AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 229004153X
Éditeur : J'ai Lu (18/01/2012)

Note moyenne : 3.19/5 (sur 26 notes)
Résumé :
Entre deux êtres au tempérament de feu, seuls deux sentiments peuvent se donner libre cours la haine ou la passion... Promis l'un à l'autre dès l'enfance, Colton Wyndham et Adriana Sutton se retrouvent seize ans plus tard face à face, dans l'Angleterre de l'après-Waterloo. Colton, qui s'était violemment opposé aux projets matrimoniaux de son père, se sent très attiré par la jeune beauté brune courtisée par une meute d'aristocrates. Adriana, de son côté, n'a jamais c... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
llyza
  11 novembre 2016
Dommage d'attendre la fin pour avoir le dynamisme et l'intrigue qu'il aurait fallu pour en faire un bon page turner.
Le début est sympa mais très vite, c'est devenu tellement superficiel car le mec est juste intéressé concrètement par son physique. Donc bon, maintenant elle est devenue acceptable ? Quel drôle de message pour de la romance, non ? Je ne vais pas dire que le physique ne compte pas, mais passant du refus par le passé parce que "sacd'os" à "elleestropbonnejeveuxbienlasauter" ça ne m'a pas vendue du rêve. Adriana l'a bien remis à sa place mais ça aurait été mieux qu'elle ne soit pas d'un coup sous son charme.
Le milieu est long et assez inutile, on a l'impression d'en avoir fini alors qu'on a encore un bon tiers en attente. J'ai donc continué avec moins d'intérêt, en roulant des yeux et tout simplement, la lecture diagonale a finie par avoir raison de moi. Et c'est là, que c'est devenu intrigant ! Quel dommage ! Une histoire remaniée et mieux équilibrée aurait été excellente, il y avait les ingrédients pour en faire un truc vraiment chouette si l'auteur n'avait pas cassé son rythme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Eden_Zorjunn
  25 juillet 2017
Cet ebook trainait depuis des années sur mon ordinateur, je me suis enfin dit qu'il était temps de la lire.
Le lecteur suit Adriana, une femme de 22 ans, promise à un homme qu'elle n'a pas vu depuis seize ans et poursuivit par une foule de prétendant. le marquis de Randuf revient et va honorer une partie du contrat signé par son père.
Au début du roman, il y a une superbe scène dans une salle de bain puis le récit traine en longueur sur les doutes des deux promis. Un petit prétendant encombrant se révèle être un véritable sadique. On peut parler d'un grand méchant. Au ¾ du roman, l'histoire avance enfin, le marquis se trouve face à deux mariages qu'il a contractés. Bien évidemment, il y a des tentatives de meurtres. La fin du roman est intéressante avec un passage de plusieurs pages sur la passion charnelle du couple.
Je trouve qu'il y a de bons éléments mais qu'ils sont mal placés dans le récit. C'est dommage.
Commenter  J’apprécie          10
Calimero25
  04 mars 2018
Une romance assez classique mais qui traîne un peu en longueur.
Il faut attendre un bon moment avant que l'histoire se mette réellement en route et c'est ce qui est dommage.
Les lenteurs et les dialogues qui ne servent pas trop rallonge le livre et l rends un peu ennuyeux par moment.
Néanmoins, ça reste une romance facile à lire, dans laquelle on suit bien sûr notre héroïne Adriana mais aussi ses prétendants comme Colton, Roger ou Riordan; et également d'autres personnages comme Philana ou Samantha.
Je ne m'attendais à la fin quand j'ai commencé à le lire et c'est vraiment dommage que ce côté de l'histoire n'ait pas été plus développé.
Tout ce révèle en quelques pages.
Bref, une lecture passable.
Commenter  J’apprécie          10
phanie1974
  01 avril 2015
Beaucoup de dialogue, de politesse exagérée. Histoire intéressante, mais qui traine en longueur.
Heureusement que les derniers chapitres redonne un peu de « pets ». Mais oufff, dans ce roman il y a une intrigue criminel, du danger, de la passion.
Commenter  J’apprécie          10
rugi
  11 mai 2016
Il m'a fallu attendre le tiers du livre avant que je puisse accrocher à l'histoire.
Heureusement, l'intrigue s'est installée mais j'ai failli lâcher ce livre. Beaucoup de détails peut-être ? Enfin cela reste un roman à l'eau de rose
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
missmolko1missmolko1   24 décembre 2015
Et maintenant elle était là, prise au piège de cet étau. Sa colère aurait dû se déchaîner, mais elle avait du mal à renoncer à l'illusion fantasque du chêne qui aurait poussé d'un seul coup dans la galerie... Elle réalisa soudain combien sa jupe d'amazone et son spencer de velours ert foncé, rehaussé d'un jabot de dentelle crème, étaient une mince protection contre cet homme robuste dont les bras l'étreignaient si fort. Se ressaisissant, elle esquissa un mouvement pour se dégager. A son soulagement, l'homme lâcha prise, et elle fit un pas en arrière... Bien mal lui en prit. Le talon de sa botte buta contre un objet oblong en bois, une canne peut-être... Elle se sentit vaciller et, pour essayer de rétablir son équilibre, battit frénétiquement l'air de ses bras. L'homme se porta alors à son secours et Adriana s'accrocha désespérément à la première chose qui lui tomba sous la main : la ceinture du grand manteau rouge d'officier. Hélas ! sa semelle dérapa sur la canne qui roula, accélérant sa chute. Effarée, Adriana s'agrippa à nouveau à sa bouée de sauvetage et, tandis qu'elle faisait une ultime tentative pour ne pas tomber à la renverse, sa cuisse droite heurta brutalement l'entrejambe de l'inconnu, qui tressaillit violemment. La jupe d'Adriana se releva jusqu'au genou, pendant que sa jambe gauche glissait le long de celle, musclée, de l'officier. La jeune femme ressentit une brûlure à l'intérieur de sa cuisse qui frottait contre le pantalon de lainage blanc parfaitement repassé. Elle voulut ramener sa jambe par-dessus la jambe masculine qu'elle chevauchait, pressée de recouvrer un peu de dignité, mais une cuisse d'acier comprimait la partie la plus intime de sa personne. Adriana eut un sourire gêné.

- Désolée, bredouilla-t-elle, les joues empourprées, essayant de prendre un air dégagé. Je n'avais pas l'intention...
- C'est sans importance, l'interrompit l'officier.

Un muscle de sa joue se contractait de façon désordonnée, signe qu'il s'efforçait, lui aussi, de surmonter son embarras. Il la saisit ensuite par la taille, la souleva comme une plume, puis la reposa doucement sur le sol, entre ses bottes d'un noir brillant. Il ferma les yeux et inclina la tête. Visiblement, il faisait un gros effort pour surmonter la douleur que le coup d'Adriana avait causé à son entrejambe. La jeune femme sentit la fragrance de son eau de Cologne, à laquelle se mêlaient la senteur du savon et l'odeur de laine de son pantalon blanc. Un cocktail troublant qui excita ses sens en alerte... Ce parfum viril était bien plus grisant qu'un verre de porto par une tiède soirée d'été.
Une grimace tordit les lèvres bien dessinées de l'officier. Il endurait son supplice stoïquement, en silence. Son éducation aristocratique lui interdisait d'esquisser le moindre geste susceptible d'apaiser son tourment. Néanmoins, après avoir marmonné une excuse, il se pencha légèrement en avant et, d'un geste rapide, déplaça la bosse qui se dessinait sous le pantalon moulant. Adriana détourna les yeux et déglutit péniblement. Elle perçut la chaleur qui lui enflammait le visage et se sentit encore plus désemparée.
Enfin elle se résolut à lever les yeux et à regarder l'homme en face, limitant son champ de vision aux cheveux bruns coupés court, au visage aux traits ciselés, et aux épaulettes dorées qui tranchaient sur l'étoffe rouge vif de l'uniforme. Elle devait absolument se ressaisir et adopter une attitude plus conforme à celle d'une jeune fille vierge. Mais son trouble persistait. Elle n'aurait jamais pensé qu'un homme puisse dégager autant de virilité et de puissance.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
MoonBearMoonBear   25 novembre 2018
Ayant ôté son chapeau, Roger adopta une attitude respectueuse, attendant que le majordome lui donne l'autorisation d'entrer. Soudain, il se figea. Son oreille avait perçu le grognement sourd de Léo et Aris, les chiens-loups qui se déplaçaient librement sur le domaine. Quelques mois plus tôt, il avait appris à ses dépens qu'on ne pouvait tromper la vigilance des deux cerbères, qui semblaient toujours prêts à lui planter leurs crocs dans les mollets ; si les manières des Wyndham à son égard étaient toujours restées polies, on ne pouvait en dire autant de leurs deux monstres.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
sld09sld09   30 juin 2017
Une nouvelle fois, ce jour-là, alors qu'Adriana et ses amis se préparaient à faire une promenade équestre, Roger avait débarqué au château de Wakefield à l'improviste. Prise de court, la jeune femme lui avait poliment proposé une monture. Naturellement, il s'était empressé d'accepter. Roger savait qu'elle était promise à un autre homme que ses parents lui avaient officiellement choisi des années auparavant, mais cela ne semblait pas le décourager, et sa persévérance intriguait Adriana : croyait-il vraiment parvenir à briser ses fiançailles et à obtenir sa main ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
sld09sld09   29 juin 2017
Une nouvelle fois, ce jour-là, alors qu'Adriana et ses amis se préparaient à faire une promenade équestre, Roger avait débarqué au château de Wakefield à l'improviste. Prise de court, la jeune femme lui avait poliment proposé une monture. Naturellement, il s'était empressé d'accepter. Roger savait qu'elle était promise à un autre homme que ses parents lui avaient officiellement choisi des années auparavant, mais cela ne semblait pas le décourager, et sa persévérance intriguait Adriana : croyait-il vraiment parvenir à briser ses fiançailles et à obtenir sa main ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3213 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre