AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2277219835
Éditeur : J'ai Lu (26/02/2001)

Note moyenne : 3.72/5 (sur 32 notes)
Résumé :
Londres, en l'an de grâce 1749... La belle Shanna ne veut pas d'un mari imposé par son père ! La solution ? Epouser Ruark Beauchamp, un condamné à mort qui croupit dans la prison de Newgate. Un mariage blanc qui fera aussitôt d'elle une jeune veuve, libre de son destin.

Libre ? En débarquant sur l'île que possède son père dans les Caraïbes, Shanna a la surprise d'y retrouver son époux d'un jour, bien vivant ! Vendu comme esclave, il a échappé au bour... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Kamana
  13 octobre 2010
Une réédition bien méritée !
Shanna se retrouve confrontée à son pire cauchemar, son époux d'un jour qu'elle croyait mort est bel et bien vivant, et esclave de son père qui plus est ! Oh, elle aurait pu l'éviter, si ce n'est que celui-ci est devenu indispensable à la plantation, grâce aux savantes innovations qu'il élabore et qui facilitent le travail de tous, et que son père ne jure plus que par lui l'invitant même à partager quotidiennement leurs repas.
Et pour aggraver le tout, Ruark ne trouve pas mieux que de se balader à moitié nu, exposant son corps de rêve, bronzé et musclé au nez de tous et de toutes… Damnation ! Shanna résistera de toutes ses forces, mais ce dragon, comme elle l'aime à l'appeler, va repousser tous les obstacles pour conquérir son coeur.
Entre duperies, trahisons et folle passion, c'est avec un admirable doigté que Kathleen E. Woodiwiss nous convie à cette aventure. L'auteur a su tirer le comique de certaines scènes, nous régalant de tirades exquises dans les situations ambiguës du couple. Plus l'histoire avance et plus nous nous demandons comment Shanna va se tirer du bourbier dans lequel elle s'est empêtrée. La seule fausse note de ce roman se situe dans le dénouement qui se déroule trop rapidement au vu de la longueur de l'histoire pour nous mener là.
La passion est présente mais ne survolez pas les pages en quête de passages sensuels car point vous n'en trouverez. Les moments tendres et charnels sont réduits à deux phrases pour exprimer le ressentit et non les actes en eux-mêmes. Qu'à cela ne tienne ! Tout est pardonné, ou presque, une fois pris au piège de ce livre.
Régalez-vous et laissez capturer par cet esclave, ce dragon dont la bouche ne crachera que des cris d'amour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
MarcellinaMarcellina   14 août 2015
J'erre souvent dans le noir à la poursuite d'une image si belle que je me refuse à y renoncer. C'est toi, mon amour. Ton beau visage est toujours devant moi. J'ai visité beaucoup de pays. J'ai rencontré d'autres femmes. Aucune n'a su m'enchaîner à ses pieds. Aucune n'a pu me faire supplier pour une légère pression de sa main, pour un sourire tendre, pour une brève caresse. Si je donne des traits à ce qui hante mes rêves, ce sont toujours les tiens. Si ma plume tremblante dessine un corps de femme, c'est celui que j'ai tenu dans mes bras, chaud et vivant, c'est celui qui m'arrache au sommeil. Tu es celle que je crains de rencontrer et que je cherche toujours. Tu es celle pour qui les mots se pressent dans ma gorge. Tu es le monde pour moi, le soleil et les étoiles, ma terre et ma nourriture... Oui, voilà, Shanna, ce que je n'ai jamais dit à personne...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
sheilasheila   04 octobre 2013
J'erre souvent dans le noir à la poursuite d'une image si belle que je me refuse à y renoncer. C'est toi, mon amour. Ton beau visage est toujours devant moi. J'ai visité beaucoup de pays. J'ai rencontré d'autres femmes. Aucunes n'a pu me faire supplier pour une légère pression de sa main, pour un sourire tendre, pour une brève caresse. Si je donne des traits à ce qui hante mes rêves, ce sont toujours les tiens. Si ma plume tremblante dessine un corps de femme, c'est celui que j'ai tenu dans mes bras, chaud et vivant, c'est celui qui m'arrache au sommeil. Tu es celle que je crains de rencontrer et que je recherche toujours. Tu es celle pour qui les mots se pressent dans ma gorge. Tu es le monde pour moi, le soleil et les étoiles, ma terre et ma nourriture....
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
sheilasheila   05 octobre 2013
Autrefois, dans ma prison, je comptais les jours, les heures qui me restaient encore. Puis une lumière est apparue qui m'a rendu le monde, le vie. Le marché qui était offert dépassait mes rêves les plus fous.
Commenter  J’apprécie          30
sheilasheila   04 octobre 2013
Prenez-tout! Prenez ma vie! Qu'elle soit maudite! Je la hais! Elle me trouble, me séduit, puits se dérobe. Elle joue de moi. Pourtant je ... je l'aime. Je voudrais fuir. Elle me tient enchaîné. Je ne peux pas rester. Je ne peux pas partir.
Commenter  J’apprécie          20
sheilasheila   05 octobre 2013
En prison, j'étais hanté par l'image de votre beauté. Le souvenir restait gravé en moi comme au fer rouge. Je cherche encore un moyen de cueillir la rose sans me blesser aux épines.
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
autres livres classés : esclavesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3509 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre