AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Montana


Montana
  24 février 2018
Dès les premiers mots de cet texte très court, on reconnait le style inimitable et incomparable de Virginia Woolf.
Elle mène ici une réflexion sur la maladie, sur ses effets et les changements que celle-ci provoque en nous ; et comme elle a coutume de le faire, elle va faire appel à tous nos sens (odeurs, sons, couleurs) pour restituer les impressions que la maladie provoque en nous :
Le malade ne pouvant plus agir "normalement", car privé d'une partie de ses moyens, va devoir -pour ne pas s'exclure totalement du monde - saisir l'essentiel de ce qui l'entoure.
Son idée centrale est que la fragilité du corps va impliquer pour le malade, qui n'est plus dans l'action, une nouvelle appréhension du monde. Il va ainsi développer d'autres formes de richesses telles que la contemplation, une sensibilité accrue à tout ce qui l'entoure, et même à la poésie.
Un point de vue intéressant, comme toujours avec Virginia!
Commenter  J’apprécie          70



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenMomoxLeslibraires.fr
Ont apprécié cette critique (6)voir plus