AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782258103634
430 pages
Éditeur : (04/07/2013)

Note moyenne : 3.44/5 (sur 33 notes)
Résumé :
Royaume d'Ougarit, actuelle Syrie, XVe siècle avant notre ère. Parce qu'elle a déplu à Jotham, son prétendant, un homme aussi vicieux que puissant, Leah a provoqué involontairement la chute de sa famille. Heureusement, elle possède un don : celui de soigner grâce aux plantes. Devenue la guérisseuse attitrée du roi Shalaaman dont elle a sauvé la vie, Leah espère bien obtenir un jour le retour en grâce des siens.
L'histoire va lui en offrir l'occasion. En effe... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
lenoute
  30 décembre 2019
Premier livre que je lis de Barbara Wood, dont j'ai apprécié la plume.
Dans ce roman on y suit Leah et sa famille, il est question d'honneur / déshonneur, de pouvoir, de mariage, d'amour et de médecine...
Belle lecture qui a eu du mal à commencer du a beaucoup de longueurs au départ.
Cela reste une belle découverte.
Commenter  J’apprécie          430
Titoune45
  14 janvier 2020
Royaume d'Ougarit, actuelle Syrie, XVe siècle avant notre ère.
Parce qu'elle a déplu à Jotham, son prétendant, un homme aussi vicieux que puissant, Leah a provoqué involontairement la chute de sa famille. Heureusement, elle possède un don : celui de soigner grâce aux plantes. Devenue la guérisseuse attitrée du roi Shalaaman dont elle a sauvé la vie, Leah espère bien obtenir un jour le retour en grâce des siens. L'histoire va lui en offrir l'occasion. En effet, enlevée par les troupes du pharaon Thoutmôsis III qui projette d'envahir la région et de réduire le royaume en esclavage, Leah se retrouve en possession d'informations stratégiques précieuses sur l'offensive égyptienne imminente.
Aidée de son compagnon, le scribe Daveed, la guérisseuse parviendra-t-elle à changer le destin de son peuple ?
Barbara Wood, considérée comme l'un des meilleurs auteurs de sagas romanesque.
Avec cette aventure, on se retrouve immergé avec beaucoup de sensibilité et de suspense aussi dans une histoire très intense, même s'il s'agit d'une aventure romanesque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Marcellina
  18 mars 2018
Enfin fini… Long, beaucoup trop long, surtout les 300 premières pages truffées de répétitions. Et les répétitions, ça me tue ! C'est l'âge, je crois ;-)
C'est bien écrit, une plume riche et colorée, des personnages intéressants, parfois lassants (à cause des répétitions justement) et un fond magnifique. L'auteure vieillit mais pas ses idées, l'auteure vieillit et ses relectrices aussi manifestement !
Je suis face à une critique difficile, j'adore l'auteure, j'aime ses romans qui sont source de découvertes et surtout d'humanité, de l'histoire de l'humanité. Elle aborde des sujets géniaux comme la médecine et sa propagation, l'écriture et sa vulgarisation, le pouvoir et ses perversions. Elle écrit merveilleusement bien, tout en poésie, en délicatesse, en richesses documentaires en restant fidèle aux époques et aux civilisations.
Et pourtant là, je suis déçue juste à cause des répétitions de la première partie du roman alors que la fin est géniale...
Pas simple de faire une critique, j'ai traîné tout le début du roman comme un boulet et les cent dernières pages se sont lues d'une traite tant elles étaient riches en émotions et événements. Cent pages en moins, c'était un nouveau coup de coeur pour cette auteure qui mérite largement le détour !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
LilyMoony
  02 mars 2015
L'histoire se passe bien des siècles avant notre ère, dans ce qui est aujourd'hui l'actuelle Syrie. L'ancienne Canaan. On suit l'histoire de Leah et de sa famille, à qui le destin va envoyer bien des épreuves à surmonter. Prise sans le vouloir au sein du conflit qui va opposer l'Egypte à son royaume, la jeune femme va lutter pour protéger les siens et les mettre à l'abri du danger. Suite à un conflit qui oppose Leah et les siens à un puissant noble de la ville, celui-ci n'aura de cesse de vouloir provoquer sa perte et le roman décris la lutte de la jeune femme pour les sauver alors que se murmure au loin les menaces de la guerre. Je vous épargnerait le résumé puisque vous l'aurez vu plus haut, passons tout de suite à mon ressenti de lecture. J'ajouterais cependant qu'il faut prendre le résumé avec des pincettes car il n'est pas cent pour cent fidèle au livre dans le déroulé des évènements. Un fait dont j'ai l'habitude à présent d'ailleurs mais dans le cas présent, sans oser spoiler, certains évènements prendront moins de place que ce qu'il laisse à penser..
La guérisseuse et le roi est un livre qui se lit avec plaisir. C'est bien raconté, l'écriture est agréable. Barbara Wood n'a pas son pareil pour vous plonger dans des univers antiques et pleins de mystère au parfum d'Orient. Je n'ai eut aucun mal à me retrouver là bas, on ressent le travail de recherche effectué par l'auteur pour écrire son roman. Les personnages sont attachants, on est parfois touché, parfois révolté par ce qu'ils vivent. J'ai tourné les pages avidement, voulant toujours connaître la suite, attendant un dénouement avec impatience! C'est peut être parfois un peu convenu mais l'écriture parfaitement maîtrisée passe sur ce petit défaut, car au final se sont des trames qui marchent. le seul point que j'aurais aimé différent, concernera la romance. En bonne réfractaire, j'aurais aimé qu'elle soit un peu moins prononcée. Mais aucun inquiétude pour les habitués, il n'y en a pas tant que ça mais j'y suis réellement peu réceptive.
En conclusion, pour un retour à la fresque historique, la guérisseuse et le roi reste un bon livre comme on les aime, prenant, attachant, bien écrit et documenté. La trame est un peu classique, la romance présente mais que ça ne vous décourage pas, ça reste une découverte sympathique et je pourrais bien me laisser tenter par un autre livre de l'auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LesLecturesDeCledesol
  13 septembre 2013
Je tiens tout d'abord à remercier tout particulièrement, les Editions des Presses de la Cité, pour l'opportunité qu'ils m'ont donnée de découvrir le dernier roman de Barbara Wood. J'avais très envie de le découvrir, il faisait d'ailleurs parti d'une de mes sélections pour mes envies livresques.
Alors, verdict ! Ai-je aimé ou pas ? Et bien, oui, même si ce n'est pas un coup de coeur, il n'en est pas passé loin.
Ce roman, nous fait voyager, loin, très loin, 1500 ans avant notre ère, à l'époque lointaine ou l'Empire Égyptien est en pleine expansion. Nous sommes en Syrie, ou du moins, sur les terres ou elle se situe aujourd'hui, et nous suivons la vie de la famille de Léah. Les personnages sont nombreux et pour la plupart attachants.
Léah, tout d'abord, il s'agit d'une belle jeune fille, en âge de se marier. Malheureusement, son précédent prétendant est décédé peu avant leur noce. Par conséquent, sa famille mise tout sur Jotham, un riche armateur. Par un concours de circonstances malheureuses, Léah va provoquer la colère de ce dernier, et précipiter la perte de sa famille vers la faillite. En effet, à cette époque, l'honneur d'une famille passe par les fils, et les hommes. Or Léah n'a que deux soeurs, et la dernière malheureusement ne trouvera jamais de prétendant à cause d'une déformation de la lèvre.
Avigail, la grand-mère de Léah, dirige la maison d'une main de fer. Malheureusement Jotham et sa soeur vont tout faire pour ruiner leur famille et y parvenir. Les manigances et les complots, parfois politiques, sont le fer de lance de ce roman historique, et je dois dire que ce n'est pas pour me déplaire.
L'écriture de Barbara Wood m'a vraiment plu, et j'en suis assez surprise. En effet, j'ai lu l'année dernière un précédent livre de cette auteure, et je n'avais pas du tout aimé, je l'avais trouvé trop convenu, et trop mièvre à mon goût. Ici, ce n'est pas le cas, il y a de nombreux rebondissements, et si, en effet, il y a une jolie romance entre Léah et Daveed, elle n'est pas le point central de ce livre.
Par contre j'ai été assez surprise par ma lecture, pour moi, la quatrième de couverture ne reflète absolument pas le déroulement de ce roman. En effet, si Léah en effet sauve le roi Shalaaman, elle n'est à la base, pas vraiment guérisseuse, elle le devient par un concours de circonstances, pour tenter de sauver sa famille de la déchéance, ou elle l'a entraînée, bien malgré elle. Quant à son enlèvement, il se passe dans le dernier quart du livre.
Mis à part ce léger bémol, j'ai vraiment aimé ce livre, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde, j'entends encore en moi, les bruits et les cris propagés par la terrible bataille de Jéricho, la fuite des habitants, la peur au ventre, mais aussi, des autres cris, plus joyeux des marchés aux épices, plantes ; ou encore d'autres plus exaltés, hurlant leur enchères pour remporter l'esclave tant prisé.
En bref, une très belle découverte, et un roman que je vous recommande les yeux fermés, si vous êtes friands de grandes fresques historiques.
Ce roman a été publié en 2013, aux Editions des Presses de la Cité.
Lien : http://milleetunepages.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
MarcellinaMarcellina   18 mars 2018
Mais si vous ne mourrez pas, si vous combattez vaillamment et couvrez cette plaine de sang apirou, vous connaîtrez un retour triomphal en Égypte ! Vos mères et vos épouses hurleront de fierté et de joie, à en perdre la voix. Les femmes se jetteront sur vous, car vous serez les héros d'une grande conquête ! Elles voudront coucher avec vous, voudront votre semence entre leurs jambes, car vous serez les plus braves d'entre les braves !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
lenoutelenoute   28 décembre 2019
Nous somme nés pour assister au crépuscule d'un monde et à l'aube d'un nouveau. Cette pensée lui donna le vertige. L' avenir était chargé de promesses !
Commenter  J’apprécie          171
rkhettaouirkhettaoui   30 septembre 2015
Les seins de mon amour sont comme deux lunes, poursuivit-il doucement. Ils m'enchantent. Ils sont emplis de miel. Je me languis de mon amante sous le tamarin. Je me languis de ses baisers et de ses bras. Elle me retient toute la nuit, et me tarit. Son départ est la plus froide des aubes. Je ne connais que tourment jusqu'à ce qu'elle m'apporte joie encore.
Commenter  J’apprécie          21
lenoutelenoute   29 décembre 2019
Les mots naissent dans le cœur. Ils sont la poésie de l’âme.
Commenter  J’apprécie          140
rkhettaouirkhettaoui   30 septembre 2015
Le talent ne se limite pas à identifier les herbes. Il faut aussi savoir quand mettre les graines en terre. Combien elles doivent recevoir de pluie. A quelle lune il convient de récolter. Certaines plantes ne fleurissent que la nuit, tu le savais ? D'autres crient silencieusement, quand on les déterre. Et, bien sûr, les formules magiques à psalmodier pendant l'ensemencement et la récolte. Il y a tant à apprendre de mon jardin, ma belle !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : médecineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3823 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre