AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2747056937
Éditeur : Bayard Jeunesse (14/09/2016)

Note moyenne : 3.88/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Sam passe ses vacances sur l'île de Texel. Avec son vélo, il aime sillonner les dunes, le vent de la mer sifflant à ses oreilles. Un jour, il rencontre Tess, une fille qui a des étincelles plein les yeux. Elle lui demande aussitôt s'il sait jouer de la trompette ou s'il s'y connaît en poissons-clowns. Puis elle l'entraîne dans une valse et dans une drôle d'aventure...
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
balloonvenus
  13 octobre 2017
En vacances en famille sur l'île du Texel, Samuel rencontre Tess, une jeune fille un brin excentrique. Tess va entraîner Samuel dans sa folle aventure : après onze ans d'existence, elle a enfin appris qui était son père et l'a fait venir sur l'île. Elle compte bien sur la présence de Samuel pour l'épauler. Un joli roman sur la famille, la mort, l'enfance... mais rien d'extraordinaire.
Commenter  J’apprécie          00
MJF
  21 août 2017
Quel bonheur que ce livre, et ce, de la première à la dernière page! Dès le début, le lecteur est accroché par le style bien développé de l'auteure, Anna Woltz : suite captivante d'évènements loufoques décrits en s'attardant sur des détails amusants, réflexions originales et attachantes des personnages, dialogues colorés et riches en sous-entendus… C'est avec un style fluide et tout en finesse qu'elle raconte l'extraordinaire beauté et banalité de la vie. le lecteur attentif sentira le travail derrière chaque mot et chaque phrase, qui semblent prendre parfaitement leur place dans le roman. C'est d'ailleurs admirable comment les passages se font écho entre eux, reprenant constamment des idées précédemment exprimées dans un contexte nouveau. Tout est bien tissé et évolue avec grand naturel. On savoure, et on a hâte de tourner la page! On s'inquiète, et on a envie de rire en même temps!

« – Pourquoi devient-on aussi bizarre à la fin de sa vie? […] – Peut-être que c'est pour s'habituer à l'absurdité de la vie. Pour que ce soit moins triste de mourir. »

Même si les idées de Samuel font souvent sourire par leur candeur et originalité, elles sont également empreintes d'une certaine profondeur et font réfléchir. Et ce qui est encore plus comique, c'est la puissance avec laquelle l'auteure confronte ces idées avec celles des autres personnages, dont, bien sûr, Tess. Cette dernière, avec ses yeux étincelants, impulsive mais au coeur pur, qui n'a jamais peur du ridicule, vole pratiquement la vedette à Samuel : elle est encore plus bizarre et plus attachante! En outre, c'est elle qui le conduit dans des péripéties sans bon sens pour se rapprocher de son père inconnu. Bref, on ne peut que tomber sous le charme de ce duo.

Je conviens que le récit a parfois des tendances kitsch et ne réinvente pas le genre, mais cela ne m'a pas empêché de refermer le livre, émerveillé malgré une heure trop avancée de la nuit, en lâchant un « wow » bien senti. C'est le genre de livre qui fait du bien à lire, avec lequel on rit et grandit avec les personnages.
Lisez la suite ici : http://sophielit.ca/critique.php?id=1641
Lien : http://sophielit.ca/critique..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Sandram47
  08 décembre 2016
C'est bien une folle semaine, ou plutôt surprenante, qui attend Sam.
J'ai été déroutée par le début de ce livre. Je ne voyais pas ou les "bizarreries de Tess" allaient nous emmener. Finalement tout s'emboîte et se termine autour d'une belle histoire de famille (surprenante là aussi) et d'amitié. Une belle découverte, fraîche et positive, pour les jeunes lecteurs. Dès le CM2
Commenter  J’apprécie          20
Belykhalil
  11 septembre 2017
Ma folle semaine avec Tess porte très bien son titre. Ce roman original m'a fait sourire plus d'une fois. Il faut dire que les personnages qui le composent sont haut en couleur ! L'envie de l'auteur de vouloir traiter plusieurs thèmes à la fois se fait un peu au détriment du récit. En effet, je pense que les jeunes lecteurs se seraient contenté d'un roman un plus court et plus centré.
D'autant que les derniers chapitres qui s'enchaînent très rapidement manquent de l'originalité des premiers rendant le dénouement un peu trop convenu à mon goût.
Commenter  J’apprécie          00
lirado
  15 janvier 2017
Dès les premières pages de Ma Folle semaine avec Tess le lecteur est entraîné dans l'ambiance « feel good » très décalé de l'histoire. Sam, le narrateur, est un enfant attachant un peu différent car il ne peut s'empêcher de tout le temps réfléchir et se poser des questions. Il va nouer avec l'intrépide Tess, une jolie amitié. Les deux nouveaux amis vont vivre ensemble quelques jours inoubliables, cristallisés autour de la question du père de Tess : doit-elle ou non révéler qu'elle est sa fille ?
J'ai adoré le ton léger du roman et j'ai très vite accroché aux deux personnages. On est impatient de savoir comment va se dérouler la rencontre entre Tess et son père et quel sera le dénouement. J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre qui malgré la jeunesse de ses héros et du public auquel l'histoire s'adresse, m'a touchée.
Lien : http://www.lirado.com/ma-fol..
Commenter  J’apprécie          30
Citations & extraits (5) Ajouter une citation
MJFMJF   08 mars 2017
– Pourquoi devient-on aussi bizarre à la fin de sa vie? s'est-elle exclamée en levant les bras au ciel.
– Peut-être..., ai-je commencé en regardant le papy avancer à pas lents. Peut-être que c'est pour s'habituer à l'absurdité de la vie. Pour que ce soit moins triste de mourir.
– Mais je n'ai pas envie de m'habituer à l'absurdité de la vie!
(p. 34)
Commenter  J’apprécie          10
MJFMJF   08 mars 2017
J'ai froncé les sourcils.
– Mais pourquoi Dennis t'a pris la main?
– Mais non, il ne l'a pas fait, abruti! J'ai inventé! Je ne vais quand même pas donner la main à un garçon dans la remise à vélos!
– Ah, ai-je dit.
(p. 164)
Commenter  J’apprécie          10
cricribib50cricribib50   29 janvier 2017
Quand elle [la mort] était là, eh bien, elle était là. Il n'y avait rien à faire, c'était comme ça. Et, quand elle n'était pas là, il fallait être heureux. P.190
Commenter  J’apprécie          10
annayelisannayelis   31 mars 2017
Tess avait dit que je devais m'occuper de mes affaires. Je me demandais si c'était vrai. Les gens devaient-ils vraiment ne jamais se mêler de la vie des autres? Est-ce qu'il n'y avait pas des cas où se tenir à l'écart de la vie des autres était encore plus grave que de s'en mêler?
(p.187)
Commenter  J’apprécie          00
MJFMJF   08 mars 2017
Ses mots ont longtemps flotté dans le noir. Ils remplissaient toute la chambre. je ne savais pas comment les faire partir. (p. 185)
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : vacancesVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle




Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
893 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre