissance du monde.
Commenter  J’apprécie          30
TombetoileTombetoile   01 septembre 2017
Il n’avait aucune idée de la composition du bleu Klein mais cela ne le gênait pas ; la toile n’était pas destinée à être expertisée. Il travailla avec des pigments purs pendant deux heures. Les paroles de Kandinsky infusaient : « Le bleu est la couleur céleste. Il apaise et calme en s’approfondissant ».
Commenter  J’apprécie          10
TombetoileTombetoile   01 septembre 2017
Tant de mansuétude lui était inconnu. Et épouvantable. Ses parents l’avaient élevé dans la méfiance de son prochain ; il avait vécu séparé des autres mais au chaud chez lui. Les préceptes familiaux entraient en conflit radical avec qu’il venait de vivre.
Commenter  J’apprécie          10
Video de Claire Wolniewicz (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Claire Wolniewicz
Dédicaces avec Claire Wolniewicz
autres livres classés : ubiquitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Prénoms de grands peintres : trouvez leurs noms ! (3)

Je suis né à Paris en 1848. Chef de file de l'Ecole de Pont-Aven, inspirateur du mouvement nabi, j'ai vécu de nombreuses années en Polynésie où je suis décédé en 1903. Je suis Paul...

Gauguin
Cézanne
Signac

12 questions
537 lecteurs ont répondu
Thèmes : peinture , peintre , art , Peintres paysagistes , Peintres français , peinture moderne , peinture espagnole , Impressionnistes , culture générale , peinture belge , peinture romantique , peinture américaineCréer un quiz sur ce livre
.. ..